Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Avatars modernes de l'écriture

L'écriture cursive en voie de disparition. 25 Nov 2012 01:50 #1980

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Un article de "USA Today" intéressant par ce qu'il révèle en creux :

"Some states buck the trend and preserve penmanship", soit Certains états continuent d'enseigner l'écriture manuscrite, à contre-courant de la tendance actuelle

J'ignorais que les États-Unis étaient déjà si loin sur le chemin de la numérisation que le fait de continuer à apprendre aux élèves à écrire à la main puisse faire l'objet d'un article.

Je suis assez mitigé vis-à-vis de cet état de fait.

D'un côté, j'ai toujours détesté écrire à la main. Je suis gaucher, et plutôt maladroit, j'ai grandi avec des ordinateurs à la maison, et je préfère nettement écrire sur un ordinateur.
Si j'en ai la possibilité, je travaille toujours sur mon ordinateur. C'est tellement plus agréable de pouvoir couper, copier, coller avec quelque raccourcis-claviers, que de devoir tout faire à la main...
Pouvoir se corriger, se reprendre des dizaines de fois pour un résultat toujours propre et lisible, sans rature, ni bavure, ni stylo qui tombe en panne.
Je ne renoncerais pour rien au monde à cette malléabilité du texte que permet l'informatique.

Je me sentirais hypocrite de prôner pour les élèves de maintenant une manière de faire qui devient par certains côtés de plus en plus obsolète (Après tout, on a bien abandonné les porte-plumes, et les exigences de pleins et de déliés qui emmerdaient nos arrière-grand-parents).
En plus, je ne sais pas si vous avez vu les modèles de lettres que les enseignants de primaires donnent aux gosses : Je ne connais pas une personne qui mette une barre verticale dans la barre centrale du H, c'est vraiment n'importe quoi.

Et pourtant, j'ai comme une petite frayeur vis-à-vis de ça, et je ne crois pas qu'elle soit seulement due au fait que, horreur, l'école c'est plus comme de mon temps, je vieillis. Je ne pense pas que ce soit purement mon instinct réactionnaire à l’œuvre.

Comme je connais l'utilité incroyable, révolutionnaire, des ordinateurs, j'en connais aussi quelque limites.
La plus évidente, c'est que le clavier Azerty à 105 touches ne permet pas autant de choses qu'un bête stylo, et une bête feuille. Ensuite viennent toutes les objections liées aux plaies de l'informatique que sont les incompatibilités de formats, la fragilité des supports...

Tout cela n'est pas insoluble (surtout avec le développement du tactile), mais ces objections sont encore valables pour un bon moment.

« Gadgets are not necessarily an improvement, vide the succession
Blackboard -> Overhead Projector -> Power Point
And I don't need to waste my time with a computer just because I am a computer scientist.
[Medical researchers are not required to suffer from the diseases they investigate.]
»
(EWD 1305, Edsger Wybe Dijkstra, pionnier de la recherche en informatique ayant toujours préféré écrire ses textes à la main que de se servir d'un traitement de texte)

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 25 Nov 2012 14:42 #1981

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Merci beaucoup pour cet article qui m'intéresse au plus haut point. Il faut que j'enquête un peu sur les États-Unis car je ne pensais pas que nous en étions déjà là.

J'ai le même questionnement que vous, Typhon. Je n'ai pas la nostalgie particulière de l'écriture manuscrite, mais les bulletins scolaires, désormais saisis sur ordinateur, me semblent tristement vides et impersonnels.

Notez que le tactile, avec le stylet ou le doigt, s'éloigne quelque peu du clavier traditionnel. La saisie vocale commence elle-même à remplacer stylet et clavier, notamment sur les tablettes. Finalement, apprendre à taper au clavier serait déjà obsolète ? :mrgreen:

J'utilise principalement le clavier dans la vie courante, et de temps en temps l'écriture manuscrite. Les examens sont encore conçus pour l'écriture manuscrite, mais pour combien de temps encore ? On en reparle dans cinq ou dix ans, quand nous serons confrontés à tous les nouveaux problèmes que suppose l'utilisation d'un clavier à un examen.

Le problème - comme l'indique l'article que vous avez signalé -, c'est que l'écriture manuscrite est englobée dans ce que l'on appelle la motricité fine, qui correspond à l'apprentissage des gestes avec les doigts (colorier, dessiner, peindre, découper, écrire etc.). Il faut espérer que ces activités ne sont pas rendues caduques par le numérique. Auquel cas écrire avec la main ne l'est pas davantage. Un tel apprentissage permet notamment à l'enfant de ne pas confondre b et d, parce qu'il ne les écrit pas de la même façon. Sélectionner une lettre suppose de la connaître : quoi de mieux pour la connaître que de savoir l'écrire.

C'est le même principe - à un autre niveau - que le correcteur orthographique : utile quand on sait déjà écrire.

Un enfant qui sait écrire avec la main n'éprouve aucune difficulté à écrire avec un clavier, même si l'usage ne lui en est pas familier : nous en sommes la preuve, nous les générations précédentes qui utilisons naturellement le clavier. L'inverse n'est en revanche pas possible. Sans parler de simplement lire l'écriture manuscrite.

Quel est donc le bon choix ? :spider:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 26 Nov 2012 08:43 #1982

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Loys dit:
Un tel apprentissage permet notamment à l'enfant de ne pas confondre b et d, parce qu'il ne les écrit pas de la même façon. Sélectionner une lettre suppose de la connaître : quoi de mieux pour la connaître que de savoir l'écrire.

Autant, je ne me sens pas compétent pour savoir ce qui est bon ou mauvais dans le développement de la motricité, autant j'ai une réponse à cette question.
Ce qui est encore bien mieux pour connaître une lettre, que de savoir la tracer c'est savoir lire, et bien lire.
En tout cas, telle a été mon expérience personnelle, mon père m'a appris à lire bien avant que je n'apprenne à écrire.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 26 Nov 2012 09:06 #1983

  • Bug Neurone
  • Portrait de Bug Neurone
  • Hors Ligne
  • Sage
  • Messages : 94
Beau post qui amène de belles discussions.

Pour ma part, même si j'écris tous les jours au clavier, que je suis aussi ravie, comme Typhon, de cette simplicité et malléabilité, je ne pense pas que l'écriture manuscrite soit devenue facultative. Dans ma vie professionnelle, quand je note des idées, je les notes sur un cahier à la main, c'est beaucoup plus pratique qu'au PC car je les accompagne souvent de schémas, de petits dessins, de flèches diverses et variées, qui sont souvent longues à faire au PC, et le temps de finir son schéma on a oublié où nous menait l'idée que l'on avait.
De plus, quand on discute avec des collègues, que l'on se fait des réunions, des « brainstorming», on a tous un tableau blanc et un feutre pour griffonner, (an)noter. Alors certes, le tactile remplace petit à petit les tableaux blancs, les tables interactives et les tableaux numériques font leur apparition (ou sont déjà apparus), mais cela ne nous affranchit pas de l'écriture manuscrite, au contraire. Pour pouvoir écrire sur une tablette tactile, il faut savoir écrire (Captain Obvious :transpi: ). Et si vous voulez activer la reconnaissance manuscrite, il faut savoir écrire correctement pour qu'elle vous « comprenne » (soit dit en passant, la reconnaissance manuscrite du galaxy note 10.1 est extraordinaire !)

De plus, c'est vrai que tout à l'ordinateur, c'est très impersonnel. Je sais que la carte postale est en voie de disparition au profit des cartes numériques (à mon plus grand désarroi :cry: ), mais vous n'allez quand même pas écrire au clavier et imprimer un texte à mettre sur une carte postale... Notre façon d'écrire fait aussi partie de notre personnalité et de nos signes distinctifs ! Nous avons tous reconnu au moins une fois l'expéditeur d'une lettre avant de l'ouvrir, juste grâce à l'écriture sur l'enveloppe (c'était ma petite phase nostalgie).

Bref, tout ça pour dire que je suis persuadée que l'apprentissage de l'écriture manuscrite, outre pour les aspects motricités, reste indispensable. On n'a pas encore trouvé d'outil aussi simple, varié, avec autant de fonctionnalités et de possibilités de création qu'une feuille de papier et un stylo. Cela dit, je ne pensais pas non plus que les États-Unis étaient si « avancés ». :?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 28 Nov 2012 18:00 #2045

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Aujourd'hui article repris dans "Le Figaro" : "En Californie, l'écriture cursive appartient au passé".

Attention : d'après cet article, il s'agit bien de l'écriture cursive, pas de l'écriture manuscrite. Les élèves continueront d'écrire à la main, en script. Je renomme le topic.

Il faut dire que l'article de USA today n'est pas clair lui-même ("penmanship" d'une part et "cursive" de l'autre). La graphie scripte est celle qui correspond aux lettres de nos claviers.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 18 Mar 2013 23:59 #4646

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Quelle belle idée que celle défendue par Patrick Figeac, "proviseur honoraire" : "Et si nous cessions d’apprendre à écrire ?" (18/03/13)

En fait, avec un peu de retard, la même erreur d'interprétation que la nôtre il y a cinq mois... Comme quoi, certains feraient finalement bien d'apprendre à lire.

Aux Etats-Unis, 45 états feront de l’enseignement de l’écriture une matière optionnelle d’ici à 2014 et recommandent que les enfants découvrent Word plutôt que le charme désuet des lettres attachées. D’aprés certains chercheurs, l’écriture se meurt parce qu’elle est lente et inefficace.

Quand une nouvelle technologie apparaît, disent-ils, nous romançons toujours l’ancienne. Dans ces conditions, un texte écrit sur le papier est-il plus mûrement élaboré que celui frappé à la hâte, sachant que nous pourrons toujours le défaire, l’inverser, le recomposer avec l’ordinateur ?...

Petit bonus : plus besoin d'apprendre à lire, grâce à EducaVox. Il faut juste cliquer sur le petit triangle. Bon, encore faut-il avoir appris ce qu'est un triangle... :twisted:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 11:23 #4648

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
l’écriture se meurt parce qu’elle est lente et inefficace.
L'écriture "script" n'est-elle pas plus lente que la cursive ?
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 16:21 #4649

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Chez Montessori ils n'enseignent pas l'alphabet d'imprimerie aux tout petits en avançant que ça ne s'utilise pas en pratique et donc qu'il est plus logique de leur apprendre directement l'écriture... cursive.
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 17:24 #4651

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
Je n'ai plus la référence sous le nez, mais j'ai lu qu'au Japon, l'usage des ordinateurs conduit (paradoxalement) parfois les utilisateurs à utiliser une langue plus recherchée que s'ils écrivaient à la main.

Explication: l'écriture japonaise consiste en un mélange de syllabes (hiragana et katakana), assez simples à tracer, et de caractères chinois (kanji). Ces derniers sont de complexité très variable : tandis que celui pour le nombre 1 est très simple (un trait horizontal, 一), celui signifiant « tortue » (亀) est assez illisible écrit en petit. Il existe parfois une forme simplifiée usuelle (学 pour « école », comme dans 大学, « université ») et une forme plus compliquée, utilisée par exemple sur des titres officiels (學).

Quand on écrit à la main, il est pénible d'utiliser les caractères les plus compliqués et on tend à s'en abstenir (par exemple, on pourra écrire phonétiquement la tortue, カメ). Avec un logiciel de saisie, on peut entrer des mots et des caractères rares sans avoir à se rappeler de la façon précise dont on les trace.

Ceci induit par ailleurs un autre phénomène : les gens finissent par savoir lire des caractères sans savoir les tracer correctement à la main !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 18:02 #4653

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Ce n'est pas une langue plus recherchée si ce sont les mêmes mots. C'est juste une écriture différente. Dire que c'est une langue plus recherchée, c'est un peu comme dire que les Serbes emploient une langue plus compliquée ou différente des Croates sous prétexte qu'ils emploient l'alphabet cyrillique.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 18:10 #4655

  • DM
  • Portrait de DM
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 349
@Typhon: Dans le cas des deux graphies pour « université », oui, mais il existe des cas de figure où un mot plus recherché a une graphie plus compliquée qu'un mot plus usuel. Mon japonais est limité, et cela fait longtemps que j'ai lu cet article, donc je n'ai pas de cas à l'esprit.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 18:17 #4656

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
C'est bien possible.
Ça me fait penser au système de doublets lexicaux en anglais, entre une forme saxonne et une forme française généralement plus compliquée comme smart/intelligent.
Il y a parfois des nuances entre les deux, et parfois non.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 20:26 #4658

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
S'il existe plusieurs signes pour les mêmes mots, il y a forcément des nuances, même si elles sont subtiles.

Selon les utilisations de ces différents signes, différents registres se créent a fortiori. Dessiner un signe compliqué, c'est prendre du recul, voir montrer qu'on a la connaissance d'une telle graphie. Avoir des graphies différentes, c'est une autre forme plus sophistiqué d'un changement de police. Or le Journal Officiel n'est pas publié en Comic Sans MS, il n'y aurait aucune différence si c'était le cas ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 21:50 #4659

  • archeboc
  • Portrait de archeboc
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 658
Juste un point de syntaxe, et rien de plus :DM dit:
sans avoir à se rappeler de la façon précise dont on les trace.

=> "sans avoir à se rappeler la façon précise dont on les trace".
Le verbe se rappeler est transitif.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 22:47 #4660

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
archeboc dit:
Juste un point de syntaxe, et rien de plus...
Vous êtes dur avec lui n'oubliez pas que le français est devenu sa seconde langue. En même temps faire remarquer les fautes des autres c'est un peu t* d* c*...
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Mar 2013 23:53 #4664

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
archeboc dit:
Juste un point de syntaxe, et rien de plus :DM dit:
sans avoir à se rappeler de la façon précise dont on les trace.

=> "sans avoir à se rappeler la façon précise dont on les trace".
Le verbe se rappeler est transitif.

Se rappeler et se souvenir sont tout deux transitif, mais le premier est traditionnellement considéré "transitif direct" et le deuxième "transitif indirect".
En pratique, "se rappeler" tends à devenir transitif indirect, probablement par contagion de "se souvenir", et aussi pour des raisons euphoniques. Il faudra que j'en reparle sur mon blog.

Frist dit:
S'il existe plusieurs signes pour les mêmes mots, il y a forcément des nuances, même si elles sont subtiles.

Non. Linguistiquement parlant, non.

Selon les utilisations de ces différents signes, différents registres se créent a fortiori. Dessiner un signe compliqué, c'est prendre du recul, voir montrer qu'on a la connaissance d'une telle graphie. Avoir des graphies différentes, c'est une autre forme plus sophistiqué d'un changement de police. Or le Journal Officiel n'est pas publié en Comic Sans MS, il n'y aurait aucune différence si c'était le cas ?

La loi serait toujours la même, le sens serait toujours le même, j'incline à penser que non, et d'autant plus que, même en tenant compte de facteur extra-linguistiques, 99% des gens se moquent comme d'une guigne des polices de caractères et n'y prêtent aucune attention (et je dis ça en tant que personne capable de distinguer l'Arial de l'Helvetia).

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 00:37 #4668

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
Donc, les polices de caractères ne servent à rien, si l'information transmise est la même quelque soit la police utilisée.

Je n'ai certes pas votre compétence en linguistique, mais j'ai suffisamment de notions de sémiologie graphique pour apercevoir une différence d'un message retranscrit avec des différences aussi flagrantes que le changement d'un alphabet. Certes, je ne vais pas vous détailler quelles sont exactement ces différences, surtout pour un système aussi complexe que le langage articulé retranscrit de manière écrite.

Oui, la loi est toujours la même, quelque soit la police utilisée pour l'écrire, le juriste va toujours interpréter le texte de la loi de la même manière(à jurisprudence, doctrine, et loi identique). Or le langage, ce n'est pas qu'un sujet de dissertation qu'on décortique pendant quatre heures en débattant du sens de chaque mot, les confrontant les uns aux autres, synthétisant la phrase-énoncé au bout de quelques pages de la dissertation. Le texte de loi s'abstrait de tout sentiment, de toute communication non verbale, se décortique par le juriste tel que la police utilisée a surement peut d'importance.

Mais bien plus de 99% des gens ne sont pas des machines, n'analysent pas chaque scène de leur vie pour savoir ce qu'ils font, ce qu'ils décident (sinon adieu, marketing, publicité, force de vente, et tout artifice qui manipule tout un chacun).

Vous avez surement lu ou vu il y a quelques mois Bilbo le Hobbit, et son introduction où on observe tous les sens que peut avoir un seul mot "bonjour". Comment l'intonation et le contexte créent autant le sens d'un mot que le mot lui-même, et la façon de l'écrire importerait peu ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 07:15 #4672

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Je n'ai pas dit que ça n'avait jamais aucune espèce d'importance, mais à mon avis vous surestimez la différence que ça fait, surtout au regard des comparaisons que vous employez :

L'intonation a poids informationnel très fort, et transmet énormément de choses non-explicitées, inconscientes mêmes, sur l'état d'esprit du locuteur (notamment sur ses émotions). Quand au contexte, il détermine énormément de ce que nous allons dire. On ne peut vraiment pas mettre ces deux choses sur le même plan que la police de caractère.

Bien sûr, une police plus carrée, avec des empattements, fait plus "sérieux" qu'une police ronde qui imite l'écriture manuscrite des BD comme le Comic sans MS, mais son importance est vraiment sans commune mesure.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 08:24 #4673

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
L'intonation, vous ne l'avez plus à l'écrit.

Je viens de voir passer récemment un exemple simple de lecture rapide de texte, pour lequel la police d'écriture a de l'importance, le choix de candidats à faire venir pour un entretien à partir de son CV et sa lettre de motivation. Ces documents sont tellement formatés que la moindre différence joue pour l'appréciation du candidat. Évidemment et heureusement, ce n'est pas un élément déterminant, mais c'est un élément qui participe inconsciemment à la décision. Je ne vois pas un RH cocher une liste de police de caractères, mais lorsqu'on voit que dans un entretien des éléments comme la manière de s'habiller a de l'importance, voir même son parfum (parait-il), changer sa police d'écriture, ce n'est pas anodin.

En parlant de ce genre d'exercice qu'est l'entretien d'embauche, l'étude graphologique de la lettre de motivation n'était pas si rare il y a quelques temps. Je suis d'accord de ne pas écouter un graphologue comme certains peuvent écouter un astrologue, mais est-ce pour autant du même niveau, totalement arbitraire ? Il y a très peu d'information dans la forme de l'écriture choisie ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 09:04 #4674

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
"Je suis d'accord de ne pas écouter un graphologue comme certains peuvent écouter un astrologue, mais est-ce pour autant du même niveau, totalement arbitraire ? Il y a très peu d'information dans la forme de l'écriture choisie ?"

Je tenais la graphologie pour une technique sérieuse et j'ai lu des études concrètes de proches qui étaient d'une pertinence à couper le souffle. Aussi je suis très surpris de lire dans un certain article sous CC que ça serait une pseudo-science. Ah la "neutralité de point de vue", un vaste programme, je cherche le point de vue des graphologues, je cherche, je cherche, rien... :)

Qu'un (bon évidement, un seul suffirait à valider la technique "scientifiquement") graphologue "ne soit pas capable" de déduire la personnalité d'un scripteur, ça me sidère.

Etude de texte :

Version orientée dès l'introduction (!) : "La graphologie est une technique d'analyse de l'écriture qui affirme pouvoir déduire..."

Version neutre (?) : "La graphologie est une technique d'analyse de l'écriture dont l'objet est de déduire..."

A noter la photo vieillie et le commentaire : "Anciens traités de graphologie", fantastique à ce niveau de manipulation c'est de l'art ! ]"Il est facile pour les détracteurs d'attribuer les réussites non pas à l'analyse de l'écriture mais à celle du curriculum vitæ du candidat."[/i]

Un graphologue sérieux ne demande pas le CV du candidat à évaluer, heureusement ! Mais il demande à connaitre le sexe et l'age du scripteur.

Sinon sur le fond la graphologie est condamnée en même temps que l'écriture manuscrite disparait des usages.
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 10:57 #4675

  • Typhon
  • Portrait de Typhon
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 381
Frist dit:
L'intonation, vous ne l'avez plus à l'écrit.

Le style épistolaire du passé était nettement plus verbeux, plus écrit que la langue orale, et c'était un moyen de compenser la perte d'information résultante. Mais le style actuel des emails est celui des conversations orales, et c'est pour ça que les e-mails sont souvent la source de beaucoup de confusion, parce qu'ils sont rédigés dans un style qui ne transmet pas adéquatement ce que les gens veulent dire ou croient dire.

http://www.csmonitor.com/2006/0515/p13s01-stct.html

En parlant de ce genre d'exercice qu'est l'entretien d'embauche, l'étude graphologique de la lettre de motivation n'était pas si rare il y a quelques temps. Je suis d'accord de ne pas écouter un graphologue comme certains peuvent écouter un astrologue, mais est-ce pour autant du même niveau, totalement arbitraire ? Il y a très peu d'information dans la forme de l'écriture choisie ?

L'écriture manuscrite de quelqu'un nous informe sur une chose : son aptitude à écrire à la main. À une époque où l'essentiel du traitement de texte est très majoritairement fait sur des ordinateurs, vous pouvez toujours jouer au petit Sherlock Holmes et déduire ce que vous voulez du fait que quelqu'un qui s'est donné la peine d'avoir une belle calligraphie, ce qui ne doit plus courir les rues.
De la même façon, vous pouvez toujours essayer d'inférer une absence de sens pratique de la part quelqu'un qui emploie une police de caractère peu lisible.

Cependant, la graphologie est une discipline à peu près aussi sérieuse que la phrénologie, et me paraît tout aussi discréditée.

Pour ce qui est du CV, j'incline à croire que tant son contenu brut que son organisation claire sont les paramètres les plus dignes d'intérêt. La police de caractère passe après cela, et aussi après les problèmes de formes qui sont plus socialement marqués et dévalorisés, comme les fautes d'orthographe, par exemple.

Typhon
« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 11:49 #4683

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Typhon dit:
vous pouvez toujours jouer au petit Sherlock Holmes et déduire ce que vous voulez du fait que quelqu'un qui s'est donné la peine d'avoir une belle calligraphie, ce qui ne doit plus courir les rues.
Vous parlez de ce que vous ignorez à 100%, un graphologue se moque totalement d'une "belle calligraphie", il pourra au contraire parfaitement en déduire une personnalité peu flatteuse. Par exemple la simplification de l'écriture (par rapport au modèle scolaire de l'enfance) est une "qualité" recherchée.

Typhon dit:
Cependant, la graphologie est une discipline à peu près aussi sérieuse que la phrénologie, et me paraît tout aussi discréditée.
Là on est dans le n'importe quoi massif, il y a des bases rationnelles à la graphologie, c'est de l'ordre du "langage corporel" qui lui n'est pas contesté en Psychologie (mais la Psychologie est-elle une science pour nos scientifiques à la tête dure ?). Un nerveux n'écrira pas comme un calme, il y a déjà un certain nombre de caractères physiques qui se manifestent de façon triviale (et qui influent lourdement sur la personnalité). Ensuite j'aimerais beaucoup regarder les "études scientifiques" sur le sujet pour voir comment elles sont faites. J'ai personnellement une référence qui me plaît beaucoup pour détecter les "sciences bidons", c'est le million de dollars à gagner par toute personne reproduisant en laboratoire des phénomènes "surnaturels", je serais très surpris que la graphologie fasse partie des disciplines candidates possibles ! :)

Typhon dit:
Pour ce qui est du CV, j'incline à croire que tant son contenu brut que son organisation claire sont les paramètres les plus dignes d'intérêt.
La présentation du CV démontre un indiscutable sens du choix du modèle tout fait qu'on trouve partout de nos jours ! :)
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 20 Mar 2013 21:44 #4689

  • Frist
  • Portrait de Frist
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 374
Typhon dit:
À une époque où l'essentiel du traitement de texte est très majoritairement fait sur des ordinateurs, vous pouvez toujours jouer au petit Sherlock Holmes et déduire ce que vous voulez du fait que quelqu'un qui s'est donné la peine d'avoir une belle calligraphie, ce qui ne doit plus courir les rues.
De la même façon, vous pouvez toujours essayer d'inférer une absence de sens pratique de la part quelqu'un qui emploie une police de caractère peu lisible.
Mais puisque je vous dis qu'il n'est pas question de faire le Sherlock Holmes !

Je tiens la position que la forme de l'écriture fait partie de l'équivalent des formes de communication non-verbales que nous avons à l'oral. Dans une communication non-verbale, vous n'identifiez pas le nom du parfum de votre interlocuteur, ni les muscles actionnés qui façonnent son visage, ni la distance au millimètre près vous séparant, ni l'orientation exacte des ses yeux, et pourtant, ces éléments vous sont communiqués et participent à la communication.

Typhon dit:
Cependant, la graphologie est une discipline à peu près aussi sérieuse que la phrénologie, et me paraît tout aussi discréditée.

Pour ce qui est du CV, j'incline à croire que tant son contenu brut que son organisation claire sont les paramètres les plus dignes d'intérêt. La police de caractère passe après cela, et aussi après les problèmes de formes qui sont plus socialement marqués et dévalorisés, comme les fautes d'orthographe, par exemple.

La question n'est pas de juger le sérieux de la discipline nommée graphologie, vu qu'elle a tendance à disparaitre de nos jours. Avoir cité cette discipline, c'était juste souligner les a priori de certains face à différents type d'écriture. Je suis persuadé qu'il n'y a pas de vérité à extraire en faisant le Sherlock Holmes sur le moindre détail graphique. Par contre, ces petits détails font que le document présenté est perçu différemment pour un même contenu. Les gens n'oublient pas leurs perceptions et n'essayent pas à tout prix de faire émerger un raisonnement conscient pour chaque décision à prendre à chaque de leurs vies.

Dans cet exemple de la ressources humaines, vous croyez que l'employeur a une grille lui permettant de faire une synthèse de chaque candidat, chaque école a une note bien particulière, chaque entreprise visitée a une note, pondéré par la note attribuée par le poste, ainsi que par la durée passée dans l'entreprise et le type de contrat ?

Vous pouvez croire que seules les données brutes sont examinées dans un CV, mais dans ce cas toutes les initiatives à propos des candidatures anonymes seraient absurde ? Tout recruteur ne tient absolument pas compte de ces éléments autres que ceux dignes d'intérêt ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 31 Mar 2013 17:41 #4902

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Nouvel article sur la question sur "PCINpact" du 30/03/13 : "L'écriture manuscrite tire-t-elle sa révérence ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 31 Mar 2013 17:49 #4903

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Que ce soit pour travailler, faire des démarches administratives, postuler pour un emploi, etc. les occasions d'écrire à la main se raréfient. Au point que l'exercice devient très vite douloureux pour le poignet pour ceux ayant perdu l'habitude...
:lol:

D'un côté, il y a donc ceux qui estiment que l'écriture à la main est aujourd'hui totalement inutile. En effet, tous les jeunes savent utiliser un clavier d'ordinateur, ils tapent pour beaucoup sans même le regarder et leur vitesse à écrire des SMS prouve que le critère de la vélocité n'en est pas un.
Taper avec tous les doigts est très rapide mais est-ce bien le cas de tous nos élèves ? :xx:

Qui plus est, son apprentissage est long et fastidieux.
Parce que apprendre à écrire c'est aussi apprendre à lire... Le tracé des lettres permet de les mémoriser plus rapidement. Heureusement la suite de l'article en atteste.

Deux apprentissages. Un de trop ?
Et quand la technologie est défaillante ? :devil:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 26 Avr 2013 16:15 #5401

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Sur ce sujet, l'émission à venir "Rue des écoles" de "France Culture" du samedi 27/04/13 à 19h.

www.franceculture.fr/emission-rue-des-ec...-a-ecrire-2013-04-27
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 02 Mai 2013 20:18 #5627

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Que ce soit pour travailler, faire des démarches administratives, postuler pour un emploi, etc. les occasions d'écrire à la main se raréfient. Au point que l'exercice devient très vite douloureux pour le poignet pour ceux ayant perdu l'habitude...
Mon écriture est douloureuse surtout pour ceux qui essaient de me lire ! ;)
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 24 Aoû 2013 01:51 #7171

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Et une curieuse façon de défendre l'écriture cursive avec les outils numériques : "Des polices de caractère cursives à disposition des enseignants – une bonne nouvelle ?" (22/08/13)
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 18 Sep 2013 21:45 #7584

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
A lire sur le sujet, dans "Rue89" du 18/09/13 : blogs.rue89.com/americanmiroir/2013/09/1...lamme-aux-usa-231159
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

L'écriture cursive en voie de disparition. 19 Sep 2013 10:35 #7588

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 724
Avant d'apprendre qu'on n'utilise pas le "en attaché" comme ils disent dans certains pays (le Mexique la première fois) j'aurais parié que la justification de l'attaché était la vitesse d'écriture, il faut croire que ce n'est pas ça.
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.377 secondes
Propulsé par Kunena