"Comment j'ai pourri le web"

Plus d'informations
24 Jui 2012 18:53 #938 par aggripa
Réponse de aggripa sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
bonjour,

Je n'ai pas bien compris l'intérêt de votre démarche.

C'est juste une question de paresse des étudiants tout à fait compréhensible et pardonnable.

De toute façon, le plus important est de savoir chercher l'information et de la retranscrire de manière la plus claire possible.

Moi je me marre quand je vois les fonctionnaire de l'éducation national en train de se plaindre de la triche. Ils n'ont qu'à faire des sujets intelligents faisant réfléchir le candidat plutôt que de lui demander de recracher du cours. Il préfère mettre le problème sur les étudiants, plutôt que de remettre en cause leurs sujets d'examen, leurs cours etc ...

Demander des choses intelligentes à vos étudiants et ils vous le rendront bien.

Excusez moi mais le commentaire de texte je trouve ça d'une nullité absolue !!! On ergote autour d'un petit texte (le plus souvent extirpé d'une œuvre plus grande, rien de mieux pour trahir l'auteur) pendant des pages et des pages (on fait un roman de dix pauvres lignes), encourageant les élucubrations les plus débiles !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2012 19:20 #952 par aggripa
Réponse de aggripa sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Seul l'auteur du texte étudié est capable de juger de la qualité d'un commentaire.

Je ne vois pas pourquoi telle ou telle interprétation vaudrait mieux selon l'appréciation hautement subjective du prof (ou pire, selon une grille de notation de l'éducation nationale) !

Bon après on peut toujours juger sur les fautes d’orthographe de l'élève !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2012 19:38 - 10 Jan 2021 13:53 #953 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

aggripa dit: Je ne vois pas pourquoi telle ou telle interprétation vaudrait mieux selon l'appréciation hautement subjective du prof (ou pire, selon une grille de notation de l'éducation nationale) !

Je vois que vous n'avez rien compris à l'exercice du commentaire.

Une interprétation n'est subjective que si elle n'est pas justifiée. Ce qui n'est pas dans le cas dans un commentaire, puisqu'il consiste précisément à justifier une interprétation.

aggripa dit: Seul l'auteur du texte étudié est capable de juger de la qualité d'un commentaire.

Oui, le bac de français est une imposture.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jui 2012 15:49 - 29 Déc 2013 10:43 #964 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Signalé par Jean-Noël Darde, du site "Archéologie du copier-coller" , ce rapport d'avril 2012 de l'Inspection générale de l’administration de l’Éducation nationale et de la Recherche mentionnant cette expérience amusante : "La fraude aux examens dans l’enseignement supérieur" .
Extrait p. 11 :

Une acculturation de plus en plus précoce des usages numériques
Les habitudes de travail héritées de l’enseignement scolaire sont également mises en cause par les interlocuteurs universitaires de la mission. Si on y apprend comment aller chercher des informations sur internet, on y apprend beaucoup moins les règles d’utilisation des ressources écrites ou iconographiques, même si, dès le collège, les documentalistes et les enseignants s’efforcent de sensibiliser les élèves à la notion de propriété intellectuelle. A ce niveau académique, le plagiat, même bref, est aisément identifiable, mais l’enseignant est souvent partagé entre l’envie de le sanctionner et le souci légitime de ne pas décourager un travail de recherche bien mené au sein des ressources numériques.
Une dépêche d’agence de presse (AFP) en date du 23 mars 2012 relate ainsi le stratagème imaginé par un professeur de lettres de lycée confronté au plagiat élevé de ses élèves. On laissera chacun se faire son propre jugement sur l’opportunité du stratagème mais le résultat est édifiant :

LB, 36 ans, professeur de lettres au lycée Chaptal à Paris (VIIIe), relate ce qu'il décrit comme une "petite expérience amusante" sur son blog "La vie moderne".
Il a d'abord distillé des informations sur internet, dont certaines fausses, à propos d'un poème "introuvable" du XVIIe siècle, puis il a demandé à ses élèves de première un commentaire à la maison, en les invitant à "fournir un travail exclusivement personnel". Au final, 51 d'entre eux sur 65 "ont recopié à des degrés divers ce qu'ils trouvaient sur internet", a résumé M. B., avec force précisions, à l'adresse. Parmi ses inventions figure, sur Wikipedia, une amoureuse tout à fait imaginaire du poète, citée ensuite par plusieurs élèves. Le professeur a aussi livré aux sites Oboulo.com et Oodoc.com un commentaire corrigé en ligne de cette poésie "avec des contre-sens complets", repris ensuite "parfois au mot près" par des élèves. Les comités de lecture des sites avaient "validé" le commentaire "sans barguigner". « J'ai voulu tirer la sonnette d'alarme, car quelque chose ne va plus dans l'Ecole et il faut s'en rendre compte", a-t-il expliqué vendredi à l'AFP, alors que son histoire faisait le tour de la Toile. "Je ne suis plus professeur, je suis devenu détecteur de fraudes. C'est une rupture de confiance entre le professeur et l'élève qui est très triste", a-t-il ajouté, tout en précisant qu'il ne voulait pas stigmatiser les élèves mais plutôt montrer qu'il faut "une éducation à internet". "J'ai rendu les copies corrigées, mais non notées bien évidemment -le but n'étant pas de les punir-, en dévoilant progressivement aux élèves de quelle supercherie ils avaient été victimes. Ce fut un grand moment: après quelques instants de stupeur et d'incompréhension, ils ont ri et applaudi de bon coeur. Mais ils ont ensuite rougi quand j'ai rendu les copies en les commentant individuellement...", a-t-il écrit sur son blog. En revanche, il veut "dénoncer les sites de corrigés, parfois payants" comme Oboulo.com et Oodoc.com, a-t-il souligné auprès de l'AFP: "mes faux corrigés y sont restés pendant un an et demi et n'en ont été retirés que ces derniers jours", quand l'histoire a été rendue publique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Juil 2012 18:31 #997 par aggripa
Réponse de aggripa sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

Loys dit:

aggripa dit: Je ne vois pas pourquoi telle ou telle interprétation vaudrait mieux selon l'appréciation hautement subjective du prof (ou pire, selon une grille de notation de l'éducation nationale) !

Je vois que vous n'avez rien compris à l'exercice du commentaire. :D


Merci pour votre amabilité, je me souviens d'avoir pourtant eu toujours d'excellentes notes sur le commentaire ;) J'exprimais mon ressenti personnel global sur le texte, je pense que cela était apprécié ! J'évitais à tout prix de "tronçonner" le texte pour décrire chaque phrase une à une ! Dés qu'on ne va pas dans votre sens, vous aimez bien rabaisser votre contradicteur (bel exemple d’ouverture d'esprit pour un professeur).

Loys dit: Une interprétation n'est subjective que si elle n'est pas justifiée. Ce qui n'est pas dans le cas dans un commentaire, puisqu'il consiste précisément à justifier une interprétation.


Comprendre un texte n'est pas le disséquer de manière froide, en essayant de replacer la propre subjectivité de l'auteur dans une objectivité artificielle (de plus qui peut prétendre faire une distinction nette entre subjectivité et objectivité ?).
Il est indispensable de voir quelles émotions un texte littéraire développent en nous.

Loys dit:

aggripa dit: Seul l'auteur du texte étudié est capable de juger de la qualité d'un commentaire.

Rires.


Quand je constate le nombre d'écrivains qui se sont plaints des analyses (de soi-disant hommes de lettres) sur leurs textes, je ne vois rien d'hilarant.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Juil 2012 20:07 #1007 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

aggripa dit: je me souviens d'avoir pourtant eu toujours d'excellentes notes sur le commentaire ;) J'exprimais mon ressenti personnel global sur le texte, je pense que cela était apprécié ! J'évitais à tout prix de "tronçonner" le texte pour décrire chaque phrase une à une !

Soyons logique : si vous ne voyez pas "pourquoi telle ou telle interprétation vaudrait mieux selon l'appréciation hautement subjective du prof", pourquoi vous félicitez-vous de vos notes ? :roll:

aggripa dit: Dés qu'on ne va pas dans votre sens, vous aimez bien rabaisser votre contradicteur (bel exemple d’ouverture d'esprit pour un professeur).

Je cite votre propos très modéré et donnant l'exemple de l'ouverture d'esprit : "Excusez moi mais le commentaire de texte je trouve ça d'une nullité absolue !" :mrgreen:

aggripa dit: Comprendre un texte n'est pas le disséquer de manière froide, en essayant de replacer la propre subjectivité de l'auteur dans une objectivité artificielle (de plus qui peut prétendre faire une distinction nette entre subjectivité et objectivité ?).

L'objectivité en commentaire, c'est la construction d'une interprétation à partir d'observations. La subjectivité, c'est plaquer sur un texte des choses sans rapport avec lui.

aggripa dit: Il est indispensable de voir quelles émotions un texte littéraire développent en nous.

Et quand un élève n'a pas d'émotion, il a zéro ? :mrgreen:

Loys dit: Quand je constate le nombre d'écrivains qui se sont plaints des analyses (de soi-disant hommes de lettres) sur leurs textes, je ne vois rien d'hilarant.

Dommage que tous ces écrivains ne vous aient pas connu donnant libre cours à votre "ressenti personnel global" sur leurs textes. :twisted:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 11:53 #1512 par diarra60
Réponse de diarra60 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Bonjour,

Je suis une de vos anciennes élèves - j'avais 11 ans quand je vous ai eu comme professeur, j'en ai 24 aujourd'hui - et je suis très admirative de ce que vous avez fait pour aider les élèves. Venant de vous, ça ne me surprends pas car vous étiez déjà un bon professeur à l'époque.
C'est une bonne iniative que de les prendre "à leur propre jeu" afin de leur faire comprendre qu'il est plus intelligent de réfléchir par soi-même.
J'espère que grâce à vous, il y aura un changement d'attitude et une prise de conscience des élèves.

Vous souhaitant bonne continuation.

Cordialement

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 13:53 #1513 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Vous étiez en 6eG, si je ne me trompe ? Je viens de prendre un petit coup de vieux, d'un coup, mais je suis ravi de vous retrouver ici, Diarra. ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 13:58 #1514 par diarra60
Réponse de diarra60 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Oui j'étais bien en 6eG! Vous avez une très bonne mémoire, c'est impressionnant! :)
Je vous ai vu un jour à la télé et je vous ai reconnu de suite, ça m'a fait drôle, mais vous n'avez pas beaucoup changé! ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 14:25 #1515 par olivier1970
Réponse de olivier1970 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
bonjour à tous
c'est une expérience très intéressante par le fait que cela montre non pas la fainéantise des élèves mais qu'au lieu de fournir un travail personnel il préfère
donner un truc pompé pour éviter que quelques neurones (s'ils en ont) grillent sous l'effort.
le gros problème vient aussi du problème du système éducatif qui fonctionne un peu comme si on controlait qu'un robot a bien assimilé sa programmation.
On copie le cours (moine copiste) , jusque là travail passif ; on nous dit à une date donnée le contrôle et sur quoi cela portera ; et on est noté plus par la méthode qu'on a utilisé que par le résultat obtenu.
Et bien sur on élimine au fur et à mesure ceux qui ne rentrent pas dans le calibre et tout cela pour sélectionner "l'élite" ...
A force de ne pas les pousser à se créer de nouvelles connections synaptiques , faut pas s'étonner du résultat de cette expérience.
De plus les gens n'ont plus aucun sens critique ; cela me fait penser au cours de philo où la note était en fonction du nombre de citations plutôt que de la pertinence du raisonnement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 14:38 #1517 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Vous vous trompez, Olivier.

Prendre un cours, c'est tout sauf être passif : il faut écouter attentivement, suivre le raisonnement du professeur, se l'approprier en prenant des notes et en sélectionnant ce qui paraît le plus important. On n'est passif que si on ne fait rien de tout cela. D'autant que les professeurs s'évertuent à rendre le cours un peu moins magistral en interrogeant souvent les élèves, ou en plaisantant ou digressant à l'occasion.

Si l'élève n'était qu'un moine-copiste, une photocopie du cours suffirait. L'intérêt du cours, c'est précisément de suivre mot par mot, phrase par phrase, la pensée du professeur : les élèves absents à un cours ont beaucoup plus de mal à suivre ou à exploiter un cours recopié d'un autre élève.

Pour la dissertation littéraire, croyez-moi : ce n'est pas le nombre de citations qui fait la valeur de la copie.

Je pense que s'il y a bien une chose qui crée des "connexions synaptiques", c'est bien d'apprendre à lire un texte littéraire. ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 14:40 #1518 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

diarra60 dit: Oui j'étais bien en 6eG! Vous avez une très bonne mémoire, c'est impressionnant! :)
Je vous ai vu un jour à la télé et je vous ai reconnu de suite, ça m'a fait drôle, mais vous n'avez pas beaucoup changé! ;)

Non seulement je me souviens de vous, mais qui plus est en bien. ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 15:03 #1519 par diarra60
Réponse de diarra60 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Je vous remercie c'est gentil à vous. J'ai gardé un bon souvenir de vous également ! ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 16:57 #1521 par olivier1970
Réponse de olivier1970 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
tout dépend si vous parlez d'un cours magistral en amphi je veux bien le croire mais de mon temps et en étant en train de faire le cnam ; il vaut mieux donner le cours sous forme de pdf le soir du cours et profiter du cours pour poser des questions .
car je me souviens bien que mon prof de math faisait bien souvent des exercices au tableau , et je les faisais en // alors que les autres se contentaient de copier ce qu'il mettait ; et des fois il se trompait et hop allez 60 copies doubles à la poubelle (et autant de regards noirs mais bon j'essayais d'utiliser mes capacités).
Vous n'avez pas pourri le web vous avez juste démontré que certains se disent pourquoi réfléchir alors que d'autres ont trouvé la solution.
Et même pour faire des rapport de stage dans mon entreprise , un a copié des articles d'un forum mais au bas de la page y avait suite au prochain épisode.
C'est pas internet le problème , c'est sûr qu'avant cela existait pas ; les élèves étaient obligés de bosser par eux mêmes .
Si pour vous suivre un cours demande une grande mobilisation du cerveau , l'avenir me fait peur de plus en plus ...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2012 17:00 #1522 par olivier1970
Réponse de olivier1970 sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Pour info sur futura-sciences on parle de votre expérience
http://forums.futura-sciences.com/ensei ... i-web.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Nov 2012 19:59 #1906 par tawfik
Réponse de tawfik sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Provoquer, bousculer et étonner pour pour pouvoir espérer changer les mauvaises habitudes des élèves.... le conformisme, la routine et la pédagogie formatée sont en grande partie les causes de la dégradation de l'enseignement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Déc 2012 17:33 #2220 par pampoune
Réponse de pampoune sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Bonjour,

Toutes mes félicitations pour cette petite démonstration.
Etudiante en lettres modernes, j'avoue me servir parfois d'internet pour m'aider. Non, je n'ai jamais cherché de commentaire tout prêt ! J'y ai parfois cherché une petite définition ou une biographie (quelques dates en général).
On ne cesse de dire et de répéter que sur internet il n'y a pas que du bon et votre expérience le prouve une fois de plus.

Vous nous rappelez avec cette petite expérience que, même si le temps manque, nous n'avons pas de meilleur ami que les livres.
En tout cas, j'espère que vos élèves feront désormais partie de ceux qui se servent de leurs neurones pour faire leurs commentaires.

Encore une fois bravo.

J'ai eu accès à ce forum par un lien donc s'il y a un endroit ici pour se présenter, quelqu'un pourrait-il me le dire s'il vous plait ? Je vais maintenant visiter un peu le forum.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Déc 2012 00:25 #2221 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Bienvenue pampoune. ;)

Vous pouvez vous présenter ici.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Déc 2012 13:08 #2222 par Marlène
Réponse de Marlène sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Bonjour,

Je trouve cette démonstration particulièrement éclairante. En utilisant Wikipedia pour faire la démonstration aux élèves qu'une fraude peut être punie, vous leur avez montré que leurs tricheries peuvent être détectées et c'est ce fait qui est à mon sens pédagogiquement très intéressant. Il ne faut pas se leurrer, le contenu de Wikipedia, même avec la meilleure volonté du monde de ses collaborateurs, n'est pas à 100% fiable. Je loue les contributeurs qui réalisent des articles de qualité, mais m'énerve contre certains qui écrivent n'importe quoi (j'ai dû corriger certains articles dans mon domaine de spécialisation tant leur contenu montrait une méconnaissance du sujet). Tous les élèves utilisent Wikipedia et je trouve que c'est une très bonne base de connaissance. Pour la vie de tous les jours. Pas pour une dissertation ou un compte-rendu. Leur montrer que les informations ne sont pas toutes correctes, c'est les inciter (enfin, pour les plus intelligents, là c'est mon indécrottable optimisme qui parle) à fouiller plus en avant, à approfondir un sujet qu'ils ont à traiter. Wikipédia est devenue si populaire que la plupart s'y arrête et ne va pas chercher plus loin. Un des problèmes du net, est que l'on met tout le monde au même plan. J'ai été atterrée de voir certains commentateurs, suite à un article au sujet du tsunami au Japon et écrit par un géophysicien et sismologue, mettre en doute la parole de l'expert en y opposant des arguments de CM2 ! Si cette tentative permet à certains d'être un peu plus critique envers tout le contenu du web, cela sera un bien.

Maintenant, quand on vous reproche d'avoir "vandalisé" wikipédia, donc d'utiliser la fraude pour dénoncer la fraude, là c'est une question d'opinion. Certains penseront que cela vaut la peine. D'autres non. A mon sens, une démonstration vaut mieux que plusieurs explications. Je ne pense pas que les élèves y aient vu une tentative de tricherie du même niveau que leurs propres tentatives. Ils ne sont pas bêtes, au contraire, ils voient très bien où veulent en venir les professeurs. Et à mon sens, vous avez davantage gagné leur respect que provoqué leur colère :mrgreen: .

Est-ce que vos élèves continuent de pomper sur des sites depuis votre médiatisation ? ;)

Bonne continuation :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Déc 2012 00:18 #2518 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

Marlène dit: Est-ce que vos élèves continuent de pomper sur des sites depuis votre médiatisation ? ;)

Oui... :|

Et comme je le disais dans l'article en mars : je ne crois pas à une moralisation possible du numérique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Déc 2012 13:41 #2526 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

Loys dit: Et comme je le disais dans l'article en mars : je ne crois pas à une moralisation possible du numérique.


De même que pour que Wikipédia fonctionne comme promis par le marketing de J. WALES il faudrait que les contributeurs soient vertueux, la religion n'a jamais rendu les gens vertueux donc on ne voit pas comment le numérique ferait mieux, n'en déplaise aux croyants d'Internet. Mais soyons optimiste cinq minutes, Internet recèle un grand potentiel encore à explorer, j'ai bien l'intention de remettre la pseudo-encylopédie à sa juste place de wikidécharge et ceci avec une simple fronde numérique.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Déc 2012 22:33 #2598 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

Loys dit:

Marlène dit: Est-ce que vos élèves continuent de pomper sur des sites depuis votre médiatisation ? ;)

Oui... :|

Et comme je le disais dans l'article en mars : je ne crois pas à une moralisation possible du numérique.


Faut dire que "Le numérique", ça ne veut rien dire. "Moraliser le numérique", c'est comme "démocratiser le paradigme", ça ne veut absolument rien dire. Mais ça en jette, je dois l'avouer.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Déc 2012 22:59 #2601 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Allez expliquer ça à Michel Serres, alors ! :transpi:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Fév 2013 20:50 #3591 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Aujourd'hui un article de Juraastro qui traite - entre autres - de cette expérience : "Le vandalisme sur Wikipédia" (1/02/13)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Fév 2013 23:30 #3592 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"

Loys dit: Aujourd'hui un article de Juraastro qui traite - entre autres - de cette expérience : "Le vandalisme sur Wikipédia" (1/02/13)


C'est pas BONOD avec un D ?

Le POV pushing des admins qui utilisent leurs outils pour provoquer puis éliminer les contributeurs avec le "point de vue incorrect" ce n'est pas du vandalisme ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Fév 2014 15:39 - 13 Fév 2014 15:56 #9572 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Presque deux ans après, l'article "Comment j'ai pourri le web" a franchi le cap des 700 000 affichages. Et sur Rue89, plus de 400 000 affichages .
Merci à tous ! :topla:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Fév 2014 10:58 - 17 Fév 2014 11:28 #9610 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
A écouter sur "France Inter" du 17/02/14 : www.franceinter.fr/player/reecouter?play=841142

Marcel Gauchet dit: Il faut apprendre encore beaucoup plus pour être en mesure de fonctionner efficacement sur Internet. En réalité, ce devant quoi nous sommes avec l'irruption de ces techniques, c'est une exigence de hausse du niveau des acquisitions des enfants et des jeunes pour avoir le bon usage de ces instruments. A première vue vous naviguez en toute liberté. En réalité pour vraiment être en mesure d'utiliser tout ce qui est offert sur cet immense réservoir de connaissances en tout genre, il faut savoir beaucoup de choses. Et les enseignants qui s'occupent de ce travail d'initiation des enfants ou des jeunes gens, au niveau du collège, le voient bien : c'est qu'ils sont en fait confrontés à une demande énorme et à une mobilisation chez beaucoup d'enfants pour acquérir des choses que spontanément, si on leur donnait de manière un peu imposée et passive, ils n'auraient pas vocation à apprendre avec beaucoup d'aisance. Et là ils sentent le besoin où ils sont de savoir énormément de choses pour être performant sur Internet. [...] En réalité ça va être encore plus difficile de se passer de connaissances dans cette société numérique"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Jan 2021 13:54 - 10 Jan 2021 22:23 #23103 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Comment j'ai pourri le web"
Et en 2020 et 2021, rebelote :





commentairecompose.fr/formation-bac/bac-de-francais/

Voir ce fil : www.laviemoderne.net/forum/ressources-nu...pose-fr-amelie-vioux

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 5.064 secondes
Propulsé par Kunena