La fraude au bac

Plus d'informations
30 Mai 2013 20:19 #6083 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

L’usage massif que font les jeunes de ces « smartphones » fait apparaître un problème hautement éducatif : ils s’en servent. Ils s’en servent pour échanger, oralement bien sûr, mais le plus souvent par le truchement du texte des textos ou des réseaux sociaux. Ils s’en servent pour leurs loisirs, bien sûr aussi...

Tout est dans le "aussi"... :lol:

...(c’est futile, disait récemment un proviseur à Lyon), ce qui a l’immense avantage de renforcer leur socialisation...

C'est important de se socialiser le jour du Bac. :doc:

... mais ils s’en servent aussi pour travailler. Oui, travailler.

Mais bien sûr, Michel Guillou.

C’est ce que leur propose par exemple, pour préparer l’épreuve de philosophie, FranceTVéducation qui ouvre un MOOC Philo, accessible, bien sûr, avec un ordiphone. C’est ce que leur proposent aussi un certain nombre d’éditeurs publics et privés dont certains sont rappelés par Ouest-France sur cette page.

Personne ne leur interdit de "travailler" la philosophie sur leur smartphone avant les épreuves, que je sache. :devil:

Ainsi nos élèves travaillent sur leurs ordiphones...

Il suffit de l'affirmer pour que ça devienne vrai. :doc:

...et les applications éducatives qu’on met à leur disposition...

Le plus souvent qu'on leur vend éhontément...

... ils échangent et partagent via les réseaux sociaux, ils collaborent à des projets communs sur ces terminaux numériques ou sur d’autres terminaux, ordinateurs et tablettes, sur lesquels ils peuvent à tout moment accéder à l’expertise de leurs pairs, à la sagesse collective du groupe duquel ils font partie, accéder aussi aux immenses ressources encyclopédiques disponibles partout, y compris sur des sites institutionnels et universitaires, mobiliser et s’approprier ces connaissances pour co-construire…

Bon finalement on parle des "ordiphones" mais aussi des tablettes et des ordinateurs. Mélangeons-tout, joyeusement !

Pendant ce temps, à intervalles réguliers, l’école voudrait les évaluer un par un...

Quelle idée ! L'évaluation du groupe, c'est tellement plus moderne et efficace.

...sur de vieilles tables

Les smartphones ont tendance à vieillir plus vite que les tables, à vrai dire. :D

....devant une copie blanche, munis d’un stylo, pour restituer des connaissances apprises

Ah car rédiger une dissertation, résoudre un problème, traduire ou commenter un texte que l'on ne connaît pas, c'est "restituer des connaissances" ?

...en totale déconnexion du monde avec lequel ils sont habituellement en harmonie.

C'est surtout notre ami consultant du numérique Michel Guillou qui est en totale déconnexion avec les exigences du Bac.

Entendez-moi bien, je ne veux autoriser ou encourager personne à frauder ou à tricher.

Bien sûr... On l'avait déjà constaté.

Je veux surtout montrer que le retard du train de l’école tend à devenir à ce point considérable qu’il est urgent de trouver une solution !

En supprimant les exercices exigeant une pensée complexe et autonome et en autorisant les "ordiphones" au Bac pour que les élèves puissent partager collaborativement avec ceux qui pourront faire le travail à leur place. :doc:

Et je veux répéter aussi — c’est quelque chose que j’ai déjà dit à propos du filtrage scolaire de l’Internet et sur laquelle je reviendrai — qu’il n’existe pas de solution technique à un problème éducatif, qui plus est dans ce cas, sociétal !

Bref, revendiquons notre impuissance pour mieux abdiquer ! :doc:

Et puis, pour finir et pour rire…
Qui paye ces dispositifs fort coûteux ? Cet argent ne serait-il pas mieux employé à des tâches vraiment éducatives ?

On pourrait même offrir des tablettes aux élèves !

Les détecteurs savent-ils repérer toutes les fréquences d’utilisation, de la 2G à la 4G, en passant par Wi-Fi et Bluetooth ? À lire ce qu’on trouve sur le web, c’est loin d’être le cas, de nombreux modèles sachant détecter l’un ou l’autre pas mais tous les modes de transmission de données et pas forcément sur de grandes distances…
Une fois qu’un détecteur a repéré la présence d’un ordiphone connecté, comme le surveillant de salle va-t-il faire pour savoir où il se trouve dans la salle d’examen, en sachant que la fouille est interdite ?
Il suffit d’une recherche toute simple sur le web pour s’apercevoir qu’il existe déjà des dispositifs brouilleurs de détecteurs. Les centres d’examen vont-ils bientôt commander des détecteurs de brouilleurs de détecteurs de téléphones ?
La fraude au baccalauréat, même avec ces détecteurs, reste possible. Nul besoin d’être connecté, il suffit, en utilisant le mode « avion » d’avoir stocké en mémoire, sous forme de son, de texte ou d’image, les données dont on a besoin. L’ordiphone est alors indétectable.

Il y a bien une solution : des détecteurs de métaux, comme à New York, cette ville rétrograde.

Non, finalement, ce n’est pas drôle. L’autruche saura-t-elle relever la tête et affronter vraiment les problèmes que lui pose le numérique plutôt que de continuer à ne pas voir la société avancer et à ne rien comprendre aux jeunes ?

C'est bien Michel Guillou comprenne si bien les jeunes mais il faudrait aussi qu'il comprenne ce qu'est le Bac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Jui 2013 15:19 #6259 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Jui 2013 18:46 - 12 Jui 2013 18:47 #6337 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
2013 : c'est parti ! :cheers:
"Une première fuite au bac 2013" ("Peut mieux faire"/"Le Monde" du 12/06/13)


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Jui 2013 12:20 #6372 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire dans "VousNousIls" du 14/06/13 : "Plan anti-fraude au bac : des profs sur la réserve" .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jui 2013 08:05 - 20 Jui 2013 09:13 #6454 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Pas de fraude technologique pour l'instant. Enfin une petite suspicion quand même : lemonde-educ.blog.lemonde.fr/
Par contre ce cas de fraude dont la presse a fait les choux gras : "Bac: une mère tente de remplacer sa fille" (19/06/13 dans "Le Figaro")



Le plus extraordinaire, malgré les déclarations martiales de lutte contre la fraude, c'est que la candidate peut continuer à passer les épreuves comme si de rien n'était...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Oct 2013 16:49 #7847 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
A lire sur le site de "Charente Libre" du 2/10/13 : "Le bac à une tricheuse: ses profs angoumoisins scandalisés, un autre cas à Poitiers"



Merci à Typhon pour l'info.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
31 Mai 2014 16:38 #10707 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
En même temps, avec les taux de réussite actuels, à quoi bon tricher ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Jui 2014 14:47 #10945 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
C'est reparti : vivent les nouvelles technologies ! :cheers:
Dans "Le Monde" du 16/06/14 : "Bac 2014 : les sujets de philosophie ont fuité".


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jui 2014 10:41 #10950 par Desbois
Réponse de Desbois sur le sujet La fraude au bac
J'avais donné à mes étudiants de BTS les sujets des exos qu'ils ont affrontés. Suis-je un fraudeur ?
J'ai seulement fait quelques recoupements statistiques sur les derniers sujets tombés, c'était facile.
De même, j'ai expliqué à mes élèves de TS sur quels points insister pour jeudi prochain : il suffit de croiser les derniers sujets tombés. Les sujets de maths sont devenus des clones suite à la dernière réforme de 2012 et aux habitudes moutonnières prises par ceux qui sélectionnent les sujets... Faut vraiment pas être futé pour ne pas savoir ce qui va tomber ! Et en restant dans la légalité, en prenant seulement un peu de distance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Jui 2014 15:36 - 20 Jui 2014 07:39 #10953 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Noue en parlions ici fin mai...
Dans "Le Monde" du 17/06/14 : "Les sujets des épreuves expérimentales du bac S sont en ligne depuis mi-mai "



Et un troisième cas de fraude possible : "Histoire au bac : la veille de l’épreuve, un internaute donnait les sujets" (19/06/14)
C'est le troisième article du "Monde" sur le sujet : un article avec un certain emballement (le tweet de la veille de l'épreuve de philosophie), un article réchauffé et ce dernier article, peu convaincant.
Il y a deux types de personnes pour dénoncer la fraude (notamment technologique) au bac :
- celles qui veulent que le bac retrouve un sens
- celles qui veulent supprimer le bac.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Jui 2014 18:38 #10977 par Desbois
Réponse de Desbois sur le sujet La fraude au bac
Les sujets d'épreuves expérimentales en TS, c'est comme les sujets d'oraux à l'agreg, ce seront des classiques très rapidement, des listes qui évoluent doucement avec les années et auxquelles on prépare les candidats. Il serait plus simple de diffuser cette liste officiellement, tous les candidats seraient à égalité.
À remarquer que chaque centre ne peut pas monter toutes les manips. Il semble que dans mon lycée, pourtant une grosse usine, ne soient proposées aux candidats que la moitié des épreuves possibles, pour une question d'organisation. Il faut vraiment réformer cette épreuve, les conditions actuelles sont stupides.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jui 2014 07:42 - 21 Jui 2014 10:34 #10979 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Loys dit: Dans "Le Monde" du 16/06/14 : "Bac 2014 : les sujets de philosophie ont fuité".

Le dénouement réserverait quelques surprises : "Une prof à l'origine de la fuite des sujets du bac de philo ?" sur "FranceTVinfo" du 20/06/14.



Sur le même sujet : www.lexpress.fr/education/bac-2014-fuite...-fuites_1552614.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jui 2014 13:40 - 20 Jui 2014 20:06 #10980 par bb
Réponse de bb sur le sujet La fraude au bac
Dans un autre genre… :cheers:
Article du Parisien


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Jui 2014 20:07 - 20 Jui 2014 20:07 #10982 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Oui mais là on peut comprendre. Parfois je me dis qu'un simple coup de vent pourrait emporter malencontreusement ma soixantaine de copies de bac. :oops:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jui 2014 23:04 - 16 Avr 2015 18:33 #11069 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2014 12:06 - 27 Jui 2014 12:10 #11098 par Desbois
Réponse de Desbois sur le sujet La fraude au bac
Petit détail technique : bourrer sa calculatrice de formules et de cours entiers n'est pas une fraude, c'est parfaitement légal. C'est absurde mais c'est comme ça, alors qu'un bout de papier contenant un vague schéma qui traîne où il ne faut pas est une tentative de fraude. C'est stupide, c'est le règlement du bac.
Pour mémoire, j'ai connu un élève de terminale qui passait son bac en candidat libre et qui a fait passer quelqu'un d'autre à sa place, ce qui est très facile, personne ne le connaissant au centre d'examen et personne ne s"offusquant de voir une photo d'identité âgée de 10 ans où le candidat est méconnaissable.
La vérification d'identité quand on est surveillant est une insulte au bon sens : soit on connait les candidats comme d'anciens élèves soit ils sont méconnaissables sur leur photo, sans parler de la surveillance de salle des élèves asiatiques... Quand on n'est pas asiatique soi-même, différencier les 15 élèves asiatiques qu'on a devant soi relève de l'impossible. Ce n'est pas une remarque raciste, juste le fait que mon cerveau n'est pas entraîné à les distinguer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Jui 2014 11:47 - 28 Jui 2014 11:47 #11106 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Tous les types de fraude existent et existeront toujours mais il faut constater que les nouvelles technologies les facilitent puisque les fraudes les impliquant sont désormais les plus importantes (36%) et qu'elles sont plus nombreuses (voir plus haut dans le fil de discussion).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Avr 2015 18:37 - 16 Avr 2015 18:49 #13834 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Le SIEC a réagi cette année avec une campagne de diffusion qui n'a pas eu l'heur de plaire à Michel Guillou : "Quand le SIEC continue à se tromper de millénaire…" (13/04/15)


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Avr 2015 18:49 #13835 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Quelques remarques...

En 2012, je déplorais ce que j’avais alors appelé faute morale de l’institution (1), en 2013, je dénonçais la politique de l’autruche (2), en 2014, le schisme culturel et l’abandon des jeunes (3).

Une rhétorique de l'hyperbole qui commence à trouver ses limites... :mrgreen:

Tous les ans, le ministère nous tient en haleine avec ses initiatives inventives mais néanmoins décalées au sujet de ce problème de la fraude au baccalauréat. Je vous renvoie aux billets ci-dessus pour en mesurer l’ineptie. Pour mieux préciser ma pensée et n’être pas toujours négatif, j’ai même proposé, en juin 2013, qu’on se penche enfin sur la réforme de cette institution qui, en l’état, est un frein très important au développement du numérique (4) :

Eh oui : le problème, ce n'est pas la fraude, c'est l'institution qui lutte contre la fraude. :doc:

« C’est par là qu’il faut commencer, procéder dès 2014, à un changement radical des modalités d’évaluation des compétences scolaires des élèves, sans oublier les autres, acquises hors de l’école, sans oublier non plus de vérifier que ces apprentis étudiants savent, comme on le fait maintenant de plus en plus à l’Université, s’approprier et réutiliser de nouvelles connaissances plutôt que de réciter celles qu’ils ont apprises par cœur. »
Il ne s’est strictement rien passé depuis que j’ai écrit les lignes ci-dessus. Rien.

Comment le monde peut-il ignorer à ce point Michel Guillou ? :shock:

Ce document est destiné à être distribué aux bacheliers de première et de terminale des lycées. Vous apprécierez la qualité de la communication et le poids des mots choisis. Sans aucun doute, les responsables du SIEC ont-ils consulté un cabinet spécialisé… Ces gens-là, on le voit bien, savent parler aux jeunes : « réussir sans tricher, c’est réussir vraiment », « tricher nuit gravement à la poursuite de mes études ».

D'un point de logique, c'est un peu problématique. A quoi "réussir vraiment" si on peut "réussir" tout court en fraudant.

Les professeurs qui ont distribué ces dépliants à la demande des chefs d’établissement m’ont dit la même chose : c’est un moment de franche rigolade !

Pas nécessairement pour les raison que croit Michel Guillou.

C’est l’effet que suscite généralement chez ceux qui en prennent connaissance, élèves comme professeurs, la tonalité toute particulière de ce message, toute empreinte d’un moralisme désuet et particulièrement inadéquat.

C'est vrai : la morale (devenu "moralisme"), c'est désuet.

À tout cela s’ajoute un mépris profond pour tous ces jeunes bacheliers supposés a priori être des tricheurs :
« Tout acte commis de l’entrée dans la salle jusqu’à la sortie de la salle peut être considéré comme une fraude »
« Garder son téléphone sur soi pendant une épreuve, même éteint, est une fraude »

Le lien logique m'échappe. En quoi une règle pour tous vaut-elle "mépris" pour tous. Serait-ce aussi le cas de toute loi ? :scratch:
Sans doute le principe même d'une loi est-il obsolète ! :santa:

Il va de soi que les modalités de cet examen, tel qu’il est aujourd’hui, n’autorisent aucunement qu’un bachelier puisse user d’autre chose que sa mémoire personnelle pour restituer toutes les connaissances qu’il a amassées pendant sa scolarité. Ce n’est pourtant pas une raison pour qu’un service du ministère s’autorise, par le truchement des enseignants, à le stigmatiser, ce bachelier de 2015, lui, ses pratiques sociales, son engagement numérique et ses outils de socialisation avec.

Mais c'est bien sûr : la fraude serait finalement un "engagement numérique" ! :cheers:

J’ai déjà expliqué longuement (4) que, comme cela avait déjà été fait ailleurs en Europe...

Curieusement pas d'exemples ici... :xx:

... il convenait de se mettre sans tarder à refonder le baccalauréat, comme les autres examens d’ailleurs — il semblerait qu’on ait commencé ce travail dans l’enseignement supérieur et c’est tant mieux.

Eh oui l'institution scolaire et l'examen lui-même doivent s’adapter au numérique. C'est quand même simple !

J’ai proposé dans le billet en référence quelques nouvelles modalités d’organisation et d’évaluation. Au-delà de ces dernières, on pourrait songer à augmenter la part prise pour le contrôle continu, à prendre en compte le travail collaboratif ou encore à diminuer la durée des épreuves d’évaluation individuelle.

Bref un examen... sans examen. Il fallait y penser !

En attendant, le SIEC s’honorerait, comme toujours, à exercer sa raison et à cesser cette communication surannée et méprisante, quoique finalement désopilante, comme à s’interdire la distribution de ces dispositifs inopérants mais tout aussi désopilants que sont ces détecteurs de téléphones portables — le spectacle d’un proviseur arpentant les couloirs avec son détecteur à la main vaut le détour ! On en reparlera sans doute dans mon billet marronnier au moment de l’organisation des épreuves.

Le spectacle de la fraude est tellement plus réjouissant...

Car il s’agirait de comprendre enfin que nous sommes entrés dans le troisième millénaire, que la société, sa jeunesse et la manière dont se transmettent les connaissances ont profondément changé et n’ont plus rien à voir avec celles des années soixante-dix.

Surtout si les connaissances "se transmettent" (sic) au moment de l'examen. :doc:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Avr 2015 08:45 #13844 par Desbois
Réponse de Desbois sur le sujet La fraude au bac
Quand je vois les pubs et les vidéos de démonstration de la nouvelle montre de la marque à la Pomme, je me dis que la situation de complique encore un peu. La fonction de surveillant d'examen va devenir très compliquée à assurer sans se ridiculiser, entre les petites loupiotes des calculatrices à surveiller dés 2018 et les élèves qui se contentent de regarder l'heure :scratch:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Mai 2015 21:10 #13893 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2015 23:46 #14099 par archeboc
Réponse de archeboc sur le sujet La fraude au bac
Une élève algérienne fraude au bac à l’aide d’une oreillette satellitaire
www.lemonde.fr/bac-lycee/article/2015/06...4652412_4401499.html


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jui 2015 23:49 #14100 par archeboc
Réponse de archeboc sur le sujet La fraude au bac
En Chine, un drone pour surveiller les épreuves du Bac
drones.blog.lemonde.fr/2015/06/06/en-chi...les-epreuves-du-bac/


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Jui 2015 15:47 - 13 Jui 2015 15:48 #14104 par Hervé
Réponse de Hervé sur le sujet La fraude au bac
Je relève une autre petite perle dans le texte de Guillou

vérifier que ces apprentis étudiants savent, comme on le fait maintenant de plus en plus à l’Université, s’approprier et réutiliser de nouvelles connaissances

"réutiliser de nouvelles connaissances" : en histoire-géo, ça va être pratique... C'est vrai quoi, ça fait des siècles que Marignan est en 1515, on pourrait changer.
:roll:
Et je me demande s'il n'y a pas une contradiction logique entre "RE-utiliser" et "nouvelles"...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Jui 2015 23:41 #14150 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mai 2016 00:13 #16529 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac
Michel Guillou manie l'ironie sur "EducaVox" le 25/05/16 : "Et si on coupait Internet pour de bon pendant le mois de juin ?"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mai 2016 00:13 - 26 Mai 2016 00:15 #16530 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Partout, sous l’influence et l’avancée du numérique dans les pratiques sociales et professionnelles, on s’attache à observer que « collaborer » devient une compétence essentielle. Au baccalauréat, on l’interdit.

Eh oui : frauder, c'est collaborer ! :santa:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2016 17:37 - 15 Oct 2016 09:31 #16738 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La fraude au bac

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Oct 2016 22:53 #17348 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.342 secondes
Propulsé par Kunena