Les examens oraux du Bac par webconférence

Plus d'informations
19 Juil 2013 12:35 - 19 Juil 2013 12:46 #6872 par Loys
Déjà signalé dans "Le Figaro" mais à lire dans le "Café Pédagogique" du 19/07/13, ce nouvel acquis de l'école moderne, promue par le CIMAP (Comité interministériel pour la modernisation de l'action publique).

Surtout, le numérique va venir au secours de l'administration de l'éducation nationale. Le ministère annonce plusieurs mesures présentées comme des allègements pour les usagers. Les recteurs pourront dès septembre 2013 faire passer les oraux d'examen du bac en webconférence. L'inscription en ligne avec choix des options sera généralisée dès cette année pour le lycée général et technologique, en 2014 pour les L.P. et en 2015 pour les collèges.
Le livret scolaire du bac sera dématérialisé pour la session 2015 des bacs généraux et technologiques et 2016 pour le bac professionnel. Peut-être cela permettra-t-il aux enseignants de ne pas saisir plusieurs fois les mêmes choses... En 2014 il sera expérimenté dans 2 départements. Le ministère offrira également un ensemble de téléservices sur les notes, les absences , les compétences. Les voeux d'orientation seront dématérialisés en 2014.
Enfin le CIMAP annonce que les conventions de stage seront dématérialisées sur le site www.mon-stage-en-ligne.fr dès la rentrée 2013.

Lien : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...098216171548254.aspx
On aimerait en savoir plus sur les publics et les disciplines concernés ainsi que les modalités de passage de ces oraux du Bac par webconférence. :devil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Juil 2013 12:38 #6873 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les examens oraux du Bac par webconférence
Au passage,

La décision 8 du CIMAP déclare : " Pour une meilleure efficacité de l’action éducative et pédagogique, le travail en équipe et en réseau sera amélioré...

Car il est démontré que le travail en équipe est une source de progrès scolaire. :doc:

...et l’accompagnement et la formation des personnels seront développés ; les modes d’allocation des moyens seront repensés et les secteurs les plus défavorisés seront davantage soutenus.

On croirait lire le rapport de la Cour des comptes.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.158 secondes
Propulsé par Kunena