Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : "Enquête nationale EVALuENT : évaluation des usages des espaces numériques de travail" (Eduscol)

"Enquête nationale EVALuENT : évaluation des usages des espaces numériques de travail" (Eduscol) 06 Déc 2014 19:06 #12640

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Sur "Eduscol" du 5/12/14 : "Enquête nationale EVALuENT : évaluation des usages des espaces numériques de travail"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Enquête nationale EVALuENT : évaluation des usages des espaces numériques de travail" (Eduscol) 07 Déc 2014 14:23 #12656

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
On apprend de petites choses intéressantes :

Conditions d’accès à l’ENT

4.1. Les élèves peuvent facilement accéder à Internet depuis leur domicile
Comme en 2012 :
- la quasi-totalité des élèves (98% contre 97% en 2012) a accès à Internet à
domicile.

- 9 élèves sur 10 peuvent y accéder quand ils le souhaitent (89% contre 90%
en 2012).
- Les parents déclarent que l’utilisation de l’ENT n’a eu aucun impact sur
l’équipement informatique de leur domicile (90% contre 87% en 2012)
- 2/3 des élèves disposent de leur propre matériel pour accéder à Internet.

On apprend aussi que 42% des élèves sont peu ou pas satisfaits de la facilité d’accès à l’ENT pendant les heures de cours. :shock:

Autres chiffres saisissants :
52% des élèves utilisent le cahier de textes de l’ENT au moins une fois par semaine. La proportion est plus élevée chez les collégiens (55%) que chez les lycéens en lycée d’enseignement général (49%) ou chez les lycéens en lycée professionnel (38%). [...] L’usage le plus fréquent de l’ENT par les parents demeure la consultation des notes de leur enfant (89% dont 72% hebdomadairement). L’ENT est également très utilisé pour le suivi du travail de leur enfant via le cahier de textes (79% dont 63% hebdomadairement).

D'une manière générale les chefs d'établissement sont bien plus enthousiastes que ne sont les enseignants. Un exemple :

63% des chefs d’établissement estiment que les fonctionnalités proposées par l'ENT ont permis d'améliorer l'accompagnement personnalisé des élèves par les enseignants, contre 28% seulement des enseignants.

Autre chose dans la conclusion :
Les points positifs, nouveaux ou confirmant les résultats de 2012.
- L’ENT contribue au rapprochement entre les familles et la direction de l’établissement. Ce constat est partagé par les parents et les chefs d’établissement pour qui l’ENT a contribué à rapprocher les familles de l’établissement en favorisant l'implication des familles dans le suivi du travail des enfants, en leur fournissant une meilleure connaissance de la vie de l'établissement et en leur facilitant la communication entre les familles et l'équipe éducative.
- L’accès nomade à l’ENT continue de se développer ; aujourd’hui, 2/3 des chefs d’établissement et des élèves et environ 50% des parents et des enseignants accèdent à l’ENT par l’intermédiaire d’appareils mobiles.
- L’usage quotidien de l’ENT est maintenant ancré dans la vie des établissements, pour tous les profils d’utilisateurs. Le service le plus utilisé par l’ensemble des acteurs reste le cahier de textes.
- L’ENT est devenu un véritable outil de communication pour les chefs d’établissement.
- Les parents confirment que l’ENT leur facilite le suivi de leurs enfants.
- L’ENT contribue à l’amélioration de certaines compétences des élèves, principalement celles liées à l’utilisation des TIC.
- Les ressources pédagogiques éditoriales accessibles via l’ENT peuvent contribuer aux enseignements et apprentissages.

L’enquête met aussi en évidence quelques axes d’amélioration :
- Les performances techniques insuffisantes et les problèmes de débit internet à l’intérieur de l’établissement (cités par les chefs d’établissement, les enseignants et les élèves) constituent toujours un frein majeur au développement des usages de l’ENT.
- En dehors du cahier de textes et du suivi des notes, les enseignants utilisent peu les services d’ENT dans leurs pratiques de travail.
- La contribution de l’ENT au développement des pratiques collaboratives peut encore être améliorée, puisqu’un enseignant sur deux estime que l’ENT n’a pas favorisé l’émergence de nouvelles pratiques.
- La possibilité d’accéder à des ressources pédagogiques éditoriales via l’ENT est encore trop méconnue pour être exploitée pleinement par les utilisateurs de l’ENT, notamment les enseignants.
- L’attente des utilisateurs se fait de plus en plus pressante sur l’ergonomie de l’outil et son adaptation aux besoins.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Enquête nationale EVALuENT : évaluation des usages des espaces numériques de travail" (Eduscol) 07 Déc 2014 14:44 #12657

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
- L’ENT contribue au rapprochement entre les familles et la direction de l’établissement. Ce constat est partagé par les parents et les chefs d’établissement pour qui l’ENT a contribué à rapprocher les familles de l’établissement en favorisant l'implication des familles dans le suivi du travail des enfants, en leur fournissant une meilleure connaissance de la vie de l'établissement et en leur facilitant la communication entre les familles et l'équipe éducative.
L'enquête n'a pas étudié comment ce rapprochement pouvait être différent selon les catégories sociales. :fur

- L’usage quotidien de l’ENT est maintenant ancré dans la vie des établissements, pour tous les profils d’utilisateurs.
Non, pas pour les élèves...

- Les parents confirment que l’ENT leur facilite le suivi de leurs enfants.
Et accessoirement les dispense d'une véritable communication avec leur enfant.

- L’ENT contribue à l’amélioration de certaines compétences des élèves, principalement celles liées à l’utilisation des TIC.
C'est tautologique...

- Les ressources pédagogiques éditoriales accessibles via l’ENT peuvent contribuer aux enseignements et apprentissages.
Le contraire eût été diablement étonnant. :devil:

- En dehors du cahier de textes et du suivi des notes, les enseignants utilisent peu les services d’ENT dans leurs pratiques de travail.
En quoi ce libre choix des enseignant devrait-il faire l'objet d'une quelconque "amélioration" ? :scratch:

- La contribution de l’ENT au développement des pratiques collaboratives peut encore être améliorée, puisqu’un enseignant sur deux estime que l’ENT n’a pas favorisé l’émergence de nouvelles pratiques.
Le constater n'est pas le regretter...

- L’attente des utilisateurs se fait de plus en plus pressante sur l’ergonomie de l’outil et son adaptation aux besoins.
:santa:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.266 secondes
Propulsé par Kunena