Les pratiques de lecture de la jeunesse

Plus d'informations
06 Mai 2016 22:14 - 06 Mai 2016 22:14 #16390 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Dans un dossier de l'IFÉ (avril 2016) : www.laviemoderne.net/forum/les-nouvelles...ir-et-s-affirmer-ife

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Juil 2016 09:09 - 18 Fév 2018 20:54 #16781 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Étude du CNL par IPSOS : "Les jeunes et la lecture" (28 juin 2016)

Ce message contient des informations confidentielles


Connectez-vous pour voir le message entier.


Compte-rendu optimiste dans "VousNousIls" du 29/06/16 : "Lecture : malgré les écrans, les jeunes aiment toujours lire ! (étude du CNL)"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Juil 2016 09:20 - 18 Fév 2018 20:55 #16782 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

...les jeunes aiment toujours lire !

Ce compte-rendu ne rend compte d'aucune évolution, ni n'indique de quels "livres" il s'agit. Les pratiques de lectures incluent la lecture obligatoire : 78% des jeunes aiment vraiment "lire".

Voyons l'étude IPSOS elle-même. On observe que :
- Les lecture sont "y compris BD et mangas". 64% des jeunes déclarent lire le plus souvent des BD/mangas/comics (p. 33).
"Les BD sont les genres de livres les plus lus par les garçons au collège (73%)".
- 69% des 15-19 ans lisent par loisir : un petit tiers n'est pas dans ce cas. De même : 77% des jeunes déclarent aimer lire (89% en primaire, 73% au collège et 68% post-collège). Une pratique bien ancrée pour la vie, donc...
- Chez les garçons, la lecture par loisir ne concerne que 62% des 11-14 ans et 61% des 15-19 ans.
- après le collège, 20% des jeunes ne pratiquent pas la lecture scolaire (24% des garçons de 15-19 ans)...
- 3h par semaine de lecture... à mettre en rapport avec le temps d'exposition aux écrans (plus de 14h pour les 7-10 ans, plus de 32h pour les 15-19 ans, tous écrans confondus). Les 15-19 ans passent donc dix fois plus de temps sur les écrans qu'à lire.
- Pour les garçons, le temps de lecture est pire encore : 2h40 par semaine pour les 15-19 ans et 2h15 pour les 11-14 ans (soit vingt minutes par jour).
- Pour les garçons de 15-19 ans, plus d'un "livre" sur deux lu dans les trois derniers mois est une lecture scolaire prescrite
- Pour les jeunes issus de CSP- le temps d'écran est supérieur de presque un quart aux jeunes issus de CSP+ (24h55 contre 20h30 par semaine). Le temps moyen d'exposition des 11-14 ans est de 24h par semaine, soit 3h25.
- "Lorsque tu es sur Internet, est-ce que tes parent contrôlent..." : 81% en primaire et 51% au collège.
- "Je trouve que c’est important de lire" : 71% des jeunes mais 61% des garçons.
- "J'aime/ j'aimerais aller à la bibliothèque" : 56% des jeunes mais 49% des garçons.
- L'étude note un impact de la lecture à voix haute part les parents pendant l'enfance.
- 34% trouvent qu’il n’y a pas beaucoup ou presque pas de livres chez eux. Corrélation : 33% n’aiment pas lire (contre 23% en moyenne), 7% détestent (contre 4%), 33% ne lisent jamais dans le cadre de leurs loisirs (contre 22%), ils lisent en moyenne 2 livres (contre 4) dans les trois derniers mois, et en moyenne 2h20 (contre 3h).
- La lecture arrive ainsi en 7ème position des activités les plus pratiquées hebdomadairement derrière la TV (92%), les vidéos (88%), les amis (87%), la musique (86%), le sport (84%) et Internet (84%).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Juil 2016 10:33 #16856 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Sur "France Culture" du 28/06/16 : "Oui, les jeunes Français lisent encore !"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Juil 2016 10:50 - 18 Fév 2018 21:03 #16857 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Oui, les jeunes Français lisent encore !

Encore une fois et contrairement à l'étude du ministère de la Culture (cf supra), l'étude ne rend compte d'aucune évolution.
Cet emploi récurrent de l'adverbe de temps traduit bien, en creux, une inquiétude sur l'évolution des pratiques de lecture.

Rappel : si on se réfère à une autre étude Ipsos de 2015 (cf supra), une évolution est proposée, préoccupante pour les plus jeunes.


Des enfants et des adolescents qui aiment lire, c'est ce qui ressort d'une étude publiée par le Centre national du livre. Entre 7 et 19 ans, les 1500 jeunes interrogés lisent globalement six livres par trimestre, soit en moyenne trois heures par semaine.

Confusion : les six livres incluent les lectures scolaires prescrites : en conclure qu'ils "aiment lire"...

Les 3h ne concernent que les lectures "dans le cadre des loisirs". L'article ne précise pas de quelles lectures il peut s'agir (BD/mangas/comics) ni les disparité selon l'âge ou le sexe… :fur

Et internet n'est pas forcément un frein.

:scratch:

Lire pour le plaisir, pour se détendre ou pour s'évader, les jeunes Français sont loin d'avoir délaissé les livres pour la télévision ou le smartphone.

L'évolution n'est pas indiquée ("délaissé") mais en proportion les chiffres disent le contraire. Le temps d'écran est en moyenne de cinq à dix fois plus important.

Plus d'un jeune sur deux lit au moins une fois par semaine, et ce sont les enfants du primaire qui sont les plus intéressés, puisqu'en moyenne ils lisent trois fois plus qu'un lycéen lambda. Il y a en effet un décrochage à partir du collège, car le taux de lecture baisse alors drastiquement.

Une tendance qui montre bien le désintérêt croissant des jeunes au fur et à mesure qu'ils sont mis en contact avec plus d'écrans. L'âge moyen d'acquisition du premier portable précède désormais l'entrée au collège, par exemple.

Si les jeunes préfèrent de loin les romans de science fiction et d'aventures, les grands classiques ne sont pas oubliés pour autant.

A lire l'article, on pourrait croire que ne sont lus que des romans. Or, par exemple, "les BD sont les genres de livres les plus lus par les garçons au collège (73%)".

Avec un rapport à la lecture qui reste genré : les filles lisent en moyenne une heure de plus que les garçons par semaine.
L'étude réalisée par l'institut de sondages Ipsos (voir en bas de page) révèle également l'importance et l'influence de l'entourage familial dans le choix des livres. Pour Armelle Vincent Gérard, qui a dirigé le sondage, les parents, et spécialement le père, jouent un rôle déterminant dans les pratiques de lecture de leurs enfants. Plus ils lisent, plus leurs enfants liront :
"Quand il y a peu de livres à la maison, les enfants lisent moins."

Les inégalités à l'école commencent ici. Et en entretenant la fiction de jeunes qui "lisent encore", on les occulte au lieu de chercher à les combattre car il y a fort à parier que ces nouvelles pratiques creusent encore les écarts sociaux. Se souvenir que les bibliothèques offrent désormais des écrans aux enfants.

Internet, un frein à la lecture ?
Les jeunes, et surtout les adolescents, passent de plus en plus de temps derrière un écran : près de 8 heures par semaine, quand ils ne consacrent que 3 heures à la lecture. Pourtant, derrière ces chiffres se cachent l'émergence d'une nouvelle tendance : celle du livre numérique.

Nouvelle erreur, plus grave : le temps d'écran hebdomadaire est de plus de 14h pour les 7-10 ans, plus de 32h pour les 15-19 ans, tous écrans confondus (p. 17). L'article confond visiblement avec le temps moyen passé sur Internet (8h effectivement).

Le smartphone, la tablette peuvent amener à la lecture
"Si les enfants d'aujourd'hui sont multi-connectés, notamment les filles, rappelle Armelle Vincent Gérard, le smartphone peut aussi les amener à la lecture. Sans être toujours un frein, le numérique permet de lire autrement."

"peuvent", "peut", "permet" : ces possibilités ne font aucun doute. Mais qu'en est-il de la réalité des usages ? L'expression "sans être toujours un frein" n'est guère encourageante, en réalité. L'écoute de l'interview est plus cruelle : "pour des enfants qui aiment lire [ça peut] leur permettre de lire autrement."

"Le soir, il y a parfois un burn out des écrans. Et le livre trouve alors toute sa place pour l'enfant."

:shock:

Plus qu'un manque d'intérêt pour la lecture, c'est surtout la télévision, l'ordinateur et les smartphones qui accaparent l'esprit des jeunes Français. Une large majorité des enfants et des adolescents admettent l'importance de lire mais regrettent de ne pas avoir davantage de temps et privilégient ainsi d'autres activités.

Voilà un constat plus réaliste.

La Fanfiction et les booktubeurs, deux nouveaux enjeux
La fanfiction, ce sont ces lecteurs qui se mettent à réécrire l'histoire de leurs héros préférés. De lecteurs, ils deviennent apprentis écrivains, à leur tour lus par d'autres jeunes. Même si la qualité n'est pas toujours au rendez-vous, Vincent Monadé, président du Centre national du livre, estime que ce nouveau genre "reste un moyen d'accès à la lecture."
"Il n'y a pas de bons ou de mauvais genres. Les jeunes ont leur propre vision de la littérature. On ne doit pas s'ériger en juge, mais en ami, en parent."

Oui, on a bien compris que tout se vaut. Mais en ce cas pourquoi ne pas préciser que les lectures incluent BD/mangas/comics ? :devil:
A noter que les fan fictions sont en majorité les jeunes les plus âgés.

"On veut toujours qu'ils lisent. Et peut-être qu'une des clés pour cela c'est de leur permettre de pouvoir écrire."

Drôle de raisonnement pour les lecteurs les plus jeunes.

Les youtubeurs qui conseillent les internautes sur ce qu'il faut lire, aussi appelés "booktubeurs", représentent une tendance encore marginale. 5% des jeunes en ont déjà regardé ou suivi, un chiffre qui pourrait progresser dans les années à venir.

Une tendance marginale mais rassurante dans un article qui se veut relativiste et se conclut par une liste de tweets de jeunes déclarant aimer lire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Sep 2016 23:45 - 07 Fév 2017 13:56 #17252 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Oct 2016 08:16 - 07 Nov 2016 17:55 #17389 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Pour les dyslexiques et les décrocheurs : quelle bonne idée pédagogique !
"Très utile pour les dys, malvoyants, décrocheurs...@ReadSpeaker vocalise vos textes & facilite la vie des élèves via #itslearning"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Oct 2016 18:10 #17547 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

L’étude de l’AAP explique par ailleurs que les difficultés d’apprentissage se traduisent par des devoirs non terminés à cause du temps passé devant un écran. Rester devant un écran est une activité sédentaire qui empiète sur le sport, le dessin, la lecture, etc. Cette dernière se fait d’ailleurs de plus en plus rare chez les jeunes de moins de 16 ans. En 2015, ils étaient 61% à « ne jamais lire ou presque » selon une enquête de l’European School Project on Alcohol and Other Drugs (Espad), contre 53% en 2003.

Voir sur ce fil : www.laviemoderne.net/forum/ecrans/8124-l...pediatrics-aap#17546

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jan 2017 08:25 - 11 Jan 2017 08:25 #18165 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Voir ici : www.laviemoderne.net/forum/nos-vies-digi...rtphone-pixels#18164

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Fév 2017 13:50 - 07 Fév 2017 13:52 #18362 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Dans les "Cahiers" du 7/02/17 (?) cet "antidote" : "On peut enseigner Corneille et Harry Potter"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Mar 2017 14:38 - 16 Mar 2017 17:54 #18575 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2017 13:06 - 18 Fév 2018 21:47 #18663 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Etude Ipsos Connect 2017 pour le CNL : www.centrenationaldulivre.fr/fichier/p_r...re.2017.03.20.ok.pdf

Ce message contient des informations confidentielles



Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2017 13:53 #18673 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Nouvel "antidote" dans les "Cahiers pédagogiques" : "Lecture : une question de méthode ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Mai 2017 21:20 - 04 Mai 2017 23:15 #18845 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Claire Bélisle, titulaire d’un doctorat en psychologie cognitive et ingénieure de recherche au CNRS en sciences humaines et sociales, a publié La lecture numérique : réalités, enjeux et perspectives en 2004 aux Presses de l’enssib.


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jui 2017 22:30 #19089 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Jui 2017 23:25 #19090 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Dans "ActuaLitté" du 1/06/17 : "Les 8-14 ans, une génération de “smartphone natives” qui lit peu sur écran"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Jui 2017 19:13 #19224 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Redonner le goût de la lecture... en faisant des vidéos à la façon des youtubeurs célèbres !
www.laviemoderne.net/forum/ecrans/8388-l...l-enseignement#19223

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jui 2017 18:45 - 24 Jui 2017 13:00 #19245 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Dans "L'Étudiant" du 23/06/17 : etudiant.lefigaro.fr/article/baccalaurea...7-a55a-1181ae6a8cf3/
Extrait :

Philippe Tournier s’est également inquiété de sujets qui semblent participer au «concours Lépine des sujets les plus hors-sol», citant l’épreuve d’histoire en terminale littéraire (L) et économique et social (ES) qui interrogeait cette année les candidats sur «Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1945». «Soit en gros 20 minutes de cours sur une année scolaire», assure-t-il. «Ce sujet est du niveau de Sciences Po ou d’une licence d’histoire mais pas d’un élève de 17 ans! Certains se font plaisir avec le bac et avec des programmes du lycée devenus encyclopédiques, tonne-t-il. Le bac reste un examen, pas un concours. Il n’est pas correct de déstabiliser des élèves en leur demandant à 17 ans de théoriser sur le marxisme allemand. Il faut des sujets classiques.»
Il fustige aussi les choix des textes du bac de français de première en S et ES, des extraits d’œuvres de Marcel Proust et de Marguerite Duras. «Leurs romans ne sont pas des plus accessibles surtout à cet âge, à un tel point qu’il a fallu donner dix définitions de mots pour celui de Proust. Quant au texte de Duras, on y voit une phrase de huit lignes! Pourquoi ne pas réserver ce travail aux étudiants en fac de lettres? On ne manque pourtant pas d’auteurs accessibles pour des lycéens: Zola, Balzac, Hugo.»

Si même les professeurs de français déplorent le fait de "bouffer du La Fontaine"...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2017 00:20 - 13 Oct 2017 00:22 #19796 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
www.education.gouv.fr/cid121453/ensemble...ays-de-lecteurs.html

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Oct 2017 11:49 #19890 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Dans "EducPros" du 25/10/17 : "Éducation et BD : les enseignants manquent de cadres"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Nov 2017 12:37 #20031 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2017 21:55 #20058 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Déc 2017 19:34 #20167 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Déc 2017 16:10 #20229 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Apprendre à lire... avec des jeux vidéo : www.laviemoderne.net/forum/la-ludificati...sages?start=30#20228

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jan 2018 09:15 - 01 Avr 2018 19:28 #20337 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
www.lemonde.fr/livres/article/2018/01/11...re_5240107_3260.html

Dans "Rue des écoles" du 26/11/17 : "J'aime pas lire" .


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Jan 2018 07:57 - 20 Jan 2018 14:17 #20349 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Fév 2018 13:44 #20553 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
Edwy Plenel dans les "Cahiers pédagogiques" du 17/02/18 (?) : "On dit que les jeunes lisent moins : ils n’arrêtent pas de lire !"


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2018 21:25 #20656 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
www.lemonde.fr/idees/article/2018/03/10/...re_5268628_3232.html

Un minimum de bon sens et d’observation nous souffle pourtant qu’on n’a pas cessé de lire, mais que la place de l’écrit et de l’écrivain a été, comme on dit, réassignée : peut-être que l’on achète moins de livres et de journaux, mais la plupart d’entre nous lisons et aussi produisons de l’écrit en timeline, sur Twitter, sur ­Facebook, et nous lisons et produisons (certes moins) des images fixes ou animées, sur ­YouTube, en stories sur Instagram ou Snapchat, etc.

Car « lire », ce n’est pas seulement abouter des lettres pour déchiffrer des mots, c’est surtout savoir interpréter. Or, quand on regarde le genre de « textes » que sont les stories, dont la réussite repose sur un habile contrepoint de l’écrit et de l’image, on se dit que la lecture n’est vraiment pas en reste, ni l’inventivité en péril. Et qu’on est passé d’un système légitimant des « auteurs » (qui sont, comme leur nom l’indique, « autorisés ») à une société où il n’est plus illégitime (ni non plus légitime) pour personne d’écrire et de créer.
Fabrique du sens

Parallèlement, on entend dire que la littérature est morte, mais on sait par ailleurs que cette plainte date du milieu du XIXe siècle et de l’industrialisation de l’édition. Rien de neuf dans le déclinisme, donc. Ce qui a changé peut-être, enrevanche, c’est que, comme l’a analysé Alexandre Geffen dans son essai Réparer le monde (Le Monde du 29 décembre 2017), les lecteurs du XXIe siècle attendent surtout désormais que la « réparation » apportée par la fiction soit un soin direct, un pansement, et non plus un travail.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Mar 2018 15:22 - 14 Mar 2018 15:23 #20667 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW
www.lesechos.fr/monde/europe/03014140111...-enfants-2160293.php

Extraits :

Le temps de lecture pris chaque soir par les parents avec leurs enfants est, outre-Manche, un rituel qui se perd dangereusement. En 2013, la proportion d'enfants de moins de 5 ans auxquels un adulte lisait quotidiennement dépassait les deux tiers (69 %). Elle a fondu à seulement 51 %.

Selon la dernière étude annuelle réalisée à l'automne par Nielsen Book Research afin de « comprendre la consommation de livres par les enfants », les 3-4 ans essuient ainsi la plus forte baisse observée toutes classes d'âge confondues, entre 0 et 17 ans. Or, s'ils ne savent pas encore lire, les enfants de cet âge sont plus enclins à manipuler des livres quand les adultes leur font la lecture régulièrement.

Selon l'étude, cofinancée par l'éditeur Egmont et récemment citée par « The Guardian » , 40 % des moins de 4 ans à qui l'on prend la peine de lire chaque jour regardent des livres par eux-mêmes quotidiennement. Une proportion qui monte à 73 % chez les enfants de 8 à 13 ans.[…]

La concurrence croissante du numérique, en particulier, se fait sentir dès le plus jeune âge sur l'appétit des petits Britanniques pour les livres. Trois parents sur cinq (61 %) se disent inquiets du temps passé par leurs enfants devant un écran. En particulier pour les garçons : 40 % de ceux âgés de 3 à 4 ans préfèrent être sur Internet plutôt que de lire.

Au total, pas moins de 28 % des enfants de cette classe d'âge regardaient quotidiennement YouTube en 2017... alors qu'ils n'étaient que 10 % en 2013.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2018 10:19 #20764 par Loys
COM_KUNENA_MESSAGE_REPLIED_NEW

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.339 secondes
Propulsé par Kunena