"Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"

Plus d'informations
22 Oct 2013 21:22 - 18 Fév 2018 13:50 #8082 par Loys
Sur le site de la Cité des sciences cette nouvelle exposition : "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle" (22 octobre 2013 - 14 août 2014)

[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Oct 2013 21:28 - 25 Oct 2013 11:27 #8083 par Loys

Le Gameplay, c’est ce qui fait qu’un jeu vidéo est un jeu vidéo, jouable, plaisant, passionnant et un média à part entière.

Et là je m'interroge : qu'est-ce qu'un "média" ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Oct 2013 10:54 - 25 Oct 2013 10:54 #8130 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Oct 2013 11:23 - 25 Oct 2013 11:24 #8134 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Ça me rappelle ce que disait un champion et pédagogue du jeu d'Echecs (sans doute Korchnoï) quand on lui demandait ce qu'apporte d'apprendre à jouer aux Echecs. Sa réponse fut sans appel (de mémoire) : Ça apprend à bien jouer aux Echecs, et rien d'autre ! :)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Oct 2013 12:06 - 25 Oct 2013 12:14 #8135 par Loys
L'exposition a été inaugurée par la ministre de la Culture en personne, selon... "Boursier.com" du 22/10/13 :



Selon un participant de cette inauguration , la ministre aurait déclaré que "le jeu vidéo est un art noble". A confirmer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Oct 2013 13:31 #8143 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Que ce soit une pratique noble on en doute pas mais en quoi est-ce un art ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Oct 2013 17:24 - 25 Oct 2013 17:30 #8148 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Réaction rapide à cette exposition, en faisant (comme d'habitude ?) un petit détour par la bande dessinée. Je commencerai par cette citation de Claire Brétécher :

Claire Brétécher dit: Un jour, un vague ministre et un président dont j’ai oublié le nom ont béni de leur présence les lieux de culte de la bande dessinée, lui octroyant ainsi le statut d’art majeur. La chute du marché a suivi immédiatement ce happening car la BD se bat les flancs des imprimature, et les consécrations l’inhibent.

J'avais moi-même écrit une bafouille à propos de tout ce qui ne va pas dans cette pseudo-"reconnaissance" du jeu vidéo : gamingsince198x.fr/entre-nous/la-sentine...atiguee-3eme-partie/
Effectivement, la question de savoir si "le jeu vidéo est un art" s'est posée depuis des années, aussi bien à l'extérieur du jeu vidéo qu'à l'intérieur. Pour schématiser :
Il y a ceux qui disent que oui (plusieurs options possibles) :
- Soit parce que ça les décomplexe, ou que ça flatte leur ego, ou que ça leur permet de justifier leur pratique en la sanctifiant.
- Soit parce que ça permet d'avoir des subventions de l'état, ou que ça les protège de toute tentative de législation.
- Soit parce que même s'ils n'y connaissent rien, ils voient que ça rapporte des sous
- Soit parce qu'ils sont effectivement tombés sur un jeu qui leur a fait dire que c'était de l'art, ou que c'était riche de sens.
Il y a ceux qui disent que non (plusieurs options possibles, toujours) :
- Soit parce qu'ils méprisent la forme en tant que telle et que cette seule idée leur donne de l'urticaire.
- Soit parce qu'ils n'arrivent pas à mettre sur le même plan ce qu'ils connaissent du jeu vidéo avec ce qu'ils connaissent de l'art, et qu'ils ne comprennent pas d'où peut venir toute cette ferveur quasi-religieuse (cf. feu Roger Ebert).
- Soit parce que les tenants du oui les agacent, et qu'ils ne se retrouvent pas dans leur vision de "l'art".
- Soit parce que ce sont des joueurs qui n'ont pas besoin d'être décomplexés par rapport à leur pratique, qui n'en font pas un exercice masturbatoire, qui n'en attendent rien d'artistique, et qui estiment que ce n'est pas grave si ce n'est pas de l'art.
Il y a également ceux qui s'en foutent, et ceux qui estiment que la question est mal posée, pour ne pas dire idiote. Ce qui est mon cas (ce qui ne me rend en rien supérieur aux tenants du "oui" ou du "non", bien évidemment).
Pour ma part, j'estime qu'on peut en théorie faire de l'art avec un film, un roman, un disque, une bande dessinée, et aussi un jeu vidéo. Mais élever le genre "jeu vidéo" tout entier au rang d'art me paraît absurde. "Le cinéma" est un art, mais tout film n'en est pas. "La littérature" est un art, mais tout roman n'en est pas. On verra au bout de 100 ans ce qu'il restera du jeu vidéo, et peut-être qu'à ce moment-là on aura trouvé un terme plus commode que "le jeu vidéo" pour y caser tous les jeux qui ont été reconnus comme relevant de l'art pour une raison X ou Y. M'est avis que les poules auront des dents avant qu'on en arrive là.
Parce qu'en attendant, il arrive au jeu vidéo ce qui est arrivé avant lui à la bande dessinée : d'un côté, en quelques années, on est passé de l'opprobre sans nuances à l'adulation sans nuances. De l'autre côté, on a oublié que le noeud du problème, c'était justement l'absence de nuances. Là où on aurait dû apprendre à discriminer, à distinguer tel jeu d'un autre selon divers critères artistiques ou esthétiques, comme on l'a fait pour les autres genres, on en est réduits à se poser la question de l'art sur le genre tout entier, et à faire une confusion grave entre valeur marchande et valeur culturelle. En agissant de la sorte, on fait comme si le jeu vidéo par définition échappait à toute tentative de critique artistique. On se pignole en parlant d'art, mais en fait on le célèbre parce que ça rapporte des sous. Pour paraphraser Thierry Groensteen déjà cité ailleurs :

Thierry Groensteen dit: C’est peut-être ce qu’il y a de plus décourageant, au terme de ce long processus de légitimation, que de constater que tant et tant de personnes par ailleurs cultivées et animées des meilleures intentions abdiquent tout sens critique face à [un jeu vidéo], soit qu’elles se reconnaissent ignorantes des critères d’appréciation qui seraient pertinents, soit qu’elles pensent que, de toute façon, [le jeu vidéo] comme tel échappe au jugement critique parce que toute ambition artistique lui est étrangère.

Dans le fond, cette entreprise de "réhabilitation" et de "légitimation", ainsi que toute la pseudo-"reconnaissance" qu'elle a générée, n'est qu'une marque de mépris.
Quant au jeu vidéo "à la française", on voit ce que ça a donné avec David Cage (lequel veut tellement faire évoluer le jeu vidéo qu'il a presque honte d'admettre qu'il en développe, ou qu'il fait partie de cette industrie) :
www.rockpapershotgun.com/2013/02/07/davi...ys-man-in-his-chair/
www.ecranlarge.com/article-details-26798.php

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2013 10:48 - 28 Oct 2013 10:50 #8185 par Loys
Excusez-moi de ne répondre que maintenant (pour cause de rédaction d'article en cours).

Pour ma part, j'estime qu'on peut en théorie faire de l'art avec un film, un roman, un disque, une bande dessinée, et aussi un jeu vidéo. Mais élever le genre "jeu vidéo" tout entier au rang d'art me paraît absurde. "Le cinéma" est un art, mais tout film n'en est pas. "La littérature" est un art, mais tout roman n'en est pas. On verra au bout de 100 ans ce qu'il restera du jeu vidéo, et peut-être qu'à ce moment-là on aura trouvé un terme plus commode que "le jeu vidéo" pour y caser tous les jeux qui ont été reconnus comme relevant de l'art pour une raison X ou Y. M'est avis que les poules auront des dents avant qu'on en arrive là.

Ce que vous dites ici me paraît frappé au coin du bon sens.

Il y a ceux qui disent que non (plusieurs options possibles, toujours)...
- Soit parce qu'ils méprisent la forme en tant que telle et que cette seule idée leur donne de l'urticaire.
- Soit parce qu'ils n'arrivent pas à mettre sur le même plan ce qu'ils connaissent du jeu vidéo avec ce qu'ils connaissent de l'art, et qu'ils ne comprennent pas d'où peut venir toute cette ferveur quasi-religieuse (cf. feu Roger Ebert).
- Soit parce que les tenants du oui les agacent, et qu'ils ne se retrouvent pas dans leur vision de "l'art".
- Soit parce que ce sont des joueurs qui n'ont pas besoin d'être décomplexés par rapport à leur pratique, qui n'en font pas un exercice masturbatoire, qui n'en attendent rien d'artistique, et qui estiment que ce n'est pas grave si ce n'est pas de l'art.

Je suis un médiocre connaisseur du jeu vidéo, je ne le pratique presque pas et je ne m'y intéresse quasiment pas en tant que divertissement ou distraction.
Pour autant vous aurez bien compris que je ne considère pas particulièrement le jeu vidéo comme le mal absolu dans le monde moderne. Je ne le mentionne finalement sur ce forum ou dans les articles que quand le jeu vidéo en général est célébré, non plus comme une simple pratique de divertissement, mais pour ses vertus intellectuelles (cf l'Académie des sciences, Yann Leroux etc.) ou artistiques dans l'exemple qui nous occupe ici ("entrons dans une nouvelle ère culturelle").
Notez que - prudemment - je n'exclus pas qu'un jeu vidéo en particulier puisse avoir des vertus intellectuelles ou artistiques, ça me paraît tout à fait possible quoique je n'en connaisse pas d'exemple. Je constate simplement que la plupart des jeux vidéos tels qu'ils se pratiquent non seulement n'ont pas de telles vertus mais même - et c'est évidemment ce qui me tient à cœur - empêchent au contraire de les acquérir dans d'autres domaines, notamment celui de la littérature. La pratique du jeu vidéo, si elle n'est pas une addiction médicale , n'en reste pas moins très souvent exclusive et addictive.
Serge Tisseron dit qu'il faut faire cohabiter "culture de l'écrit" et "culture des écrans" mais je ne vois qu'une seule chose : l'une cannibalise l'autre.

Dans le fond, cette entreprise de "réhabilitation" et de "légitimation", ainsi que toute la pseudo-"reconnaissance" qu'elle a générée, n'est qu'une marque de mépris.

Peut-être bien. :?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2013 13:03 - 28 Oct 2013 13:10 #8187 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Les jeux vidéo, certains d'entre eux, permettent de développer ses réflexes, les qualités de coordination et de "motricité" et c'est encore plus vrai pour les plus jeunes enfants, là c'est bien supérieur à n'importe quel jeu classique. Malheureusement on atteint assez vite les limites de ce qu'on est capable de faire dans ce domaine, et ensuite ces mêmes jeux se transforment en frustration, addiction, compulsion, perte de temps, même les joueurs peu assidus comme moi ont vécu ça. J'imagine que les jeux qui vous transportent dans un univers virtuel peuvent être assez créatifs pour qualifier leurs auteurs d'artistes, mais je n'en ai jamais essayé aucun.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2013 17:07 #8192 par Loys

Wikibuster dit: Les jeux vidéo, certains d'entre eux, permettent de développer ses réflexes, les qualités de coordination et de "motricité" et c'est encore plus vrai pour les plus jeunes enfants, là c'est bien supérieur à n'importe quel jeu classique.

Pour la motricité, ce n'est pas si sûr : Serge Tisseron expliquait qu'il voyait dans son cabinet de très jeunes enfants capables de manipuler avec faciliter des cubes sur un écran mais malhabiles avec de vrais cubes.
Par ailleurs les jeux physiques et le sport en général me semblent plus à même de développer réflexes, qualité de coordination et de motricité.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2013 17:14 - 28 Oct 2013 17:18 #8193 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Ça ne me surprend pas qu'on ne soit pas habile avec les vrais cubes si on ne s'en est jamais servi mais je doute fort que la maîtrise des cubes virtuels nuise à la pratique des vrais. Quant au sport (qui ne permet nullement de voltiger dans le monde merveilleux de Mario Galaxy) il me semble que sa pratique n'est pas incompatible avec celle des jeux vidéo. On arrivera toujours à la même conclusion, ce qui est (vraiment) mauvais c'est l'exclusivité donnée à une seule activité au détriment des autres. ;)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2013 17:23 - 29 Oct 2013 09:51 #8195 par Loys
En ajoutant que, pour les raisons dont je parle dans l'article , les jeux vidéos conduisent naturellement à une forme d'exclusivité.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Oct 2013 09:50 #8197 par Loys
Évidemment la cité des sciences est sur "EducaVox" : www.educavox.fr/agenda/article/le-jeu-video-s-expose

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Oct 2013 20:19 - 30 Oct 2013 20:21 #8220 par Loys
En prolongement lyrique, sur "Libération" du 27/10/13 : "Un livre délivre : Aybabtu" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Oct 2013 19:19 - 31 Oct 2013 19:19 #8239 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Il se trouve que j'ai déjà acheté la version originale de ce livre (nommée All Your Base Are Belong To Us, donc). Pour ce que j'en ai lu, c'est un honnête livre sur l'histoire générale des jeux vidéo, mais c'est loin d'être le meilleur. Il est agréable à lire, certes, mais il ne contient pas beaucoup d'informations inédites. Et surtout, je ne suis pas sûr qu'il soit capable d'attirer l'attention des gens qui, de base, ne s'intéressent pas aux jeux vidéo. C'est d'ailleurs le défaut d'une bonne partie des livres qui traitent du sujet "de l'intérieur".
Pour ma part, si je devais recommander un seul ouvrage sur la question, ce serait Replay : The History of Video Games de Tristan Donovan. C'est à ma connaissance le seul à traiter de l'histoire des jeux vidéo du point de vue des développeurs, et pas des éditeurs ou des constructeurs. Et surtout, il offre un bon panorama des différents genres ET des différents pays, alors que beaucoup de livres ne traitent que des Etats-Unis et du Japon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2013 01:10 - 24 Déc 2013 01:10 #8938 par Loys

Yves-Marie Guivarch dit: C’est un objet culturel et artistique à part entière qui est en train de développer de nouvelles formes qui ne doivent rien aux autres arts, avec un nouveau rapport à l’espace, au temps, au scénario. On parle de plus en plus d’auteurs de jeux vidéo. Ce n’est plus un art de studio, c’est un art d’auteur.

A lire sur "RSLN" du 23/12/13 : "Playtime : Le jeu vidéo, un art d'auteur ?"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mai 2014 15:34 #10404 par Loys
Au centre Pompidou : "Press Start, anatomie des jeux vidéo" (12 avril - 12 mai 2014)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Mai 2014 20:15 #10601 par Loys
Dans le "Huffinfton Post" du 19/05/14 : "Vers une reconnaissance du jeu vidéo comme patrimoine culturel" par Olivier Le Guay, responsable éditorial du Forum d'Avignon.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Jui 2014 15:21 #10778 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Quelques remarques rapides...

Olivier Le Guay dit: Mario Bros, Lara Croft, Rayman, les jeux vidéo font partie intégrante de notre mémoire collective au même titre qu'Indiana Jones ou Batman.

Indiana Jones ou Batman ne sont pas les personnages de cinéma qui me viendraient immédiatement à l'esprit pour parler de "patrimoine culturel" (surtout Batman, qui à la base est un personnage de comics, et dont les adaptations au cinéma n'ont pas toujours été inspirées, loin de là). Pas plus que Mario, Lara Croft ou Rayman pour le jeu vidéo. Ils sont immédiatement identifiables, certes. Mais il faut savoir ce qu'on veut.

Olivier Le Guay dit: Plusieurs facteurs peuvent expliquer cet engouement: la vague du "rétrogaming" nourrie dès les années 1970

Les premiers jeux vidéo commerciaux datant des années 70, je ne comprends pas bien la fin de la phrase.

Olivier Le Guay dit: , la nostalgie des gamers quadragénaires, la mode du "vintage" qui touche d'autres secteurs comme la musique ou les films...

... et dont Simon Reynolds, critique musical britannique, a écrit un livre très critique, Retromania, où il explique que l'obsession pour le passé a tué toute innovation.
Pour le reste, le "retrogaming", je pratiquais déjà ça il y a 15-16 ans avec les émulateurs de l'époque (MAME pour l'arcade, KGEN pour la Megadrive, etc...).

Olivier Le Guay dit: Pour répondre à cette mélancolie très fin de (XXème) siècle, l'innovation de l'Ouya, sorte de console alternative et polyvalente, permet, depuis juillet 2012, aux fans de s'adonner sur plusieurs types de jeux "old-school" tout en ayant accès à un catalogue de productions d'une diversité incroyable: de la série Final Fantasy (1990) à Sonic (1991) ...

"Innovation" ? Certains parlent plutôt d'arnaque :
www.jeuxactu.com/ouya-la-plus-grosse-arn...-les-temps-88514.htm
www.igen.fr/ailleurs/2014/03/ouya-des-pr...enir-incertain-84371
www.forbes.com/sites/erikkain/2014/03/07...a-is-basically-dead/
Soit dit en passant, bis repetita, ce que cette console propose, ça fait 15 ans que je l'ai sur mon PC.

Olivier Le Guay dit: Le débat sur la nature culturelle du gaming tranché depuis longtemps outre Atlantique: "Les jeux vidéos sont-ils un art? Bien sur que oui." affirme Paola Antonelli, directrice du département Architecture & Design au Museum of Modern Art de New-York.

"Tranché depuis longtemps" ? Ah oui, depuis quand ? Je me souviens de feu le critique de cinéma Roger Ebert, qui pendant des années a martelé que les jeux vidéo ne pouvaient pas être un art et ne le seraient jamais : ce n'est qu'en 2010 qu'il a concédé qu'il n'avait pas les billes pour en juger ( www.rogerebert.com/rogers-journal/okay-kids-play-on-my-lawn ), ce qui ne signifie en rien qu'il a retourné sa veste. Et comme indiqué plus haut, je connais un bon paquet de joueurs passionnés qui sont convaincus que le jeu vidéo n'est pas un art, que ce n'est pas grave, qu'au fond on s'en fout, et que c'est même mieux ainsi.

Olivier Le Guay dit: L'objectif est d'acquérir le code source, afin de préserver le jeu, la démarche s'inspire de la numérisation d'archives.

Là par contre, j'approuve l'initiative.

Olivier Le Guay dit: Les réalisateurs du jeu Grand Theft Auto par exemple, ont ainsi élaboré des centaines de croquis de la ville de New-York afin de mieux rendre la virtualité vraisemblable.

Une fois encore, j'aurais préféré un autre exemple que GTA. Certes, personne n'est meilleur que Rockstar Games (développeurs de la saga) pour ce qui est de la modélisation d'un environnement urbain moderne. Mais on ne peut pas vraiment ignorer les autres aspects plus controversés du jeu. A la limite, Assassin's Creed aurait été un meilleur "ambassadeur" : les jeux de cette série ne sont pas immoraux, juste monumentalement cons, et en terme de modélisation d'environnements, ils font aussi bien que les GTA, mais pour des périodes plus anciennes ( www.ledevoir.com/culture/arts-visuels/31...a-tare-de-l-assassin ).
Pour conclure, je suis convaincu que certains jeux vidéo peuvent faire partie du patrimoine culturel, ce qui ne veut pas dire qu'il faut tous les y accueillir, pas plus que tous les films ou tous les livres. J'ai déjà évoqué un parallèle avec la bande dessinée, alors autant redonner le lien : laviemoderne.net/forum/ludo-educatif/601...la-science-rsln#7944

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Sep 2015 17:25 #14772 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Sep 2016 09:49 - 28 Fév 2017 13:40 #17127 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 17:44 - 18 Fév 2018 13:51 #17404 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 18:44 #17405 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"
Cette couverture de JV Le Mag ("Le jeu vidéo, paria de la culture ?"), à laquelle le précédent tweet fait référence, fait suite à cette étude commandée par le Ministère de la Culture, selon laquelle seulement 7% des français (sur un échantillon de 1500 personnes de plus de 15 ans) considèrent que le jeu vidéo est, par nature, un objet culturel : www.culturecommunication.gouv.fr/Politiq...-francaise-CE-2016-1
Corentin Lamy avait couvert cette étude pour Pixels/Le Monde, en allant interroger les différents acteurs du jeu vidéo : www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/28...#HdbzYY9WFoKiSWyO.99
Et c'est cet article qui a vraiment lancé le débat (interne) sur Twitter et ailleurs. La journaliste Chloe Woitier, du Figaro a bien posé le problème dans un tweet : "tant que jeux vidéo rimera avec Call of et Fifa dans la tête des gens, ça ne risquera pas de changer" :
Cet article a également suscité une ou deux réactions quelque peu outrancières et bas du front, qui ont incité Corentin Lamy et mon correspondant William Audureau à écrire un autre article dans Pixels/Le Monde afin de présenter des jeux qui ne correspondent pas aux clichés habituels (violents, débiles, etc) : www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/30...5006009_4408996.html
Sur Merlanfrit, Martin Lefebvre a préféré prendre le contrepied des autres acteurs du jeu vidéo en se demandant s'il ne fallait pas se réjouir de cette situation : merlanfrit.net/Asphyxiante-culture

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 19:07 #17407 par Loys
J'avais manqué la polémique. C'est surtout le commentaire "Le jeu vidéo est la fibre optique des transferts de la connaissance" qui m'a fait réagir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 19:45 #17408 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Jeu-vidéo : entrons dans une nouvelle ère culturelle"

Loys dit: J'avais manqué la polémique. C'est surtout le commentaire "Le jeu vidéo est la fibre optique des transferts de la connaissance" qui m'a fait réagir.

Ah, oui, j'avoue que je n'ai rien compris à cette phrase.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Sep 2017 11:26 #19666 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Sep 2017 19:47 #19668 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Fév 2018 13:47 #20558 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Aoû 2018 13:59 - 29 Aoû 2018 14:01 #21291 par Loys
Sur le service public, une émission au titre d'une ironie quelque peu provocatrice : "La faute aux jeux vidéo" d'Olivier Bénis.

Diplômé de l'IUT de journalisme de Bordeaux en 2007, Olivier Bénis a travaillé à France Bleu, France Info, France Inter et FIP. Il a rejoint le pôle web de France Inter en 2012 et produit la chronique Net Plus Ultra. Il est également passionné de culture japonaise, de comics et de jeux vidéo.


Ce message contient des informations confidentielles

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Sep 2018 21:56 #21356 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.335 secondes
Propulsé par Kunena