"17 conseils à l'intention des parents qui ont des enfants connectés" (Yann Leroux)

Plus d'informations
31 Déc 2014 19:16 #12797 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Déc 2014 19:33 - 04 Jan 2015 09:50 #12798 par Loys

17 conseils à l'intention des parents qui ont des enfants connectés.

Aucune indication d'âge bien sûr.

Contrairement aux idées reçues, les enfants sont généralement incompétents dans leur utilisation du réseau.

Les conseils de Yann Leroux n'ont malheureusement pas vocation, quand on les lit, à rendre plus "compétent".

•Soyez informés
Vous ne pouvez pas rester derrière l’excuse “je ne comprends pas”. Vous devez connaitre les espaces fréquentés par les adolescents : Facebook, Ask, Twitter, Instagram, Vine, Snapchat, Tumblr. Google et Facebook sont de bons points de départ pour les premiers pas de la famille dans le monde des réseaux sociaux.

Un conseil contradictoire avec un autre conseil, celui de ne pas être ami avec son enfant sur Facebook. :scratch:
Excellent conseil donné aux parents en revanche : connaître Google. :mrgreen:

•N’interdisez pas l’utilisation des applications
Interdire amènera sans doute votre enfant a ouvrir un compte sans vous en informer. S’il respecte l’interdit, vous perdez vous les deux. Il n’apprendra pas et vous ne l’accompagnerez pas

Curieuse logique : l'enfant doit "apprendre" à utiliser une application qu'un parent souhaite interdire (Facebook par exemple, interdit avant treize ans). :scratch:
Comment peut-on "accompagner" un usage sur un écran nomade, c'est-à-dire par définition hors de portée parentale ? Pas de détail à ce sujet...
Quant à renoncer à interdire, c'est donc renoncer à exercer une autorité parentale.

•Soyez conscient de ce que fait votre enfant en ligne
Quels sont les événéments importants de sa vie numérique ? A--t-il vu une image ou une vidéo intéressante ? Quels sont les messages qui ont buzzé ? Faites de l’Internet un sujet de conversation (et non un motif de conflit)

Comment peut-on être conscient de sa vie sur Facebook sans être ami sur Facebook ? :scratch:
Quant à faire de la vie privée d'un enfant un sujet de conversation...

•Respectez la vie privée de votre enfant (et la votre)

C'est très cohérent avec le conseil précédent ! :cheers:

•Voyez avec votre enfant les paramètres de confidentialité
Les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux peuvent nécessiter quelques explications. Passez les en revue avec votre enfant

:P

•Traitez avec calme les problèmes que votre enfant rencontre en ligne
Il a déjà un problème, ce n’est pas la peine de l'embarrasser davantage avec un parent en colère

Mais de quel problème peut-il bien s'agir ? :scratch:

•Gardez un œil sur certaines applications
Certaines applications sont plus sensibles que d’autres : Tinder, Chatroulette, Let’s date, Secret, Whisper

Facile de garder un oeil sur l'appareil de votre enfant quand il est dehors ou dans sa chambre ! :santa:

•Apprenez la netiquette a votre enfant
Internet est un espace social avec ses règles de bienséance. ne pas étiqueter une personne sans sa permission

C'est vrai que la netiquette sur Tinder, Chatroulette ou Whisper... :P

•Ne comptez pas sur le contrôle parental
Comment un programme informatique pourrait éduquer votre enfant ?

Bref renoncer à toute autorité : quel bon conseil ! Un contrôle parental ne vise pas à éduquer, il vise à préserver. La vérité, c'est surtout que ce genre de contrôle est facile à contourner.

•Apprenez à votre enfant à avoir un mot de passe suffisamment sûr
Un bon mot le passe est un mot de passe qui comprend des lettres, des chiffres, des majuscules et des caractères spéciaux. Microsoft a donné des conseils pour créer un mot de passe fort. Apprenez à votre enfant à les suivre

Certes...

•Apprenez a votre enfant a naviguer discrètement
Les navigateurs ont un système de navigation privée qui permet de ne pas laisser de traces dans l’historique. Montrez-leur comment on y accède sur Chrome, Firefox, Safari et Internet Explorer.

C'est le plus fabuleux : visiblement Yann Leroux pense que la "navigation privée" des navigateurs ne laisse pas de trace. Effectivement, elle n'en laisse pas... pour les parents ! :transpi:

•Soyez malicieux avec les intelligences artificielles
Apprenez à votre enfant qu'il n’est pas toujours nécessaire de dire la vérité à une intelligence artificielle

Le seul conseil un peu utile.

•Apprenez a votre enfant à évaluer les contenus sur Internet
Comme le dit le philosophe Platon, tout ce qui est sur Facebook n’est pas véridique

Et comment on procède, exactement ?

•Proposez des contenus
Utilisez l’internet pour nourrir la curiosité de votre enfant. Il est intéressé par la musique classique ? par les voyages ? la science ? les dinosaures ? Il y a des comptes sociaux qui traitent de tous ces sujets.

Il y a surtout des sites qui existent en dehors des comptes sociaux ! :shock:

•N’utilisez pas les réseaux sociaux pour humilier votre enfant ou pour traiter des problèmes familiaux
1) N’humiliez pas votre enfant. 2) Les problèmes familiaux se traitent en famille.

La vie privée ouverte, c'est bon pour le reste.

•N’interférez pas dans les discussions des enfants
Si vous avez eu la mauvaise idée d’être ami de votre enfant sur un réseau social, restez discret et n’interférerez pas dans les discussions des enfants. S’il y a un problème, voyez la situation avec votre enfant.

Quelle curieuse relation de surveillance...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jan 2015 23:30 #12821 par Hervé
Ce sujet me permet de faire une remarque qui me turlupine et que j'essaierai de développer ultérieurement.
J'ai accompagné il y a quelques semaines des élèves (des Terminales scientifiques) en voyage scolaire. On a demandé aux élèves leurs numéros de portable pour pouvoir les joindre en cas de problème.
Or sur la cinquantaine d'élèves, seuls trois n'avaient pas de portable. Et il s'agissait de trois enfants de collègues !
Quelle conclusion en tirer : que les enseignants sont décidément des conservateurs qui n'ont rien compris à la vie moderne; ou qu'ils connaissent les pièges du numérique et les atouts des "méthodes traditionnelles" ("non, tu utilises pas wikipedia pour ton exposé, tu prends l'encyclopédie...) ?
Et n'y a-t-il pas un paradoxe, pour ne pas dire une hypocrisie, à prôner (je parle là plus des décideurs que des enseignants de base) des méthodes que l'on se garde bien d'appliquer à sa propre progéniture ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Jan 2015 09:53 - 04 Jan 2015 09:54 #12823 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.135 secondes
Propulsé par Kunena