Choses vues


Trois indices, une énigme

Le mystère du vol Lisbonne-Ouarzazate

Une jeune Maître de conférences de Paris 8 nous fait parvenir l'énigme que Jean-Noël Darde (auteur du blog Archéologie du copier-coller) a soumis il y a quelques jours aux membres des Conseils scientifique et d'administration et aux experts de la Commission déontologie de cette université.

Quand les Jeux sont (déjà) faits

L'esprit et la lettre des jeux olympiquesAprès la célébration consensuelle de l’esprit olympique aux Jeux de Londres 2012, il est instructif de se livrer à quelques petits calculs pour en tirer des conclusions pas toujours agréables.

Chronique estivale de la servitude volontaire

Câbles, cordons, prises etc.

Demain, départ en vacances… enfin le grand air, la nature, les petits plaisirs simples de la vie !

Les ENT à l’école, ou chronique d’une gabegie annoncée

Les ENT à l'école

Pas d’école numérique sans espaces (ou environnements) numériques de travail (ENT) grâce auxquels chaque utilisateur peut communiquer ou peut consulter l’emploi du temps, le cahier de texte, les absences, les notes et moyennes, le manuel numérique etc.

Le nouveau miracle pédagogique

Les enseignants innovants

Le nouveau Ministre de l’Éducation, Vincent Peillon, vient de participer au 5ème Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative (FEIEE), Forum à l'initiative du Café pédagogique en partenariat avec - entre autres - Microsoft.

Réflexions désabusées sur de pâles copies de BTS

Les corrections de copies de BTS 1

Lorsqu’on passe quatre jours pleins à corriger des copies de BTS, et même en essayant de voir le bon côté de cette mission (« je vais m’enrichir au contact des collègues », « ça va me changer des copies de bac ou de brevet », « ce n’est pas trop loin de chez moi », au choix), on ressent à la vérité une certaine tristesse, mêlée d’ennui et de colère.

L'ennemi numérique intérieur

Les ordinateurs dans les bibliothèques

En ces temps de vacances scolaires, il n’y a personne dans ma bibliothèque municipale. Les allées de livres sont désespérément désertes et les rares bibliothécaires s’ennuient.