Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Regards sur l'éducation 2015

Regards sur l'éducation 2015 24 Nov 2015 23:14 #15285

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12963
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Regards sur l'éducation 2015 24 Nov 2015 23:49 #15286

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12963
L'Express dit:
Le Lire-Ecrire-Compter en force dans les programmes français. Contrairement à une idée reçue très répandue, la France fait partie des pays qui consacrent le plus d'heures de cours du primaire à l'apprentissage des fondamentaux: lire, écrire, compter. Ainsi, d'après les chiffres avancés par le rapport 2015, la lecture, l'expression écrite et la littérature représentent 37% du temps d'instruction obligatoire au primaire, contre 22% en moyenne dans les pays de l'OCDE; quant aux mathématiques, les élèves français y consacrent 21% de leur temps de cours, contre 15% pour la moyenne OCDE.
Le Figaro dit:
La France est le pays de l'OCDE où l'on consacre le plus de temps, dans les programmes de l'enseignement primaire, à la lecture, à l'expression écrite et à la littérature, comme le constate le rapport de l'OCDE «Regards sur l'éducation 2015», publié mardi 24 novembre. Le pays se situe largement au-dessus de la moyenne de l'OCDE puisque ces activités représentent 37 % du temps d'instruction obligatoire en France contre 22 % dans les 34 pays membres de l'OCDE.
Huffington Post dit:
Si des responsables politiques appellent régulièrement à renforcer la place du "lire, écrire, compter" à l'école pour améliorer les résultats, le rapport relève que les élèves du primaire français consacrent déjà une part plus importante de leur emploi du temps à ces fondamentaux.

La France est même le pays qui réserve la plus forte proportion du temps de classe à la lecture, l'expression écrite et la littérature, qui occupent les élèves 37% du temps, contre une moyenne de 22% dans l'OCDE. C'est bien plus que dans d'autres pays salués pour leurs résultats dans Pisa, autre enquête de l'organisation: la Finlande ne dédie ainsi que 24% du temps de classe aux mêmes enseignements, la Corée du sud 22%, l'Allemagne 26%.

Il faut quand même préciser que cette proportion de 37% n'est valable que depuis 2008. Avant 2008 (les élèves de Pisa 2012 donc), la proportion était... de 28% (9h en CP/CE1 et 6h en CE2-CM1-CM2 sur 26h de cours).

Pour le reste, cette proportion doit s'apprécier en tenant compte des caractéristiques propres de chaque pays : les élèves entrants à l'école en Finlande savent déjà lire, par exemple, et l'apprentissage de l'orthographe d'une langue transparente est un peu plus simple...

Enfin, si l'on étudie le volume horaire à proprement parler (et non pas la proportion), la France (1598h) n'est plus si spectaculairement isolée : le Danemark est comparable (1536h) et le Canada est loin devant (1710h). Le volume horaire des fondamentaux de nombreux pays n'est pas renseigné, alors même qu'ils imposent un volume horaire global beaucoup plus élevé :

[ Cliquer pour agrandir ]


A noter qu'à partir de 2016, le volume en primaire passe à 1656h (sur 4320h), soit 38,3% ! (cf arrêté du 9 novembre 2015)

Sur le temps d'instruction voir aussi : "Taught Time in Europe Recommended Annual 2012/13"
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Regards sur l'éducation 2015 25 Nov 2015 01:15 #15288

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12963
Et contresens du "Café" bien sûr...

Ces données peuvent surprendre. Elles interrogent notre école. Alors que toute une partie de la classe politique exige qu'on passe plus de temps sur les fondamentaux, on voit bien que cela semble impossible au primaire et difficile au collège. Ces statistiques affirment aussi qu'il n'y a pas de lien direct entre les temps d'enseignement et l'efficacité des systèmes éducatifs. Ainsi les Finlandais nous passent loin devant avec seulement 701 heures d'enseignement en moyenne , 24% du temps scolaire consacré à la langue nationale (contre 37) et 16% pour les maths (contre 21%). Et c'est encore vrai au collège où ils accordent 12% du temps scolaire à la langue nationale et aux maths quand on est en moyenne à 15%. Il y a donc d'autres façons d'enseigner les fondamentaux qui rentabilisent mieux le temps scolaire

Quant à réduire la performance scolaire aux seuls domaines évalués par PISA... L'écriture n'est pas évaluée par PISA par exemple.

Quant aux "façons d'enseigner les fondamentaux", on ne peut qu'être d'accord : comment s'explique par exemple la dégradation impressionnante en lecture et en calcul en fin de CM2 entre 1987 et 2007 ? :santa:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Regards sur l'éducation 2016 15 Sep 2016 12:51 #17162

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12963
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.196 secondes
Propulsé par Kunena