Miracles de la fraude numérique

Plus d'informations
Plus d'informations
28 Avr 2013 20:07 - 18 Aoû 2013 09:50 #5456 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Le premier "outil" en ligne, c'est évidemment Google.

Un exemple en langue vivante, signalé par une collègue. Celle-ci a donné à ses élèves un test de compréhension orale en anglais, à partir d'un CD fourni avec le manuel "New Spring" de 3e. L'exercice est intitulé "Ken et l'argent" : "Note au moins 10 informations, puis reformule-les en français".
Mais à quoi bon s'échiner à comprendre un texte dans une langue étrangère ? C'est ce que s'est dit un de ses élèves en ouvrant discrètement son iPhone.
Requête Google : "Ken et l'argent"+"New Spring"
Un seul résultat au 28/04/13 : le fichier pédagogique du professeur, mis à disposition en libre accès sur le site de l'éditeur. C'est plus discret que de recopier les mêmes réponses (et éventuellement les mêmes erreurs) que son voisin.
Les réponses (ici floutées) sont fournies en gras :

Connectez-vous pour voir le message entier.

Merci Hachette ! :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2013 20:14 - 10 Mai 2016 17:29 #5457 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Bah. Un jour il arrivera en examen sans téléphone ni autre aide, il se fera crucifier et basta.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2013 20:21 - 10 Mai 2016 17:30 #5458 par Frist
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Il doit quand même reformuler en français les informations qu'il choisit :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2013 20:36 - 19 Mai 2013 15:59 #5459 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Plus impressionnant que le réseau mal protégé d'un éditeur, le site mis en place par un ancien élève pour rendre accessible les corrigés d'exercices des manuels de latin.
Le petit plus de ce site qui est en place depuis le début des années 2000 : son caractère collaboratif, bien avant la naissance des réseaux sociaux, comme on peut le constater. Voilà qui aurait permis à cet élève de valider son B2i.

Connectez-vous pour voir le message entier.

Comment j'en ai découvert l'existence ? Par hasard, quand j'ai constaté d'une année sur l'autre que les élèves faisaient la même erreur étrange et incongrue...
Les erreurs nombreuses sur ce site, en latin comme en français, m'ont ensuite permis de savoir facilement quels élèves consultaient ce site. :devil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Avr 2013 21:52 - 22 Jan 2015 18:01 #5460 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Pour les travaux personnels encadrés au lycée, pourquoi ne pas s'inspirer des travaux mis en ligne sur des sites de corrigés par d'anciens élèves souhaitant tirer un juste profit de leur dur labeur ? L'avantage est que les "comités de lectures" (sic), quand ils existent, ne sont pas très regardants... :mrgreen:
- Oboulo.com proposent ainsi des centaines de TPE comme "Les vagues, le surf, les surfeurs. et nous (et Brice !)" ou bien "La guitare électrique : comment le son est-il transmis de la corde au jack ?"
- Oodoc.com devenu dacodoc.fr offre des centaines de résultats à ce jour pour le mot-clef "tpe"
- Academon.fr : "Les produits cosmétiques masculins" par exemple
- dissertationsgratuites.com ("Aspirer à de meilleurs notes") offre également plus d'un millier de résultats.
- etc.
Quand on étudie le nombre de publications par année, on observe une croissance exponentielle et un pic de publications en 2008-2009 puis un décroissance, qu'il me semble raisonnable d'attribuer à l'expansion des réseaux sociaux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 07:58 - 10 Mai 2016 17:30 #5461 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Anecdote reliée au sujet:
On nous a prévenu du fait qu'une personne s'était "servie" dans les thèses de notre école doctorale et dans d'autres travaux de recherche et les avait publiées chez un éditeur.
Le message est accompagné d'une incitation à diffuser les thèses sur tel.archives-ouvertes.fr car cela facilite la détection du plagiat.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 08:26 - 10 Mai 2016 17:30 #5462 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: Bah. Un jour il arrivera en examen sans téléphone ni autre aide, il se fera crucifier et basta.

Malheureusement la fraude à l'examen est de plus en plus courante (les mémoires de calculatrices remplies de formules ou tout simplement de cours, ou les téléphones consultés dans les toilettes par exemple). De toute façon il est de plus en plus envisagé de transformer le Baccalauréat en contrôle continu (c'est de facto déjà le cas en EPS, en langues depuis cette année et avec les TPE), justement... pour éviter la fraude technologique.
N'oubliez pas surtout que les moyennes des élèves en troisième et en première/terminale sont les seules prises en compte pour l'orientation et l'affectation post-bac. :devil:
De plus les TPE, pour lesquels on trouve tant de sujets d'inspiration en ligne, résistent assez bien à la détection du plagiat puisque seule une petite partie du document (plan et quelques lignes d'introduction) est accessible en ligne sans inscription ou souscription.
Dans tous les cas, l'enseignement devient une activité de contrôle anti-fraude, pas toujours efficace.

On nous a prévenu du fait qu'une personne s'était "servie" dans les thèses de notre école doctorale et dans d'autres travaux de recherche et les avait publiées chez un éditeur. Le message est accompagné d'une incitation à diffuser les thèses sur tel.archives-ouvertes.fr car cela facilite la détection du plagiat.

Le problème dans le secondaire est sensiblement différent : il ne s'agit pas tant de protéger la recherche que de s'assurer d'un travail personnel, seul garant d'un cheminement vers l'acquisition des connaissances, de la culture, du raisonnement et de l'autonomie de pensée. Ce travail personnel est également le seul garant de l'égalité de tous devant l'examen.
Pour les limites des logiciels anti-plagiat dans la recherche universitaire, et plus généralement sur la difficulté à faire reconnaître le plagiat universitaire en France, je renvoie à l'excellent site de Jean-Noël Darde : "Archéologie du copier-coller" .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 09:24 - 10 Mai 2016 17:30 #5463 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Frist dit: Il doit quand même reformuler en français les informations qu'il choisit :)

C'est vrai mais c'est plus facile quand c'est écrit sous les yeux. N'oubliez pas qu'il s'agit avant-tout d'un exercice de compréhension orale.
Scoop : le fichier hier disponible en ligne n'est - semble-t-il - plus accessible ! Google ne renvoie plus que vers ce forum : Hachette aurait-il de grandes oreilles ? :P
Après courte recherche, on s'aperçoit que, si le fichier n'apparaît plus dans les résultats Google, il n'est toujours pas protégé sur le site de l'éditeur : http://www.newspring-prof.hachette-educ ... _File2.pdf
Cette ressource requiert en principe une inscription : http://www.newspring-prof.hachette-educ ... &Itemid=44

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 09:57 - 19 Mai 2013 16:02 #5465 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

La plupart des professeurs sont consciencieux et s'évertuent à donner des contrôles originaux. Bien sûr, si ces mêmes contrôles sont reconduits à l'identique d'une année sur l'autre, les élèves pouvaient déjà se transmettre (parfois contre espèces sonnantes et trébuchantes) les contrôles d'un même professeur entre générations.
Pour ma part, mes contrôles ne sont en général pas identiques, et le plus souvent je donne même deux contrôles légèrement différents (ordre des questions ou questions elles-mêmes légèrement modifiés) à la même classe.
Mais la technologie améliore sensiblement les possibilités de fraude.
Ainsi une collègue de mathématiques, très consciencieuse, a donné un sujet de contrôle original à ses deux classes de seconde dont les cours se suivaient. Elle fut quelque peu surprise de constater que les résultats dans la seconde classe furent étonnamment meilleurs que dans la première. Ce mystère aurait pu demeurer mais un des élèves de la seconde classe était également fils d'une collègue et, devant l'injustice manifeste de la réussite de ceux qui n'avaient pas travaillé, a révélé le pot aux roses. Les élèves de la première classe avaient photographié le sujet et l'avaient envoyé à la seconde classe, qui disposait donc du cours et du double de temps pour répondre aux questions.
Je retiendrai surtout de cet exemple que seul le hasard a permis de mettre à jour la fraude technologique : ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. Ce genre de fraude était impossible avant la révolution numérique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 10:10 - 10 Mai 2016 17:30 #5466 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Il nous est arrivé de préparer jusqu'à 4 énoncés différents pour des groupes passant dans 4 créneaux horaires... Il y a une dizaine d'années, nous utilisions une « moulinette » qui produisait des énoncés différents en permutant des questions et des réponses possibles. Tout ceci représente un surcroît certain de travail, et par ailleurs donne le sentiment de faire de la police et non de l'enseignement.
En ce qui concerne le site de JN Darde, il traite principalement de plagiats en droit, lettres, sciences humaines et sociales. Il me semble que le plagiat en sciences mathématiques procède plutôt sur les idées que sur le texte littéral, et est donc plus difficile à détecter. En sciences expérimentales, il arrive que l'on repompe les résultats...
http://laviedemix.over-blog.com/article ... 66141.html
Les solutions possibles?
* En cas de plagiat avéré, le faire savoir de façon à briser toute possibilité de recrutement ou promotion.
* Dans certains pays (il me semble, aux États-Unis), mentir sur ses résultats scientifiques afin d'obtenir des financements gouvernementaux est une infraction pénale.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 10:23 - 19 Mai 2013 16:03 #5467 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Dans le prolongement du cas précédent, difficile de ne pas parler de ce qui s'est passé en 2011 au Baccalauréat de mathématiques (voir cet article de "Big Browser" ou cette reconstitution de "L'Express" ). Une partie du sujet de mathématiques a fuité, a été prise en photo et transmise par MMS et s'est retrouvée diffusé publiquement sur l'un des forums les plus fréquentés par les jeunes, celui de jeuxvideos.com.
La vraie question, compte tenu du développement des réseaux sociaux, est aujourd'hui la suivante : comment avoir connaissance d'une telle fuite si elle se reproduit puisque les publications sur les réseaux sociaux ne sont pas nécessairement publiques ?
Pour mémoire aucun des protagonistes de la fuite n'a été condamné, le juge estimant, à propos de l'élève qui avait pris le sujet en photo qu'il "ne pouvait être certain d'être en possession du véritable sujet du bac." L'élève a eu son Bac avec mention "Bien" ( source ).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 10:45 - 10 Mai 2016 17:30 #5468 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Si, il y a 20 ans, le fils d'un ouvrier imprimeur avait distribué des photocopies de l'énoncé à des amis (et donc aux amis d'amis), comment l'aurait-on su? (Certes. la fraude aurait été bien plus limitée.)
Au final, tous les modes d'examens ont des inconvénients:
* le contrôle continu favorise la fraude au quotidien et les accomodements avec les enseignants (ou des enseignants entre eux)
* l'examen-couperet écrit favorise la fraude chez les imprimeurs et rajoute des enjeux de stress ou de méforme le jour de l'examen
* l'oral pénalise très fortement les personnes sujettes au stress, ainsi que la méforme le jour de l'examen.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 10:58 - 10 Mai 2016 17:30 #5469 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: Si, il y a 20 ans, le fils d'un ouvrier imprimeur avait distribué des photocopies de l'énoncé à des amis (et donc aux amis d'amis), comment l'aurait-on su? (Certes. la fraude aurait été bien plus limitée.)

Bien sûr la fraude a toujours existé et existera toujours. Mais c'est la diffusion massive - impossible auparavant - qui est le plus grave ici.
Notez qu'aujourd'hui on pourrait très bien cumuler la diffusion massive et la confidentialité...

Au final, tous les modes d'examens ont des inconvénients:
* le contrôle continu favorise la fraude au quotidien et les accomodements avec les enseignants (ou des enseignants entre eux)
* l'examen-couperet écrit favorise la fraude chez les imprimeurs et rajoute des enjeux de stress ou de méforme le jour de l'examen
* l'oral pénalise très fortement les personnes sujettes au stress, ainsi que la méforme le jour de l'examen.

L'examen n'est pas si couperet que vous le pensez puisqu'il y a de nombreuses épreuves de différentes sortes, des rattrapages possibles (épreuves du second groupe), des commissions d'harmonisation et des jurys de délibération qui étudient si nécessaire les dossiers des élèves. Sans parler de la partie en contrôle continu.
Le vrai problème concernant l'examen national, c'est la présence, autorisée ou illégale, d'outils technologiques comme les smartphones ou autres appareils de stockage ou de communication d'une part, la grande mansuétude des commissions disciplinaires d'autre part.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:04 - 10 Mai 2016 17:31 #5470 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Oui, au baccalauréat il y a un système de jury, et dans les universités il y a en général de nombreuses façons de repasser un module. J'ai tendance à réfléchir en terme de concours. :-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:04 - 10 Mai 2016 17:31 #5471 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
A bien y réfléchir, non ce n'est pas le vrai problème ou du moins le seul problème des examens nationaux, comme le montre l'exemple de la fraude au bac en 2011 : la question n'était pas celle de la présence de smartphones à l'examen puisque la fraude avait lieu quelques jours avant l'épreuve... :|
Cet exemple montre à quel point la sécurisation des sujets est plus importante encore aujourd'hui qu'hier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:08 - 10 Mai 2016 17:31 #5472 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: Oui, au baccalauréat il y a un système de jury, et dans les universités il y a en général de nombreuses façons de repasser un module. J'ai tendance à réfléchir en terme de concours. :-)

La fraude aux concours est encore plus immorale puisqu'elle permet de prendre la place de quelqu'un d'autre. J'aurais des exemples précis, rapportés par des surveillants, sur la première année de médecine.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:16 - 10 Mai 2016 17:31 #5473 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Oui, mais le système de concours, surtout à l'oral, donne un avantage énorme à ceux qui sont assurés d'eux-mêmes et maîtres de leurs nerfs — bien au delà de la simple compétence technique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:25 - 10 Mai 2016 17:31 #5474 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
En ce qui concerne le plagiat, j'ai l'impression qu'une part du problème est que "le poisson pourrit par la tête". Il y a en France, au sommet des honneurs, une tolérance terrible pour le mensonge et la fraude, ce qui inclut, notamment dans les médias, une tolérance pour la sous-traitance de l'écriture (les « nègres ») et le plagiat.
Je ne dis pas, bien entendu, que le lycéen moyen se décide à copier après avoir entendu parler de Gilles Bernheim, Alain Minc ou encore Joseph Macé-Scaron ; mais que toute une attitude désinvolte finit par déteindre sur l'ensemble de la société, chacun se disant « les autres le font, pourquoi pas moi ? ».

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 11:30 - 10 Mai 2016 17:31 #5475 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
J'attribuerais plutôt cela à la même facilité (caractéristique de la révolution numérique) rencontrée par les uns et par les autres. Les élèves du secondaire sont assez peu au fait des affaires de plagiat rendues publiques.
Je ne crois pas en effet au caractère exemplaire (entre guillemets) des cas de plagiats découverts car, quand il l'est, il est généralement dénoncé avec force cris et les auteurs doivent affronter l'opprobre publique. Le cas de Gilles Bernheim en est un bon exemple.
Sur la question des nègres, en revanche, il y a une évidente complaisance, vous avez raison. C'était d'ailleurs la première (et fragile) défense de Gilles Bernheim : la faute rejetée sur son nègre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 12:40 - 10 Mai 2016 17:31 #5478 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
C'est d'ailleurs loin d'être le premier à rejeter la faute sur son « nègre ». C'est donc qu'il est parfaitement admis dans le monde de la culture médiatisée, que la personne mentionnée sur la couverture n'a pas forcément écrit l'ouvrage et n'est là qu'à titre de « marque ».
Quant à l'opprobe autour du plagiat, il me semble que diverses personnes convaincues de plagiat ont pu continuer leur petite carrière comme essayistes, chroniqueurs etc. Il n'est donc pas si grand.
Bien évidemment, le lycéen moyen n'est pas au courant de ces actes, mais je soupçonne qu'il y a un phénomène d'imprégnation de toute la société.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 13:06 - 10 Mai 2016 17:32 #5479 par archeboc
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: l'opprobe

=> opprobre.
Passe sous Firefox pour avoir la correction orthographique.
Et sur le contenu :
- aujourd’hui, on ne peut avoir un diplôme d'ingénieur sans avoir 750 au TOEIC. Ceux qui ont du mal vont le passer dans un endroit plus tolérants. Des pays généralement plus au sud.
- sinon, les étudiants qui se font épingler pour avoir servi mot à mot un texte qui vient d'ailleurs allèguent une excellente mémoire. Ils ont appris par coeur. Le pire du pire, ce n'est pas que l'institution les croit : c'est qu'au contraire elle ne les croit pas, mais laisse faire, car, vous comprenez, au tribunal administratif, on ne pourra rien prouver.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 13:28 - 10 Mai 2016 17:32 #5480 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: Quant à l'opprobre autour du plagiat, il me semble que diverses personnes convaincues de plagiat ont pu continuer leur petite carrière comme essayistes, chroniqueurs etc. Il n'est donc pas si grand.

Gilles Bernheim n'a pas pu rester grand rabbin de France.
Bon on sort un peu du sujet, mais pour vous donner raison je pourrais citer un homme politique que le plagiat n'a pas empêché d'accéder à la plus haute des fonctions.
La principale explication, en plus du fait que le plagiat - selon son degré - n'est pas toujours facile à démontrer, est - à mon sens - l'amnésie médiatique, qui fonctionne pour beaucoup d'autres choses que le plagiat.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 13:43 - 10 Mai 2016 17:32 #5481 par DM
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
(Je suis sous Firefox mais je crois ne pas avoir le paquet de correction pour le français!)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 14:32 - 10 Mai 2016 17:32 #5483 par archeboc
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

DM dit: (Je suis sous Firefox mais je crois ne pas avoir le paquet de correction pour le français!)

Moi je triche, je l'utilise sans vergogne. Mais je pensais que c'était dedans par défaut.
http://www.commentcamarche.net/faq/1721 ... rthographe

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2013 15:04 - 10 Mai 2016 17:32 #5484 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Je pourrais inclure le correcteur automatique de Firefox dans mon catalogue mais, comme je pense l'avoir déjà montré, le correcteur n'est utile que pour ceux qui savent écrire.
www.laviemoderne.net/mirabilia/12-un-manque-de-correction

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Mai 2013 15:46 - 19 Mai 2013 15:55 #5790 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Ils pullulent pour ceux qui n'osent pas solliciter leurs camarades sur les réseaux sociaux.
Premier dans les résultats Google : devoirs.fr , qui revendique presque trois millions d'inscrits (soit un élève sur quatre en France :scratch: ) et 131.000 demandes traitées à ce jour. Soit les inscrits n'ont pas de devoirs à faire, soit le nombre est très exagéré... :mrgreen:
On s'inscrit, on demande de l'aide. Un système de points récompense les "aideurs".
Un exemple de demande, pas très maline...
[ Cliquer pour agrandir ]

Ou encore, pour un simple relevé : :shock:
[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2013 01:04 #5879 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Un grand classique, mais dont la portée devient sans limite ! :doc:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Jui 2013 19:07 - 07 Jui 2013 19:46 #6267 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
C'est en effet ce qu'ont fait des petits malins passant leur brevet professionnel quand, par erreur, ont été distribués aux candidats les corrigés au lieu des sujets. Ils ont été rapidement ramassés, mais certains candidats avaient eu le temps de prendre quelques photos. On peut imaginer que les plus avisés en ont fait un usage modéré et discret.
A lire sur "VousNousIls" du 07/06/13 : www.vousnousils.fr/2013/06/07/les-corrig...eu-des-sujets-548893

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Aoû 2013 09:48 #7103 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Michel Serres ne disait-il pas que le savoir allait - grâce à la technologie - pouvoir être enfin externalisé ? :doc:
La preuve sur ce site et en images :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.373 secondes
Propulsé par Kunena