Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : La direction du numérique éducatif (DNE)

La direction du numérique éducatif (DNE) 27 Déc 2013 21:46 #8975

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire dans le "Café pédagogique" du 27/12/13 : "Au ministère le numérique fait de l'ombre".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Création d'une direction du numérique pour l'éducation au ministère de l'Education nationale" (VousNousIls) 18 Fév 2014 11:09 #9629

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire dans "VousNousIls" du 18/02/14 : "Création d'une direction du numérique pour l'éducation au ministère de l'Education nationale"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une direction du numérique, pour quoi faire ?" (Café pédagogique) 18 Fév 2014 11:14 #9630

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Et dans le "Café pédagogique" du 18/02/14 :

- "Peillon crée la Direction du numérique pour l'éducation"

Connectez-vous pour voir le message entier.

- "Une direction du numérique, pour quoi faire ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Création d'une direction du numérique pour l'éducation au ministère de l'Education nationale" (VousNousIls) 18 Fév 2014 14:30 #9634

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Vincent Peillon crée la Direction du numérique pour l'éducation (DNE)" (Numérama) 18 Fév 2014 14:31 #9635

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire dans "Numérama" du 18/02/14 : "Vincent Peillon crée la Direction du numérique pour l'éducation (DNE)"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Vincent Peillon crée la Direction du numérique pour l'éducation (DNE)" (Numérama) 18 Fév 2014 14:47 #9636

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
La DNE sera dirigée par Catherine Becchetti-Bizot, inspectrice de l'éducation nationale, et coordinatrice du Rendez-vous des lettres, un événement annuel qui cherche à analyser "les métamorphoses du texte et de l'image à l'heure du numérique", à travers une série de colloques et d'ateliers.
Analyser le texte et l'image avant l'ère du numérique, ce serait déjà beaucoup de travail. :P

"Autant vous dire que c’est, à mon humble avis, la meilleure idée et le meilleur choix qui soient", se félicitait l'été dernier le blogueur Michel Guillou, expert des questions d'éducation et de numérique, lors de l'annonce du projet. "Cette inspectrice générale est la seule de ses confrères, et c’est assez désolant, à avoir une vision juste et moderne des enjeux du numérique et de la nécessaire éducation aux médias, à être capable aussi de donner plus de consistance et d’ambition dans les programmes à la littératie ou aux humanités numérique et médiatique".
C'est vrai que Michel Guillou est beaucoup moins aimable avec d'autres.

Selon les termes du ministère, la DNE aura pour mission "de mettre en synergie tous les acteurs du numérique éducatif avec les systèmes d’information du ministère". Elle pourra même incuber des projets numériques à travers "le Numérilab' ", et devra chercher à "mutualiser les initiatives autour de grands projets innovants et à assurer leur valorisation", c'est-à-dire leur commercialisation. En France, et peut-être ailleurs en Europe et dans le monde.
Euh... je ne crois pas. Il s'agit plutôt de leur mise en valeur et de leur diffusion. :xx:

"Elément clé de la refondation de l’École, la diffusion des usages du numérique dans l’enseignement constitue un puissant levier de modernisation, d’innovation pédagogique et de démocratisation du système scolaire.
:santa:

Elle est également un formidable outil d’inclusion des enfants en situation de handicap", explique le ministère dans son communiqué.
Il est très intéressant de noter que le numérique entre très souvent dans le discours de sa promotion par le biais du handicap.

... pour quelle vision ?

Reste à voir si l'éducation nationale est capable de modifier complètement son paradigme, en passant de la volonté de créer des têtes bien pleines, à une volonté de créer des têtes bien faites.
C'est vrai que l'école n'a jamais eu l'ambition de faire des têtes bien faites. Et qu'après tout une tête bien faite peut être vide ! :cheers:

A l'heure où la connaissance est à portée de clics et de doigts sur un écran tactile,....
CQFD

...l'enjeu de l'éducation numérique est moins d'apporter des outils pédagogiques numériques que d'apprendre à apprendre dans un environnement d'abondance de connaissances et d'informations.
Quel est fondamentalement la différence entre une grammaire d'espagnol et une page sur la grammaire d'espagnol ?

L'idée maîtresse de l'éducation nationale ne doit plus être de lutter contre le copier-coller, mais d'apprendre à copier-coller-enrichir.
Riche idée ! Ou comment déguiser un renoncement à la pensée en progrès de la pensée. Je renvoie à mon "Eloge du copier-coller".

C'est notamment l'idée expérimentée aux Pays-Bas, où l'utilisation d'Internet a été autorisée pour des examens.
Ça commence à dater : "Bac to the future : les examens de demain".

Se pose même la question de la place de l'école dans la société.
Bah oui, après tout, pourquoi pas ?

Avant l'avènement des médias de masse, l'école permettait aux enfants de connaître autre chose du monde que leur seul village, et de s'ouvrir à des connaissances et des métiers qui n'étaient pas ceux de leurs parents et grand-parents. C'était, dans un monde fermé, une porte ouverte vers l'extérieur et vers la modernité. Or aujourd'hui, plus encore avec Internet qu'avec la télévision, c'est le quotidien de l'élève qui apparaît ouvert vers l'extérieur et vers la modernité, alors que l'école lui apparaît refermée et rétrograde.
Donc finalement, ce que peut faire de mieux la direction du numérique éducatif, c'est de fermer les écoles. :rirej

Le développement d'outils numériques aidera sans aucun doute à ce que l'école soit mieux acceptée, et plus efficace ; mais elle ne pourra faire l'économie d'une remise à plat de ses méthodes pédagogiques, pour qu'elles soient adaptées au monde hyperconnecté du 21ème siècle.
Conclusion très convenue ("monde hyperconnecté du 21ème siècle") mais surtout nébuleuse : quel reproche exactement est formulé contre les "méthodes pédagogiques" ?

Pour le reste on aimerait bien avoir le moindre début de commencement de démonstration que l'école numérique sera "mieux acceptée" et "plus efficace"...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une Direction du numérique éducatif, certes, mais avec quelle vision ?" (EducaVox) 19 Fév 2014 17:40 #9660

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Et réaction de Michel Guillou : "Une Direction du numérique éducatif, certes, mais avec quelle vision ?" sur "EducaVox" du 19/02/14.

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une Direction du numérique éducatif, certes, mais avec quelle vision ?" (EducaVox) 07 Mar 2014 23:36 #9808

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire sur "EducaVox" du 07/03/14 : "Un peu plus de transversalité dans la verticalité ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Pour structurer une filière du numérique dans la formation, quel chemin reste à parcourir ?" (EducaVox) 13 Mar 2014 11:24 #9871

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire sur "EducaVox" du 13/03/14 : "Pour structurer une filière du numérique dans la formation, quel chemin reste à parcourir ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Un “Monsieur Numérique” éducatif" (ActeursPublics) 24 Mar 2014 14:15 #9990

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A lire sur le blog "ActeursPublics" du 21/03/14 : "Un “Monsieur Numérique” éducatif"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Un “Monsieur Numérique” éducatif" (ActeursPublics) 24 Mar 2014 14:17 #9991

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
En plus de veiller à la formation des enseignants “au et par le numérique”, les DAN devront assurer la cohérence des différents projets portés localement, de leur mise en œuvre à leur évaluation, et éviter que les choix des collectivités ne se traduisent en cacophonie. Alors que syndicats et collectivités demandent à voir, Gilles Braun assure que les délégués ne prendront pas la main sur les projets éducatifs des collectivités. À chacun son rôle.

“La principale difficulté des DAN sera de coordonner des acteurs nombreux, dispersés, et aux niveaux de responsabilités différents”, analyse Corinne Martignoni, de la DGESCO.
De l'art de gérer le chaos...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Intervention de Benoît Hamon devant la DNE 12 Aoû 2014 20:03 #11405

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Discours du ministre le 27 juin 2017 au Centre-Pompidou, en réunion plénière de la DNE :



Pour le ministre avec les outils et les ressources numériques l'école s'apprête à franchir un "pas considérable" et parle de "révolution" en pesant ses mots. Benoît Hamon se réfère à Petite Poucette de Michel Serres et à saint Denis décapité.

Le ministre, comme son prédécesseur à vrai dire, met en garde contre "le mirage" dès lors que...

Benoît Hamon dit:
on considèrerait que demain un tableau interactif, une tablette remplace un enseignant, des programmes, des contenus, des connaissances...
C'est exactement ce que dit Michel Serres, pourtant, avec saint Denis décapité et petite Poucette tenant sa tête en main. :shock:

...ce qui est parfois le mirage auquel on a assisté dans un certain nombre de villes françaises dès lors qu'elles ont voulu embrasser la révolution du numérique, considérant que seul l'équipement allait parvenir à changer les pédagogies et les conditions dans lesquelles nos enfants et les élèves apprennent.
Des noms, des noms ! :devil:

Et l'initiative D'Col, qui remplace le soutien par des professeurs par du soutien en ligne avec une interface impersonnelle, que faut-il en penser dans ces conditions ? :shock:

En tout cas on a ici la confirmation de ce que disait le prédécesseur de Benoît Hamon, Vincent Peillon : l'expérience numérique à l'école, "ça n'a rien donné".

Le but : rendre l'école de la République moins inégalitaire. Je crains qu'en suivant cette direction, on ne fasse en réalité tout le contraire. L'initiative D'Col pour les élèves défavorisés en est le pire exemple. :|
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La direction du numérique éducatif 13 Aoû 2014 14:21 #11406

  • Desbois
  • Portrait de Desbois
  • Hors Ligne
  • Sage
  • Messages : 98
Rien de neuf sous le soleil : seul la nouveauté excite et stimule, qu'on soit un bébé, un ado révolté ou un ministre chenu (ou pas).
Faut savoir se renouveler, pour l'instant certains s'émerveillent devant des tablettes, quand ils auront disparu, ce sont les livres qui deviendront des objets de curiosité : la roue tourne, plus vite que les cerveaux de nos décideurs.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La Direction du Numérique pour l’Education venue en nombre à Ludovia#11" (LudoMag) 02 Sep 2014 18:06 #11543

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Sur "LudoMag" du 2/09/14 : "La Direction du Numérique pour l’Education venue en nombre à Ludovia#11"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La Direction du Numérique pour l’Education venue en nombre à Ludovia#11" (LudoMag) 02 Sep 2014 18:06 #11544

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
La Direction du Numérique pour l'Education (DNE) est venue en nombre, comme chaque année...
Surtout qu'elle a été créée cette année ! :P
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Intervention de Benoît Hamon devant la DNE 02 Sep 2014 18:32 #11546

  • Shane_Fenton
  • Portrait de Shane_Fenton
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Messages : 190
Loys dit:
Discours du ministre le 27 juin 2017 au Centre-Pompidou, en réunion plénière de la DNE :

Vous brûlez les étapes, je crois... :transpi:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Intervention de Benoît Hamon devant la DNE 02 Sep 2014 19:02 #11547

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Peut-être un peu., effectivement.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"L’école du numérique, hors les murs" (Jean-Louis Durpaire) 02 Sep 2014 21:33 #11559

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Sur "EducaVox" du 02/09/14 : "L’école du numérique, hors les murs" par Jean-Louis Durpaire, avec introduction.

Connectez-vous pour voir le message entier.

Pour les auteurs cités voir ce fil : www.laviemoderne.net/forum/les-nouvelles...ncois-durpaire#11564 :shock:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Catherine BECCHETTI-BIZOT : les stratégies de la Direction du Numérique pour l’Education" (EducaVox) 17 Sep 2014 10:34 #11723

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans "EducaVox" :

1. "Catherine BECCHETTI-BIZOT : les stratégies de la Direction du Numérique pour l’Education" par Claude Tran (15/09/14)

Connectez-vous pour voir le message entier.

2. "Catherine BECCHETTI-BIZOT : "il faut de l’audace et de la persévérance"

Connectez-vous pour voir le message entier.

3. "Catherine BECCHETTI-BIZOT : l’EPLE, niveau pertinent pour transformer le système éducatif" (22/09/14)

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le numérique, un levier au service de la Refondation de l’Ecole" (LudoMag) 18 Sep 2014 16:09 #11737

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans "LudoMag" du 18/09/14 : "Le numérique, un levier au service de la Refondation de l’Ecole"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Changement à la Direction du numérique ?" (Café pédagogique) 08 Sep 2015 14:52 #14596

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans le "Café" du 8/09/15 : "Changement à la Direction du numérique ? "

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Changement de direction pour le numérique éducatif ?" (Café pédagogique) 09 Sep 2015 16:52 #14616

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans le "Café" du 9/09/15 : "Changement de direction pour le numérique éducatif ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Et inquiétude de Michel Guillou : www.educavox.fr/alaune/changement-de-tet...ut-il-s-en-inquieter
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une nouvelle mission pour Catherine Becchetti-Bizot" (Eduscol) 13 Sep 2015 00:18 #14667

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Aucune explication, bien entendu sur ce changement finalement très rapide (un an et demi)...

Sur 'Eduscol" du 11/09/15 : "Une nouvelle mission pour Catherine Becchetti-Bizot"
Une nouvelle mission pour Catherine Becchetti-Bizot

Après avoir posé les fondements de la Direction du Numérique pour l'éducation (DNE), de Juin 2013 à septembre 2015, Madame Catherine Becchetti-Bizot, va assurer une mission d'étude des « pratiques mobilisant des pédagogies actives liées à l'utilisation des outils et ressources numériques ».

Après avoir posé les fondements de la Direction du Numérique pour l'éducation (DNE), de Juin 2013 à septembre 2015, Madame Catherine Becchetti-Bizot, Inspectrice générale de l'éducation nationale, se voit confier par la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, Najat Vallaud-Belkacem, une mission d'étude des « pratiques mobilisant des pédagogies actives liées à l'utilisation des outils et ressources numériques ».

A l'heure où les usages du numérique se déploient dans les classes, un état des lieux de ces nouvelles pratiques et une étude de l'efficacité de ces modes de travail et d'apprentissage paraît indispensable, en partant notamment de la recherche française et internationale ainsi que de l'expérience d'élèves, d'enseignants et de professionnels de la filière de l'e-éducation. Cela permettra de dégager des principes pour orienter, dans le champ pédagogique, le plan numérique pour l'éducation.

La lettre de mission : cache.media.eduscol.education.fr/file/Nu...tti-Bizot_464417.pdf
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une nouvelle mission pour Catherine Becchetti-Bizot" (Eduscol) 13 Sep 2015 00:19 #14668

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
A l'heure où les usages du numérique se déploient dans les classes, un état des lieux de ces nouvelles pratiques et une étude de l'efficacité de ces modes de travail et d'apprentissage paraît indispensable, en partant notamment de la recherche française et internationale ainsi que de l'expérience d'élèves, d'enseignants et de professionnels de la filière de l'e-éducation.
Oui, maintenant que le plan est lancé, réfléchissons à sa pertinence !

Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Du tableau noir à la tablette : l'école numérique" (France Inter) 16 Sep 2015 15:52 #14705

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Au lendemain de la publication du rapport consternant de l'OCDE sur l'école numérique, une émission sur "France Inter" avec deux invités... promoteurs de l'école numérique !

Dans "Un jour en France" :

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Du tableau noir à la tablette : l'école numérique" (France Inter) 16 Sep 2015 15:58 #14706

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Donc filmer des passages de relais en EPS, mettre les vidéos en ligne pour permettre aux élèves de les visionner et de renvoyer un "projet d'amélioration des performances" : quel progrès !

On évoque "l'expérience" des Cocons mais aucun bilan scolaire n'est tiré avant la généralisation du plan numérique.

Pour répondre, "on ne lève pas la main mais on oriente son cahier en direction du smartphone de l'enseignante. Sur le cahier des élèves est en fait collé un QR code [...] ce qui permet à la prof de récolter les réponses de l'ensemble de sa classe en une minute". Un exemple est donné avec un QCM.

Les élèves sont contents de ne plus porter 13kg de livres, et utilisent "Geogebra pour tracer, s'entraîner à faire des triangles, des figures" : sans technologie, "ce serait ennuyeux à mourir : c'est plus pratique, c'est plus rapide. [...] On n'a pas noté sur notre agenda quelques petits trucs, on va sur l'ENT. On a l'impression que le temps passe plus vite".

Des témoignages contradictoires. La professeur de mathématiques à qui on demande si c'est indispensable aujourd'hui : "Sans rien du tout, ce serait très compliqué. Des élèves qui ne sont plus du tout intéressés par la matière, on arrive quand même, en faisant quelque chose d'un peu drôle, tout de suite ils vont un peu raccrocher." Un autre professeur : "Il faut quand même que l'élève soit motivé. Ça apporte un plus, mais un élève qui n'a pas envie de travailler, je ne sais pas s'il travaillera plus sur une tablette.

Éléments de langage bien rodés : "Après ça change aussi la posture de l'enseignant. parce qu'on est plus dans un face à face avec le numérique, on est à côté d'eux, on est avec eux et quelque part il y a tout sur Internet. [...] On est là aussi pour apprendre de nos élèves."

A l'évocation du rapport critique de l'OCDE sur l'école numérique, E. Davidenkoff incrimine (sans le dire explicitement) les mauvais professeurs. M. Jeandron : "L'essentiel, c'est le projet pédagogique qui est derrière tout le plan numérique, qui est la partie émergée de l'iceberg". Curieux car la partie immergée n'apparaît nulle part, à part dans les "trois journées" de formation très hypothétiques en 2015-2016...

M. Jeandron vante les équipes innovantes (sans s'appuyer sur aucun bilan) et appelle à "l'adoption d'une culture différente".

Heureusement intervient par téléphone Sabine Duflo !

Réfutation ahurissante de déni d'E. Davidenkoff : "Moi je me méfie quand on dit : voilà, la dernière étude PISA numérique montre qu'il n'y a pas de progrès. D'abord c'est pas vrai, c'est légèrement au-dessus." Mais qu'est-ce qui est légèrement au-dessus ? :shock: Et puis tentative de diversion, avec une contre-vérité au passage : "La vraie question, c'est pourquoi dans les études PISA sans les écrans on est si mauvais ?" Nos résultats sont moyens...

A propos de la perte de concentration : "Les usages notamment dont parle cette médecin sont des usages à la maison". Quelle naïveté ! Ah ! Pas en classe ? De plus, l'équipement massif des élèves en tablettes concerne également la maison... "Moi j'ai tendance à faire confiance à l'école" (enfin... aux bons enseignants) "à partir du moment où les enseignants sont formés, pour justement introduire un usage raisonnable et raisonné du numérique." En livrant les élèves aux tablettes ? :fur

Un parallélisme consternant de numérisme : "Après tout à l'école on introduit un usage raisonnable et raisonné du livre. On ne dit pas aux gens : rentrez dans n'importe quelle bibliothèque ou librairie, prenez n'importe quoi et croyez ce qu'il y a écrit". Les livres que l'on fournit aux élèves ne sont pas des objets de divertissement...

La question de la formation impossible dans le calendrier est posée en termes critiques : pour M. Jeandron "Le numérique en fait, c'est une priorité". Une pirouette : "L'interdisciplinarité et le numérique, ça va ensemble." Ah : pas d'interdisciplinarité (un mot qui visiblement n'est pas encore très familier à M. Jeandron) sans numérique et inversement ? "Vous imaginez pas aujourd'hui un élève qui va construire un exposé au collège ou au lycée avec un A3 en collant des photos ou en écrivant comme ça... ça se fait plus !"

Donc le nec plus ultra du travail numérique, donné à tout bout de champ par les tenants du numérique, c'est "l'exposé". Et sa vision méprisante d'un affichage d'exposé écrit montre que M. Jeandron est bien loin du monde enseignant...

Sur la "formation" pourtant prônée comme si importante, pas de réponse finalement des deux invités. La question est poliment éludée.

"On commence à avoir des outils pédagogiques". Il est temps ! :transpi:

Où l'on voit que ce plan est purement idéologique puisque rien n'est conçu dans un ordre pensé : l'équipement précède d'hypothétiques contenus. E. Davidenkoff s'en sort par une nouvelle diversion en vantant l'avenir de l'"adaptative learning". De nouveau il évoque une "industrialisation de l'individualisation". "Pour toute cette fonction de l'école qui est de vous faire ingurgiter puis régurgiter, franchement, dans quelques années ce sera un scandale de dépenser nos impôts pour payer des enseignants à faire ça. Ils peuvent faire bien plus et bien mieux [...]"

M. Jeandron vante Eduthèque, des ressources mises à disposition des enseignants, plus intéressantes que les manuels classiques... sauf que ces ressources ne sont pas pour les élèves !

Sur les résultats, pas de corrélation évidente avec les progrès au brevet du collège : c'est honnête de la part du chef d'établissement, qui vante néanmoins la motivation des élèves, une ambiance de travail différente.

Un parent s'offusque du manque de gratuité de l'école puisqu'il a dû acheter un ordinateur pour ses enfants. Voilà qui tombe à point pour justifier le plan numérique et l'équipement massif en tablettes, "un volet essentiel [...] pour que personne ne soit laissé sur le chemin" (lapsus amusant de Mathieu Jeandron).

Question du coût (maintenance, renouvellement). Réponse tout en langue de bois de M. Jeandron sur le partenariat avec les collectivités locales.

Un intervenant, Pascal, estime que les tablettes coûtent "beaucoup moins cher qu'un jeu de manuels". Il ne doit pas connaître le prix des licences de manuels numériques en plus des tablettes à acheter, entretenir et renouveler plus souvent que des manuels, de la consommation d'électricité, de la fibre dans les établissements, du wifi à installer partout, de la formation censément si importante des équipes. Personne n'a fait le bilan du coût de l'équipement des Cocons. "Je rêve du jour où on dira à un élève : tu es viré ! Va chez le CPE car tu as oublié ton téléphone portable, ton smartphone !" Le smartphone, "qui est déjà dans tous les cartables", est en effet "ravalé" par l'institution scolaire " à des usages stupides dont la liste est très longue, voire d'usages dangereux". C'est donc la faute de l'école ! Il est vrai que les usages libres du smartphone en dehors de l'école sont très éducatifs ! :santa:

Considérations sur les "apports du numérique" : plus individualisé (de façon automatisée, sans rapport humain...) et plus collaboratif. La "collecte des informations" sur les élèves est présentée comme "extraordinaire" par E. Davidenkoff, avec quelques précautions d'usage. Autre révolution : "Les collectivités territoriales deviennent des partenaires pédagogiques et là on est en train de franchir un cap."
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Du tableau noir à la tablette : l'école numérique" (France Inter) 21 Sep 2015 10:38 #14735

  • adelaideaugusta
  • Portrait de adelaideaugusta
  • Hors Ligne
  • Candide
  • Messages : 1
Barzun Jacques
À propos de l’ordinateur, un extrait de “Begin here: The Forgotten Conditions of Teaching and Learning”, de Jacques Barzun qui date de 1991.

[ Cliquer pour agrandir ]

Ecrit par : P. Lariba 17 février 2010
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Développer et valoriser les usages du numérique grâce au réseau des « experts » de la DNE" (LudoMag) 26 Oct 2015 09:24 #15049

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Sur "LudoMag" du 14/10/15 : "Développer et valoriser les usages du numérique grâce au réseau des « experts » de la DNE"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"5 chantiers d’envergure pour la DNE pour répondre au Plan Numérique du gouvernement" (LudoMag) 06 Nov 2015 17:55 #15151

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans "Ludomag" du 4/11/15 : "5 chantiers d’envergure pour la DNE pour répondre au Plan Numérique du gouvernement"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Mathieu JEANDRON : le "bottom up" c'est le cœur du réacteur" (EducaVox) 06 Nov 2015 22:31 #15157

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12950
Dans "Educavox" du 5/11/15 : "Mathieu JEANDRON : le "bottom up" c'est le cœur du réacteur."

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.280 secondes
Propulsé par Kunena