"Les « youtubeurs », de nouveaux pédagogues ?" (Ligue de l'enseignement)

Plus d'informations
29 Avr 2017 21:00 - 29 Avr 2017 21:15 #18815 par Loys
Enthousiasme de la Ligue de l'enseignement au Salon de l'éducation. Poser la question, c'est déjà y répondre : "Les « youtubeurs », de nouveaux pédagogues ?"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2017 21:09 - 21 Mai 2018 09:55 #18816 par Loys
Quelques remarques.

Le 17 novembre 2016, des « youtubeurs» français ont fait le déplacement au Salon de l'éducation pour participer à une grande table ronde sur l'impact des vidéos de vulgarisation sur le petit monde de l'enseignement: «Les vidéastes sur le Web bouleversent-ils l'enseignement ? »

Si bouleversement il y avait, la question de l'impact ne se poserait pas. D'ailleurs, c'est le seul endroit de l'article où cette question est évoquée : par la suite, l'efficacité pédagogique est comme évacuée. La question des publics concernés par certains de ces "youtubeurs" très très spécialisées n'est pas même abordée.

Mais tordons tout de suite le cou à une idée reçue: aucun ne le fait pour l'argent Malgré leurs succès d'estime, les vidéos qu'ils produisent enregistrent des audiences modestes au regard de celles qui sont mises en ligne par des humoristes ou des « gamers »... Et elles génèrent donc de très faibles revenus publicitaires. Le plus célèbre des vulgarisateurs, Bruce Benamran, revendique des gains « bruts » de plusieurs milliers d'euros par mois liés à la publicité et au mécénat (entre 3 000 et 5 000 euros). « C'est confortable, je ne vais pas dire le contraire, mais ce n'est pas énorme et ce n'est pas pérenne» (il ne faut que quelques semaines pour passer de la célébrité aux oubliettes sur YouTube).

"très faibles revenus" ? :scratch:

En tant qu'avocate, Éloise Wagner essaie pour sa part « d'avoir dans les vidéos une approche du droit rigolote» et de se «détacher autant que possible du langage juridique, plutôt austère ».

Ce qui est austère en vidéo n'a pas de succès.

À VISIONNER CHEZ SOI PLUTÔT QU'À L'ÉCOLE
Cette liberté de ton fait le charme des vidéos mais elle les rend aussi inutilisables dans un cours classique, si l'on en croit Redeck (Le Mock): «je suis enseignant et je ne peux pas utiliser mes propres vidéos dans mes cours. Nos vidéos sont conçues pour que les gens les regardent chez eux et nous utilisons un registre de langage familier, voire none un peu vulgaire, qui n'est pas du tout celui de l'école. Les codes ne sont pas du tout les mêmes. »

Des contre-exemples pédagogiques, en quelque sorte.

Reste enfin à «sourcer » les informations pour que les spectateurs puissent vérifier par eux-mêmes les dires du présentateur. La démarche, forcément chronophage, n'est pas systématique pour Bruce, Julien et Manon. Elle l'est davantage pour Tania Louis, qui rappelle qu'il « ne faut jamais prendre pour argent comptant ce que dit une personne»

Au moment même où l'école promeut l'EMI... :santa:
On a vu l'exemple avec Linguisticæ…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
19 Jui 2017 19:12 #19223 par Loys
Encore mieux : prendre les youtubeurs pour modèles !
CLEMI de Versailles le 19/06/17 : "Séquence pédagogique : réaliser la présentation d’un livre à la façon d’un youtubeur"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Jui 2017 20:04 #19265 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2017 19:26 #19570 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
19 Sep 2017 23:00 - 19 Sep 2017 23:10 #19648 par Loys
Et les vrais Youtubeurs pour une diffusion scolaire, enfin "nettoyée des quelques scories présentes dans la version originale" : www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c...ee?hlText=rire+jaune




La référence à la "dick pick" ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2017 15:11 #20080 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Mai 2018 22:29 - 21 Mai 2018 09:54 #20992 par Loys
Les youtubeurs au service de la communication ministérielle : etudiant.lefigaro.fr/article/l-armee-de-...8-9455-ca5abf1dba7b/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
27 Nov 2018 15:43 - 27 Nov 2018 15:51 #21611 par Loys
L'exemple d'Antisèche, youtubeur :



Ses vidéos ? Du snacking de cours. Un exemple :



La rapidité, dans les vidéos modernes, c'est souvent pour remplir un bon grand vide. Il n'y a qu'à voir certains films d'animation, même les meilleurs du genre : quand, à la fin du film, on demande à des enfants (jusqu'en primaire) ce qu'ils ont retenu des enchaînements fébriles de séquences ultra animées et ultra rapides avec une foule de personnages, le plus souvent, c'est rien. On est dans la pure contemplation de la succession des images. La narration est si vertigineusement chargée que plus rien n'est retenu d'elle. Et à vrai dire, c'est à juste titre car cette surcharge est le plus souvent de simple remplissage.
Certes, les vidéos d'Anti-sèche sont d'une qualité supérieure mais cette rapidité de l'exposé à marche forcée est quand même un aveu : celui d'un spectateur qui exige un ultra-concentré dans un temps ultra-réduit. Un snack, quoi. La conséquence de ce snacking intellectuel présenté comme un nouvel horizon, c'est que, même pour un excellent contenu (0,002% d'Internet), la place pour la contextualisation, pour la nuance, pour la précision mais aussi et surtout pour la reformulation (nécessaire à la compréhension), pour les interstices de temps laissant la possibilité de la réflexion de l'auditeur (et éventuellement de mémorisation) est réduite à presque rien.

Et ne disons rien du caractère purement magistral...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Déc 2018 13:02 #21623 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Juil 2019 21:14 - 16 Juil 2019 19:31 #22139 par Loys

Loys dit: Les youtubeurs au service de la communication ministérielle : etudiant.lefigaro.fr/article/l-armee-de-...8-9455-ca5abf1dba7b/


Suite avec le SNU : "Après @TiboInShape (6 millions d'abonnés sur Youtbube) et @SundyJules (1 million d'abonnés sur Instagram, c'est au tour de @enzotaistoi (1 million d'abonnés sur Youtube) de faire la propagande du SNU pour le gouvernement auprès de son très jeune public."



Et beaucoup d'articles concluant à une possible rémunération :

www.nouvelobs.com/societe/20190715.OBS15...ional-universel.html
www.leparisien.fr/societe/service-nation...-07-2019-8117895.php
www.telerama.fr/medias/des-youtubeurs-va...eration,n6341875.php
www.liberation.fr/checknews/2019/07/16/d...eloge-du-snu_1740053

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
29 Jan 2020 18:25 #22662 par Shane_Fenton
Enquête sur les 15-25 ans et les "Youtubeurs des sciences" :
www.lecturejeunesse.org/livre/30-janvier-2020/
www.lecturejeunesse.org/livre/enquete-15...ubers-scientifiques/

[ Cliquer pour agrandir ]


[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.336 secondes
Propulsé par Kunena