La fraude au bac

Plus d'informations
14 Avr 2012 18:15 - 18 Mai 2013 21:16 #540 par Loys
La fraude au bac a été créé par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Mai 2012 18:34 #666 par castor
Réponse de castor sur le sujet La fraude au bac
Chère Vie Moderne,

Ma réponse est très annexe, et elle correspond au désir d'offrir le bac à tous, quels que soient leurs efforts ou leur honnêteté. Le brevet ne peut être validé, que si l'élève a validé les compétences du socle commun (compétences qui correspondent pour leur grande majorité à un bon niveau de 5ème). Voici le courrier que je viens de recevoir de mon principal:

"Chers collègues,

Je viens de regarder les validations des item du socle commun pour les élèves de 3e. Alors que la date butoir est maintenant dépassée de nombreuses compétences ne sont pas encore validées.
Notez que si l'ensemble des compétences ne sont pas validées le mardi 22 mai à 17h les items non validés seront réputés acquis, afin de ne pas pénaliser les élèves pour le brevet, et je procéderais à la validation automatique."


Je ne doute pas qu'il réponde à des directives, mais où est la morale, et que vaut une validation que l'on donne à tout le monde par défaut?

Bien sauvaginement à vous

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Mai 2012 19:01 #667 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Bien entendu ce qui vaut pour le bac vaut pour les examens de moindre importance. Nous sommes entrés dans l'ère de la Grande Parodie scolaire, dans le plan quinquennal de la réussite éducative.

La nouveauté dans ce que vous nous apportez, castor, c'est la consigne écrite. La direction de nombreux établissements a encore des pudeurs républicaines.

Ce que je vois aussi dans ce début de cynisme institutionnel, c'est l'encouragement pour les collègues à ne plus prendre la peine de valider les items : parce que d'une part, s'ils ne sont pas validés, ils le seront "automatiquement", parce que d'autre part valider n'a tout simplement plus de valeur dans ces conditions.

Et à la fin, on pourra se gargariser de résultats exceptionnels pour des élèves non évalués et n'ayant pas atteint le niveau attendu. :evil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Mai 2012 11:10 #669 par Frist
Réponse de Frist sur le sujet La fraude au bac
Et le dommage collatéral de tout ça, c'est que ces diplômes ont de moins en moins de valeur, et qu'il faut toujours monter plus haut pour avoir une sélection satisfaisante. On m'a rapporté quelques expériences que je trouve effarantes
- Pour du tri de courrier, ce sont des titulaires de BTS qui sont choisis. Et non, il n'y a aucune autre tâche à faire à côté, ce n'est pas juste l'intitulé officiel du poste.
- Pour un poste technique (comptabilité la voie de garage pour un certain nombre de collégiens en fin de 3°), on prend le niveau au-dessus (donc ici, si on a besoin des compétences d'un BAC PRO, on va chercher un BAC+2), car il y a trop de mauvaises expériences, de glandeurs, dans le niveau où tout le monde a pu valider son diplôme sans y avoir vraiment un intérêt. Et non, ce n'est pas parce que le BAC+2 a un savoir qu'il saura mieux mettre en valeur, qu'il peut être plus efficace.


La réussite éducative, c'est la logique du chiffre car on ne s'intéresse plus aux élèves, mais à ceux qui passent l'examen. Après l'obtention de l'examen, ces anciens élèves n'existent plus, pas la peine de savoir ce qu'apporte le diplôme obtenu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2012 17:58 - 05 Oct 2013 16:50 #853 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
On se souvient du fiasco des années précédentes, et notamment de 2011 (sujets mis en lignes ou transmis par SMS). Je renvoie aussi à mon article : "Les bas-côtés du bac" .

Depuis, le Ministère de l’Éducation nationale s'est attelé à la tâche : sécurité informatique, information préventive des candidats, nouvelles conditions de passage en commission disciplinaire etc.
D'ores et déjà, la presse et la blogosphère commence à bruire d'échos autour de ce nouveau bac. Suivons donc le déroulement du bac 2012 : un bac sans fraude ?
Tous les chiffres officiels du Bac sur le site du Ministère.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2012 18:01 #854 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Rappel : l'élève auteur de la fuite de l'an passé n'a pas été condamné au motif

- Le 9/06 sur "France-Soir" : "Fuites au bac : Où en est l'enquête ?"

Le juge a considéré que « le cerveau », qui a finalement eu son bac avec mention et 14 en maths, ne pouvait être certain d'être en possession du véritable sujet du bac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2012 18:03 #855 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
- Le 10/06 sur le site du "Progrès" : "Caméra intégrée, stylo-téléphone : la lutte contre la fraude au bac, un vrai défi"

Extrait :

La circulaire rappelle les consignes sur l’usage des téléphones.

Mais les techniques sont très sophistiquées, dit Amar Zendik, président de la société Mind-Technologies, citant la montre-téléphone, le stylo-téléphone, l’oreillette intra-auriculaire ou encore les lunettes avec caméra intégrée. Des gadgets qui sont une aubaine pour des sites internet qui proposent les corrigés des épreuves « en temps réel ». Des centres d’examen ont opté pour le brouillage des téléphones portables, mais cela pose un problème technique et juridique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2012 18:07 #856 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
- Le 11/06 sur "Terrafemina, cette sympathique question : "Bac 2012 : tricher ou ne pas tricher, telle est la question"

Extrait :

« Les élèves peuvent toujours se rendre dans les toilettes avec leur téléphone mobile. Un peu plus d’une heure après le début des épreuves, les corrigés sont en ligne ! », souligne, désabusé, Philippe Tournier, proviseur et secrétaire général du SNPDEN-Unsa, dans une interview au Parisien. Pour ce dernier, il y aura forcément de la fraude lors de ce baccalauréat 2012. La solution pour contrer ces tricheries ? « Changer le format de nos épreuves », en proposant d’avantage d’oral et moins d’épreuves nécessitant une longue restitution de connaissances apprises par cœur à l’écrit. Ou bien opter, comme au Danemark, pour l’autorisation d’un accès à Internet. Une solution radicale, qui plutôt que de miser sur le par cœur, valorise la capacité des élèves à utiliser leurs connaissances.


Car la dissertation de français, le commentaire composé, la dissertation de philosophie ne sont rien d'autre que de la "restitution de connaissances apprises par cœur à l'écrit"... :evil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:19 #884 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site de "Libération" du 13 juin 2012, cet article de Véronique Soulé : "Triche au bac : le gouvernement charge les smartphones" .





Et ce reportage du 14 juin 2012 de l'AFP : http://www.dailymotion.com/video/xrj9cd ... -tech_news

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:24 - 04 Jui 2015 18:42 #885 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site du Nouvel Obs du 13 juin 2012 : "Le bac 2012 sous surveillance de détecteurs de portables" .
Extrait :

En plus de la présence de ces détecteurs dans certaines salles – leur localisation sera tenue secrète -, les sanctions seront plus rapides. Selon France Info, pour le bac 2011, sur 650.000 candidats, il y a eu 409 suspicions de fraude et 250 sanctions.
La circulaire distribuée aux élèves sera on ne peut plus claire : les téléphones portables doivent rester éteints et rangés dans les sacs. En cas de triche, les lycéens encourent une interdiction de passer un examen pendant 5 ans, le bac bien sûr, mais aussi le permis de conduire.
De son côté, le principal syndicat des responsables d'établissements demandent aussi que les toilettes soient brouillés.
La lutte contre la fraude reste compliquée puisqu'il existe désormais des calculatrices équipées de clé 3G.
Toujours selon France Info, le ministère de l'Education nationale affirme qu'il n'y aura pas de veille organisée sur le web pour repérer des fuites sur les sujets.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:29 #886 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site du Républicain Lorrain, cet article du 11 juin 2012 : "Baccalauréat : la chasse à la fraude high-tech"

Extrait :

Les nouvelles technologies, avec des inventions toujours plus perfectionnées comme les lunettes avec caméra intégrée ou les oreillettes intra-auriculaires, constituent un vrai défi à la lutte contre la triche au baccalauréat.
[...]
A la suite du rapport confidentiel sur la sécurisation du bac, remis à Chatel en juillet, des consignes plus générales ont été édictées dans une nouvelle circulaire, de 26 pages, publiée en avril. La préparation, l’élaboration et l’envoi des sujets, leur diffusion et leur conservation, le déroulement des épreuves elles-mêmes : tout a été passé en revue. Mais les techniques sont très sophistiquées, explique Amar Zendik, président de la société Mind-Technologies, citant la montre-téléphone, le stylo-téléphone, l’oreillette intra-auriculaire ou encore les lunettes avec caméra intégrée. Des gadgets qui sont une aubaine pour des sites internet qui proposent les corrigés des épreuves « en temps réel ».

Des centres d’examen ont opté pour le brouillage des téléphones portables, mais cela pose un problème technique et juridique. « C’est très délicat car il faut éviter que le brouilleur ne perturbe le réseau autour de l’établissement scolaire », précise Zendik, qui suggère d’installer des portiques détecteurs de métaux comme dans les aéroports.

Le projet de Chatel de mettre en place un « système de veille sur internet » pour détecter les fuites et les rumeurs n’a pas vu le jour.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:34 #887 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site de La Croix du 13 juin 2012, "Les organisateurs du baccalauréat mettent en garde les tricheurs" .

Extrait :

Le ministère a aussi présenté mercredi un document qui sera affiché dans les salles d’examen pour rappeler les conditions de déroulement des épreuves. « L’utilisation des téléphones portables et, plus largement, de tout appareil non autorisé permettant des échanges ou la consultation d’informations est interdite (…). Tous ces appareils doivent être impérativement éteints et rangés dans le sac ou remis aux surveillants », peut-on y lire.

Reste que la fouille des candidats comme de leurs affaires est interdite. Et que, passé la première heure, chacun est autorisé à se rendre aux toilettes, où la consultation de l’Internet à partir d’un téléphone, par exemple, est relativement aisée…

« Frauder constitue non seulement une faute morale, mais aussi un énorme risque », a malgré tout insisté Jean-Michel Blanquer. L’an dernier, sur les 650 000 candidats, 400 environ ont été suspectés de fraude et 250 ont fait l’objet d’une sanction : un blâme et, la plupart du temps assortie d’un sursis, l’interdiction de subir tout examen conduisant à l’obtention du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme délivré par un établissement public du supérieur pour une durée maximale de cinq ans. La triche était, dans un tiers des cas, liée à l’usage de téléphones ou d’appareils électroniques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:39 - 04 Jui 2015 18:42 #888 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site de Nice matin du 14 juin 2012, "Baccalauréat: la traque à la triche " .
Extrait :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:46 #889 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Petite défense de la triche sur le site des Inactuels : "Philippemeiriade" .

Extrait ]Ca doit choquer, ce que je raconte. Entendons-nous bien. Je n’encourage pas la tricherie, ce n’est pas une solution. Mais je répugne aux sanctions brutales et arbitraires, je me sens illégitime de dire aux gosses que c’est une “faute morale” de tricher car je l’ai déjà fait étant gamin et je ne le regrette pas. Il doit être possible de faire, j’en suis persuadé, une poétique de la triche. Mais tolérer l’intolérable, ce qui est sûr c’est qu’on le fait déjà quand on reçoit des consignes aberrantes lors des corrections de bac et de brevet (“vous compterez juste telle réponse, et telle réponse, et puis ça aussi, et puis ça, et ça, et ça à la rigueur, même si c’est le contraire du bon sens et de la rigueur”), et se déculpabiliser en promettant des sanctions terribles contre le mauvais élève, c’est de l’hypocrisie, au sens étymologique: hypo-krinein: c’est une interprétation.[/quote]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:49 #890 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site de "Libération" du 15 juin 2012 "Bac: le détecteur d'ondes, seule arme légale contre la fraude au smartphone" .



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jui 2012 21:52 - 04 Jui 2015 18:41 #891 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le blog de l'inénarrable Michel Guillou, cet article du 15 juin 2012 "Baccalauréat : la faute morale de l’institution" .
Extrait :

C’est le système même du type d’épreuves proposé au baccalauréat, comme d’ailleurs dans la très grande partie des évaluations ordinaires, des moments longs de restitution individuelle de connaissances, sur des journées prévues à cet effet, qui est un substrat favorable à l’utilisation de méthodes malhonnêtes et à « la triche ».
Et si on se préoccupait enfin de changer ce baccalauréat qui a bien vieilli ? Déjà, les pays scandinaves se sont penchés, eux, sur la mise en place d’épreuves différentes aux examens où les candidats peuvent accéder à des bases documentaires en ligne, non pour y copier-coller ce qu’on y trouve, mais pour utiliser ces savoirs disponibles à la résolution raisonnée de problèmes. C’est aussi ce qui se fait maintenant chez nous, de manière heureusement plus fréquente, dans bien des examens universitaires ou dans certaines épreuves de recrutement des professeurs, Capes ou agrégations. Peut-être serait-il possible enfin d’évaluer les compétences des candidats à la publication et au travail collectif collaboratif ?
Pourquoi ne pas y réfléchir, dès maintenant, pour ce qui concerne le bac 2013 ?
Le Dgesco a tenu à rappeler, à l’occasion d’une conférence de presse pour lancer le baccalauréat 2012, que la triche était une « faute morale ». Certes. Mais c’est, à mon avis, une bien plus grosse faute morale que de ne pas tenir compte, d’années en années, des évolutions de la société numérique, des modes nouveaux de transmission des connaissances et des savoirs, des pratiques numériques médiatiques des jeunes, tels qu’ils sont, tels que nous les avons faits.
Une faute morale contre la société et sa jeunesse.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jui 2012 21:16 #900 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
D'après "Sud ouest" du 16 juin 2012, "Baccalauréat : 85% des Français favorables à l'introduction d'une part de contrôle continu" .

Extrait :

Le boum des fraudes au smartphone faussant la mise, la question est posée d'une remise à plat de l'organisation du baccalauréat. Les partisans du contrôle continu sont de plus en plus nombreux [...]

Plus de huit Français sur dix (85%) souhaitent une part de contrôle continu dans l'examen du baccalauréat, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche, alors que le coup d'envoi lundi du bac 2012, avec son cortège de mesures destinées à limiter la fraude, est l'occasion pour les partisans du contrôle continu de faire entendre leur voix.

Si l'Ifop note une augmentation de 25 points des partisans de cette proposition par rapport à février 2005, l'institut de sondage note par ailleurs que la part des opposants est quant à elle descendue de 34% à 14% (-20 points) en l'espace de sept ans.

L'Ifop observe dans le détail que plus les interviewés sont âgés, plus ils ont tendance à se prononcer en faveur de l'introduction d'une part de contrôle continu dans le baccalauréat.

Les plus concernés, à savoir les 15 à 24 ans, sont tout de même 80% à l'approuver, mais ils représentent la tranche d'âge qui adhère le moins à ce projet, contre 89% des 50 à 64 ans par exemple.

Au regard de la profession exercée par la personne interrogée, l'Ifop remarque que les catégories populaires (88%), en particulier les ouvriers (91%) sont parmi les plus favorables à une réforme du baccalauréat.


Où l'on voit que la fraude au bac sert la disparition programmée du baccalauréat. :|

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jui 2012 21:22 - 19 Jui 2013 22:55 #901 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur son blog toujours très drôle, cet irrésistible article d'OdieuxConnard du 15 juin 2012.
Extrait :

Bref : en fait, le bac ne valide rien, ne prépare à rien, et a une a une valeur très exactement nulle.
A part dans l’imaginaire collectif, ce qui, traduit autrement, signifie que l’on fait stresser des marmots durant des semaines, pourrit le journal télévisé (quoique, en général, il n’y a pas besoin du bac pour le coup pour que le niveau y soit pas), oblige des lycéennes à s’asseoir dans des couloirs en lisant leurs “fiches” (comme déjà évoqué ici, chez la lycéenne, cela signifie “Mon cours écrit en plus petit et avec du fluo“) en jurant devant tous les passants qu’elles n’arriveront jamais à savoir tout ça, pour très exactement du vent. A part faire tourner quelques boites de bachotage, ce qui certes encourage l’économie, mais probablement moins que le budget investi dans l’organisation des épreuves, et qui s’avère en général assez conséquent, même si au final, tant que l’on n’aura pas donné une télécommande à chaque enseignant surveillant l’épreuve permettant de faire tirer un satellite en orbite pour qu’il envoie un coup de canon à Ions sur l’Iphone discrètement caché sous sa table de Jean-Kévin, on ne mettra jamais assez dans la lutte contre la triche.
Ou à la limite, juste un intérimaire Tchétchène avec une batte à la porte de chaque salle. Je suis sûr que ça marcherait bien.
Rappelons d’ailleurs, en parlant de triche, qu’il est soigneusement rappelé aux surveillants de l’épreuve qu’à part s’ils surprennent Eudes-François avec les réponses tatouées sur son dos parce qu’il avait trouvé l’idée trop géniale après avoir regardé Prison Break (il a donc désormais la liste des verbes irréguliers quelque part au-dessus de son rectum), ou autre preuve formelle qui ne nécessite pas un épisode entier des Experts pour confirmer ce que le surveillant prétend avoir vu, il vaut mieux pour eux dire qu’ils n’ont rien vu. Sinon s’enclenche toute une procédure particulièrement lourde qui s’achève généralement par un procès intenté par les parents dudit Eudes-François qui ne peuvent imaginer que leur Choubidou puisse avoir triché (la preuve, les réponses étaient dans son dos, ce qui prouve qu’il était de bonne foi ou alors juste particulièrement con, mais les lois de l’ADN poussent ses géniteurs à supposer qu’il s’agit de la première solution quand ils sont eux-mêmes victimes de la seconde), et finissent donc généralement par gagner. A moins, bien sûr, que le canon à Ions en orbite n’ait raté l’Iphone du brigand et n’ait transformé le vil tricheur en pulpe sanglante, auquel cas, tout va bien. Mieux, même dirais-je.
On pourrait donc résumer la chose ainsi : le baccalauréat en France est une chose si mauvaise que le diplôme a non seulement une valeur nulle, mais qu’en plus l’épreuve en elle-même frise le ridicule.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jui 2012 21:49 - 04 Jui 2015 18:41 #903 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire encore sur le site de Sud Ouest du 16 juin 2012 "Enseignement : 70 % des étudiants auraient déjà triché au cours de leur scolarité" .
Extrait :

Car si seulement 400 tentatives de tricherie ont été déjouées en flagrant délit l'an dernier chez les 650 000 candidats au bac, la généralisation de ces téléphones sophistiqués lève aujourd'hui un vent soupçonneux au-dessus de l'emblématique examen à la française.
Jusqu'alors considéré comme une tentation fort logiquement assez répandue, le passage à l'acte tricheur restait pourtant rarissime. À moins qu'il n'ait été totalement mésestimé. « Dès le collège, presque tous les élèves ont un smartphone », raconte Solen, jeune professeur de physique. « Des enfants qui en maîtrisent bien mieux l'usage, et le camouflage, que nous. Et si parfois nous en attrapons un resté trop longtemps tête baissée et main sur la cuisse, ce n'est à mon avis que la face émergée de l'iceberg. » Pour autant - et selon les statistiques officielles de l'édition 2011 -, 35 % des fraudes bachelières ont encore révélé la présence d'une bonne vieille antisèche à la papa. Gravée au dos d'une règle, dissimulée dans la manche d'un pull trop large ou même dans les sous-vêtements, celle-ci traverse ainsi les générations autant que les tentatives de répression.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Jui 2012 13:54 #904 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site du "Monde", cet article du 18 juin 2012, jour de la première épreuve (bac de philosophie) : "Pour la géographie, j'avais glissé des cartes dans mon caleçon" .



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Jui 2012 08:29 - 04 Jui 2015 18:41 #907 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Après Le Bac inutile de Michel Fize, voici que "Le Monde" se pose cette grave question : "Le bac sert-il encore à quelque chose?"
Extrait :

Visiteur : Il paraît que la triche se généralise aux épreuves de bac et que les surveillants sont impuissants face à cette évolution. Qu'en pensez-vous ?
La triche technologique est un vrai défi pour l'organisation des examens, mais aussi pour l'évaluation des élèves durant l'année scolaire. Il faudrait sans doute penser des épreuves qui soient moins des questions de cours et beaucoup plus des exercices de réflexion, d'analyse et de mise en forme, pour contrer plus efficacement l'habileté des jeunes à utiliser smartphones ou calculatrices intelligentes. Je crains qu'en la matière, ce ne soit pas tout à fait l'évolution du bac ces dernières années, puisqu'on a vu dans plusieurs disciplines le retour des questions de cours.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Jui 2012 13:48 - 04 Jui 2015 18:40 #919 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site du "Monde" du 22 juin 2012 : http://www.lemonde.fr/education/article ... SS-3208001
Extrait :

Un élève soupçonné de s'être présenté à la place d'un de ses camarades lors de l'épreuve de mathématiques du baccalauréat dans un lycée de Rouen a été démasqué jeudi 21 juin par un surveillant, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Jui 2012 14:08 - 04 Jui 2015 18:40 #921 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur e-orientations.com, cette interview du 22 juin 2012 de Xavier Legrand.
Extrait :

Pensez-vous à d'autres systèmes anti-fraudes plus performants pour lutter contre la triche au téléphone portable ?
"Selon moi, il faudrait installer des détecteurs de masses métalliques à l'entrée des salles d'examen, comme dans les aéroports. Au moins, le problème serait vraiment réglé à la source ! Mais ce dispositif est également très lourd à mettre en place…"

Pour ma part, c'est ce que j'ai toujours dit.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2012 09:29 #930 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Après les soupçons se portant sur un élève ayant annoncé sur Jeuxvideos.com un sujet d'histoire en série S mardi 19 juin 2012 aussi restreint et improbable que la guerre d'Algérie, un nouveau soupçon de fraude, plus probant cette fois, se porte encore sur ce site pour l'épreuve de sciences des séries L et ES vendredi 22 juin 2012 (Source : cet article du 22 juin 2012 sur le site du "Parisien").

Extrait :

Le ministère de l'Education nationale veut vérifier des soupçons de fuite d'un sujet de Sciences du baccalauréat L et ES. Cette fuite supposée a été relevée par la chaîne I-Télé qui explique avoir repéré jeudi sur le site jeuxvideo. com, un message posté à 19h14 annonçant que l'épreuve, prévue le lendemain et dotée d'un coefficient de 2, serait composée de trois thèmes, «Nourrir l'humanité», «féminin-masculin» et «Le défi énergétique»». Ces trois intitulés sont effectivement ceux qui sont sortis vendredi pour les élèves des sections littéraire (L) et économique et sociale (ES).

Du coup, le ministère annonce une enquête. Une porte-parole du ministère note qu'il y avait «beaucoup de fausses fuites» sur internet. «Il semble qu'il y ait eu la veille des sujets ressemblants retirés très vite et que l'on n'a pas vus», a toutefois ajouté la porte-parole du ministère avant de préciser: «On est en train de regarder à quel point le sujet est proche ou juste et combien de temps il est resté en ligne».

Posté jeudi soir, le message incriminé n'était plus disponible vendredi sur jeuxvideo.com, site où avait également été publié l'an passé un sujet du bac S qui avait ébranlé le bac, institution du système scolaire français. Contacté par I-Télé, l'auteur du message suspect explique que sa source est un site étranger crypté, 4Chan.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jui 2012 16:17 #966 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Sur "Le Figaro", ce flash du 27 juin 2012 : "Enquête sur de possibles fuites au bac".

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des soupçons de fuites lors du baccalauréat 2012, notamment sur une possible fraude avant l'épreuve d'histoire-géographie de la filière S, a annoncé aujourd'hui à l'AFP une source judiciaire.

Les enquêteurs devraient notamment tenter de vérifier ce que savait un internaute qui, lundi 18 juin, à la veille de cette épreuve, a posté sur un forum du site Jeuxvideo.com un message appelant les lycéens à réviser en particulier le thème de la guerre d'Algérie. L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) de la police judiciaire parisienne.

Le 18 juin, premier jour du baccalauréat, à 22h42, un internaute qui se fait appeler BAChistoire2012, recommande aux "1èreS de réviser la guerre d'Algérie", une fuite rapportée par leparisien.fr. "Vous me remercierez demain", ajoute-t-il sur un forum (Blabla 15-18) du site jeuxvideo.com, devenu célèbre depuis la fuite sur internet l'année dernière d'un sujet de mathématiques du bac S. La guerre d'Algérie sera effectivement un des sujets proposés le lendemain après-midi aux lycéens de première S qui passent l'épreuve anticipée d'histoire-géographie.

Mardi, à 20H13, sur le même site, l'internaute donne des "explications" alors consultées par l'AFP: "J'ai en réalité eu une intuition par rapport au printemps arabe et aux 50 ans de la guerre d'Algérie". "Je ne suis l'auteur d'aucune fuite, je n'ai rien à me reprocher (...), j'ai été autant surpris que vous".

L'enquête sur les fuites lors du bac 2011 est aujourd'hui au point mort, les accusations s'étant dissipées autour du principal suspect. Cette affaire avait ébranlé cet examen emblématique du système scolaire français.


Et sur FranceTV.fr :

Pourquoi le ministère porte-t-il plainte ?

Le lendemain de l'épreuve, contacté par Libération, le ministère de l'Education nationale se veut rassurant : "Le jeune homme avait l'air assuré, mais il ne s'agit pas d'une fuite : tous les élèves font des probabilités ! Si vous regardez l'ensemble des forums de discussion, tous les sujets potentiels finissent par être listés."

Mercredi 27 juin, il annonce pourtant avoir déposé plainte. "Il y a quatre soupçons de fuites la semaine dernière, explique Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'enseignement scolaire. Pour s'assurer qu'il ne s'agit pas de véritable fuite, il est nécessaire de déposer plainte de façon à identifier les personnes". Les soupçons de fuite portent aussi sur un sujet de sciences du baccalauréat L et ES.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jui 2012 16:24 - 07 Jui 2013 13:11 #967 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le blog "Traverses" d'Yves Michaud : "La fraude aura-t-elle (enfin) la peau du baccalauréat ?"
Extrait :

Bref, tout ceci est d'une telle absurdité qu'on aurait dû depuis belle lurette supprimer cette farce.
Sauf que les Français sont ritualistes et tiennent mordicus à la fiction d'un examen apparemment égalitaire, napoléonien à souhait, et qui entretient une autre belle fiction: celle d'un régime méritocratique qui fonctionnerait.
J'avais proposé il y a des années qu'on attribue le baccalauréat dès la naissance à tout petit Français en même temps qu'un livret de caisse d'épargne - Morano, Buisson et Ciotti auraient sûrement demandé une exception pour les noirs et les maghrébins -. C'était une autre manière de dire l'absurdité de la chose. Evidemment sans écho.
En fait, c'est la fraude, les renseignements glanés sur internet, les téléphones portables qui vont faire avancer l'opinion: quoi! notre pilier de la méritocratie n'est même plus égalitaire! Alors passons au contrôle continu, qui devrait être de mise depuis longtemps.
Vous verrez que l'opinion publique va évoluer, mais sous l'effet des changements technologiques. Contrainte et forcée.
Sauf qu'il faudra encore quelques années pour en finir avec la mascarade. Le temps que les associations de parents d'élèves de Pétaouchnok découvrent Internet et sachent ce que leurs enfants font de leur mobile.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Juil 2012 23:42 #1001 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur "Atlantico", cet article de Jean-Paul Brighelli "Plutôt que d’interdire les portables au Bac, on ferait mieux de concevoir des épreuves qui les rendent inutiles " le 25 juin 2012.



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2013 11:38 - 07 Jui 2013 13:08 #5889 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A l'approche du Bac, le sujet resurgit dans le "Café Pédagogique" du 22/05/13 : "Un nouveau texte sur la fraude au bac " .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mai 2013 19:56 - 28 Mai 2013 19:57 #6048 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mai 2013 20:05 #6082 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Et cette réaction courroucée de Michel Guillou sur "Educavox" du 30/05/13 : "Baccalauréat : la politique de l’autruche".


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.363 secondes
Propulsé par Kunena