Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : "Internet responsable"

"Internet responsable" (Éduscol) 25 Oct 2012 10:19 #1700

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "Éduscol" cette première mise en garde sur l'exposition de la vie privée : "Respecter la vie privée et le droit à l'image" (pas de date de publication)

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 25 Oct 2012 10:23 #1701

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
On pourrait se dire que la meilleure façon de ne pas inviter les adolescents à exposer leur vie privée sur les réseaux sociaux consisterait à ce que l'école ne les incite pas à tweeter dès la maternelle ou à se créer un compte Facebook au collège. :evil:

Un jeune homme a filmé une amie lors d’une soirée et a diffusé la vidéo sur Internet (réseau social, blog). Il a volontairement capté l’image de la jeune fille à son insu et la vidéo a fait le tour du lycée sans son consentement.

Dans ce cas précis, on voit mal en quoi l'éducation à l'"Internet responsable" pourrait changer quoi que ce soit puisque le jeune homme "a capté l'image de la jeune fille à son insu" et l'a diffusée "sans son consentement". C'est-à-dire de manière de toute façon irresponsable.

Avant de poster un message ou de diffuser une vidéo ou une photo, demandez-vous si le contenu que vous voulez publier a un caractère privé ou peut être lu par toute personne sur Internet...

La publication publique sur YouTube est clairement répréhensible. Mais que dire de l’ambiguïté des réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook (et des dizaines d'autres qui émergent peu à peu) ? S'agit-il d'un espace privé ou public ? Si un "ami" a diffusé la photographie auprès de ses "amis", qui peuvent ensuite la diffuser à leur tour, la démarche est-elle publique ?

L'argumentation d'Éduscol repose essentiellement sur la dissuasion de l'utilisateur. Mais elle semble bien candide : Internet, qui offre un anonymat facile, permet bien souvent d'agir en toute impunité. Rien de plus simple que de créer un compte Google (ou YouTube) à partir d'une adresse mail jetable (du type Yopmail) et d'un ordinateur dont l'IP n'est pas identifiable, pour ensuite diffuser des contenus non autorisés.

Et de plus, pour que la répression éventuelle s'exerce, il faut préalablement avoir connaissance du délit. Ce qui n'a rien d'évident, dans la masse d'Internet !

Pour éviter des surprises, obtenez le consentement des personnes filmées ou photographiées par écrit en précisant l’image concernée, le support de diffusion, la durée, le territoire de la diffusion ou floutez le visage des personnes identifiables.
Je serais curieux de savoir si les personnes qui prodiguent ces bons conseils ont sincèrement cru qu'ils seraient un jour applicables et appliqués... :mrgreen:

Diffuser sur Internet, c'est par définition ne pas pouvoir déterminer la "durée" et le "territoire de diffusion" : un contenu publié échappe à tout contrôle.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 31 Oct 2012 14:41 #1742

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
La suite aujourd'hui : "Communiquer avec ses intimes, sa famille, ses amis, ses camarades, ses professeurs".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 31 Oct 2012 14:42 #1743

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Communiquer avec ses intimes, sa famille, ses amis, ses camarades, ses professeurs
Quand l'école en est encore à apprendre aux élève à communiquer, il y a de quoi s'inquiéter.

Distinguer la sphère intime de la sphère sociale sur Internet et assimiler les différents modes de communication qui sous-tendent les relations entre individus.
La frontière me semble bien ténue entre "sphère intime" et "sphère sociale". Qu'est-ce qui différencie un intime d'un ami ? Ou un intime d'un proche de la famille ? :scratch:

Cas concret :

Lorsqu’on crée son profil sur un réseau social, il est important de le paramétrer correctement en fonction de l’usage qu’on fait de ce réseau.
Remplacez "réseau social" par "Facebook" : Ah ces pudeurs de l’Éducation nationale... :rirej

S’il est consacré aux échanges avec les intimes, destiné à partager des souvenirs de vacances ou des photos de familles il est judicieux de faire attention à ce que d’autres personnes que ses proches et/ou ses intimes ne puissent consulter ce qui ne leur est pas destiné.
Jusqu'ici rien que de normal.

Notons quand même que la notion même de réseau est problématique dans le cadre d'une réflexion sur la communication. On peut paramétrer tout ce qu'on veut, mais le fait est que communiquer avec un réseau n'est pas communiquer avec quelqu'un. La notion même d'intimes sur un réseau est assez étrange, voire contradictoire.

Si on échange avec ses professeurs sur Internet, il est judicieux d’adopter le même ton et le même niveau de langage que celui qu’on utilise quand on leur parle face à face.
Évitez de "poker" votre professeur, même s'il est votre "ami" !

Voilà une autre difficulté de Facebook... heu je veux dire du réseau social : il faut être ami pour être en réseau. Ne parlons pas des parents qui deviennent les "amis" de leurs enfants pour mieux les surveiller. :twisted:

Les bonnes questions à se poser :

Qui sont nos amis ?
Nos professeurs ?

A-t-on intérêt à se rendre visible de tout le monde sur Internet ?
Quelle étrange question... :shock:

Comment s’adresser à ses amis, ses copains de classe, ses professeurs ?
Quelles précautions doit-on prendre pour parler d’eux ou avec eux sur Internet ?
Le problème sur un réseau est qu'on peut parler des gens comme on peut leur parler. Twitter offre cette singularité assez curieuse d'une communication à la fois adressée à quelqu'un et universelle.

Présentation :

L’intimité est un besoin essentiel. La sphère intime est l’espace dans lequel on accepte de confier des secrets ou de partager des aspects de sa vie extrêmement personnels. Cette sphère s’ouvre de façon variable et mesurée aux compagnons, aux enfants, aux parents aux amis, toutes personnes très proches avec lesquelles nous partageons en confiance tel ou tel aspect de notre vie privée ou de nos pensées. Dans ce cas, la confidentialité des échanges est une valeur partagée et permet d’adopter une grande liberté dans les propos tenus.
Il faudrait juste retenir que la communication en réseau n'est pas la communication la plus adaptée à la confidentialité des échanges. D'autant que les écrits restent, tandis que l'intimité, elle, peut changer.

La sphère sociale, en revanche, est une zone de communication plus vaste qui implique des échanges avec des inconnus ou des personnes peu connues et nécessite d’adopter un autre style d’expression, plus mesuré. Une école, un collège, un lycée sont des lieux de vie et de partage avec des personnalités de toutes sortes : élèves, enseignants, surveillants, chefs d’établissements, etc. Cette situation favorise l’apprentissage des règles de vie en communauté (politesse, respect mutuel). Ce sont ces mêmes règles de savoir vivre que l’on retrouve sur Internet, comme dans la rue ou la cour d’une école !
Ces règles appliquées facilement dans une cour ou un couloir le sont beaucoup moins sur un réseau social de nuit...

Car si le Web est un formidable outil de communication dont on se passerait difficilement aujourd’hui, on ne doit pas oublier qu’il peut être aussi un moyen rapide de diffusion d’une information personnelle ou d’une rumeur constituée à nos dépens.
La confidentialité a elle aussi ses limites : qu'on songe à ces élèves échangeant régulièrement les réponses aux devoirs ou organisant un chahut à leur prochain cours d'allemand. Tous les élèves du réseau Facebook de son collège étaient au courant mais aucun adulte ne l'était. :twisted:

Témoignage :

Marion, 16 ans, lycéenne : « J’adore Facebook, je m’en sers pour discuter avec les copines. Je me fais une réputation en écrivant des trucs marrants et en mettant des photos de moi.
C'est quand même malsain, à un âge si jeune, cette conception de la communication réduite à une forme de narcissisme exacerbé.

Un jour, j’ai critiqué une ancienne copine avec qui je me suis fâchée. Ça a fait le tour du lycée ! Tout le monde l’embêtait dans la cour, lui faisait des remarques, certains l’insultaient alors qu’ils ne la connaissaient même pas. C’était ma faute. Elle m’en a beaucoup voulu. Je me suis excusée, mes parents m’ont punie... mais le mal était fait. »
On aurait bien voulu savoir à quoi ressemblait une "critique" qui produit tant d'effet... La critique n'était pas destinée à être confidentielle, dans ce cas précis, semble-t-il. Le problème n'est donc pas celui d'un mauvais paramétrage.

Conseils :

Avant d’écrire quoi que ce soit sur vous, sur un proche, un élève, un professeur via Internet, demandez-vous qui se trouve « à l’autre bout », si ces propos sont bien destinés à cette personne (ou ces personnes) et si le contenu de votre message, le type de langage ou le ton que vous employez sont appropriés pour la circonstance. Il est important d’utiliser le bon ton, les bons termes et de garder la bonne distance avec les personnes à qui l’on s’adresse ou de qui l’on parle.
Éviter les réseaux est aussi une façon d'éviter ce genre de problèmes. :doc:

Par ailleurs, il n’est pas souhaitable de tout dire de soi à n’importe qui et il est important de savoir qui peut être un de nos « amis » sur Internet. Un réseau social permet d’en accumuler un grand nombre, mais ce terme est trompeur : les réels « amis » sont les personnes avec lesquelles on peut parler librement ou partager des secrets (sphères privée, intime).
Il faudrait peut-être transmettre cette définition à Facebook.

La connaissance de l’autre, le lien avec l’autre sont très importants.
La relation humaine, en somme.

Les « amis » des réseaux sociaux ou des outils de communication sur Internet sont, en revanche, de simples « contacts » avec lesquels on peut partager, tout au plus, l’accès à un profil allégé ou une passion commune. Ces échanges se font bien souvent uniquement sur Internet (sphère dite sociale).
Curieux, dans ces conditions, de continuer à appeler ces réseaux des réseaux "sociaux".

L’enseignant doit travailler avec les élèves sur cette distinction et établir des garde-fous pour l’utilisation d’Internet.
Et consacrer des cours au paramétrage d'un réseau social à caractère commercial ?

Le meilleur des garde-fous, c'est encore de ridiculiser ce genre de réseaux sociaux, un effet de mode qui passera.

Il faut apprendre à configurer l’accès à son profil selon l’usage que l’on fait d’un réseau social particulier, de manière que les éléments très privés ne soient visibles que par ses véritables amis, c’est-à-dire ceux qui relèvent de sa sphère privée.
Difficile d'enseigner la distinction entre le privé et le public avec ce genre de réseaux sociaux qui les mêlent à dessein. Pendant longtemps, un compte créé sur Facebook était public par défaut. Une aberration.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 21 Nov 2012 16:53 #1946

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
On apprend aujourd'hui sur Éduscol l'existence d'un tout nouveau portail sur l'Internet responsable.

Portail de ressources Internet responsable

Afin d'accompagner les enseignants et les élèves dans les nouveaux usages de l'internet, le ministère de l'éducation nationale propose un site fournissant un point d'entrée unique vers des ressources destinées à favoriser la maîtrise et l'usage responsable des réseaux et des services numériques.

Ce portail du ministère est accessible ici.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 28 Nov 2012 00:20 #2026

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Aujourd'hui "Faire usage de sa liberté d’expression".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Question naïve et ingénue : la droit de réponse peut donc s'exercer sur Wikipédia ?

-Toute personne nommée ou désignée dans un service de communication en ligne et qui lui porte atteinte peut demander la suppression ou la correction du message à l’éditeur du service.
-Toute personne nommée ou désignée dans un service de communication en ligne et qui lui porte atteinte dispose d’un droit de réponse : ce droit de réponse peut s’exercer même s’il n’y a pas d’atteinte à l’honneur.
-La réponse doit avoir la même longueur et la même visibilité que le message initial qui lui portait atteinte.
-Le droit de réponse peut être exercé en la postant sur le forum ou le blog à l’origine du message litigieux.
-Quoi qu’il en soit, le directeur de publication doit insérer la réponse dans les trois jours de sa réception sous peine d’une amende de 3 750 euros.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 27 Déc 2012 10:20 #2734

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
En application pratique de tous ces judicieux conseils, cet article du "Monde" du 27/12/12 : "Vie privée : la sœur du patron de Facebook piégée par le réseau social".

Extrait :
Randi Zuckerberg, la sœur du patron de Facebook, s'est fait prendre au piège des paramètres de confidentialité du réseau social quand une de ses photos de famille, incluant son frère dans une conviviale scène de cuisine, a été rendue publique.

Dans la nuit de mardi à mercredi, une personne dénommée Callie Schweitzer a publié sur Twitter une photo montrant cinq personnes, dont Mark Zuckerberg, faisant des grimaces avec leur téléphone à la main, une apparente tentative collective d'imiter la réaction à la réception d'un "poke", une fonction de Facebook qui n'a pas de but précis mais semble signifier un clin d'œil coquin.

Randi Zuckerberg, 30 ans et elle aussi entrepreneuse dans le domaine des technologies après avoir été porte-parole de Facebook et responsable des relations publiques, a immédiatement réagi au tweet en question (visible sur le site buzzfeed.com) : "pas sûre de savoir où vous avez eu cette photo. Je l'ai postée pour les amis seulement sur FB. Que vous la repostiez sur Twitter n'est vraiment pas cool."

IRONIE DU SORT

La "fautive" pensait que la photo était publique car elle était apparue sur son fil d'actualité, a-t-elle répondu en s'excusant, avant de supprimer la photo. Elle était en fait amie de la sœur de Randi, "étiquetée" sur la photo, et pouvait de ce fait avoir accès au cliché, d'après la version de Randi Zuckerberg exprimée dans un autre tweet.

Celle-ci a accepté les excuses de Callie Schweitzer mais la Toile s'est immédiatement plongée dans un débat, notant l'ironie du sort pour Zuckerberg, en quelque sorte pris à son propre piège.
"Qu'est-ce que c'est horrible que quelqu'un puisse vous prendre quelque chose qui vous appartient et l'utiliser d'une façon que vous n'avez pas prévue, et pour laquelle vous n'avez pas donné votre accord", a réagi avec sarcasme Dan Lyons sur le site Readwrite.com.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 29 Jan 2013 19:51 #3527

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A ne pas manquer : "Safer Internet Day" le 5 févier 2013.

Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 15 Fév 2013 15:23 #3931

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Et aussi la brochure : "POuR uNE BONNE MÉDiA ATTiTuDE".

Extraits :

MON MOBiLE... MON ORDiNATEuR DE POCHE
Mon téléphone est un outil de travail pratique, qui me suit partout. il me sert à lire la presse, chercher une définition, consulter des documents... Je peux prendre en photo un schéma, filmer une expérience, m’enregistrer pour m’entraîner à l’oral ou travailler une langue étrangère, consulter le cahier de texte et mes notes, sur le site de mon établissement.

JE PARTAgE DONC JE SuiS
C’est très facile de partager une photo, une musique ou une vidéo... Je peux tout envoyer instantanément depuis mon téléphone. C’est une autre façon de garder le contact, de partager des moments ou des émotions. Les médias, les stars, les émissions de télévision m’incitent également à participer, à commenter, à donner mon avis, pour faire le « buzz ».
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Internet responsable" (Éduscol) 21 Mai 2013 23:17 #5863

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Et aujourd'hui sur "LudoMag" du 21/05/13 : "Aborder l’identité numérique au collège".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Accompagner ses enfants sur le Web en toute sécurité" (EducaVox) 28 Aoû 2013 12:36 #7230

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Aujourd'hui sur "EducaVox" du 28/08/13 : "Accompagner ses enfants sur le Web en toute sécurité : bonnes résolutions pour une e-rentrée réussie".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Accompagner ses enfants sur le Web en toute sécurité" (EducaVox) 28 Aoû 2013 12:50 #7231

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Quelques commentaires...

Accompagner ses enfants sur le Web en toute sécurité : bonnes résolutions pour une e-rentrée réussie

Alors que l’école est de plus en plus connectée...
Car c'est bien connu : c'est à l'école connectée que sont pris les plus grands risques. :doc:

....la rentrée est l’occasion pour beaucoup d’enfants de se familiariser avec Internet.
Qu'ils découvrent à l'école... :santa:

L’expert en sécurité informatique RSA vous propose ci-dessous quelques conseils simples à mettre en place pour sensibiliser les enfants et ados aux bons gestes sur le Web.
Première chose : suivre les conseil du docteur en psychologie Yann Leroux et veiller à ce que l'enfant passe bien en moyenne 7h30 par jour devant les écrans. D'où l'importance de numérifier l'école !

A savoir : Internet est l’un des premiers outils d’aide au travail à la maison pour les enfants de 11 à 17 ans, qui sont 98% à l’utiliser pour chercher des informations et 95,3% pour faire du travail scolaire*.
:santa:

Pourtant, sans quelques règles et conseils simples, Internet peut devenir une source de dangers pour les enfants qui n’ont pas toujours les bons réflexes face à des contenus inadaptés.
Le seul problème que peut poser Internet, bien sûr, c'est le danger... :roll:

Et les parents dans tout cela ?

Pour les parents qui souhaitent mettre toutes les chances de réussite du côté de leurs enfants, pas question non plus de faire l’impasse sur les nouvelles technologies.
Encore un qui n'a pas entendu parler de la nouvelle fracture numérique. Comprendre que plus il y a de nouvelles technologies, plus il y a de réussite. :santa:

Comment gérer la jungle des réseaux sociaux, leur smartphone devenus un objet transitionnel, les pseudos, avatars et autre photos téléchargées en masse ?
Et comment gérer sur un smartphone sur lequel on n'a aucun contrôle surtout. :spider:

Et comment s’assurer que son équipement informatique tiendra la distance, lorsque l’on n’a pas de connaissance particulière pour se protéger efficacement ?
Car le grand danger, c'est d'être privé d'Internet ! :doc:

Voici quelques conseils simples pour aborder la rentrée en toute sérénité :

1/ Faire d’internet une activité familiale

Instaurez un dialogue et créez un partage familial autour des usages de l’Internet. Pour cela, placez l’ordinateur dans un lieu de passage et n’hésitez pas à vous intéresser à ce que votre enfant fait sur la toile, que cela concerne ses devoirs ou ses relations sociales.
Voilà qui risque de remporter un grand succès auprès des adolescents...

D’autre part, ne pas laisser votre enfant seul sur internet est le meilleur moyen de réduire les risques de sécurité, car vous serez plus à même de repérer un contenu inapproprié ou suspect.
D'où l'importance de lui acheter un smartphone. :santa:

ATTENTION : passer trop de temps devant un écran peut limiter la concentration et donc la vigilance !
Au delà d'une dizaine d'heures par jour ?

2/ Réseaux sociaux : sélectionner avant de poster

Les cybercriminels utilisent de plus en plus les réseaux sociaux pour récupérer des informations sur nous, nos goûts et nos habitudes. Pour se protéger, certains choisissent de boycotter ces plates-formes, mais cette technique à ses limites.
Euh... techniquement, non.

En effet, que vous autorisiez ou non vos ados à s’inscrire, ils peuvent quand même exister sur les réseaux sociaux à travers leurs amis qui partagent des photos, des vidéos…
C'est ça, la limite ? :shock:

Acceptez donc dès maintenant que Facebook, Twitter, Instagram ou encore Youtube vont faire partie de votre vie.
Et tant pis si l'inscription est interdite avant 13 ans...

Mais si votre enfant est inscrit à l’un de ses services, il y a de fortes chances qu’il y partage aussi des informations personnelles anodines… ou pas !

C’est pourquoi il est essentiel de définir ensemble les informations qui se partagent et celles qui doivent rester secrètes, quelles photos poster sans risque, mais également apprendre à gérer une multiplicité d’identités.
Et comment faire quand l'enfant est autonome ? :scratch:

LE CONSEIL : ces plates-formes disposent toutes d’outils pour supprimer des contenus inappropriés (les vôtres mais aussi ceux postés par d’autres internautes).

N’hésitez pas à vous en servir !

Partagez en gardant toujours à l’esprit qu’Internet est un espace public.
Non, un hébergement n'est pas nécessairement public... :roll:

3/ Faire de votre ordinateur un environnement sécurisé

Les logiciels et fichiers malveillants ont pour but de voler vos informations bancaires, vos mots de passe ou encore vos contacts. Un anti-virus et un pare-feu peuvent vous protéger contre la plupart d’entre eux. Les plus connus, qu’ils soient payants ou gratuits, sont téléchargeables directement sur Internet et s’installent en quelques clics.
Quels bons conseils en 2013 ! :cheers:

N’hésitez pas à également à faire appel à un logiciel de contrôle parental. Ils vous sont souvent proposés par votre fournisseur d’accès, et même si leur fonctionnement n’est pas infaillible, ils filtrent certains contenus inadaptés et permettent de suivre l’activité de vos enfants sur Internet.
Le logiciel de contrôle parental remplace avantageusement le parent. :doc:

4/ Créer des mots de passe sécurisés

Que ce soit “monprénom” ou “123456”, de nombreux internautes, enfants comme adultes, utilisent des mots de passe simples à retenir pour eux… mais aussi pour ceux qui souhaiteraient pirater leurs comptes en ligne. Choisir un mot de passe compliqué ne veut pas forcément dire qu’il sera impossible à retenir. Aidez-vos enfants à créer des combinaisons plutôt que des éléments simples (comme par exemple « monprénom+monanimaldecompagnie » ou « monprénom+madatedenaissance) et alternez chiffres, lettres minuscules et lettres majuscules.
Que de conseils utiles !

ATTENTION : le mot de passe perd toute son utilité si on le partage avec ses amis.
Non ?!!!

5/ Apprendre à trier les emails

Les criminels sont doués pour créer des sites web, des emails ou des publicités qui semblent venir d’une source que vous connaissez mais qui sont en réalité des leurres. Apprenez à vos enfants à détecter les indices comme une adresse d’expéditeur inhabituelle (même si le nom de l’expéditeur est connu) ou des cadeaux qui semblent trop beaux pour être vrais (voyages, gadgets informatiques, etc.).
Ces conseils sont du recyclage de 2003, non ?
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Un outil pour aider les jeunes à gérer leur vie privée sur les réseaux sociaux" (EducaVox) 02 Oct 2013 16:32 #7795

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "EducaVox" du 02/10/13 : "Un outil pour aider les jeunes à gérer leur vie privée sur les réseaux sociaux"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Favoriser un comportement éthique en ligne chez les jeunes" (InfoBourg) 12 Oct 2013 08:50 #7923

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "InfoBourg" du 11/10/13 : "Favoriser un comportement éthique en ligne chez les jeunes"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

I.O.R. "Un outil pour aider les jeunes à gérer leur vie privée sur les réseaux sociaux" (EducaVox) 13 Oct 2013 14:04 #7940

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "EducaVox" du 9/10/13 : "Un outil pour aider les jeunes à gérer leur vie privée sur les réseaux sociaux"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Comment les parents peuvent promouvoir un comportement éthique en ligne chez nos enfants" (HabiloMédias) 18 Oct 2013 23:10 #8015

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "HabiloMédias" du 17/10/13 : "Comment les parents peuvent promouvoir un comportement éthique en ligne chez nos enfants"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Comment les parents peuvent promouvoir un comportement éthique en ligne chez nos enfants" (HabiloMédias) 21 Oct 2013 09:45 #8042

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"parler de vie privée à des adolescents n’a pas le moindre sens !" 21 Oct 2013 09:47 #8043

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Il y a pourtant des personnes très avisées qui savent que "parler de vie privée à des adolescents n’a pas le moindre sens !". :shock:

A lire sur le blog de notre cher Michel Guillou : "Leçon de morale n°1 : je ne divulguerai aucune leçon de morale personnelle"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"parler de vie privée à des adolescents n’a pas le moindre sens !" 21 Oct 2013 09:59 #8044

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Commentaires à venir
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le fossé éducatif numérique" (Loïc Gervais) 05 Nov 2013 18:32 #8302

  • Shane_Fenton
  • Portrait de Shane_Fenton
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Messages : 190
Ça date de juin, et c'est référencé par Michel Guillou dans son dernier billet. C'est sur le blog "Médiateur Numérique" de Loïc Gervais, et ça s'appelle "Le fossé éducatif numérique". (6/06/13)

Connectez-vous pour voir le message entier.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le fossé éducatif numérique" (Loïc Gervais) 05 Nov 2013 22:06 #8307

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
J'ai déjà eu l'occasion de lire ce billet.

Loïc Gervais ferait bien de réfléchir à ce que le numérique retire dans le rapport à l'écrit ou à l'effort. Voilà une conséquence constatée (et non simplement un danger potentiel) beaucoup plus grave mais qui n'effleure sa réflexion d'"expert" du numérique autoproclamé. Il est vrai qu'il n'enseigne pas.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Médiafuté : gestion du temps et sphère privée" (EducaVox) 17 Nov 2013 09:37 #8459

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Après la bonne "média attitude" en France, "HabiloMédias" au Québec, voici "Médiafuté" en Suisse.

A lire sur "EducaVox" du 15/11/13 : "Médiafuté : 2 modules d’autoformation Education au numérique : gestion du temps et sphère privée".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Médiafuté : gestion du temps et sphère privée" (EducaVox) 17 Nov 2013 09:41 #8460

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Un exemple d'outil proposé par "Médiafuté" et... SwissCom.

Connectez-vous pour voir le message entier.

Pas de doute, c'est un sacré "outil" fourni par "Médiafuté" ! :cheers:

Un autre sur le "Learning center" de SwissCom pour le temps passé devant un écran :

Connectez-vous pour voir le message entier.

Voilà de quoi rassurer les parents ! :cheers:

Très amusant au passage : il faut limiter le temps d'exposition par semaine. Mais s'agissant des "zones sans écran", elles ne désignent que les espaces publics où l'on peut déranger les autres. La chambre n'étant pas une "zone sans écran", on se demande bien comment la limitation du temps d'écran peut être effective. :scratch:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Lancement d'un permis internet pour les enfants de CM2" (VousNousIls) 12 Déc 2013 12:24 #8794

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "VousNousIls" du 12/12/13 : "Lancement d'un permis internet pour les enfants de CM2".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Lancement d'un permis internet pour les enfants de CM2" (VousNousIls) 18 Déc 2013 14:37 #8887

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Réaction courroucée d'Anthony Lozac'h sur son blog SE-UNSA : "Le permis Internet en CM2, dérives dans l’éducation nationale" (13/12/13).

Extrait :
Pourtant, la fréquentation du site Internet officiel “Axa Prévention” ne laisse que peu de doutes sur l’autre nature de ces intentions bienveillantes. L’objectif n’est pas uniquement de faire de la prévention, mais bien de proposer in fine des produits commerciaux qui dépassent largement le seul cadre de la protection des enfants.

Comment cela est-il possible dans l’Education nationale ?

Ce qui est surtout curieux, c'est que ce genre d'intrusion ne gêne pas Anthony Lozac'h lorsqu'il s'agit de Twitter, Facebook, Microsoft etc. :mrgreen:

Exemple sur le même blog :
- "Apprendre Twitter à l’école maternelle"
- "L’iPad dans un stage de remise à niveau : révolution ou illusion ?"
...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Éducation aux médias et à l'information" (Éduscol) 06 Jan 2014 17:39 #9059

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "Éduscol" du 5/12/13 : "Éducation aux médias et à l'information".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Ne pas diffuser sur les réseaux..." (EducaVox) 31 Jan 2014 22:40 #9421

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
A lire sur "EducaVox" du 31/01/14 : "Ne pas diffuser sur les réseaux..."

A retenir notamment :

Espace formateurs :

La manière de communiquer et de se former a été sensiblement modifiée par le monde du travail mais aussi par les jeunes. L’accès direct à des bases de connaissances et de données rend obsolète bien des apprentissages du siècle dernier. Mais comment former les enfants sur un thème qu’ils maîtrisent mieux que moi ?
:santa:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Lancement d'un permis internet pour les enfants de CM2" (VousNousIls) 05 Fév 2014 15:47 #9483

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Loys dit:
Réaction courroucée d'Anthony Lozac'h sur son blog SE-UNSA : "Le permis Internet en CM2, dérives dans l’éducation nationale" (13/12/13).

La suite avec ce communiqué du SE-UNSA repris par le "Café pédagogique" du 05/02/14 : "Permis internet AXA : quelle légitimité dans l’Ecole ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Mes réseaux sociaux et moi : brochure conseil d’éducation au numérique" (EducaVox) 15 Fév 2014 11:12 #9590

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Alire sur "EducaVox" du 15/02/14: "Mes réseaux sociaux et moi : brochure conseil d’éducation au numérique (Académie de Versailles)"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Des ressources pour « créer un meilleur monde Internet »" (EducaVox) 15 Fév 2014 11:17 #9591

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 12932
Toujours sur "EducaVox" du 15/02/14 : "Des ressources pour « créer un meilleur monde Internet »".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.459 secondes
Propulsé par Kunena