"L'enfant et les écrans" (Académie des sciences)

Plus d'informations
10 Avr 2019 07:55 - 10 Avr 2019 08:06 #21920 par Loys
Plusieurs articles :

www.la-croix.com/Famille/Education/Ecran...019-04-09-1201014518





www.lemonde.fr/sciences/article/2019/04/...5447839_1650684.html

Et inévitablement Serge Tisseron : "Le problème, ce ne sont pas les écrans, mais les usages" ; ""des enfants petits plongés dans la marmite des écrans ne peuvent que s'y noyer"

www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de...e-7h50-09-avril-2019

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Jui 2019 13:30 - 04 Jui 2019 14:11 #22027 par Loys

Loys dit: Vous pouvez commenter ici "Écran total" du 7/02/13.


On se souvient des affirmations notamment des extraits suivants dans l'Avis de 2013 de l'Académie des sciences :

Globalement, cette évolution, qui apparaît aujourd’hui irréversible, a des effets positifs considérables en améliorant tout à la fois l’acquisition des connaissances et des savoir-faire mais aussi en contribuant à la formation de la pensée et à l’insertion sociale des enfants et adolescents. [...] Les enfants de tous âges et de tous milieux sociaux, particulièrement doués pour s’initier à ces nouvelles technologies, se les sont appropriées selon leurs ressources, d’abord pour les loisirs, puis de plus en plus pour l’apprentissage, l’éducation et la formation culturelle.


Six ans plus tard, Olivier Houdé, l'un des quatre auteurs de l'Avis, semble avoir singulièrement changé d'avis comme on peut le constater en écoutant l'émission "Idiocratie : la défaite de l’intelligence ?" sur "France Culture" du 16/05/19.

Le problème avec les écrans, c'est que [nos réponses bêtes et rapides] le sont plus souvent qu'avant, parce qu'on clique, on like. Liker, c'est l'heuristique de l'affect, l'automatisme de l'affectivité, ce n'est pas l'algorithme de la logique et de la rationalité : quand on dit "J'aime/J'aime pas", on n'a pas raisonné si c'est vrai ou si c'est faux - ce qu'on appelle la validité logique. Donc il y a une compétition dans notre cerveau à tout moment entre des heuristiques (par exemple "J'aime/J'aime pas") et des algorithmes, qui sont un raisonnement plus lent, analytique et logique. Et comme ce raisonnement est plus lent, ce n'est pas lui qui passe en premier dans nos réponses, surtout si elles sont mobilisées par les écrans qui incitent à aller vite.


Au delà des contradictions sidérantes entre 2013 et 2019, on ne peut que s'étonner de la confusion dans l'exemple choisi : "liker" n'a par définition pas grand chose à voir avec la pensée analytique et logique. A entendre Olivier Houdé (que l'on sent ici influencé par la récente mode de l'éducation aux médias et l'attention à porter aux "fake news"), on croirait que la participation à un réseau social comme Facebook devrait systématiquement relever d'une démarche scientifique...

Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Sep 2019 21:06 - 30 Sep 2019 21:16 #22329 par Loys
Séverine Erhel en défense des écrans, et même... de la télévision !



A mettre en lien avec :





Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.256 secondes
Propulsé par Kunena