Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : "Cyril Mistrorigo : Ciel ! Des robots en cours de français !" (Café pédagogique)

"Cyril Mistrorigo : Ciel ! Des robots en cours de français !" (Café pédagogique) 31 Mai 2017 13:12 #19082

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Dans le "Café" du 29/05/17 : "Cyril Mistrorigo : Ciel ! Des robots en cours de français !"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Cyril Mistrorigo : Ciel ! Des robots en cours de français !" (Café pédagogique) 31 Mai 2017 13:41 #19083

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Cyril Mistrorigo est également IAN de lettres et "Apple teacher".

Interview où la personne interviewée fait l'éloge de l'intervieweur ("c’est en regardant des projets comme i-voix notamment, que l’on peut comprendre qu’il y a dans les outils de partage") et où le professeur innovant fait l'éloge de la DANE ("Cet homme fait partie de tous ces membres de l’Education nationale qui opèrent dans l’ombre, vous ouvrent des portes, vous donnent des clefs et vous encouragent, en toute humilité".)

Le projet est assez nébuleux ("programmer des minirobots pour leur faire suivre le parcours d’un héros dont ils ont imaginé l’odyssée interplanétaire dans une rédaction"), l'interdisciplinarité factice (pour donner du sens à la littérature, par exemple, comme si elle n'en avait pas par elle-même : "Ces robots ont été un véritable détournement pédagogique pour revisiter l’Odyssée, découvrir Bradbury ou Orwell, relire Verne ou Barjavel").

Séquence fourre-tout, aux vertus disparates. A titre d'exemple, le lien avec les LCA est très lâche ("le héros ou l’héroïne tente de retrouver sa planète et croise sur son trajet des lieux et des ennemis qui font référence à ceux de l’œuvre d’Homère"). "Travailler avec des robots dans le cadre de la Science-Fiction paraît presque évident" : ah ?

On retrouve la dérive de l'illusion narcissique : "Le fait de partager le projet en ligne a beaucoup profité à la classe. Ils savaient que les travaux auraient comme destinataire, non plus leur enseignant, mais le monde en ligne, ce qui est beaucoup plus intéressant."

Plus inquiétant pour une séquence présentée par un professeur de français : "les points clefs de cette séquence sont les séances de programmation des robots ainsi que le débat sur le progrès scientifique". Les compétences de français mises en oeuvres sembles minimalistes en 3e :
- "une évaluation autour d’un récit oral : les élèves n’avaient droit qu’à une seule écoute d’un texte et ils devaient reproduire le trajet exact de l’histoire"
- "Le second travail était celui de la programmation en lien avec les textes créés par les élèves eux-mêmes."
- L'abstraction ou l'imagination ne sont pas sollicitées (en 3e !) : "[les robots] figuraient concrètement, à petite échelle, les moyens de mobilité des héros ou héroïnes."

Bref : "Le codage, comme l’esprit critique, l’EMI, etc. sont des entrées qui permettent de faire oublier aux élèves les disciplines [...]" : en effet, elles sont bien oubliées...

A noter à propos du BYOD : "On utilise parfois le réseau du collège, qui est sécurisé, et parfois non, car on a besoin d’aller plus loin."
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Cyril Mistrorigo : Ciel ! Des robots en cours de français !" (Café pédagogique) 08 Jui 2017 20:49 #19138

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.175 secondes
Propulsé par Kunena