Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Nouvelles technologies et résultats scolaires

"Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas" 17 Jui 2012 21:43 #902

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
"Dans la salle de classe du futur, les résultats ne progressent pas" sur "InternetActu" du 21/09/11.

Connectez-vous pour voir le message entier.


Dans "Le Temps", cet article du 25/05/12 : "Les tablettes numériques n’ont pas fait leurs preuves dans l’éducation".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Les tablettes numériques n’ont pas fait leurs preuves dans l’éducation" (Le Temps) 19 Jui 2012 10:08 #908

  • cyrille
  • Portrait de cyrille
  • Hors Ligne
  • Candide
  • Messages : 9
y a pas que dans l'éducation qu'elles n'ont pas fait leur preuve, ça n'empêche pas Microsoft de se lancer à son tour avec sa tablette surface.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Avant l’âge de 3 ans, les tablettes sont nuisibles" (JDD) 04 Juil 2012 23:56 #1014

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire dans le JDD du 1er juillet 2012, cet article d'Anne-Laure Barret : "Avant l’âge de 3 ans, les tablettes sont nuisibles".

"Avant l’âge de 3 ans, les tablettes sont nuisibles"

Pour le psychiatre Serge Tisseron, la multiplication des écrans serait dangereuse pour les enfants.

C’est une grand-mère soucieuse pour sa petite-fille de 3 ans. La gamine n’a pas sa pareille pour dompter la tablette numérique familiale. Du bout des doigts, elle fait glisser les pièces du puzzle virtuel et l’écran semble un prolongement naturel d’elle-même. Mais pourquoi reste-t-elle les bras ballants devant un vrai jeu en bois coloré? Une même inquiétude remonte des cabinets médicaux. Des parents vantent devant leur pédiatre, les acrobaties numériques de leurs bambins. Le praticien, lui, se désole de les voir démunis devant une boîte de cubes comme un Bochiman du Kalahari tombant sur une canette de Coca.

Mutation culturelle ou évolution préoccupante? Les deux, répondent les spécialistes. En attendant, en janvier 2013, le résultat d’un rapport de l’Académie des sciences consacré aux bons usages des écrans, la prudence s’impose. D’autant plus que, du Net au papier glacé des magazines, les joues rebondies des bébés s’affichent comme autant de cibles marketing. Ou comment les fabricants tentent d’imposer l’idée trompeuse que la tablette est un outil éducatif indispensable.

D'indispensables repères spatiaux et temporels

Serge Tisseron, psychiatre technophile, vient de lancer un cri d’alarme sur son site personnel (sergetisseron.com). Comme un écho à sa croisade entamée en 2005 pour bannir la télé chez les moins de 3 ans. "Je ne suis pas du tout un anti-écran mais de nombreuses études de psychologie cognitive montrent qu’un enfant n’en bénéficie bien que s’ils sont introduits au bon moment", détaille-t-il. Selon lui, les tablettes doivent être rangées avant 3 ans. Son raisonnement est simple : un usage immodéré de l’écran tactile empêche l’enfant de construire les repères spatiaux et temporels qui le structurent. "Il faut se sortir de la tête l’idée que les petits sont multitâches. Ces acquisitions précoces se font aux détriments d’autres, plus fondamentales", appuie le Dr François-Marie Caron, de l’Association française de pédiatrie ambulatoire.

Pour mettre en place ses repères spatiaux et corporels, le bébé doit se déplacer dans son environnement, porter des jouets à sa bouche, les secouer, les jeter en l’air. "La tablette limite la relation au monde à ce que l’enfant en voit, précise Serge Tisseron. Il touche l’écran au lieu de saisir l’objet, il ne le flaire pas, ne le mâchouille pas. Il n’a pas d’appréhension des trois dimensions de l’espace." Et pour asseoir les repères temporels, le meilleur instrument reste le livre. "Les écrans nous introduisent à un présent éternel, dénonce Tisseron. L’enfant frotte la tablette, une image surgit. Il frotte, une autre arrive. En revanche, quand il tourne les pages d’un livre cartonné, il y a un avant, un pendant et un après. Au-delà de son rôle affectif et dans la maîtrise du langage, l’histoire du soir est un excellent support d’apprentissage de la temporalité." Après 3 ans et à condition d’être accompagnés par les parents, les jeux sur tablette sont possibles. Pour Serge Tisseron, "les écrans boostent la mémoire dite de travail qui permet de réunir des informations éparses ainsi que la plasticité psychique, capacité à s’adapter à l’imprévu".

Sur le blog de Serge Tisseron :
Faut-il mettre bébé devant un iPad ?
Culture numérique : une triple révolution, culturelle, cognitive et psychique
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Tablettes tactiles : premier bilan de l’expérimentation dans l'académie de Grenoble" (Agence des usages TICE) 11 Sep 2012 22:44 #1274

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire avec beaucoup d'intérêt sur le site de l'"Agence des usages TICE" : "Tablettes tactiles : premier bilan de l’expérimentation dans l'académie de Grenoble" (4/09/12).

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Tablettes tactiles : premier bilan de l’expérimentation dans l'académie de Grenoble" (Agence des usages TICE) 11 Sep 2012 22:47 #1275

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
La simple existence d'une "agence des usages TICE" laisse songeur à la fois sur la prépondérance accordée à l'outil et sur l'objectivité supposée d'une telle agence vis à vis du numérique...

Ne lui en tenons pas grief.

Tablettes tactiles : premier bilan de l’expérimentation dans l'académie de Grenoble

Depuis le début de l'année scolaire 2010-2011, l'académie de Grenoble est le siège d'une expérimentation nationale portant sur les usages pédagogiques des tablettes tactiles. Cette expérimentation est pilotée par la Mission TICE du Rectorat de l'académie de Grenoble en partenariat avec le CRDP et la DGESCO.
Enfin un bilan !

Objectifs

L'objectif de cette expérimentation est d'évaluer le potentiel pédagogique de l'outil tablette tactile, auprès d'élèves des premier et second degrés.
Cet objectif me semble louable. Évaluons pragmatiquement le potentiel pédagogique. Mais par contre n'oublions pas qu'une tablette tactile connectée à Internet peut certes être un outil mais peut être bien d'autres choses encore.

L'objectif est également d'identifier des usages novateurs de l'outil tablette et d'observer son appropriation au sein des établissements, tant par les élèves que par les équipes d'enseignants.
Et quand on aura identifié ce qui est "novateur", on étudiera ce qui est efficace ?

Apports des tablettes

Après plus d'un an et demi d'expérimentation et une quarantaine d'établissements participants, les premiers retours d'utilisation et des observations menées en classe permettent de dégager quelques tendances.
On aurait aimé en savoir un peu plus sur ce panel d'étude. S'agit-il de professeurs volontaires, promoteurs des TICE, ou s'agit de professeurs pris au hasard ? Les résultats peuvent en être largement influencés.

L'outil tablette présente l'avantage de pouvoir s'intégrer à l'espace de la classe, à la manière des petits ordinateurs portables (netbooks) des classes mobiles : il n'est plus nécessaire de se déplacer en salle informatique pour utiliser la messagerie électronique, effectuer une recherche sur Internet, lire et produire des documents numériques.
Autant d'actes qui n'ont pas lieu d'être en classe... :scr

Cette intégration à la classe permet une utilisation ponctuelle de l'outil numérique (par exemple consulter un dictionnaire, vérifier une information par une recherche en ligne de quelques minutes, écouter ou créer un court enregistrement audio).
Voilà qui relativise le propos précédent, mais également l'intérêt de la tablette.

La tablette trouve ainsi sa place au côté des supports d'apprentissages traditionnels, sans les remplacer.
Voilà qui est franc. N'oublions que la tablette occasionne des coûts légèrement supérieurs aux supports d'apprentissage traditionnels. :mrgreen:

L'avantage de la tablette sur les ordinateurs portables est son autonomie et sa réactivité plus grandes : la tablette reste en veille et est immédiatement disponible.
C'est vrai.

De plus, l'interface tactile permet une appropriation du matériel très rapide, tant pour les élèves les plus jeunes que pour les enseignants peu coutumiers des TICE.
C'est vrai aussi.

Cette simplicité d'utilisation permet à la technique de se faire oublier au profit des ressources et des usages pédagogiques choisis par l'enseignant (voir à ce sujet les témoignages vidéos d’Alain Jourdan Utilisation de tablettes tactiles en primaire et Florian Colombat Les tablettes tactiles au collège : utilisation en EPS)
Ces ressources sont quand même quasiment nulles à l'heure actuelle dans la plupart des disciplines.

Un outil social d'apprentissage

Périphérique de lecture ou encore livre-écran, la tablette numérique offre une expérience de lecture numérique de qualité, complétée par des fonctionnalités telles que la synthèse vocale et la possibilité d'agrandir le texte.
Certes, mais l'intérêt est très limité, non ?

Elle permet également de produire des documents multimédias intégrant textes, sons, images et vidéos.
Certes mais ce genre de documents ne peuvent être consultés en classe sans casque... Autant dire que la classe en tant que telle n'est plus une classe, un peu à la manière des labos de langue.

De plus, via une connexion à l'Internet sans fil (wifi), la tablette encourage la mutualisation et le partage de ces productions. Les élèves se retrouvent ainsi au cœur de situations de communication et de coopération particulièrement motivantes.
De jolis mots ("partage", "mutualisation", "coopération") mais qui oublient le principe de réalité : le travail scolaire est rarement une "production" (et pourquoi pas une œuvre d'art, pendant qu'on y est ?) digne d'intérêt pour qui que ce soit.

Il ressort de l'expérimentation que l'utilisation des tablettes a créé de véritables dynamiques, au sein des équipes comme dans la classe, avec des effets d'entraînements importants auprès d'utilisateurs parfois réticents au départ.
Dynamiques mesurées précisément de quelle manière ? A partir de quels résultats ?

Limites et contraintes posant question

Si la tablette apparaît ainsi comme un outil pédagogique pertinent et efficient, elle n'en pose pas moins certaines questions.
Ah quand même !

"pertinent et efficace" : saisir un texte sur une tablette tactile, plus efficace qu'avec un clavier ? La tablette est avant tout un outil de consultation, et non de travail. Ce qui est un peu embêtant à l'école...

La motivation induite par son utilisation serait-elle la même sur le long terme, une fois un certain effet de mode passé ?
C'est une vraie question... Un élève que le travail scolaire ennuie sera autant ennuyé sur un livre que sur un écran. Et qu'on ne me parle pas de ludo-éducatif !

Les problèmes de compatibilité avec des logiciels et plateformes existantes vont-ils être surmontés à moyen terme ?
Il n'y a aucune raison à cela. D'autant que non seulement les systèmes d'exploitation ses concurrencent entre eux, mais ils sont obsolètes tous les six mois.

L'utilisation raisonnée du wifi trouvera-t-elle sa place dans les établissements ?
Utilisation, oui. Raisonnée, non. Comment le pourrait-elle ?

Même si ce matériel a prouvé sa fiabilité, avec quasiment aucune panne constatée, son coût reste élevé.
Sur deux ans d'expérimentation, c'est quand même la moindre des choses. Et l'autonomie, ça donne quoi ? Car la batterie d'une tablette atteint rarement la durée d'une journée de cours.

Sa durée de vie effective ne peut pas encore être évaluée.
D'où l'intérêt de faire une expérimentation sur le long terme, non ? Au lieu de céder à l'urgence de l'équipement systématique. De toute façon l'obsolescence de ces outils est programmée par leurs constructeurs. Si elles marchent encore, les élèves dans trois ans riront des tablettes achetées il y a deux ans. :roll:

A l'heure actuelle nous n'avons donc pas encore assez de recul pour déterminer si les tablettes représentent un investissement financier réaliste.
Cette conclusion me rassure (un peu).

La tablette est encore un outil en cours de mûrissement, porteur d'un fort potentiel pédagogique, et seul l'avenir nous dira si elle trouvera une place stable au côté des habituels crayons, stylos, calculatrices, manuels et livres papier.
Mais pourquoi en instaurer usage, alors ? Les élèves sont-ils des cobayes ?

Pour conclure, ce bilan, même s'il prend un peu de recul, reste très vague et impressif et passe sous silence quelques aspects dérangeants. Toujours pas de données chiffrées pour évaluer les éventuels progrès des élèves.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une étude universitaire valide l'usage des tables interactives" (Café pédagogique) 26 Nov 2012 12:13 #1991

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Le "Café Pédagogique" de ce jour nous signale cette étude :

Les TICE peuvent-elles venir au secours de la numératie ? Selon une étude de l'université de Durham, l'application Number Net, développée pour une table interactive, a un effet positif sur les résultats des écoliers. Avec elle la moitié des enfants ont amélioré leur sort en maths et seulement 16% pour ceux qui travaillaient avec un bloc papier. La table permettrait d'apprendre en groupe.

L'étude
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le numérique, a priori ça marche" (France Inter) 13 Déc 2012 19:35 #2309

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A écouter sur "France Inter" l'émission "Le téléphone sonne" : "Le numérique à l'école" (13/12/12)

www.laviemoderne.net/images/audio/201212...erique-a-l-ecole.mp3

Invités :
  • Serge Bergamelli, Directeur général du CNED (Centre Nationale d’Enseignement à Distance)
  • Jérémie Pelé, Professeur de SVT au Collège Rouault (Paris 19ème) et participant au dispositif ADELL (Aide aux Devoirs et Leçons en Ligne)
  • Jean-Marc Merriaux, Directeur du CNDP (Centre National du Document Pédagogique)

Un auditeur pose la question de la pertinence de l'usage du numérique dans l'école. Réponse de Jérémie Pelé, enseignant innovant, a cette réponse convaincante : "Le numérique, a priori ça marche"

Intervention de Delphine Regnard qui promeut "l'écriture créative" sur Twitter pour préparer ses élèves au baccalauréat. Très convaincant.

L'efficacité du numérique, "j'en suis intimement convaincu" dit Serge Bergamelli, directeur général du CNED. Nous voilà donc rassurés.

Jérémie Pelée a l'infini mérite de reconnaître que son expérience du numérique n'a pas aidé les élèves décrocheurs. Il faut changer les contenus, avec la logique du jeu, rétorque Jean-Marc Merriaux, directeur du CNDP.

Un parent déplore l'absence d'utilisation des ordinateurs fournis gratuitement aux lycéens : Jean-Marc Merriaux explique qu'il faut davantage "accompagner les enseignants" avec "ce nouvel outil". Le vrai problème, c'est que l'enseignant reste le seul à juger de la pertinence ou pas d'un outil pour enseigner et qu'ici les enseignants n'ont jamais été consultés. Les conseils généraux ou régionaux n'ont aucune compétence éducative et la décision d'équipement est davantage politique que pédagogique.

Le numérique est le seul outil que l'on voudrait imposer de force aux enseignants.

Le père constate également que sa fille n'a pas fait le meilleur usage de son ordinateur et que celui-ci est même devenu problématique pour sa scolarité... :spider:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une étude universitaire valide l'usage des tables interactives" (Café pédagogique) 26 Déc 2012 14:43 #2683

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Le "Café Pédagogique" de ce jour nous signale cette étude :

Première remarque d'importance : l'étude est publiée par l'ISLS ("The International Society of the Learning Sciences") sponsorisée notamment par "the International Journal of Computer Support for Collaborative Learning (IJCSCL)" et par "the International Conference on Computer-Supported Collaborative Learning (CSCL)", elle-même sponsorisée en 2011 par ASTRI ("The Hong Kong Applied Science and Technology Research Institute (ASTRI)") ou SUNNY Interactive, une agence web de publicité et de marketing ou BEA.

Un gage d'objectivité et d'impartialité scientifique, donc.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une étude universitaire valide l'usage des tables interactives" (Café pédagogique) 26 Déc 2012 15:01 #2684

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
La lecture de l'étude elle-même permet de doucher quelque peu l'enthousiasme bien compréhensible du "Café Pédagogique" :

Pilot results from 32 students indicate significant in the number of calculations that students produce from pre to post test
Des gains significatifs, mais sur un échantillon insignifiant...

Par ailleurs, l'étude ne mesure que les résultats avant et après l'utilisation de l'outil NumberNet, manipulé pendant cinq heures. Il n'y a pas de comparaison avec un groupe témoin qui ne l'aurait pas utilisé et on se demande bien, après une lecture attentive du document, d'où sortent les 16% de progrès seulement (en comparaison de 50% avec l'outil) pour les élèves sans outil technologique évoqués par le "Café Padagogique".

Further studies comparing students who use NumberNet with students who practiced the paper-based version of the activity are necessary to determine wether this was in fact the case.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Les élèves qui lisent sont-ils meilleurs que ceux qui jouent aux jeux vidéos ?" (Les Cahiers Pédagogiques) 13 Jan 2013 00:45 #3228

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire sur le site des "Cahiers Pédagogiques" : "Les élèves qui lisent sont-ils meilleurs que ceux qui jouent aux jeux vidéos ?" (janvier 2013)

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La qualité de l'enseignement est-elle réellement améliorée grâce aux TICE ?" (EducPros) 29 Avr 2013 16:07 #5486

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire sur "EducPros" du 29/04/13 : "La qualité de l'enseignement est-elle réellement améliorée grâce aux TICE ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"La qualité de l'enseignement est-elle réellement améliorée grâce aux TICE ?" (EducPros) 29 Avr 2013 16:07 #5487

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"L’envers du tableau : ce que disent les recherches de l'impact du TBI sur la réussite éducative" 18 Mai 2013 23:28 #5778

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire cette étude du CRIFPE (au Québec : Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante) : "L’envers du tableau : ce que disent les recherches de l'impact du TBI sur la réussite éducative" (2012)

La conclusion :
Au-delà des stratégies marketing et des déclarations politiques à tout-va, il semble que peu d’éléments permettent une intégration pédagogique justifiée et avisée du TBI dans toutes les salles de classe du Québec. On peut donc s’étonner que tant d’incertitudes donnent lieu à un tel investissement qui, dans n’importe quelle compagnie, nécessiterait au préalable une analyse minutieuse des besoins réels des acteurs et des retombées (pédagogiques, dans notre cas), par le biais de recherches rigoureuses sur ses impacts. À moins qu’une telle analyse ait déjà été menée et qu’elle s’avère rentable sur d’autres plans que des considérations purement pédagogiques. Quoi qu’il en soit, et une fois de plus, les enseignants du Québec auront tout le temps de réfléchir à la pertinence de cette technologie... quand ils l’auront dans les mains!
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Equiper un enfant d'un ordinateur personnel n'augmente pas sa réussite scolaire" (Le Monde) 05 Jui 2013 21:50 #6225

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire dans "Le Monde" du 5/06/13 : "A quoi servent les tablettes à l'école ?"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Signalé par LK que je remercie beaucoup.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Equiper un enfant d'un ordinateur personnel n'augmente pas sa réussite scolaire" (Le Monde) 05 Jui 2013 22:09 #6226

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Cela coûte les yeux de la tête, mais en bons politiques, ils escomptent un retour dans les urnes. Et parfois, ça marche plutôt bien. Pour preuve, le destin d'un des précurseurs dans la distribution de tablettes électroniques. Dès 2010, du fond de la Corrèze qu'il présidait alors, un certain François Hollande avait doté 2 500 collégiens et 800 enseignants d'une ardoise numérique...
A ce sujet sur La vie moderne : www.laviemoderne.net/detox/24-marronniers-numeriques

Equiper un enfant d'un ordinateur personnel n'augmente pas sa réussite scolaire, viennent de conclure deux scientifiques américains, Robert W. Fairlie et Jonathan Robinson, à l'issue d'une longue étude publiée le 29 mai par le National Bureau of Economic Research.
J'attends avec impatience l'article du "Café Pédagogique", de "LudoMag" ou d'"EducaVox" qui rendra compte de cette première étude scientifique.

Le lien : "Experimental Evidence on the Effects of Home Computers on Academic Achievement among Schoolchildren" (accès restreint)

C'est la frénésie mondiale en matière d'équipement des écoles qui a interpellé les chercheurs.


En France, on ne connaît pas le montant de la facture, mais les seuls contribuables des Landes ont déjà laissé 52 millions d'euros dans cette opération, depuis 2001 ; ceux du Val-de-Marne (qui s'est lancé dans l'opération à la rentrée 2012) y consacreront 25 millions d'ici trois ans...
La Cour des comptes en fait-elle mention dans son rapport ? :devil:

Les inspecteurs généraux qui ont analysé les effets en France du plan "Un collégien, un ordinateur portable" du département des Landes, ont fait la même observation que nos deux chercheurs américains.
Voir ici : http://www.laviemoderne.net/forum/les-ecrans/1607-un-collegien-un-ordinateur-portable-dans-les-landes

Soit on s'en tient à une interprétation négative de ces expériences. Soit, au contraire, on estime que le jeu, par exemple, est un outil d'éducation, lui aussi.
Il suffisait d'y penser ! :santa:

Est-ce qu'on ne travaille pas son orientation en ligne ? Est-ce qu'on n'ouvre pas un peu son horizon en surfant ? Est-ce que se sentir dépositaire de cet objet n'empêche pas l'école buissonnière ?
:scratch:

A noter que le choix retenu pour le titre de l'article est pour le moins très discutable...
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Retour d’expérience sur l’utilisation généralisée de tablettes" (EducaVox) 17 Jui 2013 22:15 #6416

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire sur "EducaVox" du 17/06/13 : "Retour d’expérience sur l’utilisation généralisée de tablettes".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"L'apprentissage du vocabulaire retardé par les tablettes" (PourquoiDocteur) 29 Juil 2013 21:13 #6955

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire sur ce blog du "Nouvel Obs'" du 25/07/13 : "L'apprentissage du vocabulaire retardé par les tablettes".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Equiper les élèves d’un ordinateur n’améliore pas leurs résultats scolaires" (Institut Montaigne) 30 Juil 2013 15:43 #6959

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
L'étude : people.ucsc.edu/~jmrtwo/computers.pdf

Sur le blog de l'Institut Montaigne : "Equiper les élèves d’un ordinateur n’améliore pas leurs résultats scolaires" (26/06/13)

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"L'usage intensif des smartphones et ordinateurs bloquerait le développement du cerveau" 30 Juil 2013 16:49 #6969

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Encore un affreux rétrograde !

A lire sur "VousNousIls" du 30/07/13 : "L'usage intensif des smartphones et ordinateurs bloquerait le développement du cerveau".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"L'usage intensif des smartphones et ordinateurs bloquerait le développement du cerveau" 30 Juil 2013 22:19 #6984

  • Shane_Fenton
  • Portrait de Shane_Fenton
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Messages : 190
Ce nou­veau mal a été bap­tisé "démence digi­tale" par les méde­cins sud-coréens.

Rendons à César ce qui est à César : le concept de "démence digitale" a été, sinon inventé, au moins popularisé, par le neuroscientifique allemand Manfred Spitzer, qui en a fait un livre, sorti l'an dernier sous le titre Digitale Demenz (cf. la traduction d'une de ses interviews pour en savoir plus).
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 15 Aoû 2013 16:21 #7083

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
L'étude : www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0360131512002254

A lire en anglais sur "CBCNews" : "Laptop use lowers student grades, experiment shows" (14/08/13)

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 20 Aoû 2013 18:42 #7124

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Et en français dans "La Presse.ca" : "L'utilisation du portable en classe fait baisser les notes" (17/08/13)
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Bilan noir pour le tableau blanc dans les écoles" (Le Devoir) 22 Aoû 2013 15:51 #7151

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire dans "Le Devoir" du 22/08/13 : "Bilan noir pour le tableau blanc dans les écoles".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Bilan noir pour le tableau blanc dans les écoles" (Le Devoir) 22 Aoû 2013 15:52 #7152

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 22 Aoû 2013 16:00 #7153

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
Assez étonnamment, un compte-rendu de cette expérience dans "EducaVox" du 22/07/13 : www.educavox.fr/actualite/debats/article...ation-du-portable-en
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 23 Aoû 2013 15:26 #7167

  • Top
  • Portrait de Top
  • Hors Ligne
  • Accompli
  • Messages : 68
Pourtant, Rémi Mathis prêche partout l'inverse. :pendu:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 30 Aoû 2013 23:46 #7269

  • Shane_Fenton
  • Portrait de Shane_Fenton
  • Hors Ligne
  • Légendaire
  • Messages : 190
Petit retour d'expérience :

Dans l'école d'ingénieurs en informatique (privée) où j'enseigne, la décision a été prise depuis quelques années de prêter un ordinateur portable aux élèves qui rentraient en cycle ingénieur, et ce pour 3 ans. Ainsi, chaque étudiant aurait son ordinateur sous la main jusqu'à la fin de ses études (et après, il aurait la possibilité de le racheter à bas prix).

Les avantages ?
- Plus besoin de salles des machines (du moins, en cycle ingénieur), donc...
- Plus besoin de réaménager complètement les salles de TD existantes pour en faire des salles de TP
- Plus de problème d'encombrement lié à ce genre de salles (les étudiants qui se bagarrent pour avoir un poste, les profs qui se bagarrent pour avoir une salle, etc...).
- J'aurais bien rajouté que ça coûte moins cher, mais je n'ai aucun chiffre, et un portable peut coûter plus cher qu'un poste fixe.

Les inconvénients ?
- De nombreux élèves attendent que le professeur arrive en classe pour daigner ouvrir leurs machines, donc le temps qu'il l'allument...
- Le temps qu'ils regardent leurs mails...
- Le temps qu'ils regardent/actualisent leur page Facebook...
- Sur 1h30 de TD/TP, ils ont déjà perdu 1/2 heure (calcul optimiste)

Et naturellement, ils amènent leurs machines quand ils vont en cours... ou plutôt : quand ils daignent aller en cours.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Une expérience démontre que l'utilisation d'ordinateur portable affaiblit les résultats des étudiants" (CBCNews) 31 Aoû 2013 08:50 #7271

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
C'est parce que vous n'avez pas compris que ces élèves sont capables, contrairement à vous, de multitasking et développent des compétences sociales en cours. Si les portables démarrent si lentement, c'est parce votre école radine en ne fournissant pas des ultrabooks dernier cri, voire des tablettes de troisième génération. Quand à leur manque d'intérêt, c'est parce que ce que vous leur enseignez est dépassé. Il faut abandonner la posture magistrale et leur apprendre de façon collaborative, par pairagogie, l'informatique du futur, pas celle d'aujourd'hui, voyons. :santa:

J'ai bien aimé votre réflexion sur le modèle économique que représente cet équipement, une sorte de transition vers le BYOD.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Tablettes : utile à l'apprentissage des matières pour 80 % des Français" (ActuaLitté) 05 Sep 2013 12:13 #7356

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13145
A lire dans "ActuaLitté" du 05/09/13 : "Tablettes : utile à l'apprentissage des matières pour 80 % des Français".

Connectez-vous pour voir le message entier.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Tablettes : utile à l'apprentissage des matières pour 80 % des Français" (ActuaLitté) 05 Sep 2013 12:40 #7357

  • Wikibuster
  • Portrait de Wikibuster
  • Hors Ligne
  • Immarcescible
  • Messages : 723
Perso je trouve ça génial pour jouer, même d'ailleurs à part pour jouer je ne vois aucun intérêt particulier, ah oui surfer sur le web c'est bien aussi, enfin quand on a pas un PC sous la souris.
Ecrasons l'infâme !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.407 secondes
Propulsé par Kunena