"Une réforme qui se moque de l'interdisciplinarité"

Plus d'informations
13 Jan 2016 23:36 #15678 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Jan 2016 12:06 #15739 par Loys
Digression sur l'accompagnement personnalisé (AP) mais qui rejoint l'analyse sur les EPI et la polyvalence comme objectif non dit de la réforme. Lu sur Neoprofs :

hier, en conseil pédagogique, lors des discussions autour de la dhg, la direction de mon collège a proposé (ou plutôt imposé) qu'une partie de l'horaire disciplinaire de certaines matières soit effectué par des profs d'autres disciplines.

Rappel du décret d'août 2014 sur les ORS, article 4 par Jean-Rémi Girard :

II. - Les enseignants qui ne peuvent pas assurer la totalité de leur service dans l'enseignement de leur discipline, ou de leurs disciplines pour les professeurs de lycée professionnel, dans l'établissement dans lequel ils sont affectés peuvent être appelés, avec leur accord, à le compléter dans une autre discipline, sous réserve que cet enseignement corresponde à leurs compétences.

Dans la circulaire d'application de la réforme :

Quelles que soient les formes retenues, il repose sur les programmes d'enseignement, dans l'objectif de la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, notamment le domaine 2 « les méthodes et outils pour apprendre ».

"En classe de sixième, les 3 heures d'accompagnement personnalisé ont pour objectif de faciliter la transition entre l'école et le collège, en rendant explicites les attendus du travail scolaire dans les différentes disciplines enseignées au collège et en conduisant tous les élèves à les maîtriser. On cherchera notamment à faire acquérir plus explicitement les méthodes nécessaires aux apprentissages : en lien avec les attendus des différentes disciplines, apprendre une leçon, faire des révisions, comprendre et rédiger un texte écrit, effectuer une recherche documentaire, organiser son travail personnel, etc"

Bref, beaucoup d'ambiguïtés...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2016 22:05 #15897 par Loys
Dans le "Café" du 15/02/16 : "Marc Plateau : Littérature et société : L’interdisciplinarité au lycée"
www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...911166062117961.aspx

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Fév 2016 14:33 #15920 par Magali Gaubert
Réponse de Magali Gaubert sur le sujet "Une réforme qui se moque de l'interdisciplinarité"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mar 2016 20:06 - 02 Mar 2016 20:07 #16024 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mar 2016 22:23 #16243 par Loys
Sur Éduscol, une moisson d'EPI très inventive !
eduscol.education.fr/cid99750/epi.html

Les premières ressources d'accompagnement proposées ici sont adossées aux huit thématiques arrêtées au niveau national. Ces ressources obéissent à une double logique :
•certaines se présentent comme de simples pistes qui n'entrent pas dans le détail de la mise en oeuvre ;
•d'autres constituent des exemples étayés et explicités.
Dans les deux cas, ces ressources ne doivent pas être lues et comprises comme des modèles de mise en oeuvre. Elles restent en effet de simples exemples sur lesquels les équipes pédagogiques peuvent librement s'appuyer afin de concevoir la mise en oeuvre des EPI. En ce sens, l'enjeu est ici d'inspirer les équipes sur ce qu'il est possible de faire dans le cadre d'un travail interdiscplinaire autour des huit thématiques et au service des compétences travaillées à partir du socle commun et des programmes d'enseignement. De nouvelles mises en ligne viendront les compléter régulièrement.
•La caricature : procédés, sens, résonances [Education musicale / Français / Arts plastiques]
•Les tours de grande hauteur dans la ville, une solution pour un développement durable [Arts plastiques/ Histoire et géorgraphie / Technologie]
•Rencontre sportive et scientifique autour de l'effort physique en demi-fond [Education physique et sportive / Sciences de la vie et de la Terre]
•Mon carnet d'entrainement personnalisé de demi-fond [Mathématiques / Education physique et sportive]
•Analyse d'un objet de la vie courante : le téléphone portable [Technologie / Sciences de la vie et de la Terre / Physique-chimie]
•À propos des sons [Physique-chimie / Education musicale]
•Comment survivre sur Mars ? [Physique-chimie / Sciences de la vie et de la Terre]
•L'homme face au risque d'inondation [Histoire et géographie / Sciences de la vie et de la Terre]
•Mers et océans [Physique-chimie / Histoire et géographie]
•Les instruments scientifiques pour se repérer dans le temps et l'espace [Physique-chimie / Mathématiques / Technologie]
•Des mots, des gestes, des sons pour raconter ton histoire [Éducation musicale / Français / Éducation physique et sportive]
•Le corps projectile : mouvement, force et énergie [Education physique et sportive / Physique-chimie]
•Fais bouger ta littérature [Français / Education physique et sportive]
•Réaliser des reportages radiophoniques "à chaud" sur un épisode de la période 1789-1848 [Histoire et géographie / Français]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Aoû 2016 12:56 - 29 Aoû 2016 12:58 #16997 par Loys
Dans "Le Monde" du 29/08/16 : "A quoi ressembleront les « enseignements pratiques interdisciplinaires » du nouveau collège ?"
[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Oct 2016 20:50 - 10 Oct 2016 20:54 #17355 par Loys
Dans "La Lettre de l'éducation" du 0/10/16 défense de l'interdisciplinarité : "Nicole Catheline : « Associer des disciplines différentes développe les capacités de raisonnement »" .
Le titre occulte quelque peu ce passage : "Les enseignements interdisciplinaires -pas forcément d’ailleurs dans la forme précise où ils sont actuellement présentés..."


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Oct 2016 20:56 #17356 par Loys

Certains élèves, plus curieux ou plus favorisés par leur environnement culturel, établissent spontanément des liens entre les différents sujets abordés en classe.

C'est surtout que les professeurs établissent eux-mêmes spontanément des liens en permanence pendant leurs cours. Ce que c'est que de parler de pédagogie quand on n'est pas pédagogue...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2016 14:50 - 20 Nov 2016 15:27 #17758 par Loys
Et un exemple concret d'EPI "sur les héros, le héroïsme et le Roman" (sic) avec un collègue de SVT qui l'avoue benoîtement : "Je n'ose pas dire que je suis prof et que je travaille... "

- Prof de quoi déjà ? Cinéma ?
- C'est vrai on ne sait même plus !

Ce collègue se présente comme "Apple Education Trainer - Apple Distinguished Educator #ADE - #ParrotEducator"
Fichier attaché :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Nov 2016 21:19 #17790 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Fév 2017 10:25 #18403 par Loys
Hymne à l'interdisciplinarité par Edgar Morin, selon ce compte-rendu de lecture de Jean-Michel Blanquer : "Edgar Morin - Relier les savoirs pour apprendre à vivre"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Fév 2017 10:42 - 14 Fév 2017 11:00 #18404 par Loys

Comment tisser des liens entre les disciplines, pour aborder le réel de façon non parcellaire ? On est au cœur de la thématique de la complexité qui guide toute sa recherche.

L'approche disciplinaire du réel n'a rien de "parcellaire", ce qui signifierait qu'on ne s'intéresserait qu'à une petite partie du réel : or précisément les disciplines proposent une approche organisée de la totalité.
On notera que la connaissance est essentiellement conçue sur le modèle scientifique ici ("aborder le réel"). En quoi l'enseignement d'une langue, par exemple, ou d'un art participe-t-il vraiment de ce modèle ?
La réflexion est dores et déjà mal engagée. :shock:

Le meilleur outil pour appréhender cette complexité est la transdisciplinarité. Il y a chez Edgar Morin une part de nostalgie du paradis perdu, celui de l’humanisme classique. Le grand divorce moderne entre les sciences et les « humanités » suivi d’une fragmentation de tous les domaines de spécialité sont dommageables à la connaissance, à la condition humaine.

L'humanisme classique structure bien l'enseignement en disciplines...
Nouvelle confusion ici : la séparation, bien réelle dans les études supérieures par nécessité de spécialisation, entre sciences et humanités n'a rien à voir avec l'enseignement par disciplines. D'ailleurs la formation proprement scolaire ne reproduit pas ce "divorce"... :roll:
A noter que - paradoxalement - M. Morin perpétue ce "divorce" en concevant le savoir sur le modèle scientifique.

Il s’agit d’une crise de la culture. Le savoir est comme un univers en expansion qui va vers toujours plus d’éloignement de ses composantes. Plus nous savons, plus nous nous éparpillons et nous cloisonnons.

Parce qu'il est impossible de se spécialiser dans toutes les branches de la connaissance ? Quelle découverte !

C’est aussi pour cela que la science peut d’une certaine façon nous éloigner de la sagesse.

Nihil novi sub sole.

Comment renouer avec l’idéal antique qui est aussi l’idéal des Lumières d’une approche globale du savoir ? C’est le grand enjeu éthique de la philosophie de l’éducation de Morin.

Il n'y a rien à renouer : l'école est toute entière mue par cet idéal... :roll:

C’est parce que celui qui apprend est traversé par ces tensions (que Morin décèle en lui-même) qu’il saura, en les identifiant, renforcer son sens de la compréhension et du respect de l’autre. L’autre qui est en moi me permet de voir le moi qui est dans l’autre. L’empathie débouche sur une éthique. Il cite volontiers Térence : « Je suis humain, rien de ce qui est humain ne m’est étranger. »

Le lien logique m'échappe avec la réflexion qui précède. :scratch:

Transmettre cela à l’enfant dès ses premiers pas.

Et si les disciplines (du latin discere = apprendre) étaient précisément constituées pour mieux apprendre ?

Lui donner le sens démocratique qui va avec l’incertitude. Sortir de l’utilitarisme moderne, dépasser l’angoisse de la postmodernité, interroger lucidement la condition humaine à l’ère de la technologie et de la barbarie, garder le sens de l’émerveillement pour mieux combattre l’horreur. Tout ceci conduit finalement Morin à retrouver les vertus cardinales, celles que visait l’éducation de l’homme antique : tempérance, courage, sagesse et justice.

Et concrètement ?
L'incertitude procède encore et toujours d'une conception uniquement scientifique de la connaissance... Bref Edgar Morin défend lui aussi, dès le plus jeune âge, un enseignement de la défiance.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Fév 2017 19:31 - 23 Fév 2017 19:32 #18455 par Loys
Dans les "Cahiers pédagogiques" ce dixième "antidote" : "Ne pas confondre l’interdisciplinarité et la fin des disciplines"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Fév 2017 09:34 - 10 Mar 2017 23:04 #18457 par mojopaco
Réponse de mojopaco sur le sujet "Une réforme qui se moque de l'interdisciplinarité"
www.syndicat-ia.fr/actualites/2015/20mai...-clg_analyse_sia.pdf

Les EPI ne doivent pas reproduire en collège ce qu’aujourd’hui des études universitaires démontrent, à savoir la faible plus-value des TPE en termes d’apprentissage, particulièrement pour les élèves éloignés de l’Ecole.

Interdisciplinarité sujette à caution de la voix même du Syndicat des Inspecteurs Académiques.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2017 23:04 #18568 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2017 13:21 #18672 par Loys
Nouvelle salve contre les disciplines au CIY EDUCATION 2017 "Lier les disciplines pour élargir les horizon". L’association NOISE (le Nouvel Observatoire de l’Innovation Sociale et Environnementale) organise le 1er avril prochain, la CIY Education 2017, au Square Paris.
noisyblog.com/2017/03/09/ciy-education-2...largir-les-horizons/

En Finlande, l’enseignement disciplinaire disparaîtra au cours des trois prochaines années, et laissera place au premier système éducatif transdisciplinaire. [...] L’École doit désormais revoir son modèle, qui prédomine depuis un siècle et en vertu duquel les étudiants se spécialisent sur un domaine précis. Elle doit s’adapter à la société de demain. Plutôt que de former des individus hyper-spécialisés, l’éducation devra enseigner la polyvalence, la capacité d’adaptation et d’approche transdisciplinaire pour répondre aux besoins de notre société. La Transdisciplinarité, c’est cette “nouvelle” approche qui prétend, en liant les savoirs, unifier les disciplines, pour les dépasser et proposer une vision d’ensemble.

Et réponse de Paul Devin sur son blog du 25/03/17 : "CIY-Education 2017 : supprimer les disciplines!"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Avr 2017 08:13 #18752 par Loys
Un exemple de semaine interdisciplinaires qui "envoie du bois" dans "Libération" du 11 avril 2017 : "Débattre dans la peau des candidats : la campagne décalée des collégiens d'Aubervilliers"

Depuis plusieurs années, l’équipe de Diderot a pris l’habitude de baliser une semaine de cours, à l’automne et au printemps, pour mener des projets un peu originaux mêlant les apprentissages en dehors des disciplines classiques – ce que l’on appelle désormais les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), généralisés depuis la réforme du collège. En cette semaine de mars, à Diderot, le programme envoie du bois : construction d’une fusée, atelier de cryptographie pour envoyer des messages secrets, etc. Il y avait aussi le projet «Graff’ton bahut», à base de mousse naturelle sur les murs du collège. Chaque élève a coché quatre vœux, les profs les ont ensuite répartis pour constituer des groupes inter-niveaux, de la sixième à la troisième. Camille Domecq prévient, un peu gênée : «Bon, dans notre groupe, je pense qu’aucun élève n’est ici vraiment par choix. Je me demande même si certains ne l’ont pas coché par mégarde.» Quand elle a demandé en début de semaine à son auditoire de lui citer à la volée les noms des candidats à la présidentielle, elle a un peu regretté d’avoir convié Libé : «Sarkozy et Hollande sont sortis tout de suite. On a aussi eu droit à Jean-Marine Le Pen.»

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Sep 2017 07:50 - 21 Sep 2017 07:52 #19657 par Loys
Physique, classe inversée, anglais, constructivisme et Superman sur Canopé : www.reseau-canope.fr/notice/la-physique-avec-superman.html


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Oct 2017 00:49 - 10 Oct 2017 00:50 #19775 par Loys
Et maintenant au lycée : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...431304007241114.aspx

Lycée : un prix Nobel commun de littérature et de physique ?
Comment favoriser l’interdisciplinarité au lycée ? Les lettres et la physique sont-elles deux matières chimiquement et pédagogiquement compatibles ? Sur la Page des Lettres de l’académie de Versailles, Sophie Saulnier raconte un projet qui veut « montrer à des élèves de classes scientifiques que Lettres et Sciences partagent les mêmes valeurs, voire les mêmes expériences ». Il s’enrichit d’ateliers photographiques qui visent à travailler sur l’image de soi et sur l’orientation : les élèves y réalisent des autoportraits individuels (pour se représenter dans leur futur métier) et une photo collective (une parodie de la photo des nobélisés prise lors de la conférence de Solvay).
www.lettres.ac-versailles.fr/spip.php?article1394

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Jan 2018 20:24 #20398 par Loys
Dans le "Café" du 22/01/18 : "Lettres : EPI, et après ?"



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2018 08:47 #20543 par Loys
Et maintenant dans l'enseignement primaire. Dans le "Café" du 14/02/18 : www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/...541887271385923.aspx

trajethos.ca/files/9815/1483/8433/LENOIR_TrajEthos61.pdf

Pourquoi l'interdisciplinarité dans l'enseignement primaire ?

Quels arguments justifient l'interdisciplinarité à l'école ? Quels principes peuvent le guider ? À quels contenus se référer ? À quelles modalités recourir ? Yves Lenoir répond à ces questions dans une communication faite à l'OCDE. Pour lui, " l’interdisciplinarité n’est pas une fin en elle-même, mais un moyen – parmi d’autres – pour favoriser et soutenir le recours à des processus intégrateurs et à l’intégration des savoirs. L’intégration, sous ce double aspect inséparable, constitue à mes yeux la finalité des processus d’enseignement-apprentissage... Recourir à l’interdisciplinarité à l’école, c’est introduire des conditions normalement favorables à la mise en oeuvre de processus intégrateurs de la part des élèves en faisant appel à divers angles d’approche disciplinaires interreliés qui favorisent des processus d’apprentissage qui font sens sur les plans épistémologique, ontologique et social. Au primaire, la perspective interdisciplinaire requiert donc ce mariage ouvert entre les dimensions cognitives et pratiques, mais ce mariage doit aussi se réaliser en introduisant la dimension affective dont j’ai aussi traité sommairement".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Jui 2019 07:56 #22084 par Loys
Quatre ans après dans la réforme du lycée créant un étonnant "enseignement scientifique" dans le tronc commun : www.apmep.fr/Compte-rendu-de-notre-audition-par

• En STIDD et STL, la spécialité physique-chimie et mathématiques de 6h par semaine n’est pas ventilée selon les deux disciplines. Nous demandons à ce que cela soit clarifié et qu’une norme nationale soit donnée. Nous ne souhaitons pas d’ajustements par les proviseurs dans les établissements, ni de décisions locales sur qui doit enseigner quoi. Les méthodes et épistémologies des disciplines associées sont très différentes et demandent pour chacune une formation spécifique. S’il doit y avoir nécesssaire collaboration ente elles, il ne peut y avoir confusion.

Réponse : Cette répartition ne sera pas faite au niveau national, elle restera locale. Cela est fonction de l’organisation entre temps de laboratoire et d’expérimentation et temps en classe entière par exemple. Une répartition différente des horaires pour les maths et pour la physique-chimie peut avoir lieu selon la filière, STI2D ou STL.

• Nous avons le même souci pour les deux enseignements scientifiques du tronc commun de la série générale. Nous demandons à ce que la part de l’horaire de l’enseignement scientifique qui doit être pris en charge par des enseignants de maths soit clairement quantifiée. Les situations locales sont actuellement extrêmement disparates.

Réponse : Le ministère n’a pas de répartition à imposer en enseignement scientifique. Il doit être pris en charge par les enseignants de sciences et de maths.

[...]

Réponse : Il faut arrêter de dire qu’il n’y a pas de maths dans le tronc commun et un enseignement de maths spécifique dans le tronc commun n’est pas prévu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.192 secondes
Propulsé par Kunena