L'innovation dans l'éducation

Plus d'informations
15 Fév 2013 15:03 #3929 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Préparez-vous pour le 6ème Forum des enseignants innovants ! (Café Pédagogique du 15/02/13)


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Fév 2013 15:13 #3930 par Loys
"D'où vient l'innovant"

Préparez-vous pour le 6ème Forum des enseignants innovants !

Depuis quelques semaines, l'équipe du Café s'intéresse énormément à la ville de Jean-Marc Ayrault.

Comme c'est gentil !

C'est que le 6ème Forum des enseignants innovants s'y tiendra les 5 et 6 avril. C'est un événement tout à fait unique qui se prépare. Pendant deux jours, une centaine d'enseignants innovants , sélectionnés sur leur projet, vont vivre et travailler ensemble.

Comme c'est chouette !

Ils vont découvrir leurs projets et fonctionner en réseau. Pourquoi pas vous ?

Ils vont "fonctionner en réseau" !

Au carrefour des acteurs de l'Ecole. Le Forum des enseignants innovants est placé sous le haut patronage du ministre de l'Education nationale, de la ministre de la réussite éducative et des autorités académiques nantaises. Vincent Peillon a ouvert le forum d'Orléans en juin 2012.

L'innovation a bien commencé à sauver l'école depuis 1989.

Il a lieu avec le soutien et la participation du Conseil régional des Pays de la Loire, du Syntec et de Microsoft.

Encore un partenariat désintéressé !

Contrairement à ce que les médias peuvent parfois montrer, l'Ecole n'est ni ringarde ni endormie.

Voilà : tout ce qui compte, c'est l'image : ne pas paraître ringard, avec une craie et un tableau noir. Les ringards, ce sont les non-innovants. Rassurez-vous : il est plus facile d'innover, en créant un compte classe twitter, que de faire un vrai bon cours et d'obtenir le progrès de ses élèves.

Chaque année le Forum des enseignants innovants fait connaitre de nouvelles pratiques. Cette année, le Forum 2013 leur donnera une audience plus grande. Ce sont deux journées de rencontres et de travail en commun, entre enseignants, qui sont offerts durant le Forum. Disons le : le Forum est l'occasion de découvrir des enseignants admirables...

Les autres apprécieront.

...d'échanger et de travailler avec eux. De ces deux journées, qui se terminent par des prix, on garde surtout en mémoire la découverte des personnes et des projets.

Ça me paraît très optimiste... :mrgreen:

Pourquoi participer au Forum ?

C'est une vraie question ? :mrgreen:

- pour faire reconnaître votre travail et permettre à tous de bénéficier de votre expérience

Surtout qu'elle n'est jamais évaluée en termes scolaires.

- pour sortir de l'isolement et faire partie de la communauté des enseignants innovants

Ce n'est pas les enseignants qu'on sort de l'isolement, d'habitude.

- pour participer durant deux jours à un événement où on rencontre des collègues inoubliables

On dirait une publicité pour un voyagiste. :mrgreen:

- parce que le Forum bénéficie du soutien du Ministère de l'éducation nationale

C'est important. :doc:

- pour avoir une vision de ce qui se fait de nouveau dans toutes les disciplines au primaire et au secondaire

Et ce qui se fait d'efficace, on en parle quand ?

- pour soutenir l'innovation pédagogique libre à un moment où ce n'est pas superflu...

C'est vrai qu'avec la "stratégie numérique globale" du Ministre et une reconnaissance officielle avec les CARDIE, ce n'est pas superflu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2013 10:05 #4103 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Et ce mot de Monique Royer aujourd'hui : "En route pour le forum" (25/02/13).


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Fév 2013 10:15 #4104 par Loys
"D'où vient l'innovant"

Le forum des enseignants innovants a ceci d’inimitable qu’il est fait par et pour les enseignants.

:lol:

Nulle sélection par la voie hiérarchique, les projets sont choisis par les représentants des associations partenaires.

Ah oui, effectivement : "par et pour les enseignants"... :mrgreen:

Le filtre est celui de l’intérêt apporté pour une certaine vision de l’école...

Et même une vision certaine.

... des pratiques qui font de l’élève un véritable acteur de ses apprentissages.

C'est une rhétorique pédagogiste qui est bien partiale.

Sous le prisme d’une innovation qui change en douceur l’école...

Pour l'amélioration et l'efficacité, on verra plus tard. Le "changement", c'est maintenant.

...les initiatives apportent chaque année un souffle régénérant, une vue sur l’éducation enthousiaste.

Un professeur non-innovant ne peut pas être enthousiaste, bien sûr.

Chaque forum porte la trace des nouveaux chemins déchiffrés. A Lyon nous avons constaté l’émergence des réseaux sociaux dans les pratiques de classe, à Dax l’approche compétences était explorée, à Orléans les sons étaient à l’honneur. Tous les forums possèdent aussi une constante, un fil tendu entre chaque édition, celui de la confiance dans les capacités d’apprentissage des élèves, de tous les élèves. Comment ouvrir au monde, comment favoriser l’acquisition des savoirs de base, quelles activités pour donner le goût d’écrire, le goût d’apprendre, le goût d’affronter la difficulté ? Maternelle, élémentaire, collège, lycée, classes préparatoires, enseignement supérieur, enseignement agricole, formation par apprentissage, formation pour adultes, l’innovation se dispense des frontières entre cycles et entre genres. Tous les projets sont les bienvenus, se complétant, se faisant écho.

Ce forum, c'est un peu l'école des fans, en fait.

Le forum des enseignants innovants a ceci d’inimitable qu’il offre un espace de liberté pour que la créativité pédagogique s’exprime.

C'est le plus important, n'est-ce pas ? Qu'elle soit affichée. Après, le reste...

De forum en forum se tisse un véritable réseau. Des contacts se nouent, de nouveaux projets s’éveillent. Les enseignants glanent dans les allées des idées et des conseils, de nouvelles pistes jusque là inconnues. Le forum est une véritable ruche, une pépinière d’initiatives qui font mentir les pires tableaux d’une école en proie à la morosité, à l’immobilité.

Le pédagogisme est une source de mobilité et de morosité.

Deux jours pour échanger, deux jours pour apprendre, deux jours où l’on sort de son isolement : ici on se ressource et on constate que ce que l’on croyait un projet mineur prend toute sa place dans le dessein plus vaste d’une école de la confiance.

Quel lyrisme ! :)

De beaux visages habitent notre galerie de portraits des lauréats du forum. Annie Girard et sa lecture nomade, Monique Arghoualc’h avec son projet « Integénérations », Florence Aulanier avec ses opéras en SES, Robert Delord avec son exploration du monde publicitaire en latin, les grands Prix des cinq premières éditions nous ont offert des perspectives variées et riches. Ils sont accompagnés par près de cinq cents autres enseignants qui sont tous venus non pas chercher une récompense mais trouver une forme de reconnaissance dans le partage d’une vision commune de l’école.

On insiste beaucoup sur cette volonté de "reconnaissance". :scratch:

Le forum des enseignants innovants a cela d’inimitable : sa constance à donner aux créateurs d’une école en perpétuelle évolution, la place et l’attention qui leur revient.

Quelle humilité ! Créer carrément une école, quand certains veulent se contenter de transmettre l'école qu'ils ont reçue en rendant hommage à leurs prédécesseurs et à leurs maîtres.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Mar 2013 21:00 #4824 par Loys
"D'où vient l'innovant"
A lire dans le "Café" cet article du 26/03/13 : "Un Conseil de l'innovation pour expertiser les pratiques innovantes" .


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2013 12:49 #4841 par Loys
"D'où vient l'innovant"
A suivre sur Twitter les journées de l'innovation, sur le thème "Innover pour refonder" : https://twitter.com/search?q=%23eduinov&src=hash

On innove même en orthographe ! :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2013 14:19 #4844 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Une précision : le conseil mentionné ci-dessus s'appelle "Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative". Voilà qui est optimiste.

Sur le "Café Pédagogique" du 27/03/13 : "G. Pau-Langevin : Un conseil élargi pour "sortir du sérail" "

L'objectif principal du conseil c'est réduire les sorties sans qualification ?

Le conseil traite de la réussite éducative et donc des endroits où il y a le plus de difficultés. Ce sont les quartiers prioritaires mais ça peut être aussi des zones rurales. On voit bien que l'innovation peut être un moyen de lutter contre les difficultés scolaires parce que là il y aune obligation à innover.


Cette dernière phrase ne laisse pas d'interroger. :scratch:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mar 2013 18:42 - 18 Déc 2013 13:54 #4848 par archeboc
"D'où vient l'innovant"

Loys dit:

L'objectif principal du conseil c'est réduire les sorties sans qualification ?
Le conseil traite de la réussite éducative et donc des endroits où il y a le plus de difficultés. Ce sont les quartiers prioritaires mais ça peut être aussi des zones rurales. On voit bien que l'innovation peut être un moyen de lutter contre les difficultés scolaires parce que là il y aune obligation à innover.

Cette dernière phrase ne laisse pas d'interroger. :scratch

La première phrase me laisse tout aussi songeur. Si mes enfants n'ont pas de difficultés, la réussite éducative n'est pas pour eux ?
Ou bien si mes enfants n'ont pas de de difficultés, il faut que je les mette dans le privé ? Madame Pau-Langevin se rend-elle compte des signaux qu'elle envoie à la classe moyenne ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Mar 2013 20:58 #4877 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Bien vu Archeboc.

Attention, éditorial lyrique sur l'innovation ce jour dans le "Café Pédagogique" (29/03/13)


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2013 17:13 #4894 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Et une page spéciale du Scérén pour l'occasion, avec tout plein de vidéos : http://www.cndp.fr/innovation/conferenc ... ondes.html

Le programme des journées ici : http://www.cndp.fr/fileadmin/user_uploa ... t_2013.pdf

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Avr 2013 20:50 #4918 par Loys
"D'où vient l'innovant"
A lire sur "EducaVox" du 2/04/13 : "Vincent PEILLON aux Journées de l’innovation à l’UNESCO" .


Connectez-vous pour voir le message entier.


Et voici les prix décernés :


Connectez-vous pour voir le message entier.


Petite précision : les deux derniers prix ont été attribués à des responsables du SE-UNSA.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Avr 2013 14:25 #4936 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Chouette ! Des vidéos sur l'école innovante !

Attention, concentré de toutes les nouvelles pédagogies :

Prix de l'école : "Compétences et estime de soi"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Avr 2013 12:00 #4965 par Loys
"D'où vient l'innovant"
A suivre sur Twitter, le Forum des enseignants innovants, avec #FEI13 .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Avr 2013 17:30 #5256 par Loys
"D'où vient l'innovant"
C'est officiel : Nomination au Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative.

Quelques remarques sur cette liste : pour un conseil en rapport avec l'éducation, seulement trois enseignants sur 28 membres, soit 10% du Conseil, à peine plus que les parents d'élèves. A l'inverse, des personnes dont la qualité n'a par elle-même aucun rapport avec l'éducation : par exemple 4 représentants des collectivités territoriales ou même des allocations familiales... :shock:

A noter que pour être considéré comme un professeur innovant, il suffit d'avoir un blog en E.P.S. ou d'avoir ouvert un compte Twitter avec sa classe de primaire... C'est dire si l'innovation est en marche.

La hiérarchie (recteur, inspecteurs ou personnels de direction) représente 25% du conseil mais ça ne semble pas illégitime.

Plus étrange car presque deux fois plus nombreux que les enseignants : 5 "représentants des milieux associatifs d'éducation populaire". Ils "représentent" mais ne semblent pas représentatifs, avec 3 représentants du seul et même Collectif CAPE (AFEV, AFL, CRAP-Cahiers pédagogiques etc.) qui s'illustre par un certain parti pris pédagogique (par exemple pour la défense du socle commun de compétences) et sa proximité idéologique - voire son appartenance - avec deux syndicats réformistes minoritaires.

A noter pour le CAPE que l'une de ses représentants est aussi proviseur, une autre est adepte de la pédagogie Freinet (opposée par exemple aux devoirs à la maison), le dernier ancien directeur d'UFR de sciences de l'éducation et membre du Sgen-CFDT.

Ajoutons à ceux-là Philippe Meirieu et François Dubet parmi les "chercheurs"...

Bref, un conseil bien partial (entre Philippe Meirieu et Philippe Wattrelot). On garde les mêmes et on recommence.

Ce qui est donc officiel, c'est que les nouvelles technologies viennent à la rescousse des (vieilles) nouvelles pédagogies. Le salut de l'école est assuré.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Avr 2013 23:46 #5291 par Loys
"D'où vient l'innovant"
A propos de ce conseil, cet éditorial du "Café Pédagogique" du 19/04/13 : "Un conseil pour quelle innovation ?"


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2013 01:27 #5303 par archeboc
"D'où vient l'innovant"

L'entrée de mouvements pédagogiques dans le conseil est un cadeau empoisonné pour ces mouvements mêmes. Très minoritaires chez les enseignants, les voici maintenant labellisés comme représentants de la pensée ministérielle


Mais n'étaient-ils pas labellisés tels depuis longtemps ? Comme le dit le même auteur deux paragraphes plus tôt, ces mouvements pédagogiques sont proches de la Dgesco. La Dgesco, c'est la direction générale de l'enseignement scolaire, au ministère de l’Éducation nationale.

Curieuse habileté qui prétend camoufler ici ce qu'elle a laissé voir dix lignes plus tôt. On peut se dire que François Jarraud ne vendra jamais sa vieille laitière pour une génisse de deux ans, mais est-ce bien sûr ? La maladresse ici est trop belle pour ne pas être voulue. Mais voulue pour quoi ?

Le système éducatif en crise a bien besoin d'innovation. Les vieilles recettes du système peuvent elles la faire naitre ? Ce que l'éducation nationale devrait s'attacher à faire c'est sans doute insuffler l'esprit d'innovation. Pour cela non seulement l'administration de l'innovation est inutile mais les rapports officiels, l'expérience des 6 années de Forum des enseignants innovants montrent qu'elle pourrait lui nuire.


Tien tiens ? N'y a-t-il donc là que conseils amicaux et touchante sollicitude ? Ne respirons nous pas comme une bouffée d'envie, un relent de convoitise, voire un soupçon de menace ou l'attente impatiente d'un corner ? Et plus loin encore, ne pointe-t-il pas comme l’effluve d'une offre de service ?

Le Ministre nous lance un grand tour de manège, et ce sont encore les vieux qui occupent les bonnes places. Ne désespère point de leur endurance : rappelle à tous qu'ils ont eu leur chance, ne laisse pas oublier qu'ils ont blanchi sous le harnais, convaincs-toi, convaincs le public, convaincs le Ministre qu'ils brûlent leurs dernières cartouches. Nous sommes dans un monde où il ne faut rien demander, mais montre tes muscles, ni trop fort ni trop peu, et la prochaine fois que tu vises cette place dans le camion des pompiers, elle est pour toi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2013 07:24 #5304 par Loys
"D'où vient l'innovant"
L'innovation, c'est moi. :xx:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2013 14:02 #5316 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Cette plaquette du Ministère où l'on trouve certaines choses très intéressantes : http://cache.media.education.gouv.fr/fi ... 249359.pdf

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2013 14:37 #5318 par archeboc
"D'où vient l'innovant"

Loys dit: Cette plaquette du Ministère où l'on trouve certaines choses très intéressantes : http://cache.media.education.gouv.fr/fi ... 249359.pdf


en particulier cette conclusion :

Contrairement à l’idée commune, les principaux obstacles mentionnés ne sont pas les résistances des collègues (7%) ou de l’institution (8%), ni même celles des élèves ou des parents (15%). Les freins les plus souvent cités sont la difficulté organisationnelle (29%), technique (21%) ou de concertation et de régulation au sein de l’équipe (20%). Autrement dit, la difficulté majeure à surmonter n’est pas de convaincre ou d’obtenir l’autorisation, mais de faire : avoir le temps malgré l’organisation du temps de travail des personnels et son absence de flexibilité, malgré le calendrier des examens et stages ; avoir les outils nécessaires (informatiques, notamment) ; avoir le temps et les compétences pour travailler en équipe et évaluer sa pratique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Avr 2013 12:27 #5377 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Et cette chronique lumineuse d'Emmanuel Davidenkoff sur le "Huffington Post" ce 24/04/13 : "Ecole : à quand l'innovation pour tous?"


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mai 2013 14:28 #5620 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Pierre Frackowiak nous livre son sentiment sur le Conseil de l'innovation dans "EducaVox" du 2/05/13 : "L’innovation. Alibi ?"


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mai 2013 14:47 - 25 Mar 2014 20:26 #5621 par Loys
"D'où vient l'innovant"

L’innovation. Alibi ?

Voilà que l’on recrée une instance officielle de l’innovation, un haut conseil, une haute autorité, chargée de repérer les « bonnes pratiques » et de les faire connaître. Certes la composition en est parfaite, avec un savant dosage incluant même mon ami Philippe Meirieu qui avait été jusque là, complètement marginalisé, écarté de tous les travaux sur la refondation de l’école.

C'est effectivement une bonne nouvelle... :pendu:
Au fait, Philippe Meirieu faisait bien partie des participants aux ateliers de la refondation : http://www.education.gouv.fr/archives/2 ... tation.pdf

Certes, j’y compte d’autres amis dont la cooptation me semble être la moindre des choses, comme par exemple, Catherine Chabrun (ICEM Freinet) et Philippe Watrelot (CRAP).

Finalement beaucoup d'amis de Pierre Frackowiak. Mais cela ne lui convient toujours pas ! :devil:

Mais une fois de plus, la culture historique de la pyramide (voir le grain de sel n°2) s’impose, avec ses tuyaux d’orgue pour la descente et ses filtres à chaque étage pour la remontée.

D’abord, la notion de « bonnes pratiques » m’a toujours agacé. Qui décrète ? Sur quels critères ? Je sais, les pilotes vont s’empresser de me dire : « on évalue ». D’accord. Mais, est-ce que l’on évalue ou est-ce que l’on contrôle ? On évalue quoi ? Les résultats des élèves ? Mais le problème n’est pas là, n’est plus là.

Ravi de l'entendre dire. :santa:

Est-on sûr que ces résultats sont la conséquence des « bonnes pratiques » ? Je rappelle que l’on est incapable de mettre aujourd’hui en France, les résultats des élèves en rapport avec les pratiques qui les produisent. On est incapable de repérer la part des acquis extérieurs à l’école, dans la famille, dans les clubs et associations, dans la rue…

Innovons donc et généralisons les pratiques sans rien savoir ! :cheers: Il ne s'agit que de l'éducation des enfants, après tout.

L’école continue de s’attribuer le mérite des résultats sans preuve, mais curieusement, beaucoup plus rarement, celui de ses échecs.

Pas ici, en tout cas.

Ensuite, il convient de rappeler que l’innovation a toujours et elle est toujours suspecte.

Le scepticisme, en matière scolaire, est un principe vertueux.

On le sait bien : un enseignant innovant doit toujours prouver plus qu’un collègue conformiste.

La seule chose qui compte, conformisme ou pas, c'est l'efficacité. Notion qui préoccupe assez peu M. Frackowiak.

La hiérarchie a toujours été, elle est toujours, conservatrice, infiniment plus exigeante avec les novateurs qu’avec les classiques ou les traditionnels.

C'est pour cette raison que le Ministre participe au Forum des enseignants innovants.

Je l’ai dit souvent : dans les inspections ou les épreuves de CAFIPEMF (maîtres formateurs), les personnes qui font du b-a ba n’ont pas à se justifier, celles qui se lancent dans des pratiques nouvelles sont toujours contraintes de faire un cours sur les neurosciences.

Dont on sait si peu de choses, mais si souvent récupérées. Voir le site amusant : http://neurosciencefictions.org/

Jean Foucambert (AFL) et d’autres pourraient parler longuement des freins institutionnels au progrès, des menaces, des pressions, des sanctions…

Comprendre que pour M. Frackowiak toute innovation est nécessairement un "progrès". :twisted:

Et c’est cette administration, la même, qui va valider ! C’est celle qui a fait de moi un instituteur désobéisseur (cf un texte sur le site de Philippe Meirieu) et qui m’aurait interdit de devenir inspecteur, s’il n’y avait eu, à l’époque, un vrai concours de recrutement, républicain.

Curieux d'en vouloir à ce point à la hiérarchie scolaire et d'avoir voulu néanmoins en faire partie. :scratch:

Enfin, il faut reconnaître que jusqu’alors, les innovations tolérées ont été des alibis ponctuels pour cacher les stagnations générales encouragées, voire imposées, par le système.

Il y a un affreux complot contre Apple et Microsoft dans les sombres couloirs de la rue de Grenelle.

Elles disparaissent et sont oubliées dès que le porteur du projet ou l’un des acteurs, s’éloigne.

Preuve que son efficacité a convaincu... :spider:

Même les forums d’enseignants innovants comme celui du café pédagogique ou ceux des mouvements pédagogiques n’ont jamais fait l’objet de réflexions institutionnelles sur des possibilités de généralisation. Les forces conservatrices veillent toujours.

C'est curieux de vouloir à ce point faire généraliser les innovations par l'institution et - dans le même texte - critiquer le fonctionnement "pyramidal" de l'institution scolaire. On retrouve la même ambivalence libertaire-autoritaire chez les Michel Guillou et Bruno Devauchelle.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mai 2013 14:57 #5622 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Aux États-Unis, on a pris de l'avance : "USA : 500 000 dollars décernés chaque année au prof le plus innovant" ("VousNousIls" du 2/05/13)


Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2013 00:38 #5875 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Jacques Cool nous donne sa définition de l'enseignant innovant sur "EducaVox" bien sûr : "Caractéristiques de l’innovation pédagogique" (21/05/13.

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mai 2013 00:39 - 26 Mai 2013 18:17 #5876 par Loys
"D'où vient l'innovant"

Caractéristiques de l’innovation pédagogique
Nonobstant toutes les réflexions, les études, tous les comités et les rapports officiels depuis 10-20 ans maintenant, la société, de façon générale, réalise de plus en plus que l’école telle qu’on la fait depuis 150 ans est devenue obsolète aujourd’hui.

Où l'on retrouve le sempiternel crédo pédagogiste : l'école d'aujourd'hui est la même qu'il y a 150 ans. Il suffit pourtant de mettre les pieds dans une école pour voir que ce n'est pas le cas. Au passage Jacques Cool devrait revoir le sens de "nonobstant"...

Les changements, les vrais, se font/se feront à la base et s’entrecroiseront, dans le meilleur des cas, avec les grands chantiers mis de l’avant par les autorités et les décideurs (‘Bottom-up meets top-down‘).

Voilà qui est limpide.

Ce qui risque alors d’arriver, c’est une véritable transformation, tout comme Sir Ken Robinson l’invoque quand il parle du désert et de ce qui germe tout juste sous la surface…

Une image assez bien choisie, en effet.

Fondamentalement, il en revient à chaque enseignant d’actualiser son référentiel pédagogique… (ouf, je dis ceci depuis 17 ans déjà…)

On sent la lassitude du prophète dans son désert pédagogiste. Nonobstant, les liens logiques entre les phrases de cet articles sont assez déconcertants.

Quelles sont alors les caractéristiques d’un enseignant innovant ?
Rachelle Wootten en décrit sept. En voici mon adaptation :
1. Le professionnel de l’apprentissage adopte une démarche réflexive – L’importance de réfléchir sur ce qui a fonctionné et ce qui a moins bien fonctionné, admettre et apprendre de ses erreurs, introspection de sa pratique… À mon avis, le blogue professionnel/personnel est un outil tout indiqué ici (en lien avec le point 4).

C'est vrai qu'aucun enseignant ne se pose habituellement ce genre de questions. La modernité éclaire d'un jour totalement nouveau cet aspect méconnu du métier : l'efficacité pédagogique. Le blog est en effet un outil indispensable pour réfléchir à cet aspect : c'est d'ailleurs la vraie raison pour laquelle les pédagogues d'autrefois n'avaient pas réfléchi à cette question. :santa:

2. Le professionnel de l’apprentissage est avant tout un apprenant

Toujours mettre le professeur et l'élève sur un même plan. Finalement l'enseignant est un élève comme les autres, et son ignorance est même une marque de professionnalisme. :doc:

– Lire, écouter, être en veille, chercher les occasions de formation autant formelles qu’informelles, via ses réseaux… L’apprenant se prend en charge et se responsabilise face à ses apprentissages.

"se prend en charge et se responsabilise" : on croirait lire des préceptes moraux adressés à des enfants. Merci Jacques Cool !

3. Le professionnel de l’apprentissage fait preuve de créativité – Pas strictement dans le sens artistique, mais créatif dans sa réflexion et ses approches. Il n’adhère pas au statu quo, rejette la routine, surtout celle sans rendement.

Et la créativité sans "rendement", il en fait quoi ? :rirej
C'est vrai que la répétition et le systématisme sont des ennemis de l'apprentissage.

Il adore les tempêtes d’idées....

Le technopédagogue peut être lyrique.

... les itérations positives (en termes d’engagement et de motivation accrus de ses élèves) d’idées et d’approches.

L'itération, ce n'est pas une routine ? :scratch:

Tous les moyens (pédagogiques) sont bons quand ils favorisent un rapport positif apprenant-enseignant.

Ah non ; apprenant-apprenant ! :doc:

4. Le professionnel de l’apprentissage est en réseau (branché, connecté…) – Dans le monde dans lequel on vit, comment peut-on être innovant si on n’est pas connecté aux tendances de la profession et aux réalités des jeunes ?

Pourtant, educere signifie conduire "hors de". Mais c'est vrai : comment peut-on faire du nouveau si on ne propose pas au jeune ce qu'il connaît déjà ? :cheers:

Car la réalité du jeune est virtuelle. Celle du professionnel doit l’être également, à mon avis.

Un avis avisé, on l'aura compris. C'est donc l'environnement scolaire qui doit s'adapter au monde virtuel "du jeune" et non l'élève qui doit s'adapter à l'environnement scolaire. Une vraie révolution copernicienne de l'éducation !

C’est son état de veille professionnelle, pas celui de son statut du moment genre ‘je mange de la pizza avec les copains’…

Merci pour cette importante précision.

Et être en réseau devient aussi source d’idées intéressantes pour des scénarios d’apprentissage et des activités engageantes, en amont, ou un lieu où on laisse des traces, des productions/créations, des artéfacts d’apprentissage et une réflexion sur sa pratique, en aval (en lien avec le point 1).

Comme c'est intelligent ! Je prends note de tout le délicieux jargon pédagogiste ("scénarios d’apprentissage", "activités engageantes", "artéfacts d’apprentissage").

5. Le professionnel de l’apprentissage favorise la collaboration – le partage de connaissances, d’idées, de pratiques, de succès (c’est-à-dire ceux de ses élèves), des problèmes à résoudre collectivement… avec ses pairs d’ici et d’ailleurs, des gens de son milieu, de sa communauté et de domaines variés. Il sait très bien que dans son réseau professionnel d’apprentissage, personne n’est plus futé que le réseau lui-même !

Bien sûr car le réseau est intelligent, pas l'homme. Le point 5 est redondant avec les points 2 et 4...

6. Le professionnel de l’apprentissage est curieux (‘inquisitive’ en anglais) – Comment m’améliorer ? Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné ? Pourquoi ? Comment modifier/adapter cette pratique pour répondre à chacun de mes élèves ? Comment faire en sorte que chacun de mes élèves se sente interpellé dans l’activité proposée ? Et si j’essayais comme ceci ? Comme cela ? Au fond, il ne s’agit pas d’avoir toutes les réponses mais de savoir poser les bonnes questions.

Ce ne serait pas le point 1 ("démarche réflexive") déjà abordé auparavant. Jacques Cool fait preuve d'une grande créativité verbale mais n'a pas un grand sens de la synthèse conceptuelle.

7. Le professionnel de l’apprentissage s’appuie sur un ensemble de valeurs et de principes

Dit comme ça, ça ne mange pas de pain. :rirej

– Voulant faire une différence dans la vie de ses élèves, il ne prenne pas son rôle pour acquis. Il sait très bien qu’on n’enseigne pas ce que l’on sait mais bien qui on est.

Cette phrase doit avoir un sens, mais il m'échappe.

Soucieux d’être un modèle positif pour ses élèves et ses collègues, il fait preuve de compassion, de rigueur intellectuelle et, dans un esprit ouvert et sans devenir têtu, a la force de ses convictions.

Et tout ça, c'est innovant ?

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Que ce sont de joyeuses foutaises ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Mai 2013 12:30 - 26 Mai 2013 18:43 #5927 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Et à suivre sur "Rue des écoles" du 25/05/13 : "L'innovation pédagogique va-t-elle sauver l'école ?" avec Didier Lapeyronnie, président du Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire et François Jarraud, rédacteur en chef du Café , organisateur du Forum des enseignants innovants.
www.laviemoderne.net/images/audio/201305...poursauverlecole.mp3

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mai 2013 07:40 #6043 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mai 2013 07:42 #6044 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Un séminaire académique : "L’innovation, l’expérimentation et les TICE" signalé dans "LudoMag" du 28/05/13.

h45 : accueil ; 9 heures – 9h45 : Ouverture officielle de la journée
Séminaire TICE académique :
9h45 – 12h30 : second degré : 8 ateliers parallèles :
• Pôle RdC : une mutualisation de l’espace pour une cohérence de l’apprentissage o Atelier 1 « Labo numérique et apprentissages » o Atelier 2 « Quelle utilisation d’une salle multimedia ? »
• Pôle Et.1 : L’organisation du temps d’apprentissage o Atelier 3 « Former un élève à distance » o Atelier 4 « ENT dans et hors les murs »
• Pôle Et.2 : L’évaluation et la motivation de l’élève o Atelier 5 « Boitiers d’expression » o Atelier 6 « L’ENT et le suivi des apprentissages »
• Pôle Et.2 bis : des pratiques différentes au service de tous les élèves o Atelier 7 « Des outils de navigation et de communication » o Atelier 8 « Des ressources numériques : dédiées, contournées, fabriquées »
(9h45 – 12h30 : premier degré : séminaire « Faire entrer l’école dans l’ère du numérique »- visite du tour de France du numérique)
12h30 – 13h15 : Table ronde « Les TICE : L’innovation, l’expérimentation et les TICE »
14h30 – 17h : Suite des ateliers
9 heures – 17 heures : Journée de l’édition et des ressources pédagogiques 1er et 2d degrés (CRDP de l’académie d’Amiens) (entrée libre)
14 h 30 – 17 h 30 : Tour de France du numérique pour l’éducation
14h30 – 16 h 10 : ateliers de pratiques innovantes proposés par les différents partenaires : Café pédagogique, Microsoft, CRDP d’Amiens,Rectorat (toutes les 40 minutes)
Visites des espaces d’expositions (entrée libre)
17 h 30 : Nomination du projet Enseignant innovant lauréat

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Jui 2013 00:06 #6194 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Il fallait oser, "EducaVox" du 3/06/13 l'a fait : "Innover, c’est désobéir"

Connectez-vous pour voir le message entier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Juil 2013 15:14 #6817 par Loys
"D'où vient l'innovant"
Commentaire à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.193 secondes
Propulsé par Kunena