Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Plus d'informations
29 Oct 2016 17:23 - 31 Mai 2017 17:47 #17562 par Loys
Un regard très intéressant d'un collègue d'histoire-géographie sur les jeux vidéo, avec un travail fertile de déconstruction des représentations historiques : twitter.com/RomainHG
La chaîne : www.youtube.com/user/JNSretro

Romain Vincent dit: Vous avez pu constater que la violence du jeu n'est pas présente dans ma séquence. Si faire jouer les élèves comporte un intérêt pédagogique, il en est de même pour l'enseignant. Le jeu vidéo n'est pas un gadget à la mode mais un médium à part entière et donc son analyse critique est une part essentielle d'une pédagogie autour du jeu.

L'effet de la vidéo est clair : grosse concentration des élèves. Mais nécessité de la passer deux fois pour qu'ils notent le max d'infos. Mais je précise que l'intérêt de cette séance n'est pas dans la relation "Jeu vidéo-élèves" mais "Jeu Vidéo - Enseignant". Le fait de "produire un contenu pédagogique en JOUANT" peut être également intéressant pour l'enseignant. Le thème du "Jeu vidéo à l'école" ne doit pas être pensé qu'au travers du regard de l'élève.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Oct 2016 20:54 - 31 Mai 2017 17:34 #17579 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Hors-série de "Science et vie Junior" (novembre 2016) : "Les leçons d'histoire d'Assassin's creed". SVJHS s'adresse à des jeunes de 13 à 18 ans.
Si le dossier n'est pas inintéressant, le journal se sent obligé de justifier sa démarche. Dans son éditorial, Olivier Voizeux invoque un jeu vidéo "devenu un produit culturel de masse" avec cette apologie :

Alors qu'il est devenu légitime de disserter sur les films, le rap, la bande-dessinée et même le street art, pourquoi faudrait-il s'interdire de se pencher sur les productions vidéoludiques ?
Ensuite, parce qu'Assassin's creed occupe une place particulière. D'une part le nombre d'exemplaires vendus - près de 100 millions - fait que chaque adolescent et sans doute chaque adolescente, en a au moins entendu parler, à défaut d'y avoir joué. Songez que ce chiffre de vente correspond à celui du Hobbit ou d'Alice au pays des merveilles, deux livres qui circulent depuis des dizaines d'années. Mais ce qui a surtout retenu notre attention est qu'un éditeur, en l'occurrence Ubisoft, mette autant de soin (et de moyens) à reconstituer des moments de l'Histoire [...]
Nous sommes bien conscients que presque tous les épisodes de la série, classés PEGI 18, sont déconseillés aux mineurs. Toutefois ce numéro ne prétend pas être un tremplin vers le jeu ; il le prend comme un objet de culture sur lequel il est possible de tenir un discours.

Dans la même page, SVJHS remercie Ubisoft.
Malgré la mention "vrai/faux" il s'agit bien de "leçons d'histoire".
Il est à noter que cet éditorial ne rappelle pas les raisons pour lesquelles un jeu est classé PEGI 18 : "La classification destinée aux adultes s’applique lorsque le degré de violence atteint un niveau où il rejoint une représentation de violence crue et/ou inclut des éléments de types spécifiques de violence. La violence crue est la plus difficile à définir car, dans de nombreux cas, elle peut être très subjective, mais de manière générale elle peut regrouper les représentations de violence qui donnent au spectateur un sentiment de dégoût."
Par ailleurs l'argument "produit culturel de masse" interroge compte-tenu du marketing publicitaire développé autour des jeux vidéos. Les audiences attestent-elles que les émissions de téléréalité sont aussi un "produit culturel de masse" ?
A noter que la page Wikipédia consacrée à ce jeu ne faut aucune mention de la violence ou du classement PEGI.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jui 2017 12:49 #19100 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Loys dit: Un regard très intéressant d'un collègue d'histoire-géographie sur les jeux vidéo, avec un travail fertile de déconstruction des représentations historiques : twitter.com/RomainHG

Problématique : voici comment cette démarche critique est interprétée : www.laviemoderne.net/forum/ludo-educatif...deo-cafe-pedagogique

Doit-on enseigner avec le jeu vidéo ou enseigner le jeu vidéo ? […] La seconde séquence utilise un extrait vidéo d'Assassin's Creed, le célèbre jeu d'Ubisoft et un extrait d'émission sur ce jeu. Elles sont utilisées pour amener l'élève à réfléchir sur ce que le jeu montre, ses lacunes. Il s'agit là de faire l'apprentissage critique du jeu vidéo et non d'apprendre par le jeu. [...] Ensuite le professeur ne doit pas s'effacer derrière le jeu. "Il doit développer l'esprit critique sur le jeu , faire remarquer les lacunes. Par exemple dans la partie Damas d'Assassin's Creed, le jeu ne montre que des musulmans alors qu'à l'époque Damas est une ville à la population mélangée. Il faut interroger les élèves sur ce qu'ils voient de façon à ce que se crée une distance par rapport au jeu". Pour lui, l'élève "ne doit pas être que dans la recherche d'information dans le jeu. Il doit faire le rapport à la réalité. Là le rôle du professeur est essentiel". On passe ainsi du jeu pour apprendre à apprendre le jeu. L'éducation aux médias est renouvelée aussi par le jeu vidéo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Fév 2018 22:01 #20507 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mar 2018 21:36 #20639 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Jui 2018 20:38 #21052 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Sep 2018 22:21 - 29 Sep 2018 22:24 #21399 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...737163811475337.aspx

"J'ai montré cette vidéo d'Assassin's Creed à mes élèves de seconde à la fin du chapitre sur la démocratie athénienne. Elle résume tout", explique un professeur sur Tweeter. En effet cette vidéo fait visiter la cité athénienne et montre ses institutions en fonctionnement. A voir !


Voir aussi :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Oct 2018 16:13 - 20 Oct 2018 16:13 #21474 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Sur Can@bae, sur le site de l'académie de Lyon : "Histoire : 8 idées pour utiliser les jeux vidéos en classe"







www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...749288099352778.aspx

Histoire : 8 idées pour utiliser les jeux vidéos en classe

Dans le même numéro de Canabae, Pascal Mériaux donne 8 bonnes raisons pour utiliser le jeu vidéo en classe. " Jouer en classe à un jeu vidéo est pour diverses raisons (temps, matériels...) difficile. Ainsi l'exploitation de scènes filmées pendant une partie de jeu peut s'avérer une alternative pour permettre aux élèves d'analyser le jeu et d'en comprendre les ressorts... Les jeux-vidéo vendus dans le commerce ne sont pas adaptés à un usage en classe. Cependant, certains éditeurs mettent à disposition des modes éducatifs à l'image de Sim City'Edu, Minecraft'Edu ou encore du récent mode "Découverte" d'Assassin's Creed Origin".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2018 22:32 - 09 Déc 2018 11:13 #21596 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Déc 2018 12:56 - 09 Déc 2018 13:11 #21636 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Ce professeur québécois dispose donc d'une salle entièrement équipée avec un ordinateur et un jeu "Discovery tour" par élève grâce à l'université de Montréal et Ubisoft. Les élèves ont joué pendant six heures : "on peut imaginer que ça n'a pas été difficile de les convaincre".



www.journaldemontreal.com/2018/12/06/un-...-connaitre-lhistoire





Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
07 Fév 2019 21:23 #21833 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Avr 2019 07:45 #21919 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2019 09:57 #21962 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
www.ludomag.com/2019/04/jouer-et-apprend...avec-les-jeux-video/

[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Jui 2019 14:04 #22035 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Jui 2019 17:27 - 19 Jui 2019 17:28 #22066 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Il y a beaucoup à dire sur la question de l'apprentissage de l'histoire par le jeu vidéo, ou de l'introduction du jeu vidéo dans les cours d'histoire. Et j'aimerais trouver le temps d'en parler plus longuement. En attendant, sur la question de l'introduction du jeu vidéo en classe, et de son rapport avec la réhabilitation du médium, je me bornerai à répéter ce que j'ai dit ailleurs :

Vouloir défendre les jeux vidéo contre des attaques qu’on estime infondées ou un traitement médiatique qu’on juge partial, c’est une chose (quand bien même ce réflexe de défense est de plus en plus anachronique). Mais vouloir, sous prétexte de les réhabiliter dans l’opinion, les promouvoir au plus haut niveau politique, ou les introduire à marche forcée à l’école (et avec eux, les tablettes et autres « objets numériques »), c’est tout à fait autre chose. Et c’est dangereux à plus d’un titre, parce que quand on veut « défendre » le jeu vidéo face aux médias non-spécialisés, il suffit de connaître les jeux dont on parle. On a l’avantage du terrain. En revanche, si on veut prétendre promouvoir le jeu vidéo à l’école, on se déplace sur un terrain radicalement différent, bien plus exigeant que le précédent, que ce soit en termes d’expérience, de connaissance, mais aussi d’enjeu et de responsabilités. Car il s’agit de former les adultes et citoyens de demain. C’est la raison pour laquelle je ne peux pas en vouloir à ceux qui se méfient d’une intrusion trop rapide et précipitée de ce loisir (et du « numérique » en général) dans les classes.


Et sinon, introduire un jeu "PEGI18" en classe de 5ème... Tout va bien...:?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Sep 2019 21:26 - 13 Oct 2019 20:04 #22259 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Conférence le 13/09/19 au lycée Henri-IV avec Maxime Durand, historien et directeur des contenus Assassin's creed, pour le nouveau "Discovery Tour" sur la Grèce antique.
Ce message contient des informations confidentielles


Fichier attaché :






usbeketrica.com/article/vis-ma-vie-d-his...f-d-assassin-s-creed





Et aux Rendez-vous de l'Histoire à Blois le 11 octobre 2019 : www.lanouvellerepublique.fr/loir-et-cher...eresser-a-l-histoire





france3-regions.francetvinfo.fr/centre-v...nne-idee-1735897.amp ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Sep 2019 20:27 #22265 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Retour de Romain Vincent renversant la perspective : la dégamification/scolarisation du jeu vidéo ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Oct 2019 16:46 #22375 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Article de France 3 Centre/Val-de-loire concernant les Rendez-vous de l'histoire, et l'usage du jeu vidéo comme outil pédagogique : france3-regions.francetvinfo.fr/centre-v...ne-idee-1735897.html

[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Oct 2019 12:35 - 30 Oct 2019 21:49 #22410 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo


Et critique pertinente de Romain Vincent :



Bonus : recommandation d'un jeu "pédagogique"... destiné aux adultes (PEGI 18) !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Nov 2019 10:55 - 17 Nov 2019 11:17 #22464 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Retour critique de Romain Vincent sur ses propres utilisations du jeu vidéo en classe : "Mes pratiques pédagogiques pouvaient aggraver les inégalités en classe".

Donc, vu le peu de temps qu'on a, est-ce que le jeu vidéo est une priorité de l'éducation aux médias ? Encore, une fois, je ne pense pas.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Nov 2019 19:15 - 24 Nov 2019 19:17 #22493 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Jan 2020 23:16 - 05 Jan 2020 23:17 #22611 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Jan 2020 14:53 - 19 Jan 2020 16:12 #22640 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo

Loys dit: Par Romain Vincent : "Éduquer aux jeux vidéo : retour critique sur l’esprit critique"

Excellent billet de blog. J'apprécie en particulier l'honnêteté de la démarche de ce professeur (que j'ai découvert grâce à toi ;) ).

Deux choses que je retiens entre toutes : "On ne saurait donner à Stronghold [ou tout autre jeu] l’historicité qu’il n’a pas tant les simplifications sont nombreuses. De plus, jouer à Stronghold [ou à tout autre jeu] ne permet pas de fixer des connaissances historiques, surtout en une ou deux heures de jeu : jouer à Stronghold permet d’apprendre à… jouer à Stronghold, tout au plus. [idem pour tout autre jeu]" Et aussi : "Le jeu de l’enseignant n’est pas celui de son élève."

Deux raisons parmi d'autres pour lesquelles je suis extrêmement sceptique quant à l'utilisation des jeux vidéo comme support pédagogique. Quel but veut-on réellement atteindre en les utilisant ? Assouvir un désir personnel de reconnaissance, de légitimation, voire de revanche ? (j'ai bien compris que ce n'était pas le cas de Romain Vincent, mais j'en connais tellement qui ont cet objectif inavoué) Se rapprocher de ses élèves en essayant de parler le même langage qu'eux, d'accéder à leurs codes, voire de rentrer dans leur monde ? (idem, pas le cas de Romain Vincent, mais objectif inavoué de pas mal de monde) Ou s'assurer que par ce biais, ils vont s'intéresser davantage à la discipline, apprendre mieux, plus efficacement, etc. ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Jan 2020 16:28 - 24 Jan 2020 08:22 #22641 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Long billet sur "Jeuxvidéo.com" du 19/01/20 : "Assassin’s Creed : entre réalité historique et valeur pédagogique"





Avec une précision ici :


[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Jan 2020 13:19 #22650 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Réponse et précisions de la personne qui a écrit le billet sur JVC ("y." dans les réactions au tweet ci-dessous) :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Avr 2020 21:03 - 30 Avr 2020 01:01 #22836 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Apprendre l’histoire par le jeu vidéo
Le 28/04/20 : "Périclès et la démocratie athénienne - Analyse critique d'un personnage de jeux vidéo" par William Brou sur le site des "Clionautes".




Un certain nombre de remarques s'imposent.

Périclès et la démocratie athénienne - Analyse critique d'un personnage de jeux vidéo

Confusion problématique d'emblée : l'enjeu est-il la connaissance de Périclès ou l'analyse critique d'un personnage de jeu vidéo ? Si la première permet la seconde, seul la première peut correspondre à un objectif d'apprentissage conforme aux programmes scolaires : le second enjeu ne peut constituer qu'un prolongement très accessoire. Or l'ensemble de la séquence est en réalité tourné vers le second enjeu. La confusion devient explicite dans la présentation de la séquence ("faire étudier le personnage de Périclès dans le jeu Assassin’s Creed"). On peut penser dès lors que l'intitulé de cette séance ne procède pas d'une confusion mais d'une distorsion regrettable (le but est évidemment de mettre en avant le jeu vidéo dans le cours d'histoire).

La confusion est d'autant plus problématique que le temps disponible pour cette partie de programme est de 3h pendant l'année ("Chapitre 1. La Méditerranée antique : les empreintes grecques et romaines (5-6 heures)"). Peut-on consacrer un tiers de ce temps à un prolongement aussi accessoire ? Il faut d'ailleurs supposer que le visionnage du montage (très long - 9 minutes - à renouveler pendant la séance avec arrêts et retours en arrière !) et l'étude des six documents (lecture, relevé des idées, confrontation avec le jeu) puis la rédaction finale peuvent se dérouler en 1 heure, comme annoncé (sans parler des 16 documents facultatifs pour prolonger la séance...).

Assassin’s Creed Odyssey (Ubisoft, 2018) est une jeu vidéo d’action-aventure développé par le studio Ubisoft Montréal entre 2014 et 2018. Il est la suite indirecte du précédent opus, Assassin’s Creed Origins. L’action se déroule durant la guerre du Péloponnèse en 431 avant J.-C. Le joueur incarne l’un des descendants de Léonidas, Kassandra ou Alexios et peut se battre pour Athènes et la Ligue de Délos ou la Ligue du Péloponnèse dirigée par Sparte.

Aucune mention du fait que le jeu comporte des scènes violentes et même des contenus à connotation sexuelle (déconseillé au moins de 17 ans pour l'ESRB aux Etats-Unis, PEGI 18 en Europe). Les élèves de seconde ont 15-16 ans. Le montage proposé aux élèves comporte une scène d'égorgement en gros plan.

Au cours la partie, le joueur doit se rendre à Athènes. Il doit y rencontrer Périclès. Le joueur découvre le stratège sur la Pnyx. Cléon et lui débattent de l’attitude à avoir contre les Spartiates. Après cela, Périclès confie des missions (quêtes) au joueur. Ces missions permettent de comprendre la place de Périclès dans la cité, de découvrir ses amis (et ses ennemis), son point de vue sur la démocratie et son amour pour la cité elle-même. Tout du moins, ce que les scénaristes d’Ubisoft en ont compris et ont voulu transmettre aux joueurs.

C'est le jeu qui est ici présenté or il est par la suite fait référence à un montage "pour visionnaire individuel" (sic). Le jeu (vidéo) à proprement parler n'a donc aucune place dans cette séquence, malgré le titre de la rubrique ("Histoire en jeux") : encore une confusion problématique. A noter également que la place de Périclès est très secondaire dans le jeu à proprement parler (et assez invraisemblable) : le personnage n'est qu'un prétexte du jeu pour aborder l'histoire et un prétexte pour le professeur d'histoire souhaitant convoquer le jeu vidéo dans son cours.

Place dans la séquence
Ce PPO s’insère dans la deuxième sous-partie d’un chapitre portant sur les empreintes politiques de l’Antiquité. Après avoir présenté la naissance et le fonctionnement de la démocratie à Athènes, ce PPO insiste sur le personnage de Périclès, son rapport à la démocratie et la postérité du personnage.

Capacités et méthodes

Le développement d’une réflexion sur les sources : l’élève apprend comment la connaissance du passé est construite à partir de traces, d’archives et de témoignages, et affine ainsi son esprit critique.

Un "point de passage et d'ouverture" (PPO) est censé ouvrir "un moment privilégié de mise en œuvre de la démarche historique et d’étude critique des documents. Il s’agit d’initier les élèves au raisonnement historique." Si l'on parle de documents historiques, le prolongement proposé ici ne semble pas répondre à cette définition. Le "document" ici étudié est historique au sens où il parle non pas de l'Antiquité mais de notre époque et de sa vision de l'Antiquité. La confusion des types de documents est évidemment problématique pour les élèves. Par ailleurs le PPO proposé par les programmes est "Périclès et la démocratie athénienne" et non "un personnage de jeu vidéo".

Notions Démocratie, Aristocratie, Représentation, Mémoire / Histoire, character design

Le "character design" n'est pas une notion d'histoire. Les notions d’aristocratie et de démocratie ne figurent pas dans le corrigé. Les notions de "représentation" ou de "mémoire / histoire" ne figurent pas dans les programmes : cache.media.eduscol.education.fr/file/SP...exe1CORR_1063699.pdf

Acteurs Périclès, Cléon, Plutarque, Thucydide

Bizarre confusion entre "acteurs" et historiens.

Démarche

Ce PPO vise à faire critiquer la représentation d’un personnage historique dans un jeu vidéo grand public : Assassin’s Creed Odyssey.

Ce n'est pas le but du cours d'histoire ni même du PPO : il vise à faire connaître Périclès, ce qui constitue déjà un objectif ambitieux.

Le character artist imagine les personnages du jeu vidéo. Il va concevoir leur physique, leurs vêtements et leur caractère. Pour cela il va faire des dessins, des recherches graphiques. Il est chargé de créer les personnages qui seront par la suite réalisés sur ordinateur, et intégrés dans le jeu.

Dans cet opus de la série des studios Ubisoft, le joueur est transporté en 431 av. J.-C., il a l’occasion de croiser de nombreux personnages historiques dont Périclès et Cléon. Les joueurs connaissent-ils bien le personnage historique de Périclès après avoir joué au jeu ?

Avant de répondre à cette question, il est nécessaire que les élèves construisent leurs connaissances sur Périclès.

En dehors du fait qu'il ne s'agit pas pour les élèves de jouer, il y a une évidente contradiction ("après avoir joué"/"avant" le jeu) dans ces dernières phrases. De fait le déroulement de la séance est assez confus, la question "D’après vous, le personnage de Périclès dans Assassin’s Creed Odyssey est-il conforme à nos connaissances historiques ?" précède la découvertes des sources historique par les élèves. La représentation de Périclès dans Assassin's Creed semble donc précéder sa connaissance à travers des sources antiques, ce qui est curieux d'un point de vue pédagogique.

A noter que les élèves n'exercent que très facticement leur jugement puisque les éléments de connaissance sur Périclès leur sont purement et simplement donnés dans la première colonne du document à remplir : les élèves n'ont plus qu'à identifier dans quel document chaque élément de connaissance est rencontré. Il n'y a pas de réflexion sur ces sources historiques (Plutarque a ainsi vécu... plus d'un demi-millénaire après Périclès). Pire : les sources historiques sont présentées comme exposant naturellement la vérité ("Cette affirmation est vraie… car d’après ce document...). C'est peut-être sur ce point que doit s'exercer l'esprit critique, et non sur la représentation dans un jeu vidéo n'ayant aucune incidence dans la construction de l'histoire !

Proposition de correction : Le jeu représente un personnage conforme aux sources antiques, notamment Plutarque. Le Périclès d’Assassin’s Creed est discret, renfermé et amoureux de la cité d’Athènes. Le jeu nous montre bien qu’il n’est pas adulé par la population, qu’il a des opposants dans le peuple et parmi les élites politiques.
Malgré tout, le jeu ne met en avant que sa construction du Parthénon, qui aurait nuit à l’effort de guerre. En cela, il reprend les critiques qui lui étaient adressé par Thucydide et Plutarque.
Ensuite, le jeu n’aborde pas du tout les réformes politiques initiées par Périclès. Ces réformes sont certes, antérieures à la période représentée dans le jeu, mais il aurait pu en être question au détour d’un dialogue (comme pour le Parthénon).
Enfin, un des plus gros écueils du jeu est de présenter Périclès comme le seul dirigeant de la cité. Élément qui a été bien déconstruit par l’historien Vincent Azoulay.

Le jeu, s'il est exact sur des points de détails, n'aborde donc pas l'aspect historique le plus important concernant Périclès, Athènes et les cités grecques en guerre : il faut dire que cet aspect est le plus complexe et le moins ludique. Ni jeu vidéo, ni histoire : on peut dès lors s'interroger sur la pertinence de ce compromis boiteux...

* * *

BONUS Remarques complémentaires sur les (maigres) passages concernant Périclès dans le montage :



On est frappé par la pauvreté des animations : la gestuelle pitoyables des personnages, le caquetage artificiel d'une foule bien disséminée, la médiocrité des discours et l'éloquence poussive des deux orateurs, D'une manière générale, les personnages statiques (dans les dialogues par exemple) ont des mouvements continuels des bras, de la tête ou des épaules : dans un jeu d'animation, ils doivent être animés, même de façon factice.

D'un point de vue de la représentation historique, sur la Pnyx, on entend des femmes crier... alors qu'elles ne peuvent participer à l'ekklesia : à ce sujet, la parité voulue par Ubisoft sur le choix du héros/de l'héroïne (Alexios ou Kassandra) parle plus de notre époque que du Ve siècle grecque.

Les deux séquences suivantes, censées humaniser Périclès (sa détestation des mondanités, ses amis, ses rapports avec sa femme), n'ont que peu d'intérêt historique. Beaucoup de name dropping antique (Hérodote, Phidias, Hippocrate pourtant pas athénien) non seulement artificiel mais qui ne doit pas beaucoup parler aux élèves. Socrate devient un ami de Périclès comme Hérodote, Hippocrate est son médecin.

On a l'impression qu'une partie du questionnaire est construite en fonction de ces dialogues assez pauvres ("Périclès avait des alliés", "Périclès protégeait ses amis", "Périclès se montrait très peu en public").

Dans la quatrième, Socrate ami de Périclès. Périclès est égorgé (par Deimos) en gros plan : Deimos est un personnage imaginaire, cette mort n'a rien d'historique : aucune remarque dans la séance à ce sujet !

De Périclès, de sa vie, de ses prises de position politiques, on apprend à peu près rien finalement dans ces différents passages, d'une faiblesse historique affligeante.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.338 secondes
Propulsé par Kunena