Nouvelles technologies et résultats scolaires

Plus d'informations
25 Oct 2013 13:25 #8142 par Loys
Loys a répondu au sujet : Etude américaine : les usages numériques non-pédagogiques des étudiants pendant les cours
En anglais cette étude de l'UNL (University of Nebraska Lincoln) : "UNL study shows college students are digitally distracted in class" (23/10/2013)
Traduction à la volée approximative de quelques extraits :

L'étudiant moyen joue avec son matériel numérique en moyenne onze fois par jour pendant la classe [...] Plus de 80% reconnaissent que l'usage de leur smartphone, tablette ou ordinateur portable peut interférer avec leur apprentissage. Plus d'un quart déclarent que leurs résultats en souffrent.
Du devant de son cours sur le multimedia, il a souvent vu se faufiler des smartphones. La vue du fond de la classe pendant le cours d'un collègue sur les principes des mass médias était également révélatrice. "Ils ont leur ordinateurs ouverts mais ne prennent pas toujours des notes, a déclaré McCoy. Certains ont deux écrans ouverts - Facebook et leurs notes"
Plutôt que de s'en remettre à son expérience, McCoy a décidé d'essayer de quantifier à combien de reprises les étudiants quittent le fil de leurs enseignants pour celui de leurs tweets et textos. Pendant l'année 2012, il a enquêté auprès de 777 étudiants dans six universités et cinq états [...]
"Je ne crois pas que les étudiants considère cela comme toujours problématique. Ils pensent que ça fait partie de leur vie"
Combien de fois les répondants ont-ils déclaré utiliser leur appareil numérique pour des fins non pédagogiques pendant une journée standard :
1 à trois fois par jour : 35%
4 à 10 fois par jour : 27%
11 à 30 fois par jour : 16%
Plus de 30 fois par jour : 15%
Jamais : moins de 8%
Environ 86% ont déclaré envoyer des SMS, 68% vérifier leurs mails, 66% utiliser les réseaux sociaux, 38% surfer sur le Web et 8% jouer à un jeu. [...]
Une étude de 2012 a montré que 2 tiers des étudiants de 18-29 ans possèdent un smartphone [....] Une étude de 2013 par Experian Marketing Services a montré que les 18-24 ans envoient et reçoivent en moyenne 3853 SMS par mois.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2013 14:26 - 20 Nov 2013 14:27 #8483 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques" (Eduscol)
A lire sur "Éduscol" du 20/11/13 ce dossier : "Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques" .

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Nov 2013 14:27 #8484 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Tablettes tactiles : retours d'expérimentations et potentialités pédagogiques" (Eduscol)
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Déc 2013 19:54 - 11 Nov 2014 13:56 #8719 par Loys
Loys a répondu au sujet : "La tablette iPad faciliterait l'apprentissage de la science" (La Presse)
A lire dans "La Presse.ca" du 4/12/13 : "La tablette iPad faciliterait l'apprentissage de la science" .

Connectez-vous pour voir le message entier.

Et d'une manière générale sur l'iPad, voir l'étude enthousiaste sur l'iPad en classe de Thierry Karsenti.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Déc 2013 18:53 - 29 Déc 2013 18:54 #8996 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Usage des smartphones et réussite scolaire: des résultats à méditer" (Slate)
A lire sur "Slate" du 29/12/13 : "Usage des smartphones et réussite scolaire: des résultats à méditer" .

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Jan 2014 15:30 - 06 Jan 2014 15:50 #9050 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Perceptions des étudiants quant à l’utilisation des tablettes électroniques dans les classes universitaires" (RCAT)
A lire : "Perceptions des étudiants quant à l’utilisation des tablettes électroniques dans les classes universitaires" (automne 2013) de la "Revue canadienne de l'apprentissage et de la technologie" (RCAT)
L'étude est en anglais sauf ce résumé :

Résumé
Cet article évalue les attitudes des étudiants quant à l’utilisation de tablettes électroniques telles que le iPad d’Apple dans les classes universitaires. Les tablettes sont considérées comme des substituts aux ordinateurs portables. Les étudiants ont d’abord exprimé beaucoup d’optimisme à l’égard de cette technologie, et bien que leur perception se soit légèrement dégradée avec l’expérience de la tablette, leur attitude envers la technologie est restée très positive. La plupart des étudiants ont effectué une transition facile entre l’utilisation d’un ordinateur portable et celle d’une tablette. En outre, une fois que les étudiants ont adopté en classe les tablettes à la place de leurs ordinateurs portables, les types de tâches qu’ils accomplissaient avec les tablettes ont différé des celles qu’ils effectuaient précédemment avec l’ordinateur portable. Dans l’ensemble, les tablettes ont réduit les cas de comportements hors tâche durant les cours, comme l’utilisation du tchat et des réseaux sociaux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Jan 2014 15:44 - 06 Jan 2014 15:49 #9051 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Perceptions des étudiants quant à l’utilisation des tablettes électroniques dans les classes universitaires"
On ne cessera jamais de s'étonner d'une étude qui prend pour objet non pas la tablette mais l'iPad. :shock:
Un élément notamment semble étonnant :

Ce n'est pas comme si les activités de tchat avaient quasi disparu depuis (MSN n'existe d'ailleurs plus depuis 2006 puisqu'il est devenu Windows Live, une application qui n'est pas native sur l'iPad :devil: ) et que Facebook avait commencé à connaître uen certaine désaffection auprès des publics étudiants (voir ce fil : www.laviemoderne.net/forum/les-reseaux-c...-ne-serait-plus-cool ). Instagram, Google+, Pinterest ou Tumblr ne sont même pas cités...
Ajoutons que le multitâche sous iPad n'est pas très fonctionnel... :xx:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Jan 2014 21:54 #9082 par Loys
Loys a répondu au sujet : Les thèses en e-éducation
Un recensement intéressant proposé par Isabelle Quentin sur son blog : "Les thèses en e-éducation" .

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jan 2014 10:04 - 25 Jan 2014 10:08 #9324 par Loys
Loys a répondu au sujet : La valeur éducative des écrans baisse avec l'âge chez les 2-10 ans (NYT)
A lire dans le NYT du 24/01/14 cet article (en anglais) : "Screen Time Study Finds Education Drop-Off"


Connectez-vous pour voir le message entier.

Traduction approximative de quelques passages :

Selon une étude à paraître vendredi, moins de la moitié du temps que les enfants de 2 à 10 ans passent à regarder ou à interagir avec des écrans électroniques correspond à ce que les parents considèrent comme du temps éducatif. La plupart du temps est consacré à regarder la télévision sur des dispositifs nomades, avec une valeur éducative relativement faible.
Plus grave : plus les enfants grandissent, plus ils passent de temps exposés aux écrans et moins ils se consacrent à des activités éducatives : les 8-10 ans y consacrent ainsi la moitié du temps des 2-4 ans.
[...]
Selon l'étude, les 2-4 ans passent un peu plus de 2h par jour sur un écran, dont 1h16 avec des activités éducatives alors que les 8-10 ans passent plus de 2h30 par jour, mais avec seulement 42 minutes avec des activités éducatives. L'étude a été mené sur des déclarations de 1 577 parents.

Pour les 8-10 ans, seulement 28% du temps est éducatif, et encore : c'est ce que les parents considèrent comme éducatif.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jan 2014 18:15 - 11 Nov 2014 18:33 #9392 par Loys
Loys a répondu au sujet : "L’impact des loisirs des adolescents sur les performances scolaires" (Cahiers pédagogiques)
A lire dans les "Cahiers pédagogiques" (non daté) : "L’impact des loisirs des adolescents sur les performances scolaires" .

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jan 2014 18:59 - 29 Jan 2014 19:03 #9395 par mewtow
mewtow a répondu au sujet : "L’impact des loisirs des adolescents sur les performances scolaires" (Cahiers pédagogiques)
L'article date du 29 janvier 2014.
A noter que cet article semble être une " rediffusion ", avec des données mises à jour, de cet article : Les élèves qui lisent sont-ils meilleurs que ceux qui jouent aux jeux vidéos ?  . Cet ancien article se basait sur l’enquête de 2007 de la DEPP, tandis que le nouvel article se base sur l’enquête de 2008. Les conclusions entre les deux enquêtes sont similaires.
Sinon, un petit rappel, pour lire cette étude d'un point de vue critique : corrélation n'est pas causalité.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Fév 2014 20:10 - 11 Nov 2014 18:35 #9447 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Regarder beaucoup la téléréalité nuit aux résultats scolaires" (VousNousIls)
Il semble plutôt qu'il s'agit d'une enquête menée en 2011 : "C’est pourquoi la DEPP avait prévu une nouvelle enquête trois ans plus tard (en 2011) sur un large échantillon représentatif de 27 000 adolescents français (14 ans et demi) en classe de 3e de collège. Cette enquête est l’objet de cet article" ("Cahiers pédagogiques")
L'étude est payante. :evil:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Fév 2014 14:10 #9456 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Jouer aux jeux vidéo ne nuit pas aux résultats scolaires" (VousNousIls)
A lire dans "VousNousIls" du 04/02/14 : "Jouer aux jeux vidéo ne nuit pas aux résultats scolaires".

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Mar 2014 23:07 - 06 Mar 2014 23:08 #9800 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Lire et écrire avec les TIC, c’est gagnant !"
A lire sur le site du "2e symposium du transfert des connaissances" ("innover pour réussir") : "Lire et écrire avec les TIC, c'est gagnant."


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2014 16:13 - 10 Aoû 2014 15:51 #10103 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Limiter le temps d'écran améliore le sommeil, les résultats scolaires et le comportement" (ISU)
Une étude parmi d'autres (en anglais) : "Limiter le temps d'écran améliore le sommeil, les résultats scolaires et le comportement, d'après une étude de l'Iowa State University" à lire sur le site de l'université (31/03/14)

Connectez-vous pour voir le message entier.

A mettre en relation avec cet article du "Monde" le 24/03/14 : "Les adolescents, connectés même la nuit"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Aoû 2014 09:25 #11413 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Les écrans n'éduquent pas mieux les enfants que les parents" (Slate)
Et dans "VousNousIls" du 11/08/14 : "Utilisation des écrans avant 3 ans : pas de bénéfice pédagogique"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Aoû 2014 09:30 #11414 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Les écrans n'éduquent pas mieux les enfants que les parents" (Slate)
Il faut dis­tin­guer les pré­co­ni­sa­tions et la réa­lité des usages.
Les écrans n'invitent les parents pas à accom­pa­gner les enfants mais au contraire à les lais­ser seuls. Et ce avec d'autant plus de bonne conscience que les nou­veaux écrans écrans sont répu­tés "interactifs".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Aoû 2014 17:01 - 11 Nov 2014 18:39 #11431 par Loys
Loys a répondu au sujet : "L’incidence de l’utilisation de l’ordinateur à des fins personnelles sur la motivation et l’engagement scolaire" (thèse
Une thèse canadienne de Normand Roy : "L’incidence de l’utilisation de l’ordinateur à des fins personnelles sur la motivation et l’engagement scolaire"
A télécharger ici : papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream...1BF959DF0?sequence=2

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Aoû 2014 14:42 - 11 Nov 2014 19:01 #11470 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Japon: les élèves accros au mobile réussissent moins bien" (L'Express)
Dans "L'Express" du 26/08/14 : "Japon: les élèves accros au mobile réussissent moins bien"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Voir aussi : blogs.wsj.com/japanrealtime/2014/08/26/m...national-exam-shows/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Oct 2014 12:13 - 10 Fév 2018 21:37 #12092 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Apprendre avec le numérique ?" (André Tricot)
Sur l'ouvrage Apprendre avec le numérique (2014) d'André Tricot et Franck Amadieu, un article du "Café pédagogique" ( voir ce fil ).

Débarrassés de l'idée angélique du numérique miracle ou de l'idée réactionnaire du diable numérique, il faut essayer d'être rationnel avec le numérique.

Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot... :santa:

Les élèves utilisent mieux que nous le numérique car ce sont des "digital natives". On apprend mieux avec le numérique car il motive. Et puis il s'adapte mieux aux besoins des élèves .On a tous entendu ces affirmations.

Et certains, faux-nez de Microsoft, les ont même diffusées systématiquement... :P
Quelques exemples récents :
"Le numérique serait-il un levier de la motivation ? " (2013)
"Tablettes : Des effets positifs au primaire selon une étude suisse" (2014)
"Individualiser avec le numérique : Rêve et réalité" (2013)
...

Dans "Apprendre avec le numérique" (Retz), Franck Amadieu et André Tricot, tous deux membres du laboratoire Cognition Langues Langages Ergonomie du CNRS, passent au crible de la recherche 11 propositions populaires. Et ça fait mal. Car ils démontrent qu'il s'agit de mythes modernes.

Il est temps de s'en apercevoir quand la refondation de l'école doit se faire par le numérique. :santa:

Faut-il pour autant jeter le numérique à la poubelle des outils éducatifs inutiles ? Les auteurs ne le pensent pas. Ils s'en expliquent.

Ouf, nous voilà rassurés. C'est-à-dire que "le numérique" ne se résume pas à des "outils éducatifs". :santa:
On pourrait aussi discuter du fait que les outils éducatifs numériques ne le sont peut-être pas toujours ( 1 , 2 , 3 ). :devil:

A quelques jours de la publication d'un plan numérique de 800 millions d'euros, il faut oser remettre en cause l'efficacité du numérique dans l'enseignement.

Qui donc aurait cette audacieuse idée ? :mrgreen:

C'est ce que font André Tricot, professeur en psychologie et Franck Amadieu, maitre de conférence, dans un petit livre publié par Retz."Ce petit ouvrage défend un point de vue très simple : les mythes liés au numérique ont fait beaucoup de mal à la crédibilité des nouvelles technologies pour l'apprentissage".

Mais pas d'autres dommages ? :devil:

Ainsi l'ouvrage analyse 11 mythes numériques qu'il analyse en s'appuyant sur les travaux scientifiques. Le numérique motive les élèves ? Parfois oui. Mais c'est sans rapport avec son efficacité.

Voilà qui me rappelle un article de LVM : "Pour ma part je propose non pas un forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative, mais un simple hommage aux enseignants consciencieux, à leur compétence et à leur efficacité éducative."

Le numérique permet un apprentissage plus actif ? Tout dépend du scénario.

Effectivement... même s'agissant de scenarii promus par le MEN !

Vrais empêcheurs de ronronner béatement, les auteurs nous remettent les pieds sur terre.

Enfin surtout au "Café pédagogique"... Curieusement, quand j'ai fait ma petite expérience il y a deux ans, François Jarraud était moins accueillant : à relire lentement !

"Les outils ne sont que des outils.

Voire ils n'en sont pas. Voire les objets numériques ne sont pas des "outils".

Quand on leur assigne cette place alors les outils numériques ont un potentiel formidable".

Oui, tout est dans la potentialité : mais les usages concrets et réels que font les plus jeunes des "objets" numériques ?

Car l'ouvrage n'est pas une oeuvre de technophobes.

Tiens, une nuance : on peut critiquer les usages numériques sans être "technophobe". Il y a du progrès. :P

Les deux auteurs travaillent depuis des années sur les usages éducatifs du numérique. C'est cette connaissance qui les amène à baliser le terrain du numérique à l'école. Et à interroger du coup encore une fois les politiques.

Puisse le "Café" s'interroger à son tour.

Vous vous attaquez dans ce livre à 11 mythes sur le numérique. Par exemple celui des Digital Natives.
Derrière cette affirmation des Digital Natives, il y a une littérature fondée sur aucune donnée empirique. L'article de Prensky relève de l'opinion. Surtout on confond le fait que les personnes qui utilisent un ordinateur apprennent à effectuer des tâches spécifiques avec l'idée que cela donne des qualités spécifiques individuelles. Par exemple on sait que ceux qui jouent beaucoup aux échecs deviennent bons au jeu d'échec. Cela ne les rend pas plus intelligents.

La notion de "natifs du numérique" est pourtant le levier habituel pour adapter l'école à ce nouveau public.

Autre affirmation, le numérique motiverait les élèves. Qu'en pensez-vous ?
Les résultats corroborent davantage cette affirmation. Assez souvent, mais pas systématiquement, c'est le cas.

Comme tout changement dans les pratiques ou dans les disciplines. Mais un tel intérêt ne se maintient pas dès qu'il s'agit de fournir un effort prolongé, numérique ou pas. Sauf à faire totalement disparaître la notion d'effort, ce qui entre bien dans la perspective de la gamification de l'école.

Le problème c'est que ce n'est pas parce qu'on est plus motivé qu'on apprend de façon plus efficace.

Voilà qui a le mérite d'être dit. :topla:

Motiver l'élève est une condition nécessaire mais pas suffisante.

On pourrait en discuter : la motivation, quand elle vient de l'extérieure, est-elle une vraie motivation ?

Ce qui est important c'est la qualité du scénario pédagogique de l'enseignant. L'élève n'est pas toujours le meilleur évaluateur de la pertinence d'un outil pour apprendre.

Comment le serait-il ? :shock:

Dernière affirmation : le numérique permet d'adapter l'enseignement aux élèves. Vous dites ?
Je travaille précisément cette question, celle des tuteurs intelligents, depuis des années. Et c'est décevant. Il y a bien une capacité des systèmes numériques à diagnostiquer les erreurs des élèves et à s'y adapter. Mais les résultats sont modestes. Cela reste fruste.

Dommage car on vient de généraliser les tuteurs intelligents pour les élèves en difficulté des collèges défavorisés. :fur

Finalement ne demande-t-on pas au numérique de régler tous les problèmes de l'Ecole ?
Je le crois. On lui prête des vertus miraculeuses. Mais le numérique n'est qu'un outil. N'attendons pas de lui plus que ce qu'il est. Par contre, quand on a compris cela, on peut avoir des attentes rationnelles.

Avec la seule nuance que le numérique n'est un "outil" que par abuse de langage.

Une question n'est pas abordée dans le livre et je m'en étonne. C'est la question sociale. Le numérique augmente-t-il ou diminue-t-il les inégalités scolaires liées aux inégalités sociales ?
C'est une question que nous ne soulevons pas car là on n'est pas dans le mythe. Je suis convaincu que l'Ecole doit compenser les inégalités numériques. Effectivement quand on a un ordinateur à la maison on apprend à réaliser certaines tâches.

La présence d'un ordinateur dans la chambre est un facteur d'échec scolaire.

Si on n'en a pas, on crée un coût social. Les enquêtes semblent montrer que ce facteur perd de l'importance. Mais du coup ceux qui sont exclus du numérique sont encore plus à part.

Les "exclus du numérique" le sont de plus en plus souvent volontairement.

L'ouvrage n'aborde pas la question de la culture numérique. L'école peut-elle se passer du numérique et de l'apprentissage de cette culture ?
L'école doit faire acquérir cette culture numérique.

Il faudrait commencer par la définir. Depuis quand un objet technique définit-il une "culture" ?

Par exemple il faut faire acquérir aux élèves les capacités à évaluer l'information...

Compétence qui n'a rien de numérique et existait bien avant le numérique... Elle exige d'ailleurs une culture propre et une capacité de raisonnement, plus que jamais nécessaires.

...qu'ils n'acquièrent pas simplement en utilisant tous les jours l'ordinateur. Etre un usager ne suffit pas. Il y a bien des compétences numériques à acquérir. Et l'école sert justement à apprendre ce que le seul fait de grandir ne permet pas d'apprendre.

Rien de nouveau sous le soleil en somme : l'école, en faisant son travail, permet parfaitement d'entrer dans le monde numérique.

N'a-t-on pas des études qui montrent qu'on peut apprendre mieux avec le numérique ?

Petite inquiétude chez le partenaire de Microsoft.

Bien sûr que oui. Il y a des apprentissages plus efficaces avec le numérique. Mais à chaque fois il faut être précis. C'est tel apprentissage avec tels élèves dans tel contexte. On sait par exemple que les images animées ou les simulateurs permettent une compréhension meilleure.

Ou pas, comme nous l'avons vu avec les vidéos des "fondamentaux" en ligne sur Canopé.

Mais à condition de permettre aux élèves d'apprendre d'abord des connaissances sur les systèmes qu'ils ont à apprendre. Il y a des bénéfices mais ils sont spécifiques.

Voilà qui est très évasif... :scratch:

Cette semaine le président de la République va annoncer un plan numérique doté de 800 millions d'euros visant à généraliser l'usage des tablettes à l'école et au collège. Vous en pensez quoi ?
C'est important d'avoir une politique de moyens.

Même si c'est un "mythe". :doc:

Mais ce n'est qu'une politique de moyens. En soi ça ne règle aucun problème.

Donc c'est important même si ça ne règle rien.

Ca ne prend de la valeur que si on a des idées précises sur ce qu'on va en faire.

Pas de chance ! On équipe massivement et on verra bien : voilà l'histoire de l'informatique et du numérique depuis plus de trente ans !

Il ne faut pas en attendre des miracles. Il faut d'abord faire confiance aux enseignants sur l'utilisation qu'ils peuvent faire de ces moyens. Et il faut investir dans leur formation et des travaux sur l'évaluation des plus values spécifiques apportées par les outils numériques.

Autant dire que c'est pour demain ! :P

Au final ce sont les enseignants sur le terrain qui sont les meilleurs juges à condition qu'ils soient formés.

Meilleurs juges mais jamais consultés !
A noter qu'on ne peut pas être juge si on n'a pas été formé...

Débarrassés de l'idée angélique du numérique miracle ou de l'idée réactionnaire du diable numérique, il faut essayer d'être rationnel avec le numérique.

Ni pour ni contre, bien au contraire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Oct 2014 09:24 - 27 Oct 2014 09:32 #12162 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Temps d'écran des enfants: les règles à vraiment mettre en place cette année" (Huffington Post)
A lire dans le "Huffington Post" du 25/10/14 : "Temps d'écran des enfants: les règles à vraiment mettre en place cette année" (article traduit).

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Oct 2014 09:33 #12163 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Temps d'écran des enfants: les règles à vraiment mettre en place cette année" (Huffington Post)

Les chercheurs ont constaté une baisse régulière des résultats scolaires à partir d’une demi-heure de temps d’écran par jour. Cette baisse était beaucoup plus prononcée après deux heures et, au-delà de quatre heures, la moyenne générale de l’enfant chutait d’une classe.

Nous savons qu’un petit Américain passe en moyenne huit heures par jour devant un écran

:spider:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Oct 2014 02:34 - 11 Nov 2014 15:06 #12216 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Une baisse régulière des résultats scolaires à partir d’une demi-heure de temps d’écran par jour" (Huffington Post)
A lire dans le "Huffington Post" du 25/10/14 : "Temps d'écran des enfants: les règles à vraiment mettre en place cette année" (article traduit).

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Oct 2014 09:07 - 07 Sep 2015 17:21 #12217 par Loys
Loys a répondu au sujet : "L'école à l'heure du numérique" : "des résultats spectaculaires" (Le Nouvel Obs)
Caroline Brizard dans le "Nouvel Obs" : "L'école à l'heure du numérique : ils ont testé, ils ont adoré" (29/10/14)

Connectez-vous pour voir le message entier.

L'école à l'heure du numérique : ils ont testé, ils ont adoré
La révolution high-tech s'installe dans le paysage scolaire. Elle bouleverse les manières d'apprendre et donne des résultats spectaculaires.

Les résultats sont donc évalués... par les élèves.
On notera toute la mesure et la prudence journalistique : "adoré", "à l'heure du", "révolution", "boulverse", "spectaculaire"...

Les résultats sont effectivement "spectaculaires" : de jolis selfies de toutes les couleurs ! :santa:

L'ordinateur, la tablette, le tableau numérique interactif (TNI), l'espace numérique de travail (ENT) : bienvenue aux outils de l'école 2.0 !

Ah... Ce n'est pas un article de journal, mais une publicité.

Une Direction du numérique pour l'Education (DNE) vient d'être créée au ministère de l'Education. Quelque 9.000 établissements scolaires (sur 60.000) sont désormais connectés au très haut débit. Et, même si beaucoup de professeurs continuent de dédaigner cette technologie, les pratiques progressent.

Le numérique, c'est donc le "progrès".
Commençons par la vitrine numérique de M. Fourgous dans la ville aux milliers de tablettes :

Les Anglais parlent aux Français
"Hello, good morning children !" Le visage avenant de Mark, l'étudiant anglais, apparaît en haut du tableau numérique interactif, une sorte de grand écran tactile connecté. Il parle depuis Oxford. La classe de CM2 de Pascale Sellin, à l'école de la Commanderie d'Elancourt (Yvelines), démarre une leçon d'anglais en visioconférence. Les stores sont baissés.

Une séance plutôt qu'une leçon, en l'occurrence...

Via une webcam, Mark voit la classe. Il sourit aux élèves regroupés devant l'écran. "How are you today ?" Ils ont préparé leur réponse et entonnent en choeur : "We're fine, thank you." Des photos s'affichent sur la partie libre de l'écran, pour étayer une situation simple : Mark veut rendre visite à sa soeur Jenny "in Wales". Une carte de l'Angleterre surgit. "Benoît, can you come to the board and find Wales on the map ?" Benoît se lève et vient pointer l'endroit avec le stylet. "Well done !" Tous les quinze jours, les élèves s'immergent une demi-heure dans la langue anglaise.
On essaie de faire comme si on parlait à quelqu'un", résume Marion, 10 ans.

C'est bien résumé. On est loin de l'enseignement personnalisé et de l'interaction vivante...

L'étudiant anglais suit un script élaboré à l'avance, dont Pascale Sellin a travaillé les mots et les tournures avec ses élèves. "Ils sont ravis", résume-t-elle.

Et ça : c'est un résultat "spectaculaire" !
Bon, ce genre d'initiative est plutôt bienvenue dans la France rurale, où les étudiants anglais ne sont pas faciles à trouver. A supposer qu'on estime nécessaire l'apprentissage de l'anglais en primaire.

S'épanouir dans le "Cocon"

:rirej

Dans la classe de SVT (Sciences de la vie et de la terre), la dissection de la souris se fait en binôme. Les élèves de 5e observent la marche à suivre sur leur tablette et vont à leur rythme.

Ce qui est très confortable pour l'enseignant, qui n'a plus à conduire la classe. :doc:

Ils photographient le résultat, avant d'utiliser l'application Skitch, qui permet de pointer les différents organes sur le cliché.

Plus besoin de fournir un travail de représentation ! :cheers:

Ce va-et-vient entre le concret et l'image fonctionne bien. "Les élèves sont plus impliqués et ils mémorisent mieux la leçon", constate Carole Dellea, leur professeur.

L'implication n'a rien à voir avec l'efficacité... Pour le reste, c'est très impressionniste et très discutable. Le travail de représentation est peut-être plus efficace que l'appui sur un bouton pour prendre une photographie.

L'outil est aussi utilisé en français. Les élèves peuvent faire un brouillon numérique de leur devoir, que je corrige et que je leur renvoie ", explique Carole Guérin, professeur de français.

Et le e-brouillon, ça change tout par rapport à un brouillon non numérique : c'est "spectaculaire" !

Le collège Mendès-France de Tourcoing (Nord) est l'un des vingt-trois Collèges connectés de France (Cocon). Il est équipé de cinq salles équipées d'ordinateurs. Et tous les élèves ont accès à l'ENT du collège, où ils trouvent le cahier de textes numérique avec les devoirs à faire, leurs notes et une messagerie pour communiquer entre eux et avec leurs professeurs.

Comme partout en fait...

L'expérience a commencé en 2013. "Elle a un effet bénéfique sur l'ambiance générale de l'établissement", note le principal, Jacques Melerowicz.

Un effet mesuré scien-ti-fi-que-ment. :doc:
En même temps il serait malvenu de dire le contraire quand on bénéficie d'un "CoCon".

Réapprendre à apprendre
Au collège Saint- Joseph du Guilvinec (Finistère), les élèves de 5e travaillent souvent par groupes de quatre. Les tâches sont partagées : recherche d'informations, prise de notes, distribution du temps de parole... Et surveillance de la pendule.

Encore un cours reposant pour l'enseignant : vive l'autonomie !

Les tablettes, interconnectées, leur permettent d'élaborer un devoir commun. "Ils apprennent à s'écouter et à échanger leurs rôles", explique Jean-Philippe Abgrall, le professeur de technologie.

On communique tellement mieux par tablettes interposées : sans elles, comment pourrait-on faire ?

Mais le projet ne s'arrête pas là. Il promeut une autre façon d'apprendre. Chaque soir, sur son ardoise nouvelle manière, l'élève note ce qu'il a retenu des notions vues dans la journée et se fabrique une sorte de test sur sa tablette ;

C'est très nébuleux... En tout cas, plus besoin de faire cours : l'élève fabrique son propre cours, et ça c'est "spectaculaire".

le lendemain matin, il y répond, vérifie ce qu'il a retenu et ce qu'il n'a pas compris des enseignements de la veille, et transmet ce bilan aux professeurs, toujours via sa tablette.

Une usine à gaz, en fait. Et le plus important a donc lieu hors du cours.

Le professeur a directement sur son ordinateur une vision des besoins de chacun".

C'est toujours plus "direct" par l'intermédiaire d'un média.

Bilan de cette démarche réflexive ?
Les élèves mémorisent mieux, ils prennent plaisir à apprendre et développent une intelligence collective."

Pour l'intelligence individuelle on repassera. On reste toujours dans l'impressionnisme des résultats.

L'expérimentation a démarré en 2013 avec une classe. Elle s'étend cette année au collège privé Saint-Gabriel à Pont-l'Abbé (Finistère).
Une tablette en plus, des kilos en moins

Et ça, c'est décisif pour l'avenir de l'école.

Chaque matin, Gaston, 11 ans, part en classe le pied léger. Il n'a plus de manuels à emporter, "sauf celui d'anglais".

Mauvais esprit ! :evil:

A la maison, il consulte ses livres scolaires en se connectant à l'espace numérique de travail du collège Beaumarchais, à Paris, où il est entré en 6e. Son cartable pèse moins de 5 kilos, le poids des cahiers. Un réel progrès.

Et avec l'iPad dernière génération, le cartable est encore lighter. :doc:
En l'occurrence, si les manuels sont consultables sur l'ENT, à quoi bon avoir une tablette ? Il suffirait de conserver les manuels au collège... Ce serait beaucoup moins cher et plus sûr... :roll:

On a eu des cartables à 17 kilos !" s'exclame le principal, Jean-Luc Guéret.

:P

Pour les 10% de parents qui n'ont pas internet ou qui refusent que leur enfant aille sur l'ordinateur, le collège dispose de versions "papier".

Encore de mauvais esprits mais on finira bien par les obliger à proposer une connexion Internet à leurs enfants.

J'utilise toujours le manuel numérique dans ma classe... Sauf quand j'ai des problèmes de connexion", précise Grégoire Pralon, professeur d'histoire.

:P

Ce manuel n'est encore souvent qu'une photo de la version papier : peu d'entre eux ont été "enrichis" avec des liens hypertextes.

L'investissement (tablettes + manuels) valait le coup !

Néanmoins, ils coûtent cher, et le principal a donc décidé de basculer progressivement vers des manuels "en accès gratuit proposés par des associations de professeurs, comme Sésamath".

Sinon il y a Kartable.fr.

La "classe inversée"
On fait le cours à la maison, et les devoirs en classe", résume Ferdaos, 15 ans.

La partie la plus délicate tout seul : c'est logique ! :santa:

Au collège Anselme-Mathieu d'Avignon, classé en zone violence, Mounira Rovini enseigne à des élèves de 4e Segpa (Section d'enseignement général et professionnel adapté) en difficulté scolaire. En maths, elle pratique avec eux la "classe inversée". Elle leur donne à voir chez eux des vidéos qui présentent les notions qu'elle traitera ensuite en classe...

C'est très pédagogique de séparer la découverte de la notion et son exploitation. :doc:
Voir aussi : www.laviemoderne.net/mirabilia/85-marcher-sur-la-tete
Et ici plus question de laisser le choix aux parents. :fur

... et un questionnaire à remplir. "Le lendemain, quand ils sont avec moi, je les mets par petits groupes, avec des exercices d'application adaptés à leurs besoins", explique le professeur.

C'est pratique de faire cours dans ces conditions. D'ailleurs il n'y a plus besoin de faire cours à proprement parler. On vient d'inventer le cours le plus "magistral" du monde... mais sans maître !

Elle utilise les vidéos de la Khan Academy (1), une plateforme américaine d'apprentissage en ligne qui propose des vidéos pédagogiques "très bien faites et adaptées à leur niveau". Et traduites en français depuis la rentrée. La classe inversée lui libère du temps pour mieux aider ses élèves.

Comprendre que les autres n'ont pas besoin de professeur finalement. :spider:

Chez ces gamins de 14 ans qui avaient une très mauvaise image d'eux-mêmes, elle note "de gros progrès" en mathématiques, "une confiance retrouvée dans leur capacité d'apprendre". Et l'ambiance est meilleure.
Ils ont cessé de s'insulter en classe et de se lever pour se taper dessus."

A défaut de résultats scolaires, l'hypnotisme des écrans produit ce résultat "spectaculaire". Un article qui finit en beauté ! :cheers:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Oct 2014 23:26 #12231 par Desbois
Desbois a répondu au sujet : "L'école à l'heure du numérique" : "des résultats spectaculaires" (Le Nouvel Obs)
Y a-t-il une évaluation des connaissances des élèves à l'issue de ces spectacles ?
C'est aussi le nœud du problème. Endormir les gamins avec des jouets, c'est vieux comme le monde, mais progressent-ils ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Nov 2014 09:57 #12251 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Apprendre avec le numérique ?" (André Tricot)
Réponse de Bruno devauchelle sur son blog : "Efficacité du numérique et preuve scientifique" (31/10/14)

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
Plus d'informations
04 Jui 2015 23:55 - 20 Oct 2015 14:36 #14075 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Les écoles qui interdisent les téléphones mobiles obtiennent de meilleurs résultats scolaires" (The Guardian)
Dans "The Guardian" (en anglais) : "Les écoles qui interdisent les téléphones mobiles obtiennent de meilleurs résultats scolaires"
Research by Louis-Philippe Beland and Richard Murphy, published by the Centre for Economic Performance at the London School of Economics : “Ill Communication: The Impact of Mobile Phones on Student Performance”
Edit :
Compte-rendu en français (octobre 2015) : www.laviemoderne.net/forum/ecrans/24-bri...byod?start=120#14966

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Sep 2015 17:28 - 07 Sep 2015 17:28 #14580 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Chaque heure devant un écran est corrélée à de plus mauvais résultats scolaires" (The Conversation)
Sur "The Conversation" (UK) du 4/09/15 : "Every hour you spend in front of a screen is linked to poorer exam results"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Sep 2015 00:16 - 15 Sep 2015 09:42 #14696 par Loys
Loys a répondu au sujet : "Les élèves, les ordinateurs et l'apprentissage " (OCDE)
Rapport PISA très critique.
"Students, Computers and Learning - Making the Connection" OECD 15 Sep 2015, 12:00 AM UTC
Sous embargo à cette heure.
Un premier compte-rendu amusant ici : www.laviemoderne.net/forum/mirabilia/757...nkoff?start=20#14694
Edit du 15/09/15 : www.oecd.org/fr/education/students-compu...9789264239555-en.htm
La note pour la France : www.oecd.org/pisa/keyfindings/PISA-2012-...uters-france-fre.pdf

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.373 secondes
Propulsé par Kunena