"Professeur de maths, un métier qui peine à attirer" (Le Monde)

Plus d'informations
21 Fév 2021 16:47 - 21 Fév 2021 17:06 #23220 par Loys
Dans "Le Monde" (abonnés) du 21/02/21 : "Professeur de maths, un métier qui peine à attirer"

Ce message contient des informations confidentielles

Le constat est juste : "Le métier d’enseignant souffre d’une mauvaise image" qui affecte plus les disciplines comme les mathématiques qui peuvent offrir d'autres débouchés ; le salaire (avec ce curieux relativisme de Camille, étudiante en mathématiques : "les enseignants français ne sont pas les plus mal lotis d’Europe").

Mais les remèdes de Fabien Bessière (agrégé et doctorant, président de l’association Maths et nous, à l’université de Lorraine, visant un poste en prépa ou en fac) ou Laure Saint-Raymond (membre de l’Académie des sciences et professeure de mathématiques à l’ENS de Lyon) paraissent incroyablement naïfs, et - à vrai dire - contre-productifs : "Pour éveiller les vocations, « il est essentiel de former assez tôt les étudiants à la pédagogie" ; "« Il faut revoir l’enseignement de la matière elle-même pour en faire découvrir la réalité et l’aimer davantage, peut-être plus par le jeu, l’initiation précoce à la recherche et un enseignement différencié adapté au rythme de chacun afin de n’abandonner aucun élève. On trouverait sûrement plus facilement des enseignants si le temps partagé en classe était plus agréable. ». Culpabiliser les enseignants sur leur pédagogie ne risque pas de les inciter à choisir la voie de l'enseignement : puisque le constat est fait d'une dégradation des compétences, au lieu d'appeler à de nouvelles pédagogies, ne serait-il pas plus avisé de s'interroger sur les effets de certaines pédagogies précisément, au lieu des les promouvoir comme des solutions ?

Quant à se réjouir des reconversions des "enseignants sur le tard" (Xavier Sorbe, président du jury du capes de mathématiques), et même encourager les allers-retours (comme si on pouvait quitter le métier d'enseignant - en perdant le bénéfice d'un concours, d'une affectation académique et d'un poste dans un établissement - et y revenir à volonté, voilà qui laisse perplexe...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.065 secondes
Propulsé par Kunena