Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Vertus du copier-coller

Vertus du copier-coller 05 Juil 2012 08:50 #1016

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Dans le "Café Pédagogique" du 27/06/2012 : "Français : Couper-coller : un geste poétique et pédagogique" par Jean-Michel Le Baut.

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Français : Couper-coller : un geste poétique et pédagogique" (Le Café Pédagogique) 05 Juil 2012 09:00 #1017

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
On notera que copier-coller est devenu "couper-coller". Moins dégradant, sans doute...

« La péniche a vacillé, le poète apparaît en ce monde ennuyé. On ne sait pas si ça existe, les fleurs du mal. » Cet extrait d’une contraction poétique de Nathan, élève de première, permet de saisir combien pour aider un élève à faire sien un texte il convient désormais de dépasser la tradition du commentaire, liée à la civilisation du Livre, et de favoriser de nouveaux gestes de lecture, adaptés à la civilisation de l’écran.
Tout un programme. En tout cas, si on prend pour référence la phrase soigneusement choisie par l'auteur de l'article, on peut avoir quelques doutes... :twisted:

Le couper-coller, autrement dit l’art du remontage, de la fragmentation et du détournement, est de ceux-là.
Ah... Je croyais que c'était l'art de donner l'illusion d'un travail personnel. Je vous recommande une petite visite du site de Jean-Noël Darde, "Archéologie du copier-coller."

C'est vrai que "couper-coller", c'est moins moche que "copier-coller". :twisted:

Du 22 au 24 juin 2012 s’est ainsi déroulée à Paris la seconde édition du « MashUp Film Festival ». Le MashUp s’est répandu avec le numérique : il associe plusieurs morceaux de musique ou différents fragments cinématographiques pour composer un objet artistique hybride, souvent créatif et original.
Voilà donc ce qui doit servir de modèle aux exercices académiques du baccalauréat ! Quelle audace ! :mrgreen:

« A la manière des cut-up de William Burroughs, des cadavres exquis surréalistes ou des centons oulipiens, explique leur professeur, ils explorent ainsi, à l'ère du numérique, une façon originale de s'approprier des textes littéraires et d'en créer de nouveaux.
Car les élèves sont avant tout des artistes, c'est bien connu.

Cette activité, ludique, permet de comprendre de l'intérieur l'univers d'un auteur, de faire résonner en soi ses mots, de partager les sensibilités et les imaginaires, de faire jaillir de soi des éclats de poésie ».
On comprend mieux l'univers d'un auteur quand on copie-colle des bouts de son œuvre et qu'on les superpose avec d'autres, façon "mashup".

Les élèves publient ces jours-ci sur leur blog des florilèges de leurs créations intitulés « i-voix aux mains d’argent. » On y verra combien par cette nouvelle manière de lire-écrire-publier à l’heure du numérique la littérature peut retrouver à l’école « son pouvoir de vibration et de façonnement ».
Être accessible serait déjà un bel objectif...

Ces divers exemples montrent combien par le numérique se développent actuellement de nouvelles façons de lire, actives et créatives. Selon Jean-Yves de Lépinay, directeur du Forum des Images, le phénomène « réactive nos références culturelles, au risque de l’irrespect », il mêle « ignorance et érudition, désinvolture et générosité ».
Au moins c'est clair. Tout est dans la proportion d'"ignorance" et d'"érudition", non ? :mrgreen:

Les auteurs de thèses plagiées seront ravis d'apprendre que pratiquer le plagiat est preuve de "désinvolture et générosité".

Le plaisir du montage paraît technologique et générationnel : il peut même, on le voit, devenir artistique et pédagogique. Il doit interpeller les enseignants qui sans aucun doute y trouveront les moyens de revitaliser la relation aux textes, pour qu’à l’intérieur même de l’école se brouillent les frontières entre l’auteur et le lecteur et donc s’efface la distance entre les élèves et la littérature.
Car plus c'est brouillé, plus c'est clair.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[LVM] "Éloge du copier-coller à l'école" 15 Déc 2012 14:44 #2390

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Vous pouvez ici commenter l'article "Éloge du copier-coller à l'école" (15/12/12).



Liens signalés :

"Le rôle des copiés-collés dans l'activité de recherche d'information des élèves du secondaire" par Nicole Boubée (3/12/2008)

A relire sur un sujet similaire cet article d'Éveline Charmeux en 2012 : www.laviemoderne.net/forum/les-ticiens/7...ui-la-faute-educavox
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 15 Déc 2012 21:45 #2411

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
Il me semble que vous faites un faux procès à Rémi Mathis. Peut-être ai-je mal compris sa pensée (la télépathie n'est pas mon fort, sans parler de l'herméneutique du chartiste), mais je crois que, tout en considérant que le copier-coller c'est mal dans un devoir, il dit qu'on a du mal à reprocher aux jeunes de le faire alors que le mauvais exemple est donné, avec impunité, par ceux qui devraient au contraire montrer l'exemple.

On dit souvent que la société, comme le poisson, pourrit par la tête. C'est un fait que divers journalistes, romanciers, essayistes etc. très présents dans les médias ont été convaincus de plagiat, et que cela n'a eu aucune conséquence négative, ou si peu, pour leur carrière... sans parler des excuses bidon (« c'était un brouillon » « ce sont mes collaborateurs »). Pire, l'usage de « nègres » est totalement accepté de la part des vedettes, de sorte que l'on voit des émissions où des gens viennent présenter des ouvrages qu'ils n'ont pas écrits (ou, du moins, pas tous seuls, mais seul leur nom est en couverture) à des chroniqueurs qui ne les ont pas lus (ils ont des petites mains qui leur préparent des fiches).
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 00:02 #2418

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
On peut toujours espérer que Rémi Mathis ne soit pas aussi extrémiste que Michel Serres mais le relativisme moral de celui qui était censé incarner l'esprit encyclopédique moderne, et d'une certaine manière la culture, a été pour moi une source de consternation désolante.

La défense de Wikipédia seule aurait suffi et j'aurais eu beaucoup plus de mal à lui donner tort, si ce n'est sur le manque de protection des articles.

Surtout que mon expérience avait clairement pour vocation principale de dénoncer les pratiques des sites de corrigés. En défendant le copier-coller et - je ne sais pourquoi - le web en général, en se faisant l'allié objectif des sites de corrigés, Rémi Mathis a trahi malgré lui une certaine conception profondément anti-scolaire de la culture. De même en stigmatisant des "exercices inchangés dans un monde en mutation", lui qui a bénéficié de cette culture scolaire et de ces exercices obsolètes pour devenir chartiste.

Alors que pour ma part je n'ai jamais critiqué le web en général. J'ai simplement dit que mes élèves n'avaient pas la maturité nécessaire pour profiter vraiment du numérique.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 00:03 #2419

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
DM personnellement et sans certitude bien sûr mais ayant lu la bio complète de Rémi MATHIS ( http://wikibuster.blog.lemonde.fr/2012/ ... ikibuster/ ) je dirais que pépère MATHIS est un authentique démago qui crache pas mal dans la soupe quand il s'attaque au système scolaire ! Vous en pensez quoi ?
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 01:08 #2421

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Wikibuster dit:
DM personnellement et sans certitude bien sûr mais ayant lu la bio complète de Rémi MATHIS ( http://wikibuster.blog.lemonde.fr/2012/ ... ikibuster/ ) je dirais que pépère MATHIS est un authentique démago qui crache pas mal dans la soupe quand il s'attaque au système scolaire ! Vous en pensez quoi ?

Dans ma famille, on dit que pour être légitime dans la critique d'une école, il est préférable d'en sortir, ou de sortir d'une institution de même niveau.
Le raisonnement, c'est que quand on ne réussit pas à rentrer dans un établissement, toute critique de ce dernier est hautement suspecte de n'être qu'une variation de « Ils sont trop verts, et bons pour des goujats. ».

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 08:49 #2422

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Typhon dit:
Dans ma famille, on dit que pour être légitime dans la critique d'une école, il est préférable d'en sortir, ou de sortir d'une institution de même niveau.
Vous avez l'impression que pépère MATHIS n'a pas réussi rentrer dans une école ?
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 09:15 #2424

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
DM dit:
On dit souvent que la société, comme le poisson, pourrit par la tête. C'est un fait que divers journalistes, romanciers, essayistes etc. très présents dans les médias ont été convaincus de plagiat, et que cela n'a eu aucune conséquence négative, ou si peu, pour leur carrière... sans parler des excuses bidon (« c'était un brouillon » « ce sont mes collaborateurs »). Pire, l'usage de « nègres » est totalement accepté de la part des vedettes, de sorte que l'on voit des émissions où des gens viennent présenter des ouvrages qu'ils n'ont pas écrits (ou, du moins, pas tous seuls, mais seul leur nom est en couverture) à des chroniqueurs qui ne les ont pas lus (ils ont des petites mains qui leur préparent des fiches).

Les collégiens et lycéens suivent bien sûr toute cette actualité avant de se lancer dans la pratique du copier-coller ? Certes les jeunes ne sont pas aussi naïfs que les adultes peuvent le croire, mais tout de même, à cette allure on va dire que les bagarres à la récré, c'est la faute des guerres qui n'arrêtent pas de se dérouler dans le monde. Arrêtons ces déclarations rejetant la faute aux puissants, au système, aux stars...


L'usage des nègres, c'est quelque chose de neuf ? Tu penses que Michel-Ange a peint la chapelle Sixtine tout seul ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 10:40 #2426

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
Cher @Frist: à l'époque de Michel-Ange, il était parfaitement admis que lorsque l'on traitait avec un artiste célèbre, on traitait en fait avec son atelier (comprenant ses assistants et disciples) et il ne me semble pas qu'on en faisait mystère ni que l'on prétendait que l'artiste faisait tout lui-même. (Bien entendu, je ne suis pas historien de l'art et je peux me tromper...) J'estime que c'est fondamentalement différent de l'attitude de celui qui se présente comme l'unique auteur (avec toute cette acception moderne de la notion d'auteur) d'un livre.

Bien entendu, le collégien qui recopie suit rarement la chronique littéraire dans les médias; pour le cas des étudiants, ça ne me semble en revanche pas irréaliste de penser qu'ils ont entendu parler des diverses affaires. Il y a de plus, je pense, l'installation d'une ambiance, d'un climat, où ceux qui sont censés être l'élite ne donnent pas l'exemple.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 11:02 #2427

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
DM dit:
Bien entendu, le collégien qui recopie suit rarement la chronique littéraire dans les médias; pour le cas des étudiants, ça ne me semble en revanche pas irréaliste de penser qu'ils ont entendu parler des diverses affaires. Il y a de plus, je pense, l'installation d'une ambiance, d'un climat, où ceux qui sont censés être l'élite ne donnent pas l'exemple.

Donc, si je te suis bien, le collégien recopie car, quand il sera étudiant, il suivra les chroniques littéraires ?

Je suis naïf, mais je me dis que l'étudiant recopie car étant collégien il recopiait.



Je ne suis pas historien de l'art, mais pas grand monde ne l'est, et je ne suis pas sûr que grand monde pense aujourd'hui naturellement à l'atelier de tel artiste lorsqu'on lui présente une œuvre dudit artiste.

Autre exemple, peut-être plus proche et plus pertinent, le nègre d'Alexandre Dumas, nommé Auguste Maquet. En quoi les nègres d'hier montre mieux l'exemple que les nègres d'aujourd'hui ?

Aussi, lorsque le président de la république prononce le discours qui a été rédigé pour lui, il l'approuve, le fait sien, et ne déclare absolument pas qu'il prononce un discours qu'il n'a absolument pas préparé.

Et puis, la nouvelle génération suit toujours l'exemple de la génération qui la précède, c'est bien connu !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 11:43 #2428

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Wikibuster dit:
Typhon dit:
Dans ma famille, on dit que pour être légitime dans la critique d'une école, il est préférable d'en sortir, ou de sortir d'une institution de même niveau.
Vous avez l'impression que pépère MATHIS n'a pas réussi rentrer dans une école ?

Justement, ses critiques du sytème scolaire sont parfaitement légitimes puisqu'il a fait des études brillantes.
On ne peut pas le soupçonner d'être un raté aigri qui rejette son propre échec sur l'institution.
C'était le sens de mon propos, et ça répond à votre assertion que Rémi Mathis "crache dans la soupe".
Lui est en droit de le faire.

J'ai dit ça pour le sport, ce n'est pas comme si tenter de discuter rationnellement avec vous risquait de mener à quoi que ce soit d'intéressant ou d'intelligent, vu le contenu de vos interventions.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 11:52 #2429

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
Typhon dit:
J'ai dit ça pour le sport, ce n'est pas comme si tenter de discuter rationnellement avec vous risquait de mener à quoi que ce soit d'intéressant ou d'intelligent, vu le contenu de vos interventions.

Idem :D

p.s : Merci pour l'insulte au passage, je pense que c'est toujours agréable :P
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 11:54 #2430

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Bon arrêtez de copier-coller vos arguments. :mrgreen:

Pour en revenir à Rémi Mathis, je ne crois pas qu'il ait critiqué quelque part l’École des chartes, puisque cette formation est bien revendiquée sur sa page personnelle sur Wikipédia, avec le contenu de sa thèse d'école : je ne crois pas qu'il ait démissionné ou renié son diplôme mais si vous avez un lien...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 11:58 #2432

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
@Frist: Je pense que l'étudiant recopie parce qu'il n'en a un peu rien à faire du sujet et qu'il sait que cela ne changera pas grand chose au résultat final.

J'ai vu une étudiante de droit rendre un devoir patchwork (paraphrasé), sa seule peur était que les paragraphes que sa collègue avaient pris directement dans Wikipédia se voient. Elle s'en fichait éperdument que le contenu soit exact, son but était que cela ne se voie pas trop. Pourquoi? Rien à faire du sujet : on lui avait imposé un enseignement complémentaire... justement, de l'histoire de l'art, et elle essayait d'évacuer le travail.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 12:07 #2434

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Frist dit:
Typhon dit:
J'ai dit ça pour le sport, ce n'est pas comme si tenter de discuter rationnellement avec vous risquait de mener à quoi que ce soit d'intéressant ou d'intelligent, vu le contenu de vos interventions.
p.s : Merci pour l'insulte au passage, je pense que c'est toujours agréable :P

Je répondais à Wikibuster.

Loys dit:
je ne crois pas qu'il ait critiqué quelque part l’École des chartes,

Non, mais ça s'applique aussi au reste du système éducatif, pas juste à la dernière école dont il est sorti. S'il critique l'enseignement secondaire, ce n'est probablement pas faute d'avoir été un élève attentif ou sérieux.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 12:16 #2435

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Typhon dit:
Non, mais ça s'applique aussi au reste du système éducatif, pas juste à la dernière école dont il est sorti. S'il critique l'enseignement secondaire, ce n'est probablement pas faute d'avoir été un élève attentif ou sérieux.
Je vous cite :

Typhon dit:
Dans ma famille, on dit que pour être légitime dans la critique d'une école, il est préférable d'en sortir, ou de sortir d'une institution de même niveau.

Il critique de l'extérieur, en ce cas. Être élève du primaire ou du secondaire, ce n'est pas être enseignant. De même qu'être hospitalisé, ce n'est pas avoir des compétences en médecine.

Si notre chartiste avait été affecté dans des collèges difficiles de banlieue et de province, son regard condescendant sur les enseignants ou le travail scolaire ainsi que son relativisme culturel seraient peut-être quelque peu différents.

Sa position de principe est celle d'un élève brillant ayant bénéficié de l'école la plus classique au point d'être capable de s'en détacher. Mais combien d'élèves auraient besoin de ne pas être détachés de l'école, qui ne savent pas même lire ou écrire en fin de scolarité obligatoire ? Et ceux-là participeraient et bénéficieraient de Wikipédia ?
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 12:23 #2436

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
Typhon dit:
Je répondais à Wikibuster.
Heureusement, mais je ne vois pas ce que ça change. Échangeons des idées, pour les avis sur les personnes, voyons ça ailleurs.


DM dit:
Pourquoi? Rien à faire du sujet : on lui avait imposé un enseignement complémentaire... justement, de l'histoire de l'art, et elle essayait d'évacuer le travail.
Et donc, pas de rapport avec les plagiaires reconnus dans les médias, si ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 12:32 #2438

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Il n'y a pas besoin d'avoir des compétences en médecine pour voir que les hôpitaux sont des lieux morbides au sens propre, déplaisants, et qu'il vaut mieux ne pas avoir à les fréquenter.
En fait, il n'y a même pas besoin d'être patient pour s'en apercevoir, mais je présume que ça prend une dimension nouvelle quand on y est (je n'ai que des informations de seconde main sur la question).

De la même façon, il n'y a pas besoin d'être prof pour voir toute la misère du collège.
Il n'y a dieu merci pas besoin de devenir prof dans le secondaire pour voir que c'est un enfer.

Frist dit:
Échangeons des idées, pour les avis sur les personnes, voyons ça ailleurs.

Vous avez vu le ton qu'emploie Wikibuster ? Je ne vois pas pourquoi je dissimulerais le mépris que m'inspire quelqu'un qui jette à tort, à travers, et à mauvais escient un mot comme "totalitaire", qu'il ne comprend manifestement pas.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 12:44 #2440

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Typhon dit:
Il n'y a pas besoin d'avoir des compétences en médecine pour voir que les hôpitaux sont des lieux morbides au sens propre, déplaisants, et qu'il vaut mieux ne pas avoir à les fréquenter.
Je ne le conteste pas, mais - pour répondre la comparaison - il est ici question de connaissances médicales, pas de locaux.

Rémi Mathis ne donne pas son avis sur les bâtiments de l'école mais sur l'enseignement à l'école. Un peu comme tous ceux qui ont usé leurs fonds de culotte sur les bancs de l'école, c'est-à-dire à peu près tout le monde. ;)



Quand Rémi Mathis, pour ne pas répondre à ma question, se drape dans sa dignité d'encyclopédiste éducateur et libérateur du genre humain (je sais, j'exagère mais il y a de ça...), je l'invite à venir enseigner quelques années aux Mureaux ou à Sarcelles ou j'ai moi-même enseigné pour méditer davantage sur la question de la transmission.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 14:12 #2444

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Perso je crois que Rémi MATHIS ne pense même pas ce qu'il dit sur le système scolaire, en vérité il n'en a rien à secouer. Il surfe sur l'état de faiblesse de l'Ecole en bon démago qu'il est, il est lui-même un produit brillant et abouti de ce système et il ferait mieux d'avoir un minimum de retenue sur le sujet.
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 22:05 #2452

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
@Frist: Je pense que le plagiat de l'étudiant comme celui de la vedette participent du principe "la fin justifie les moyens, et qu'importe l'honnêteté intellectuelle".

La vedette veut exister médiatiquement. Elle doit pour cela prétendre lire ou écrire des livres. Elle sous-traite, sachant que ça n'est guère risqué.

L'étudiant veut finir ses études. Il doit pour cela faire un module où on lui demande des devoirs. Il les bâcle, sachant que cela n'est guère important.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 22:11 #2453

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
@Loys: Une petite observation — pour les mêmes raisons que celles que vous citez, les critiques de mon éminent collègue Alain Finkielkraut concernant l'évolution de l'enseignement secondaire devraient être considérées comme non avenues, puisque celui-ci, enseignant depuis des décennies dans une école d'élite à bac+3, n'a a priori aucune connaissance des réalités du collège et du lycée actuels.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 22:18 #2454

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
DM dit:
@Frist: Je pense que le plagiat de l'étudiant comme celui de la vedette participent du principe "la fin justifie les moyens, et qu'importe l'honnêteté intellectuelle".

La vedette veut exister médiatiquement. Elle doit pour cela prétendre lire ou écrire des livres. Elle sous-traite, sachant que ça n'est guère risqué.

L'étudiant veut finir ses études. Il doit pour cela faire un module où on lui demande des devoirs. Il les bâcle, sachant que cela n'est guère important.
DM,

Tu montres une similitude dans les raisons de l'un et de l'autre, mais on y perd l'éventuel rapport que tu évoquais un peu plus haut. La vedette qui utilise sans l'annoncer une nègre pour écrire un livre n'entraine plus l'étudiant à finir ses études en bâclant ses devoirs ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 22:21 #2456

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
DM dit:
@Loys: Une petite observation — pour les mêmes raisons que celles que vous citez, les critiques de mon éminent collègue Alain Finkielkraut concernant l'évolution de l'enseignement secondaire devraient être considérées comme non avenues, puisque celui-ci, enseignant depuis des décennies dans une école d'élite à bac+3, n'a a priori aucune connaissance des réalités du collège et du lycée actuels.

J'ai juste appliqué à Typhon son propre raisonnement.

J'ai dit, dans les posts précédents, qu'enseigner dans des collèges défavorisés aurait peut-être un peu changé le regard de Rémi Mathis sur la transmission mais je ne l'ai pas présenté comme un préalable nécessaire à une réflexion sur l'école. Je n'interdis à personne de réfléchir à l'école, même de l'extérieur, pour peu que cette réflexion ne soit pas le fruit d'une idéologie mais de lectures, d'observations et d'écoute ainsi que d'un minimum d'empathie pour ceux qui exercent ce métier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 22:35 #2458

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
@Frist: Je ne dis pas que le collégien copie parce qu'il a entendu que tel ou tel écrivain vedette est un plagiaire. Je dis que tout cela s'inscrit dans un climat de société où des personnalités mises en exergue dans les médias, invitées partout, sont prises en flagrant délit, sortent des excuses bidon, et continuent de faire carrière. Ce climat est cependant plus général : il s'agit du mépris des règles d'éthique par certains de ceux qui ont acquis le pouvoir (qu'ils soit médiatique, politique, etc.) dans notre société, et la tolérance dont ils bénéficient pour cela.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 16 Déc 2012 23:01 #2460

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Loys dit:
J'ai juste appliqué à Typhon son propre raisonnement.

Non, j'ai peut-être pas été assez clair, mais, l'idée, c'est que pour être légitime dans sa critique d 'une institution scolaire, ce n'est pas qu'il faut y enseigner, il faut simplement y avoir été admis si elle est sélective, et y avoir été bon élève sinon.
Le but étant de filtrer les gens qui disent du mal de telle ou telle institution parce qu'ils rejettent dessus leur propre échec.

Bien sûr, enseigner dans une institution scolaire permet aussi de faire des critiques légitimes à son sujet. Mais ce n'est pas la même chose, ni le même angle, évidemment.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 17 Avr 2013 13:00 #5228

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Plus généralement, sur le plagiat cet article dans "Le Monde" du 15/04/13 : "Plagiat : les nouveaux faussaires".
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 17 Avr 2013 18:08 #5233

  • archeboc
  • Portrait de archeboc
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 662


http://www.liberation.fr/economie/2013/ ... ble_896886

Bientôt, grâce à cette machine fabuleuse, il suffira de piocher dans les livres rares pour faire à la chaîne du plagiat indétectable.

Miam.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éloge du copier-coller à l'école" 12 Juil 2013 23:16 #6824

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Récidive à écouter sur "France Info" du 14/04/13 : "Copier, un acte en question".

Après un éloge de la copie au Moyen-âge (avec les moines-copistes) et de l'imitation d'un modèle dans l'éducation, Michel Serres confirme qu'il faut ensuite arriver "à l’œuvre propre" :

Qu'est ce que penser ? Qu'appelle-t-on penser ? Eh bien penser, c'est inventer. Et tout le reste est citation, exercice, répétition, index, références etc., bibliographies, tout ce qui encombre les livres de savants et tout simplement ça c'est de la recopie et - à la limite - c'est du plagiat.

Un chercheur qui cite un autre chercheur, c'est donc un chercheur qui plagie. :santa:

La notion de plagiat ne semble pas très claire dans l'esprit de Michel Serres, qui par ailleurs fait l'apologie du copier-coller.

Il est vrai que pour sa part ses ouvrages ne sont guère encombrés de citations ou de bibliographies. Michel Serres est un inventeur au sens le plus pur du terme. N'oublions pas qu'il a même inventé le mot "ordinateur" ! :mrgreen:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.216 secondes
Propulsé par Kunena