Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Rapport du comité de suivi de la Refondation de l'école

Rapport du comité de suivi de la Refondation de l'école 13 Jan 2016 21:17 #15675

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13536
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Rapport du comité de suivi de la Refondation de l'école 13 Jan 2016 21:21 #15676

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13536
Le comité de suivi fait en revanche le constat d’une mobilisation massive des acteurs autour de chaque dispositif, laquelle rencontre parfois la résistance des héritages et la polarisation médiatique du débat public sur des objets démobilisateurs et au demeurant extérieurs au texte législatif. C’est le cas des nouveaux rythmes scolaires mis en place d’emblée.

Il faut dire que les "objets démobilisateurs et au demeurant extérieurs au texte législatif" sont relativement nombreux et essentiels dans l'esprit des réformes successives. Dans la loi de refondation :
- Rien sur l'éclatement des rythmes scolaires, contraire aux préconisations de l'Académie de médecine
- Rien sur la suppression des sections européennes, des sections bilangues, de la DP3, sans compter le fichu "héritage" : les langues anciennes (en partie restaurées sous une forme inviable depuis)
- Rien sur l'accompagnement/l'interdisciplinarité imposée aux enseignants et prélevée sur le temps de leurs cours.
- etc.

Aussi le ministère de l’éducation nationale doit-il être incité à réaffirmer les principes de la loi, à veiller à l’appropriation de ses enjeux en continu et à soutenir les acteurs, dans la durée.
Le problème est surtout "l'explicitation" de ce qui était effectivement si implicite qu'il n'était pas dans la loi...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.076 secondes
Propulsé par Kunena