Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : "Zep: Najat Vallaud-Belkacem suggère des tweets à son administration!" (Le Mammouthologue)

"Zep: Najat Vallaud-Belkacem suggère des tweets à son administration!" (Le Mammouthologue) 29 Déc 2014 22:45 #12766

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13344
Twitter peut aussi servir... à diffuser la pensée ministérielle, en toute spontanéité !

Sur le blog de Marie-Caroline Missir du 16/12/14 : "Zep: Najat Vallaud-Belkacem suggère des tweets à son administration!"


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Zep: Najat Vallaud-Belkacem suggère des tweets à son administration!" (Le Mammouthologue) 29 Déc 2014 22:52 #12767

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13344
Facile de suivre les bons élèves : ils ne sont pas très nombreux... :mrgreen:

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Quant au problème de mailing... :shock:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La "tweetisation du débat public" 03 Jui 2015 07:24 #14059

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13344
Ce qui n'empêche pas de critiquer le "tweetisation du débat public" dans le "JDD" du 14/05/15 : "www.lejdd.fr/Politique/Najat-Vallaud-Bel...t-des-sommets-732296

Des reproches, la ministre en fait également lorsqu'elle évoque la "tweetisation du débat public" : "Chaque propos est désormais résumé, tronqué, caricaturé de sorte que la critique est facile." Et de continuer : "Chaque mot que l'on prononce peut se retrouver quelques secondes plus tard sur Twitter ou sur un bandeau de chaîne d'info (...) Au moment même où on prononce une phrase, on se demande ce qu'elle donnera une fois dénaturée." Najat Vallaud-Belkacem cite la fois où, "après avoir quitté un restaurant", elle a découvert sur Twitter "une photo des restes de (son) assiette et une dizaine de commentaires sur (ses) goûts gastronomiques".

Puis elle théorise : "Avec les réseaux sociaux, on atteint souvent des sommets, c'est vrai. J'ai réussi pendant quelques temps à ne plus regarder les commentaires sur Twitter et Facebook. Mais, comme on est accros, on s'y remet toujours à un moment ou à un autre."
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.176 secondes
Propulsé par Kunena