Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : La suppression du redoublement

La suppression du redoublement 20 Oct 2012 21:13 #1648

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
La suppression du redoublement

Bon, on ne dit plus "redoublement" mais "maintien". On parle également de "taux de retard" :


Quelques chiffres et graphiques du Ministère de l’Éducation nationale :

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]


A lire sur le sujet :



Article dans LVM :
- "DEPP Impact - La suppression du redoublement, un vrai miracle éducatif" (nov. 2014)
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le redoublement, bientôt un (mauvais) souvenir ?" (EducaVox) 20 Oct 2012 21:13 #1649

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire sur "EducaVox" du 20/10/12 : "Le redoublement, bientôt un (mauvais) souvenir ?" par Eveline Charmeux.

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Notre analyse :

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Redoublement : le rapport du HCE et l'étude de l'IREDU (2004) 21 Oct 2012 22:52 #1655

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Penchons-nous sur le rapport du HCE en 2004 ("Les apports de la recherche sur l’impact du redoublement comme moyen de traiter les difficultés scolaires au cours de la scolarité obligatoire").

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 24 Oct 2012 00:26 #1688

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire sur "Slate" du 23/10/12 : "Le redoublement, spécialité française, injustice nationale" par Monique Dagnaud, sociologue et directrice de recherche au CNRS.

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Notre analyse :

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 24 Oct 2012 13:30 #1692

  • mihailovich
  • Portrait de mihailovich
  • Hors Ligne
  • Accompli
  • Messages : 40
A confronter avec http://skhole.fr/l%E2%80%99inefficacit% ... A9r%C3%A9e
et http://michel.delord.free.fr/redoub-nbulle.pdf

Les motivations profondes des contempteurs du redoublement sont-elles vraiment d'ordre pédagogique ? :xx:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 24 Oct 2012 18:29 #1696

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire effectivement.

Tout le monde se donne le mot en ce moment... :shock:

A lire sur ce blog du "Monde" : "Le redoublement n’améliore pas la performance des élèves, en général" (24/10/12)

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Analyse :

Attention : Spoiler ! [ Cliquer pour agrandir ]
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"A Sarcelles, redoubler est une fatalité" (Loys Bonod) 24 Oct 2012 21:08 #1699

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Pour le plaisir, je vais citer ce que je disais dans "Libération" le 2/07/2004 : "A Sarcelles, redoubler est une fatalité"

Nota importante : le titre n'est pas de moi, et je considère même qu'il trahit ma pensée. :fur

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

A lire sur le sujet du redoublement cette note technique de Michel Delord datée de la même année : michel.delord.free.fr/redoub.pdf

A l'époque il fallait prendre exemple sur le modèle britannique et son "taux de retard quasiment nul". Michel Delord explique pourquoi les résultats du Royaume-Uni à PISA étaient alors contestables.

Michel Delord écrit:
Dans le Monde du 27/05/04 est mis en avant le caractère exemplaire des systèmes d'éducation nordiques et, en particulier, le cas du " Royaume-Uni [qui]affiche un taux de retard quasiment nul de ses élèves de 14 ans (1 %)"et qui, selon les tests PISA obtiendrait de très bons résultats dus aux réformes des dernières années. Or, ce sont en fait les tests PISA qui sont biaisés3 pour favoriser ce modèle éducatif. Heureusement, ce n'est pas un Français qui le dit mais l'étude de la revue d'Education d'Oxford " Cautions on OECD's Recent Educational Survey"

Avec le recul, même en s'appuyant sur les résultats PISA (dont on peut par ailleurs douter), on ne peut que lui donner raison puisque entre 2000 et 2009, on constate que les résultats du Royaume-Uni à PISA font partie de ceux qui s'effondrent le plus dans le classement PISA. A l'écrit le Royaume-Uni est ainsi passé de 523 points à 494 points (quand la France passe de 505 à 495)... :devil:
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 07 Nov 2012 00:01 #1787

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Pour commenter plus avant cette affirmation...
Très massif avant les années 1995, le redoublement, sans toutefois disparaître, est devenu progressivement moins fréquent, et à connu une diminution après 2005

...je recommande la lecture de ce billet de Pedro Cordoba sur son blog : "Combien de redoublants dans les années 1960?" (6/11/12)

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 12 Déc 2012 21:15 #2261

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Un nouvel article dans "Le Monde" : "Une association de parents d'élèves réclame la suppression du redoublement en primaire" (11/12/12)

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 12 Mar 2013 13:44 #4470

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire dans le "Figaro" du 11/03/13 : "Peillon veut diminuer le nombre de redoublements".

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le redoublement devra être exceptionnel" (Le Figaro) 14 Mar 2013 23:26 #4514

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Flash actu du "Figaro" ce 14/03/13 : "Le redoublement devra être exceptionnel".


Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 15 Mar 2013 10:57 #4515

  • Seb
  • Portrait de Seb
  • Hors Ligne
  • Candide
  • Messages : 16
Le redoublement n'est-il déjà pas exceptionnel ? Sur les 3 trois classes que je côtoie (2 secondes, 1 première, soit 90 élèves), il y a un seul élève redoublant le niveau en question. Dans mon souvenir, dans toutes les classes de lycée où j'ai été élève, il y avait toujours 2 voire 3 redoublants, et ce n'était il n'y pas si longtemps.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le marronnier du redoublement 15 Mar 2013 11:07 #4516

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Effectivement. Les cycles d'une part et les consignes données aux chefs d'établissement d'autre part ont déjà contribué à réduire de moitié les redoublements en 25 ans, avec les résultats scolaires mirifiques que nous pouvons constater. D'une certaine manière le redoublement est déjà exceptionnel, mais par "exceptionnel", dans l'amendement voté, il faut comprendre "pour raison médicale".

Les chiffres alarmants dans le tableau posté plus haut indique seulement la proportion d'élèves ayant redoublé une fois dans la scolarité, ce qui ne correspond pas à un taux de redoublement par niveau par exemple.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"y a-t-il des alternatives efficaces au redoublement scolaire ?" (Atlantico) 06 Jui 2013 10:06 #6234

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A contre-courant de ce marronnier, ce point de vue de Jean-Rémi Girard (SNALC) dans "Atlantico" du 5/06/13 : "Pour l’OCDE, il nous coûte 2 milliards d’euros mais y a-t-il des alternatives efficaces au redoublement scolaire ?"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Tu auras un an de retard, mon fils" (Le Monde) 23 Aoû 2013 22:10 #7169

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Un autre point de vue à contre-courant à lire dans "Le Monde - Style" du 22/08/13 : "Tu auras un an de retard, mon fils"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Vincent Peillon veut en finir avec le redoublement" (Stanislas Kowalski) 26 Fév 2014 16:51 #9729

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire sur "Contrepoints" du 25/02/14 : "Vincent Peillon veut en finir avec le redoublement" par Stanislas Kowalski.

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Vincent Peillon veut en finir avec le redoublement" (Stanislas Kowalski) 12 Mar 2014 21:26 #9854

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le redoublement est nuisible au climat scolaire (étude)" (VousNousIls) 12 Mar 2014 21:28 #9855

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
A lire dans "VousNousIls" du 12/03/14 : "Le redoublement est nuisible au climat scolaire (étude)"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le redoublement est nuisible au climat scolaire (étude)" (VousNousIls) 12 Mar 2014 21:31 #9856

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le redoublement est nuisible au climat scolaire (étude)" (VousNousIls) 12 Mar 2014 23:21 #9859

  • archeboc
  • Portrait de archeboc
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 666
Selon l'étude, ce sont les élèves qui pose­raient le moins de pro­blèmes en temps nor­mal, qui ont le plus de chances de mal tour­ner à proxi­mité d'élèves délin­quants plus âgés.

Mesurer ce qu'aurait donné un élève s'il n'avait pas redoublé, c'est déjà difficile. Je me demande comment on fait pour détecter, parmi les élèves qui partent en vrille, ceux qui poseraient le moins de problèmes en temps normal.

En tout cas, ceci abonde dans le sens de ma suggestion antérieure (en première page de ce fil) : les cancres les plus désespérants doivent impérativement se voir imposer non un redoublement mais un saut de deux ou trois classes, pour garantir qu'ils ne pourront jouer les caïds.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

""Décolâge", l'arme de la Belgique francophone contre le redoublement" (France Info) 13 Mai 2014 21:30 #10472

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Sur "France Info" du 12/05/14 : ""Décolâge", l'arme de la Belgique francophone contre le redoublement" par Emmanuel Davidenkoff.

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

""Décolâge", l'arme de la Belgique francophone contre le redoublement" (France Info) 13 Mai 2014 21:30 #10473

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le ministère décrète la fin du redoublement" (Café pédagogique) 04 Juil 2014 22:12 #11160

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Dans le "Café" du 04/07/14 : "Le ministère décrète la fin du redoublement"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Et "Redoublement : Un cadavre trop grand pour Benoît Hamon ?"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

A lire aussi sur LVM : "CNESCO : Des orientations stratégiques qui n'oublient pas le redoublement".
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Le ministère décrète la fin du redoublement" (Café pédagogique) 06 Juil 2014 18:59 #11186

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
S'il est une chose qui caractérise le système éducatif français c'est bien la masse des redoublements. Même si le taux de redoublement a beaucoup diminué, selon Pisa 2012 encore 28% des élèves de 15 ans déclarent avoir redoublé au moins une fois en France contre 12% pour la moyenne des pays de l'OCDE. En 2009, ce taux était de 38% et la France était championne des pays de l'OCDE.
Une baisse impressionnante en seulement trois ans. Quand il s'agit de réformer pour économiser, l’État peut être très efficace.

De nombreuses études, à commencer par celles de T. Troncin ou D. Meuret, ont pourtant souligné l'inefficacité pédagogique du redoublement. Pour D. Meuret, "en règle générale, à l'école et au collège, le redoublement s'avère peu équitable et inefficace du point de vue des progrès individuels des élèves.
On comprend mal comment ces deux arguments, très discutables, peuvent de toute façon être mis sur le même plan.

Il affecte négativement la motivation, le sentiment de performance et les comportements d'apprentissage de ceux-ci et les stigmatise :
Alors que les élèves n'ayant pas le niveau nécessaire mais passant néanmoins dans la classe supérieure ne sont aucunement "stigmatisés". :fur

...à niveau égal en fin de troisième, les élèves « en retard » obtiennent de moins bonnes notes que les élèves « à l'heure », sont moins ambitieux que ceux-ci et sont plus souvent orientés en filière professionnelle.
Cette perversion de la logique ne cessera de m'étonner. :shock:

A noter que, dans l'esprit de M. Meuret, aller en filière professionnelle, c'est manquer d'ambition. :fur


En outre, les comparaisons internationales montrent que le redoublement est inefficace du point de vue des résultats d'ensemble des systèmes éducatifs".
Pourtant le "pays" qui pratique le plus le redoublement (Macao) est classé parmi les meilleurs...

Mais un autre argument de poids s'ajoute à la condamnation du redoublement : son coût.
Nous y voilà. :twisted:

On retrouve ici l'alliance des nouveaux pédagogues et du néo-libéralisme.

A noter qu'on pourrait, de façon amusante, relire tout l'argumentaire en remplaçant le mot "redoublement" par "échec à l'examen" par exemple et donner ainsi en conclusion le "dernier mot aux familles".

Un rapport de l'Education nationale l'a évalué à près de 2 milliards. Une somme très supérieure à l'effort fait au profit de l'enseignement prioritaire.
On se demande bien le rapport, si ce n'est pour accuser le redoublement. Il y a bien d'autres dépenses inutiles que l'on pourrait supprimer...

Aussi, la loi d'orientation adoptée en juillet 2013 a voulu en faire quelque chose de rarissime. L'article 37 de la loi stipule que " Le redoublement ne peut être qu'exceptionnel". La loi a d'ailleurs mis en place l'expérimentation du "dernier mot donné aux parents" en matière d'orientation.
Si le redoublement n'est pas profitable, pourquoi l'autoriser à titre exceptionnel ? Et pourquoi symboliquement donner aux parents un droit qui équivaut à la négation de l'avis de professionnels ?

Le projet de décret sur l'accompagnement pédagogique des élèves présenté en CSE le 3 juillet stipule que le redoublement ne serait plus admis que suite à "une rupture longue des apprentissages".
Mais même dans ce cas le redoublement reste cher, inefficace et stigmatisant ! :devil:

La décision de redoublement ne pourrait être prise par le conseil de classe qu'avec l'accord écrit des parents. Le décret élargirait à tous les redoublements la situation déjà présente pour les redoublements à l'intérieur d'un même cycle, déjà soumis à l'autorisation parentale.
On a pu constater l'effet merveilleux des cycles. D'une certaine manière on transforme la scolarité en un long cycle.

Pour le Snalc, "si le redoublement n'est pas la panacée, le fait de n'y proposer aucune alternative crédible ne risque pas d'améliorer la situation, bien au contraire. On ne peut faire dépendre l'avenir des élèves en difficulté d'une simple logique comptable."
De fait, en contrepartie de la suppression du redoublement, rien n'est proposé. Il est vrai que le passage en lui-même est une preuve de réussite du système éducatif. :santa:

Pour Claudie Paillette, du Sgen Cfdt, "quand un redoublement est pris contre l'avis de la famille on peut être sur que ça ne marchera pas". Elle estime qu'avec les PPRE et l'accompagnement personnalisé, l'éducation nationale est armée pour faire progresser les élèves en difficulté.
:santa:

"On fait le pari qu'avec une bonne utilisation des cycles, on n'aura plus besoin du redoublement", nous a-t-elle dit. "La suppression du redoublement ne nous pose pas de problème", nous a dit Christian Chevalier, secrétaire général du Se-Unsa.
On voit en tout cas quels sont les deux seuls syndicats à avoir l'oreille du ministère.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Comment diminuer le taux de redoublement ?" (Café pédagogique) 09 Juil 2014 11:34 #11213

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Dans le "Café" du 09/07/14 : "Comment diminuer le taux de redoublement ?"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Comment diminuer le taux de redoublement ?" (Café pédagogique) 09 Juil 2014 13:41 #11215

  • archeboc
  • Portrait de archeboc
  • Hors Ligne
  • Modérateur
  • Messages : 666
Pour tous les pays de l’UE, à peu près le même pourcentage d’élèves est appelé à redoubler en fin d’année scolaire. Les chiffres sont similaires en « Belgique, Danemark, France, Malte, Finlande et Suède.. », mais les procédures de mises en œuvre des propositions sont très différentes.

Vrai ? C'est une information que l'on n'entend jamais.

« Dans presque tous les pays (sauf en France, à Malte et au Portugal), les élèves n’ayant pas réussi l’année scolaire ont la possibilité de passer des examens de rattrapage ou de recevoir des devoirs supplémentaires afin d’améliorer leur(s) note (s) et ainsi d’éviter le redoublement.

Quelques faits :
- En France, en 1880, une circulaire du ministère demande un examen de passage en septembre, pour valider le passage dans la classe supérieure, pour toutes les classes. Cet "examen" est organisé par chaque lycée, pour le lycée. L'insistance portée par la circulaire sur cet examen laisse penser qu'il n'était pas mené partout avec toute la rigueur que le ministre attendait.
- en 1980, pour s'opposer à un redoublement, la famille avait le droit soit de demander un passage en commission d'appel, soit de demander un examen de rattrapage. Cette disposition a été supprimée, je pense avant 1990, pour ne laisser que la commission d'appel.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

La suppression du redoublement 17 Juil 2014 18:05 #11255

  • Desbois
  • Portrait de Desbois
  • Hors Ligne
  • Sage
  • Messages : 98
Je dois être un peu stupide mais une chose m'échappe : si on supprime le redoublement tout en allongeant les cycles, c'est un peu comme si tout le monde redoublait, ou je n'ai rien compris... :papy:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"France stratégie" et le coût du redoublement 24 Juil 2014 16:46 #11299

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Oui... :transpi:

Nouveau coup de boutoir estival contre le redoublement de la part de "France stratégie" (sous l'angle des dépenses d'éducation) : voir ce fil de discussion.

Le chiffre de 28% cité par "France Stratégie" provient de PISA 2012 (volume IV) :
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Pourquoi l'Éducation nationale veut en finir avec le redoublement" (Le Figaro) 29 Aoû 2014 10:22 #11485

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Dans "Le Figaro" du 29/08/14 : "Pourquoi l'Éducation nationale veut en finir avec le redoublement"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

"Pourquoi l'Éducation nationale veut en finir avec le redoublement" (Le Figaro) 29 Aoû 2014 14:09 #11497

  • Loys
  • Portrait de Loys
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Messages : 13345
Commentaires à venir.
Ce qui est moderne peut (aussi) être idiot.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.289 secondes
Propulsé par Kunena