L'actualité des concours de l'enseignement

Plus d'informations
02 Sep 2015 23:35 - 02 Sep 2015 23:37 #14550 par Loys
"Vallaud-Belkacem / Mélenchon : la guerre des chiffres décryptée" (Nouvel Obs)

Certes, ce ne sont pas tous des postes d'enseignants à plein-temps. Le ministère de l'Education a fait le compte : ces postes représentent l'équivalent de 21.513 professeurs supplémentaires à temps plein mis devant les élèves depuis 2012.

Ce ne sont pourtant pas les chiffres publiés par le MEN...

Sous la présidence de Nicolas Sarkozy, entre 2007 et 2012, ces "entrants" étaient directement envoyés dans les classes

Non : à partir de 2010.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2015 21:59 - 06 Sep 2015 22:04 #14570 par Loys
"Postes d’enseignants  : l’éducation, seul domaine où «  la courbe  » est inversée" (La Lettre de l'éducation)
Dans "La lettre de l'éducation" du 6/09/15 :

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2015 22:04 - 10 Sep 2015 22:38 #14571 par Loys
"Postes d’enseignants  : l’éducation, seul domaine où «  la courbe  » est inversée" (La Lettre de l'éducation)

Les stagiaires, puisqu’ils sont en formation, ne sont présents dans les classes que 50 % de leur temps et forment encore la plus grosse part des postes rétablis. D’où l’accusation de substituer des stagiaires aux titulaires promis  : un sophisme qui ne tient pas compte du fait que tout stagiaire, donc reçu à un concours d’enseignement, est destiné à devenir titulaire l’année suivante.

Il ne s'agit pas d'accuser "de substituer des stagiaires aux titulaires promis", mais de faire croire que les "postes" de stagiaires sont l'équivalent de postes de titulaires. D'un point de vue budgétaire les "postes" (sic) de stagiaires ne sont pas "en plus", mais des carrières... prolongées d'un an. Et face aux élèves, des demi-postes.
L'article ne fait aucune mention de l'évolution des effectifs des élèves ni du taux d'encadrement...
A lire également dans "L'Humanité " du 5/09/15 : www.humanite.fr/la-promesse-de-60-000-po...anc-de-lecole-550992

Le constat de la Cour des comptes, dressé en mai dernier, est sans appel : sur les 22 000 postes créés depuis 2012, 7 000 n’ont pas été « consommés ». La Fédération syndicale unitaire (FSU) a également sorti la calculette. Rien que pour cette année, il manque, au final, 404 professeurs des écoles, 3 640 certifiés et agrégés, 64 professeurs d’éducation physique et sportive, 1 069 professeurs des lycées professionnels… Au total : 5 177 futurs enseignants n’ont pas pu être recrutés faute de candidats et de réussite aux concours 2014, alors même qu’une session exceptionnelle avait été organisée en plus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Sep 2015 17:10 - 07 Nov 2015 15:21 #14632 par Loys
"Les personnels de l’Éducation nationale en 2013-2014 :des effectifs enseignants en hausse" (DEPP)
Une note de la DEPP qui malheureusement s'arrête en 2013 : "Les personnels de l’Éducation nationale en 2013-2014 :des effectifs enseignants en hausse" (n°27, septembre 2015)
A retenir malgré tout à propos ds enseignants :

Entre 2012 et 2013, leurs effectifs augmentent de 1,7 %, plus fortement dans le secteur public (1,9 %) que dans le secteur privé (0,7 %). La hausse est plus marquée dans le premier degré que dans le second. Le recrutement d’environ 16 500 admissibles contractuels à la session exceptionnelle des concours enseignants, au titre de l’année scolaire 2013-2014, explique largement cette évolution. Ces contractuels, qui ont été recrutés pour une durée d’un an, ont effectué un service à temps incomplet (un tiers de temps de l’obligation de service des corps auxquels ils postulaient). Le nombre des non-titulaires a donc fortement augmenté (+ 56,3 % dans le public et + 7,4 % dans le privé) et se traduit par une hausse globale de 1 % du volume de travail en équivalent temps plein (ETP) de l’ensemble des enseignants.

Incidemment :


Parmi les enseignants titulaires du premier degré public, 12,2% sont remplaçants. Cette part passe à 30,8 % parmi les enseignants de moins de 30 ans. Dans le second degré, 7,4 % des titulaires sont remplaçants sur zone de remplacement. Il s’agit majoritairement de professeurs certifiés et de Peps. Ils constituent 22,9 % des moins de 30 ans. Les enseignants titulaires multi-affectés représentent 4,3 % de la population enseignante du premier degré et 9,1 % de celle du second degré.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Sep 2015 19:19 - 21 Sep 2015 19:20 #14738 par Loys
"Concours des professeurs des écoles : le grand écart de la sélection" (Le Monde)
Dans "Le Monde" du 21/09/15 : "Concours des professeurs des écoles : le grand écart de la sélection"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
20 Oct 2015 09:48 - 22 Oct 2015 18:20 #14959 par Loys
"Forte hausse des inscriptions" (MEN)

Le Café pédagogique dit: Il n'est pas interdit d'espérer. Mais disons tout de suite qu'il faut avoir la foi. En effet dans les 3 disciplines annoncées, l'écart entre les postes proposés et les admis au capes, le plus important des concours du second degré, est largement supérieur à la hausse annoncée. En 2015, 22% des postes d'anglais n'ont pas été pourvus, 22% de ceux de lettres (classiques et modernes) et 24% de ceux de maths. Les hausses annoncées sont très inférieures au déficit de postes. Il ne faut pas s'attendre à un miracle.
Plus globalement, le ministère ne donnant pas le détail de son calcul il est difficile de voir où se situe la hausse précisément. Ainsi, selon la rue de Grenelle le nombre d'inscrits dans le 1er degré aux concours d'enseignants passerait de 71 155 inscrits en 2015 à 81 140 en 2016. Mais nous avons compté 81 894 inscrits aux concours externes 2015. Dans le second degré, il y aurait 99169 inscrits en 2016 contre 90245 en 2015 mais nous avons compté 93 480 inscrits aux concours externes 2015.

L'Express dit: L'allemand et le latin stagnent
"Seuls l'allemand et les lettres classiques poursuivent une stagnation", note le ministère dans son communiqué. La réforme du collège et les nombreuses inquiétudes qu'elle a suscitées justement chez les professeurs d'allemands et les professeurs de lettres anciennes, n'est sans doute pas étrangère à cette "stagnation".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Oct 2015 15:09 - 22 Oct 2015 15:10 #15004 par Loys
"Le concours exceptionnel des enseignants en Seine-Saint-Denis est reconduit en 2016" (Le Monde)
Dans "Le Monde" du 22/10/15 : "Le concours exceptionnel des enseignants en Seine-Saint-Denis est reconduit en 2016"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Oct 2015 08:46 - 26 Oct 2015 08:47 #15042 par Loys
"Piège à con(cour)s"
Dans le "Café" du 23/10/15 : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...812265944176148.aspx

Pourtant le budget de l’éducation nationale, s’il reste le premier budget de l’Etat, ne connait pas une évolution importante : + 500 millions pour un total de 65 milliards. Mais, si la ministre obtient nettement moins que Benoit Hamon pour le budget 2015, les circonstances font que ce budget devrait apporter beaucoup plus de moyens d’actions au ministère et assurer une rentrée 2016 plus confortable.
Le budget 2016 verra la création de 10 711 emplois dont 8011 enseignants, soit environ un millier d’emplois en plus par rapport à 2015. Le grand changement c’est que la grande majorité de ces emplois sera dans les classes et non en formation : on comptera 6250 nouveaux emplois de titulaires, ce qui apportera de réels moyens aux académies sur le terrain. La ministre n’en a pas dévoilé la répartition sauf à dire que 500 emplois seront dévolus aux « plus de maîtres que de classes », un dispositif d’appui pédagogique au primaire. [...]
[La ministre] a confirmé la création de 4000 postes (sur deux ans).

On suppose évidemment que tous les postes seront pourvus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Déc 2015 22:00 #15525 par Loys
"Nous partîmes quatre mille..."
Vous pouvez commenter ici l'article "Nous partîmes quatre mille..." du 22/12/15.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Déc 2015 08:21 #15528 par archeboc
"Nous partîmes quatre mille..."
Quelques objections :
- il semblerait que la réforme ne sera pas appliquée avec toute la rigueur qu'elle pouvait promettre : les informations qui remontent des CDE est qu'on leur promet l'an prochain des DHG de même volume que cette année. Pur calmer la grogne, le gouvernement lâcherait un peu de lest cette année, pour serrer le garrot progressivement les années suivantes.
- lorsqu'un poste au concours ne trouve pas preneur, ce n'est pas nécessairement que les crédits ne sont pas consommés : on recrute massivement les enseignants sur emplois précaires. Des concours ad hoc, - et sont ils pris en compte dans tes statistiques ?- intègrent ensuite les précaires dans les corps de la fonction publique.
Dans ces conditions, outre la conclusion sur la prime à l'enseignement privé, la seule conclusion rigoureuse, c'est qu'on avance dans le brouillard : non les moyens ne sont pas "dérisoires", oui, ils sont "très incertains, et oui, il est "difficile de mesurer l'« effort budgétaire »", et cette incertitude est très inquiétante pour l'avenir.
Questions :
*** "On notera que les postes réservés ont fortement diminué en 2016."
Que sont ces postes réservés ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Déc 2015 10:36 - 23 Déc 2015 10:59 #15529 par Loys
"Nous partîmes quatre mille..."
Les recrutements réservés concernent certains agents contractuels remplissant des conditions d'ancienneté.
Pour les DHG et les créations de postes, on le saura bientôt.
Même en admettant la réalité de ces 4.000 postes, quand on songe que, pour un collège de 500 élèves, il y a 23 professeurs de plus en Finlande (55 contre 32 en France), un demi-poste en plus est bien dérisoire pour pratiquer "les petits groupes" ou "l'accompagnement personnalisé. Il est bien sûr irréaliste de rêver aux taux d'encadrement finlandais : mais, dans ce cas, il l'est tout autant de rêver à un enseignement personnalisé...
Rappelons (je n'en ai pas fait mention dans l'article) que la réforme prévoyait au départ la suppression pure et simple des options de langues anciennes, laquelle induisait la suppression de milliers de postes de lettres classiques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Fév 2016 20:52 - 17 Fév 2016 20:53 #15923 par Loys
"Admissibilités concours réservés 2016 - 29% des postes déjà non pourvus" (SNES)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Fév 2016 20:52 #15963 par Loys
Créations de postes : "de 1000 à 1500" sur les 2000 prévus
Dans "L'Humanité" du 19/02/16 : "Dans les collèges, le mic-mac des dotations ne fait pas illusion"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Fév 2016 14:32 #15976 par Loys
"Concours de l’enseignement : une sélectivité à géométrie variable" (Le Monde)
Dans "Le Monde" du 23/02/16 : "Concours de l’enseignement : une sélectivité à géométrie variable"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Mai 2016 21:02 #16374 par Loys
"Ce sont des postes à temps plein..."

Loys dit: Dans la matinale de "France Inter" du 31/08/15, défense emberlificotée de Najat-Vallaud-Belkacem sur cette question. :mrgreen:

Najat Vallaud-Belkacem dit: Ce sont des postes à temps plein...

Sur "France Inter" du 4/05/16, concession cette fois quand est posée la question des titulaires (à 4'39)... ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2016 16:18 - 08 Mai 2016 16:29 #16415 par Loys
"Admissibilités concours réservés 2016 - 29% des postes déjà non pourvus" (SNES)

Loys dit: Sur le site du SNES ce 17/02/16 : "Admissibilités concours réservés 2016 - 29% des postes déjà non pourvus"

Les choses s'aggravent : 1200 postes ne seront pas pourvus, dont presque 500 pour le Capes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Mai 2016 10:15 #16462 par Loys
"Admissibilités concours réservés 2016 - 29% des postes déjà non pourvus" (SNES)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Mai 2016 11:37 #16464 par Loys
"Admissibilités concours réservés 2016 - 29% des postes déjà non pourvus" (SNES)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2016 12:04 - 24 Mai 2016 20:19 #16517 par Loys
Bilan des concours 2015

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2016 13:15 - 24 Mai 2016 23:46 #16518 par Loys
Bilan des concours 2015
Le total des postes non pourvus n'est pas renseigné par la note. Dans le secondaire :
- En 2015 +16% de postes (14 764 postes internes et externes plus 2805 postes réservés) soit 2400 postes supplémentaires
- En 2015, 8% de candidatures en moins au Capes par rapport à 2014.
- 42 845 candidatures à l’admissibilité aux différents concours externes du public (correspondent en réalité à 37 333 personnes)
- 46% des candidats externes renoncent à se présenter à l'écrit
- 23 100 candidats se sont présentés : le nombre réel de candidats augmentent de 1,6%
- Concours externes 17% de postes non pourvus (en comptant les admissions multiples) soit plus de 2140 postes non pourvus (résultat à distinguer des non admis)
- Concours internes : 2% des postes non pourvus, soit 43 postes environ
- Concours réservés : 54% des postes non pourvus, soit 1512 postes environ
- Total des postes non pourvus en 2015 : plus de 3600 postes, soit 20,4% de l'ensemble des postes mis au concours.

Le nombre de postes non pourvus dépasse le nombre de postes dits supplémentaires en 2015.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2016 20:48 - 26 Mai 2016 00:00 #16520 par Loys
"L’éducation nationale peine toujours à recruter" (Le Monde)
Dans "Le Monde" du 24/05/16 : "L’éducation nationale peine toujours à recruter"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Une erreur : "13 % des postes sont restés non pourvus". Ce pourcentage (dans le résumé de la note) ne concerne que les admissions. Selon la DEPP "le nombre d’admissions est toujours en deçà de celui des postes, de 13 % en 2015, comme les années précédentes. En excluant les 4 % d’admissions multiples, le nombre d’admis progresse de 19 % en un an, de 46 % depuis 2012, et la part des postes non pourvus s’établit alors à 17 % en 2015."

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mai 2016 23:37 - 31 Oct 2016 10:00 #16526 par Loys
"Second degré : La crise du recrutement continue à sévir" (Café pédagogique)
Même erreur du "Café" le 25/05 ( "Second degré : La crise du recrutement continue à sévir " ) qui cite les 13% et estime que 1675 postes n'ont pas été pourvus en 2015 en oubliant... les concours réservés (voir décompte ci-dessus), soit plus de la moitié des postes non pourvus au total dans le secondaire public… :santa:

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mai 2016 00:01 - 30 Aoû 2016 22:07 #16527 par Loys
"L’éducation nationale peine toujours à recruter" (Le Monde)
Article du "Monde" corrigé aujourd'hui (sans indication d'édition ni remerciement) : "Mais, compte-tenu des admissions multiples, 17 % des postes sont restés non pourvus, comme l’année précédent".
Mais, malgré mon signalement, pas de mention du fait que 20% des postes n'ont pas été pourvus en 2015 si on inclut les concours réservés. Pas non plus de trace du total de postes non pourvus effectivement : 3.600.
:santa:
Observations personnelles devenues un article de blog pour "Marianne" : "Concours enseignants : le chiffre 2015 que le ministère ne veut pas rendre public"
Dans "Le Monde" du 30/05/16 : "60 000 postes dans l’éducation : le gouvernement encore loin du compte"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Juil 2016 18:01 - 15 Déc 2016 18:19 #16803 par Loys
"L’éducation nationale peine toujours à recruter" (Le Monde)
Les résultats des concours 2016 tombent et la pénurie est toujours là.
Dans "L'Express" du 7/07/16 : "Lettres, allemand, mathématiques: recherche professeurs désespérément"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Juil 2016 18:58 - 08 Juil 2016 18:58 #16808 par Loys
"Crise de recrutement dans l’Éducation" (FSU)
Communiqué de la FSU : "Crise de recrutement dans l’Éducation"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Juil 2016 12:03 - 12 Juil 2016 12:04 #16844 par Loys
"Il y a eu une crise des vocations enseignantes" (Najat Vallaud-Belkacem)
Dans "Les Echos" du 11/07/16 une interview de Najat Vallaud-Belkacem : "Najat Vallaud-Belkacem : "Il faudra toiletter le bac, avec moins d’épreuves et d’options""

L'objectif de 60.000 postes créés sur le quinquennat sera-t-il atteint ?
Parfaitement. Nous allons créer 11.662 postes à la rentrée : 4.311 postes d'enseignants dans le primaire, 4.400 dans les collèges et les lycées. S'ajoutent 1.000 postes dans les écoles privées et 1.951 non enseignants, en particulier pour renforcer l'accompagnement des enfants en situation de handicap. L'objectif initial de 54.000 postes créés sera ainsi atteint, comme ceux de 5.000 postes dans le supérieur et 1.000 dans l'enseignement agricole.
Mais avez-vous les candidats ? Le métier attire peu...
Il y a eu une crise des vocations enseignantes en raison des mauvais signaux envoyés sous Nicolas Sarkozy, avec les suppressions de postes, la disparition de la formation et le gel des salaires. Cela nous a amenés, en début de quinquennat, à devoir recourir à plus de contractuels, c'est vrai. Mais les efforts faits pour redonner de l'attractivité payent. C'est net depuis deux ans dans les inscriptions aux concours.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Juil 2016 12:10 #16845 par Loys
"Il y a eu une crise des vocations enseignantes" (Najat Vallaud-Belkacem)

L'objectif de 60.000 postes créés sur le quinquennat sera-t-il atteint ?
Parfaitement. Nous allons créer 11.662 postes à la rentrée : 4.311 postes d'enseignants dans le primaire, 4.400 dans les collèges et les lycées. S'ajoutent 1.000 postes dans les écoles privées et 1.951 non enseignants, en particulier pour renforcer l'accompagnement des enfants en situation de handicap. L'objectif initial de 54.000 postes créés sera ainsi atteint, comme ceux de 5.000 postes dans le supérieur et 1.000 dans l'enseignement agricole.

Comme nous l'avons vu, la moitié de ces "postes" ne sont que des années de stage ajoutées à des postes déjà existants.
En 2015, la ministre rappelait que 4150 postes de titulaires avaient été créés sur 21.000. Il s'agit donc, dans la dernière année du quinquennat, de créer plus de la moitié des postes de titulaires prévus pour l'ensemble du quinquennat.

Mais avez-vous les candidats ? Le métier attire peu...
Il y a eu une crise des vocations enseignantes...

Déni de la pénurie chronique dont les effets se font toujours sentir dans le recrutement.

... en raison des mauvais signaux envoyés sous Nicolas Sarkozy, avec les suppressions de postes, la disparition de la formation et le gel des salaires.

Les "bons signaux" l'ont été depuis 2011 avec la promesse des 60.000 postes de François Hollande. Or en 2016, plus de 3.000 postes ne sont toujours pas pourvus dans le secondaire.

Cela nous a amenés, en début de quinquennat, à devoir recourir à plus de contractuels, c'est vrai. Mais les efforts faits pour redonner de l'attractivité payent. C'est net depuis deux ans dans les inscriptions aux concours.

Mieux vaut parler des inscriptions que des présents ou des admis, en effet...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Juil 2016 11:52 #16858 par Loys
"La crise du recrutement s'aggrave dans le premier degré" (Café pédagogique)
Dans le "Café" du 12/07/16 : "La crise du recrutement s'aggrave dans le premier degré"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Aoû 2016 23:39 #17017 par Loys
"A la rentrée, y aura-t-il un professeur pour chaque classe et chaque matière?" (L'Express)
Dans "L'Express" du 30/08/16 : "A la rentrée, y aura-t-il un professeur pour chaque classe et chaque matière?"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.330 secondes
Propulsé par Kunena