Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : "La réalité augmentée au service de l'éducation" (Digischool)

"La réalité augmentée au service de l'éducation" (Digischool) 13 Mar 2014 15:24 #9875

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
A lire sur "DigiSchool" du 13/01/14 : "La réalité augmentée au service de l'éducation".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Réalité virtuelle : vers un enseignement « augmenté » ?" (VousNousIls) 26 Fév 2015 18:09 #13327

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Dans "VousNousIls" du 25/02/15 : "Réalité virtuelle : vers un enseignement « augmenté » ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Réalité virtuelle : vers un enseignement « augmenté » ?" (VousNousIls) 26 Fév 2015 19:49 #13328

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Utiliser les Qr codes et la réalité augmentée en classe : un exemple d’activité" (LudoMag) 26 Fév 2015 19:50 #13329

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Un exemple en classe avec "LudoMag" du 26/05/15 : "Utiliser les Qr codes et la réalité augmentée en classe : un exemple d’activité"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Utiliser les Qr codes et la réalité augmentée en classe : un exemple d’activité" (LudoMag) 26 Fév 2015 19:54 #13330

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12829
Une fois ce travail terminé, ils devaient placer le Qr code sur la carte (mon but étant qu’ils réalisent que les combats n’ont pas eu lieu qu’à Verdun). C’est alors qu’ils devaient se servir de la réalité augmentée : si leur code était correctement positionné sur la carte apparaissait en tant qu’aura, un document supplémentaire (une vidéo).
C'est quand même un exemple particulièrement pauvre de "réalité augmentée"... Cliquer au bon endroit sur une carte sur la tablette aurait été tout aussi utile. :scratch:

Quant au but ("qu’ils réalisent que les combats n’ont pas eu lieu qu’à Verdun"), tout ce déploiement numérique (îlots, tablettes, QR codes, "aura", temps) était-il bien nécessaire ?

Comme dans les jeux, d'ailleurs, le "positionnement" correct peut parfaitement s'apparenter à un jeu de hasard. Auquel cas le but recherché n'est pas même atteint.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Utiliser les Qr codes et la réalité augmentée en classe : un exemple d’activité" (LudoMag) 27 Fév 2015 10:25 #13355

  • JCP
  • Portrait de JCP
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Nil admirari.
  • Messages : 237
Effectivement, l'objectif pédagogique est très léger... Il suffit de montrer une bonne vieille carte des combats Vidal de la Blache pour s'apercevoir qu'il y avait plusieurs théâtre des opérations en 14-18.

En outre, d'un point de vue purement historique, il y a des confusions douteuses.

En effet, sauf dans quelques rares poches de résistance comme le Musa Dagh, il n'y a pas eu de combats lors du génocide arménien qui débute le 24 avril 1915. Il s'agit plutôt de déportations de masse dans le désert syrien, les Marches de la Mort, vers Deir-Erzor en particulier. Et ces déportés qui sont morts de soif et de faim étaient des civils : des hommes certes, mais surtout des femmes, des enfants, des vieillards. La plupart des hommes arméniens qui servaient dans l'armée turque avaient été préalablement désarmés et fusillés.

Il est donc historiquement erroné de parler de combats et de comparer ce génocide à la Boucherie de Verdun, qui elle n'a concerné que des soldats. De quoi créer de la confusion dans l'esprit des élèves. D'autant plus que la spécificité génocidaire ne semble pas traitée : un génocide n'est pas qu'un massacre de masse. Il procède d'une volonté d'éradication et de purification ethnique, celle des Jeunes Turcs et de Talaat Pacha. Bref, réduire le premier génocide du XXème siècle à un champ de bataille, c'est trahir l'histoire.

Cependant, je ne saurais préjuger de ce que les élèves ont vu dans leurs vidéos, et j'espère que l'enseignant aura corrigé le tir ; ce dont l'article ne rend pas compte.

À part ça, les élèves ont découvert le Qr code. La belle affaire !
Si leurs parents les emmenaient au cinéma, et qu'ils prépaient leurs places, les gamins découvriraient tout autant le Qr code en voyant l'ouvreuse flasher le smartphone de papa. Ainsi, l'école serait dispensée de leur apprendre ce que c'est...

Avec l'informatique en HG, on fait beaucoup d'informatique. Fait-on davantage d'HG ? L'enseignant enthousiaste 2.0 vous dira que oui. Moi, je n'en suis guère convaincu.
D'autant moins avec une tablette qui est plus un outil de consultation que de production. De sorte que la "padagogie", pour citer Loys, se réduit souvent à faire du bricolage avec des logiciels dédiés qui confinent au gadget. Ce qu'on apprend avec une tablette, ce ne sont même pas des savoir-faire informatiques transférables.

Message tapoté sur mon IPad, et j'aurais été beaucoup plus rapide et efficace depuis le PC. :devil:
Mehr Licht !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La réalité augmentée au service de l'éducation" (Digischool) 27 Fév 2015 13:51 #13360

  • Ghislain
  • Portrait de Ghislain
  • Hors Ligne
  • Candide
  • Messages : 2
Dans le monde de l’Éducation Nationale de demain, il n'y aura plus que nos fiches de paie d 'enseignant qui ne seront pas en "réalité augmentée"!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La réalité augmentée au service de l'éducation" (Digischool) 28 Fév 2015 03:58 #13372

  • JCP
  • Portrait de JCP
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Nil admirari.
  • Messages : 237
Petite addition de prof d'HG à mon commentaire précédent :

Les aficionados des TICE présentent leurs activités scolaires comme relevant de la pédagogie active : les élèves comprennent et mémorisent mieux en agissant, en produisant ; c'est pourquoi ils sont mis en situation d'acteurs de la construction de leurs savoirs, ce qui leur permet d'apprendre plus efficacement comme en atteste le fameux cône de Dale.

De manière générale, le cône de Dale ou learning pyramid est énoncé ainsi :

Un élève retient :
10% de ce qu’il lit ;
20% de ce qu’il entend ;
30% de ce qu’il voit ;
50% de ce qu’il voit et entend ;
70% de ce qu’il dit ;
90% de ce qu’il fait.


Au passage, ce postulat répété à l'envi par les partisans des pédagogies actives n'a aucune valeur scientifique. Il ne repose sur aucune recherche expérimentale. Donc les pourcentages avancées relèvent de la pure rhétorique et non des faits, ce qui est pour le moins tendancieux.

Excellente analyse de cette imposture pédagogique sur le blog de Normand Baillargeon, lien ci-dessous :

voir.ca/chroniques/prise-de-tete/2014/04/16/10-de-ce-quon-lit/

Cependant, admettons qu'on apprenne mieux en étant actif : ça paraît de bon sens.

Qu'en est-il dans le cours d'histoire narré dans Ludomag ?

Les élèves répondent à des questions, placent des points sur une carte et visionnent une vidéo. Le plus difficile semble être de placer précisément le Qr code pour obtenir l'accès au dernier document...

Qu'est-ce que ces activités sur tablette offrent de plus actif qu'un cours de facture classique ?...
À la réflexion, rien.

Si on parle de manipulation de documents d'HG, dans un cours sans tablette, les élèves peuvent tout autant manipuler une carte et des textes sur un manuel, visionner une vidéo via le vidéo-projecteur...

La seule manipulation en plus relève de l'outil informatique, et consiste à placer plus ou moins au pif un Qr code pour débloquer une vidéo. Ça a un côté magique, c'est peut-être ludique, mais c'est léger, pour ne pas dire vain. Et ça n'apporte rien à l'histoire.

Est-ce que ce déploiement technologique permet aux élèves de mieux mémoriser ?... Je l'ignore. Mais je m'avoue dubitatif.

En revanche, il est certain que toute la préparation nécessaire à la fabrication de ce cours a dû être chronophage pour le professeur.

Cet enseignant méritant, car très investi, n'aurait-il pas mieux fait de consacrer davantage de temps à réfléchir à ce qu'il était opportun de transmettre (les différents fronts et/ou la spécificité génocidaire) ?

En tant que prof d'HG, j'incline à le croire. :roll:
Mehr Licht !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.134 secondes
Propulsé par Kunena