Le salaire des enseignants

Plus d'informations
08 Mai 2019 13:29 - 20 Jui 2019 22:46 #21965 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Blanquer annonce aux "stylos rouges" une augmentation des profs

www.challenges.fr/education/blanquer-ann...tion-des-prof_654986

Jean-Michel Blanquer se dit favorable à un salaire minimum de 2.000 euros pour les enseignants : "C'est un bel objectif !"

www.europe1.fr/emissions/linterview-poli...bel-objectif-3897347

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2019 08:11 #22061 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants


#Education : "J'ai entendu le souci des rémunérations, oui il y a un problème, qui se pose depuis plusieurs décennies, ce sujet va prendre des mois avec du dialogue social, cela ne sert à rien de menacer d'une grève le Bac", @jmblanquer dans #RTLMatin avec @EliMartichoux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jui 2019 22:47 #22076 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Fonction publique : Olivier Dussopt affirme qu’il n’y aura pas de dégel ni de décorrélation du point d’indice


www.publicsenat.fr/article/politique/fon...a-pas-de-degel-ni-de

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jui 2019 11:00 #22087 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Aoû 2019 22:13 - 30 Aoû 2019 08:35 #22215 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
www.francetvinfo.fr/societe/education/re...en-2020_3594343.html

Hausse de 300€... brute et annuelle. En réalité hausse programmée du PPCR non appliquée en 2018.

www.liberation.fr/checknews/2019/08/29/l...ous-francois_1748022

Pour mettre en perspective cette manne de 300€ par an, compte tenu de l'inflation et du gel du point d'indice, la perte moyenne de pouvoir d'achat nette des enseignants en 2018 était de... 480€ (salaire moyen 3501€, inflation 1,8%).

Et pendant ce temps :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Sep 2019 19:28 #22231 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Pourquoi toujours sous forme de question ?

Sur "FranceTVinfoTV" du 2/09/19 : "Salaire : la France rémunère-t-elle mal ses professeurs ?"

Selon un expert de l'OCDE, la France est en retard. Après 15 ans d'ancienneté dans un collège, un enseignant français touche 32 582 euros par an en moyenne, alors que la moyenne des pays de l'OCDE s'élève à 40 699 euros.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Sep 2019 15:15 - 12 Sep 2019 07:35 #22251 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Nouveauté : tout comme le ministère communique sur "l'évolution individuelle" depuis 2018, la publication RSE 2019 de l'OCDE mentionne désormais les salaires réels ("actual average salaries"). Rappelons que, depuis 2016, l'OCDE a changé sa méthode de calcul en ne prenant plus en compte les salaires statutaires "au sommet de l'échelle" avec "qualification typique" mais avec les "qualifications les plus élevées".



Ce message contient des informations confidentielles
Après le sondage en juin ("plus d'un Français sur deux considère que les enseignants sont « suffisamment payés »"), l'analyse des "Echos" : "Les salaires des enseignants en France sont plus élevés que dans la moyenne des pays développés"

C'est une énorme surprise qui ressort du rapport annuel de l'OCDE sur l'éducation publié ce mardi. Et c'est un pavé dans la mare, à l'heure où des discussions vont s'ouvrir entre syndicats et gouvernement sur le salaire des enseignants.


En réalité, la lecture attentive de la définition du salaire effectif (p. 406) le rapproche en réalité... du salaire brut : "It is the gross salary from the employee 's point of view, since it includes the part of the social security contributions and pension-scheme contributions". Il faut dire que 3.781$ par mois semble bien au dessus du salaire net même réel des enseignants...



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Sep 2019 15:18 - 11 Sep 2019 21:58 #22256 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Ce message contient des informations confidentielles

"La Matinale" de LCI embraye sans aucun recul :



Et Dominique Seux sur "France Inter" : www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco...co-11-septembre-2019



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Sep 2019 21:44 - 10 Déc 2019 08:51 #22258 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Voilà qui méritait bien une petite synthèse sur LVM du 12/09/19 : "Comment gonfler artificiellement le salaire des enseignants ?"

Débunkages nombreux :

www.francetvinfo.fr/societe/education/no...ar-mois_3613747.html
www.liberation.fr/checknews/2019/09/12/u...e-le-dit-lci_1750676
www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/201...5509935_4355770.html
factuel.afp.com/non-tous-les-profs-franc...s-collegues-de-locde
www.acrimed.org/Salaires-des-profs-le-grand-n-importe-quoi
www.ouest-france.fr/education/enseigneme...eaux-sociaux-6519026
www.huffingtonpost.fr/entry/les-professe...84eae4b06db3d76bb75d

Et puis aussi : www.lefigaro.fr/actualite-france/balance...sur-twitter-20190914
[ Cliquer pour agrandir ]


Et, sur son blog, Pascale Fourier : blogs.mediapart.fr/pascale-fourier/blog/...t-de-tous-les-autres

Dit autrement, à sortie de formation initiale depuis 1 à 4 ans, le salaire médian des diplômés du supérieur long ( ce que sont les professeurs des écoles et les certifiés, Bac +5) est de 1860 euros nets alors que celui des professeurs plafonne à 1628, soit déjà un différentiel de 240 euros. Par mois. Fois douze mois. Pendant 4 ans.11.520 euros de chute

A sortie de formation initiale depuis 5 à 10 ans, ce salaire est de 2120 alors qu'il plafonne à 1770,11 pour les certifiés et PE, soit un différentiel de 450 euros. Par mois. Pendant 5 ans. 27.000 euros de chute.


Bonus en décembre 2019 :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Sep 2019 16:50 #22287 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Le salaire des enseignants
Article argumenté, carré, implacable. Congrats. :topla:

Je ne suis pas directement concerné, vu que j'enseigne dans une école d'ingénieurs privée. Néanmoins,il est prévu qu'on passe public après un rapprochement avec l'université voisine, donc il faut bien que je m'y intéresse un peu. Et à titre de comparaison, mon salaire est de 2363€ nets (sans compter le prélèvement à la source) après 10 ans passés dans cette école.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Oct 2019 21:39 #22381 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Tribune d'Eric Charbonnier dans "Le Monde" (abonnés) du 15/10/19 : www.lemonde.fr/education/article/2019/10...6015538_1473685.html

Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Oct 2019 12:35 - 02 Nov 2019 12:06 #22405 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Nov 2019 17:34 - 31 Mai 2020 23:54 #22437 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Deux notes de la DEPP.

Note d'information - N°19.41 - novembre 2019 : "L'évolution du salaire des enseignants entre 2016 et 2017"

Note d'information - N°19.42 - novembre 2019 : "La rémunération des enseignants en Europe : où en est la France ?"

la DEPP a choisi une approche «individu» afin de rendre compte de la réalité des salaires perçus par les enseignants.

C'est dommage car cette approche, en la confondant avec la progression de carrière, ne rend pas compte de la réalité de la dégradation des grilles salariales ( méthode n°3 )

Edit du 31/05/20
: A lire également de la DEPP en 2019 (publié en février 2020) : "Les différentes mesures statistiques du salaire des enseignants du secteur public"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Déc 2019 21:57 - 13 Jan 2020 21:24 #22535 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
5 décembre 2019 : le gouvernement brutalement inquiet de la mobilisation des enseignants à propos des retraites :



[ Cliquer pour agrandir ]





Ne rêvons pas : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...111286224681237.aspx

Jean-Michel Blanquer envisage non une hausse générale des salaires mais de pouvoir verser des primes ou IMP aux enseignants reconnus "méritants" par les IEN ou les chefs d'établissement. Il y voit "une très belle opportunité de progrès".


www.francetvinfo.fr/economie/retraite/re...esseurs_3741219.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Déc 2019 13:37 - 24 Déc 2019 00:39 #22556 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
www.europe1.fr/politique/niveau-de-retra...ald-darmanin-3936927

Gérald Darmanin dit: Nous avons augmenté le salaire des professeurs et celui des directeurs d'école


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Déc 2019 07:32 - 25 Déc 2019 09:48 #22566 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Article opportun dans le "Figaro" (abonnés) du 18/12/19 : "Les enseignants sont-ils réellement si mal payés?"

Fichier attaché :





"Le Figaro" étant coutumier des erreurs concernant le salaire des enseignants (cf supra) ou leur nombre (cf notre billet de 2013 ), certaines petites vérifications et certains commentaires s'imposent.

Les enseignants sont-ils réellement si mal payés?

Au moment où la question des retraites des enseignants est d'une brûlante actualité en cette fin d'année 2019, cette question paraît bien peu ingénue. A lire précisément cet autre article concomitant du "Figaro" : "Les enseignants seront les grands gagnants de la réforme des retraites" (21/12/19). Une chance pour les enseignants "grands gagnants" de la réforme des retraites qui est d'autant moins méritée, si l'on en croit "Le Figaro", que les enseignants ne sont pas "réellement si mal payés" ! A ce sujet, d'ailleurs, il faut reconnaître une vraie constance à la ligne éditoriale du "Figaro" :
- "Les enseignants sont-ils réellement si mal payés?" (18 décembre 2019)
- "Est-ce que les enseignants français sont vraiment moins bien payés qu'ailleurs ?" (10 janvier 2019)
- "Nos professeurs sont-ils réellement les plus maltraités d'Europe sur un plan financier ?" (11 septembre 2018)
...

L’avantage salarial de la France est surtout notable au niveau du lycée, où enseignent la majorité des professeurs agrégés, significativement mieux payés que leurs collègues titulaires de l’autre concours, le Capes, pour des missions équivalentes.

Si "avantage salarial" il y a au lycée, c'est moins le fait des agrégés (29% des enseignants de lycée) que du fait que les lycées correspondent tout simplement... à un avancement de carrière pour agrégés et certifiés. L'agrégation peut elle-même correspondre à une forme d'avancement (concours interne).

Les enseignants répètent régulièrement qu’ils débutent à 1 450 euros net mensuels. Un montant très bas. Encore faut-il préciser que ce traitement correspond à leurs deux premiers mois de stage. Au bout d’un an de stage, un professeur certifié gagne au moins 1 620 euros net par mois.

Le traitement de 1450€ correspond à l'échelon 1 d'un certifié pendant un an, et non pendant deux mois.

À moins de 30 ans, un professeur certifié gagne en moyenne 2051 euros net par mois (1855 euros pour un professeur des écoles), ce qui le classe dans la moyenne inférieure des pays de l’OCDE. Le traitement des enseignants français stagne fortement: après quinze ans d’expérience, ils ont une rémunération de 22 % inférieure à celle de leurs collègues étrangers. C’est le moment où l’écart est le plus important.

Difficile à dire : les enquêtes internationales comme Regards sur l'éducation (OCDE) ne renseignent plus ensuite que la fin de la carrière. Reste que la cause des enseignants progresse au "Figaro" : en janvier de cette année , Mme Pech affirmait à propos des salaires des enseignants français du secondaire que "en milieu et en fin de carrière ce retard est rattrapé".

Les professeurs agrégés gagnent en revanche plus que leurs homologues de l’OCDE: 3483 euros net par mois en moyenne.

Que sont les "homologues" européens des agrégés ? A quoi correspond ce chiffre de 3483€ ? Il faut d'abord rappeler que les agrégés sont nombreux à enseigner... dans le supérieur, et non dans le secondaire. Une comparaison avec le secondaire d'autres pays qui ne tient pas compte de cette distinction est donc faussée.

Par ailleurs, au 8e échelon de la classe normale (entre 14,5 et 18 ans d'ancienneté), un agrégé touche un salaire statutaire de 2684€. Le montant de 3500€ (incluant primes et heures supplémentaires) correspond au salaire net médian des agrégés ( DEPP note 19.41 cf supra), et non à leur salaire à quinze ans d'ancienneté.

Autre particularité: nos professeurs sont mieux payés que leurs homologues étrangers en fin de carrière, ce qui leur permet de rattraper la différence salariale des débuts.

Nous avons déjà montré dans un billet de septembre 2019 que ce n'est pas le cas : il s'agit en effet des "qualifications les plus élevées" (par exemple agrégé au dernier échelon de la hors-classe), lesquelles sont d'un quart supérieures aux "qualifications typiques". En corrigeant ce trompe-l’œil et en se fondant sur les qualifications typiques, on observe que les salaires statutaire des enseignants français en fin de carrière sont seulement... dans la moyenne de l'OCDE et de l'Union Européenne (cf RSE 2015 D3.1a). Pas de professeurs français "mieux payés que leurs homologues étrangers" en fin de carrière, donc.

Rappelons qu'en ajoutant à cette erreur une erreur de lecture de tableau (la Belgique francophone au lieu de la France...), le "Figaro Live" avait surestimé le salaire brut en fin de carrière des enseignants de 41% ($76 373 au lieu de $54 010) en janvier 2019 ...

Ce fonctionnement nous singularise là encore: à peu près partout ailleurs, les professeurs sont mieux traités en début et milieu de carrière mais stagnent en fin de carrière.

Une "stagnation" à un niveau... que les professeurs français mettent beaucoup de temps à atteindre... quand ils l'atteignent ! Rappelons que 34 années d’ancienneté sont nécessaires pour atteindre l’échelon maximum en France, contre seulement 24 années en moyenne dans les pays de l’OCDE

Enfin, qui compare-t-on? En Suède ou au Danemark, les enseignants n’ont pas le statut protecteur de fonctionnaire. En Allemagne, dans le secondaire, les enseignants assurent 25 heures de cours par semaine contre 20 heures en moyenne en France

En Suède et au Danemark, les enseignants n'ont pas les obligations des fonctionnaires non plus : affectation nationale selon les besoins du service, perte du bénéfice du diplôme et de la progression de carrière si démission.

Par ailleurs, non, les professeurs allemands ne donnent pas 25% de cours en plus qu'en France : en 2018, +8% au collège et +5% au lycée ( source OCDE 2019 ), pour des salaires deux fois supérieurs...

En résumé, sont pointés du doigt dans cet article, avec le calcul de la retraite sur les six derniers mois, tous les privilèges de professeurs pas si mal payés qui pourront changer avec l'évolution du statut : les vacances trop longues, le statut de fonctionnaire trop protecteur, le statut favorisé des agrégés, le service hebdomadaire trop léger... Avec bien des erreurs : certes une erreur est rectifiée (le salaire à quinze ans d'ancienneté) mais quatre erreurs au moins sont propagées dans l'article, , toujours au détriment des enseignants français : la surestimation du salaire initial, la surestimation du salaire d'un agrégé à 15 ans d'ancienneté, la surestimation du salaire en fin de carrière et enfin la surestimation (pour comparaison) du temps d'enseignement en Allemagne.

Le "Fig"-haro sur les enseignants, en somme. Mais, avec un peu de chance, l'une de ces erreurs sera corrigée au prochain article !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Déc 2019 20:51 - 21 Déc 2019 20:51 #22571 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...124236189000256.aspx

Indemnités relevées pour les emplois fonctionnels

Le JO du 20 décembre publie de nouvelles grilles d'indemnité de fonctions pour les emplois fonctionnels, c'est à dire les Dasen, secrétaires généraux, conseillers de recteur etc. Aux grilles existantes, situant l'indemnité entre 4000 et 40 000 €, s'ajoute maintenant un "groupe supérieur" qui peut faire monter l'indemnité à 51 760 €.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Jan 2020 08:38 - 24 Jan 2020 08:56 #22598 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Vœux pour 2020 : ""Nous entamerons la revalorisation et la transformation des carrières des enseignants, des professeurs, des soignants", annonce le président". Pour le reste, la "transformation des carrières" semble bien une condition imposée pour éventuellement maintenir le niveau des pensions.



Le 6/01/20, le ministre : "Nous sommes à l’aube d’une revalorisation historique des rémunérations des professeurs et des personnels de l’Éducation nationale. Nous moderniserons la vie au travail pour le bien-être et la réussite de tous grâce à la concertation des prochains mois. Pour l’avenir de notre pays"

Fichier attaché :


Mais premiers doutes sur "la revalorisation historique" le 7/01/19 : www.marianne.net/politique/retraites-bru...ation-du-salaire-des

Face à des enseignants réunis le 13 décembre dernier dans un gymnase de Nancy, le Premier ministre, Edouard Philippe, expliquait que le coût de la revalorisation salariale était "de l'ordre" de dix milliards d'euros. Répartis sur combien de temps ? "On a une dizaine d'années et parfois un peu plus pour revaloriser un peu plus les enseignants", répondait Edouard Philippe. Comme l'indiquait Jean-Michel Blanquer le 15 décembre dernier dans le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, ces dix milliards devraient se répartir de 2021 à 2037.
Sauf que, ce lundi, le ministre de l'Economie est beaucoup plus prudent - voire carrément frileux - sur le montant dédié à la revalorisation du salaire des enseignants. "Là ça va être plusieurs centaines de millions d'euros, nous le savons. Je ne peux pas vous donner de chiffre exact…", hésite Bruno Le Maire, sans plus de précision sur la période ou la fréquence à laquelle les profs bénéficieront de ce budget. Surprise par ce premier louvoiement, Léa Salamé s'assure d'avoir bien compris : "Vous parlez de plusieurs centaines de millions d'euros, moi j'ai lu le chiffre de dix milliards d'euros, seulement pour que les profs gardent leur niveau de pension. Est-ce que c'est un chiffre qui est farfelu, dix milliards d'euros ?", demande-t-elle. BLM botte à nouveau en touche : "Je ne peux pas vous donner de chiffre précis avant que Jean-Michel Blanquer ait engagé les discussions avec les enseignants", répond-il, évoquant les négociations sur la revalorisation salariale ouvertes le 13 décembre par le ministre de l'Education nationale avec les organisations syndicales.


Et de nouveau doute le 9/01/20 : dans l'émission "Vous avez la parole", le soir de la grève du 9 janvier 2020 :

Erwin Canard dit: Alors c'est cocasse, ça. Laurent Escure, de l'unsa, dit que le gouvernement assurera une revalorisation des profs de 10mds d'euros en ajoutant : ''Le gouvernement ne peut pas le dire mais moi je le dis'. Jean-Michel Blanquer : ''Nous sommes sur cet ordre de grandeur, jusqu'en 2037, et nous revaloriserons les professeurs de façon significative''. [...] Le ministre prend beaucoup de précautions au moment d'évoquer le budget de la revalorisation, et parle de ''ce chiffre'' mais ne le précise pas. Seul Laurent Escure a parlé de 10 milliards, le ministre ne veut certainement pas qu'on lui reproche ce chiffre s'il s'avère finalement plus bas.


La question de savoir si les 10 milliards seraient cumulés ou progressifs deviendrait finalement accessoire face à ce nouveau recul.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Jan 2020 10:54 - 13 Jan 2020 21:20 #22612 par _NG_
Réponse de _NG_ sur le sujet Le salaire des enseignants
Amusant de lire dans la presse de gouvernement ce qui se dit sur le sujet (Les Echos : www.lesechos.fr/economie-france/social/r...a-deja-lache-1160431 ) :

Les enseignants ont obtenu la garantie de leur niveau de pension actuel après la réforme, ce qui implique de revaloriser leur rémunération. Une loi de programmation va être votée afin d'étaler sur 15 ou 20 ans les revalorisations, qui débuteront en 2021. Il s'agira principalement de primes ciblées sur les débuts de carrière et les professeurs des écoles, mais le salaire augmentera lui aussi. Les revalorisations seront fonction de l'activité et de l'âge de l'enseignant. Elles coûteraient 10 milliards d'euros dans l'enseignement et 5 milliards dans la recherche.


L'enfumage est complet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Jan 2020 08:54 #22618 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Jan 2020 21:16 - 17 Jan 2020 09:36 #22626 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Dans "Le Parisien" du 13/01/20 : www.leparisien.fr/societe/reforme-des-re...-01-2020-8235288.php

Selon les chiffres dévoilés à l'issue ces rencontres, 500 millions d'euros seront consacrés dans le budget 2021 à des hausses de salaire. Mais la suite reste nettement plus floue. L'enveloppe de 10 milliards à l'horizon 2037, évoquée ces derniers jours, n'a pas été confirmée.


Interprétation contradictoire pour AEF :
[ Cliquer pour agrandir ]


Et dans "Les Echos" du 14/01/20 : www.lesechos.fr/politique-societe/societ...-enseignants-1162595





Dans "Le Monde" du 14/01/20 : www.lemonde.fr/education/article/2020/01...6025757_1473685.html

Les 500 millions d’euros, évoqués au cours des dernières semaines, « sont bien consolidés », s’est réjoui pour sa part Stéphane Crochet, secrétaire général du SE-UNSA, reçu dans la soirée. Et « le ministre a bien redit qu’ils s’ajouteraient à des hausses futures pour construire une augmentation conséquente du budget national ».Jean-Michel Blanquer n’a, en revanche, confirmé aucun chiffre pour les années venant après 2021.


Dans "Le Monde" du 16/01/20 : "Le flou persiste autour de la revalorisation des professeurs"





Sur RTL le 16/01/20 :

"Est-ce que ce sera autour de 10 milliards d'euros ?", demande-t-on à Jean-Michel Blanquer.
"C’est, en réalité, potentiellement plus que cela. Il s’agit d’un effort considérable de la nation sur les quinze prochaines années", répond le ministre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Jan 2020 21:59 - 23 Jan 2020 22:00 #22632 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
16/01/20 : www.challenges.fr/economie/fonctionnaire...jusqu-en-2022_693875

Le gouvernement table sur un gel du point d'indice, qui sert de base au calcul des traitements des fonctionnaires, jusqu'en 2022, selon les dernières prévisions budgétaires. "C'est une hypothèse, pas une décision", assure Olivier Dussopt, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique.


16/01/20 : www.lesechos.fr/politique-societe/societ...mois-en-2021-1163457

L'augmentation qui « se planifie dans le temps », selon Jean-Michel Blanquer, doit se traduire par des marches d'augmentation de plusieurs centaines de millions d'euros chaque année. Le ministre a confirmé aux syndicats les 500 millions de hausse du budget de l'Education nationale pour 2021.

« On va faire des marches d'augmentation de 500 millions d'euros par an chaque année : cela fera donc 500 millions l'année 1, puis 1 milliard l'année 2, ensuite 1,5 milliard l'année 3, etc., confiait récemment un conseiller. Si on fait la somme de tout cela sur vingt ans, c'est un delta de 100 milliards ! En soi, le chiffre ne veut rien dire car c'est une intégrale sur vingt ans et personne ne sait ce qui se passera dans vingt ans, mais on est quand même en train de mettre sur la table des sommes de revalorisation considérables. »


17/01/20 dans le "Café" : "Blanquer : La revalorisation que pour les jeunes professeurs ?"





18/01/20 dans "Libération" : "Retraite des enseignants : la peur de l’entourloupe"



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jan 2020 21:40 - 24 Jan 2020 08:54 #22652 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
23/01 : www.lefigaro.fr/social/retraites-une-ref...-prohibitif-20200123

Les revalorisations salariales promises aux enseignants en début de carrière pour garantir leur niveau de pension après le passage au régime universel sont un bon exemple. Pas moins de 500 millions d’euros vont être injectés par an à compter de 2021 pour mettre leur rémunération à niveau. Cet engagement d’Emmanuel Macron, véritable préalable à la réforme, va même être gravé dans une loi de programmation à l’automne prochain et représentera un chèque de… 70 milliards d’euros, en cumulé, sur quinze ans.


23/01 : www.aefinfo.fr/acces-depeche/620537

Revalorisation des profs : en réunion ce matin avec les syndicats, le ministère a évoqué une loi de programmation quinquennale, allant jusqu'en 2026 et non plus 2037.


www.nouvelobs.com/economie/20200122.OBS2...laire-des-profs.html

23/01 :

Jean-Michel Blanquer dit: Notre but, c'est maintenir les retraites à un bon niveau pour les professeurs et de prendre toutes les mesures qui vont permettre d'assurer cette promesse qui a été faite par le président de la république et par le Premier ministre. pour cela nous allons augmenter les rémunérations. Nous allons donc d'une part garantir ce qu'il y a de positif dans la situation actuelle, c'est-à-dire un bon niveau de retraite qui est à 2.600€ en moyenne en ce moment et pour ce faire augmenter le salaire des professeurs, tout particulièrement ceux nés après 1975 mais en ayant une vision d'ensemble de l'évolution des rémunérations dans l’Éducation nationale. [...] Ce qui se dessine à la faveur de la réforme des retraites, c'est en réalité une réforme des ressources humaines du MEN avec des professeurs mieux payés, avec du bien être au travail et donc du bien être des élèves dans l'école de France.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
02 Fév 2020 21:39 #22671 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Fév 2020 16:03 - 10 Fév 2020 11:40 #22685 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Archéologie... et enterrement d'une "revalorisation historique" ?

Le 7/02/20 :

snalc.fr/national/article/5351/

Le SNALC dit: Le ministère n'est pas en mesure aujourd'hui de proposer des simulations au-delà de l'année 2021 [...] une partie des fameux 500 millions serait consacrée à la rémunération de remplacements de courte durée (sous forme d'heures supplémentaires) et de formations hors temps scolaire


www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...166975350584880.aspx





fsu.fr/500-me-a-leduc-un-leurre-de-reval...sous-contre-parties/

[ Cliquer pour agrandir ]


enseignants.se-unsa.org/Chantier-revalo-...lorisation-pour-2021

[ Cliquer pour agrandir ]


www.nouvelobs.com/economie/20200207.OBS2...poudre-aux-yeux.html

Les augmentations de salaires des profs, de la poudre aux yeux ?

Ce vendredi, le ministère de l’Education présente son plan d’augmentation des salaires des enseignants. Mais, en regardant de plus près, on constate que l’on va vers une paupérisation de la profession. Explications.

Les profs seront-ils les dindons de la farce ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Fév 2020 10:47 - 10 Fév 2020 10:54 #22690 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Laurent Pietrazewski sur "France Inter" du 10/02/20 :



Le verbatim :

- Pouvez-nous reconfirmer ce matin que les rémunérations des enseignants vont être revalorisées entre 400 et 500 millions d'euros tous les ans pendant quinze ans, ce qui fait dix milliards d'euros sur 15 ans ? Est-ce que ces chiffres-là sont toujours sur la table ?
- Les chiffres que nous connaissons, c'est ceux que Jean-Michel Blanquer a rendus publics et puis la concertation qu'il a commencé à mettre [en place]. Il a dit tout de suite : la première étape 2021 entre 400 et 500 millions, et une dynamique qui va continuer à se mettre en œuvre au travers de la loi de programmation pluri-annuelle que nous construisons.
- D'accord mais ce chiffre de dix milliards avancé par le premier ministre en décembre, il est toujours sur la table ?
- Bien sûr, bien sûr, il est toujours sur la table : il donne une indication de la volonté du gouvernement à faire avancer les choses et à reconstruire la rémunération et le contrat social qu'a la nation avec les enseignants.
- Est-ce que les profs vont devoir travailler plus en contrepartie ?
- Ah euh... le sujet c'est euh...
- C'est leur sujet.
- Oui bien sûr mais c'est le sujet de la rémunération. Je crois que le premier sujet, c'est quand même celui de la rémunération et de la retraite, à l'origine, c'est pour ça aussi que vous m'avez invité. Et Jean-Paul Delevoye l'avait dit, déjà, en son temps. C'est l'occasion de reconstruire ce contrat social. Alors le contrat social, Jean-Michel Blanquer, il l'ouvre complètement et il parle effectivement des temps de formation. Il parle aussi, bien sûr, et surtout, des carrières, des déroulés de carrière et des niveaux de rémunérations pendant ces déroulés de carrière, et ça, c'est très bien compris par les enseignants.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Fév 2020 09:35 - 11 Fév 2020 09:43 #22692 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Fév 2020 17:30 - 15 Fév 2020 09:09 #22699 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
Compte rendu de l'entretien du 14/02/20 sur RMC et BFMTV : www.francetvinfo.fr/economie/retraite/re...eration_3826267.html

Jean-Michel Blanquer dit: Il y a une dimension commune à tous qui va faire qu'il y a une augmentation pour tous, car il faut monter le niveau général des rémunérations, et bien entendu il y a une dimension de mérite, ça existe déjà en partie, et on va probablement l'accentuer [...] Est-ce travailler plus pour gagner plus ? En vérité, c'est plus compliqué que ça. C'est mieux que ça. C'est plutôt comment on donne des horizons aux acteurs de l'éducation nationale, c'est un jeu gagnant-gagnant.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Fév 2020 17:01 - 23 Fév 2020 22:52 #22717 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le salaire des enseignants
23/02/20 : www.lemonde.fr/societe/article/2020/02/2...in_6030539_3224.html
www.bfmtv.com/economie/blanquer-annonce-...esseurs-1862941.html

Jean-Michel Blanquer dit: Concrètement, dès 2021, un professeur débutant gagnera 100 euros de plus nets par mois. C'est comme si on faisait une prime annuelle de 1.200 euros net [...] Ca va aussi toucher les générations qui suivent, dans des proportions qu'on doit encore définir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.372 secondes
Propulsé par Kunena