Les réseaux sociaux et la loi française

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:31 #2633 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Typhon dit: Tant que Twitter se limite à des opérations purement techniques et automatiques sur les hashtags, il gardera son statut d'hébergeur.

C'est une fausse neutralité : pour faire une autre comparaison, Twitter n'est pas un mur, mais une vitrine commerciale.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:32 #2634 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Si leur business est en danger je donne 24 heures max. avant qu'ils trouvent une solution efficace sur le champ ! :)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:41 #2635 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: A partir du moment où aucune loi n'est enfreinte, au nom de quoi vous voudriez faire supprimer quoi que ce soit ?

En l'occurrence ici la loi est enfreinte, certes pas par Twitter, mais sur Twitter et sans aucune intervention de Twitter et même avec sa collaboration active puisque Twitter refuser d'indiquer quels utilisateurs se sont livrés à des propos réprimés par la loi.

Prévenir, c'est au choix de l'hébergeur. Il a intérêt à ne pas le faire, car :

  • il n'endosse pas la responsabilité légale, qui repose entièrement sur celui qui écrit (ce que je trouve plutôt normal)
  • l'existence d'un filtre laisse planer le doute sur une éventuelle censure, pas toujours effectuée pour des raisons valables
  • l'existence d'un filtre a un impact négatif sur l'usabilité du service, apte à faire fuir une partie des utilisateurs. C'est particulièrement vrai sur Twitter, basé sur l'instantanéité et la réactivité. Que deviendrai un tel service si il fallait attendre ne serait-ce qu'une heure qu'un employé lambda valide ses tweets ? Les tweets seraient périmés avant même d'être validés !

Par prévenir, je n'entends pas forcément anticiper avant la publication d'un tweet, mais intervenir éventuellement quand un hashtag problématique commence à devenir populaire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:43 #2636 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Wikibuster dit: Si leur business est en danger je donne 24 heures max. avant qu'ils trouvent une solution efficace sur le champ ! :)

L'image de Twitter, réseau cool et trendy, est en train de changer à très grande vitesse.

C'est bête : juste au moment où le Pape s'y met... :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:52 #2637 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit: #ViveAdolphe


Vive Adolphe Sax.

Et pour en revenir à Twitter, je ne donne pas cher de leur réseau s'ils ne modifient pas rapidement leur modèle.


Ha ha ha ha ha. Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?
Il y a des sites pire que Twitter.

Les dérives non seulement sont de plus en plus graves mais de plus en plus rapprochées et je suis curieux de voir comment les choses vont évoluer à court terme.


Bof, personnellement, j'ai du mal à voir où est le problème, en fait. Les lois restreignant la liberté d'expression sont une stupidité futile, au mieux, et au pire une atteinte grave à la démocratie.
Les cons racistes existent, autant leur permettre de se montrer à découvert, comme ça on sait qui c'est.

sans aucune intervention de Twitter et même avec sa collaboration active


Justement, en laissant simplement faire et en s'interdisant d'intervenir, ils se mettent à l'abri vis-à-vis de la loi. C'est une grande entreprise qui se couvre juridiquement, et le reste, ils s'en moquent.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 15:55 #2638 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit:

Dr Brains dit: A partir du moment où aucune loi n'est enfreinte, au nom de quoi vous voudriez faire supprimer quoi que ce soit ?

En l'occurrence ici la loi est enfreinte, certes pas par Twitter, mais sur Twitter et sans aucune intervention de Twitter et même avec sa collaboration active puisque Twitter refuser d'indiquer quels utilisateurs se sont livrés à des propos réprimés par la loi.


Heu, il y a eu une plainte déposée ? Un juge a demandé quelque chose à Twitter ?

Il ne suffit pas de dire "la loi est enfreinte". Il faut que ce soit la Justice qui le fasse. Tant que cela n'est pas le cas, Twitter ne bouge pas, et c'est normal.

Si par contre Twitter refuse de communiquer à la Justice les éléments susceptibles de confondre les internautes qui se sont livrés à des propos réprimés par la loi, alors seulement Twitter peut être considéré comme complice (au minimum sur la base d'obstruction à la Justice), et poursuivi.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 16:05 #2640 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Typhon dit:

Loys dit: #ViveAdolphe


Vive Adolphe Sax.

J'ai mis Adolphe pour respecter la loi... :rirej

Et pour en revenir à Twitter, je ne donne pas cher de leur réseau s'ils ne modifient pas rapidement leur modèle.


Ha ha ha ha ha. Qu'est-ce qui vous fait dire ça ?
Il y a des sites pire que Twitter.

Avec 5 millions d'utilisateurs en France ?

Les cons racistes existent, autant leur permettre de se montrer à découvert, comme ça on sait qui c'est.

Le problème, c'est qu'ils ne sont pas à découvert.

Justement, en laissant simplement faire et en s'interdisant d'intervenir, ils se mettent à l'abri vis-à-vis de la loi. C'est une grande entreprise qui se couvre juridiquement, et le reste, ils s'en moquent.

Je ne suis pas sûr que, une fois la demande de modération effectuée, ils restent à l'abri de la loi en tant qu'hébergeur. Nous allons vite le savoir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 16:08 #2641 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: Heu, il y a eu une plainte déposée ? Un juge a demandé quelque chose à Twitter ?

Il ne suffit pas de dire "la loi est enfreinte". Il faut que ce soit la Justice qui le fasse. Tant que cela n'est pas le cas, Twitter ne bouge pas, et c'est normal.

Pour les derniers hashtags de ce week-end, je ne sais pas encore. Mais pour #UnBonJuif le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire.

A noter que ce dernier hashtag est encore actif : https://twitter.com/search/realtime?q=% ... f&src=typd

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 17:23 #2642 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Dr Brains c'est la vraie vie là, pas Wikipédia : si Twitter ne réagit pas après avoir été informé par qui que ce soit ils se rendent coupables de la même infraction (ou délit ?) que les twitteux anonymes antisémites et/ou racistes.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 17:57 #2643 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Mais bien sûr...

Nous sommes encore en France, pas en Corée du Nord.

Donc il faut un juge pour obliger quelqu'un à faire quelque chose, a fortiori lorsqu'il s'agit de censure.


On aurait pu croire qu'un défenseur de la liberté d'expression tel que vous aurait à l'esprit les quelques subtilités juridiques qui font que n'importe qui ne peut pas obliger à censurer n'importe quoi sous le seul prétexte que ça ne lui plaît pas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 19:11 #2644 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Mais bien sûr : C'est un juge qui condamnera Twitter pour ne pas avoir supprimé les tweets illégaux à temps, ça se passe comme ça, en France.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 20:05 #2647 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Je me demande dans quel monde vous vivez, Wikibuster.

Et pourquoi j'essaye de discuter avec vous...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 20:56 #2648 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Je me contente de vous décrire la loi française, si vous croyez que Twitter va pouvoir laisser passer des tweets racistes en masse sans que la Justice ne fasse rien vous vous leurrez. Allez faire un tour au Musée de l'Histoire du Judaïsme à Paris et jettez un coup d'oeil la Presse d'avant-guerre, vous verrez ce que c'est que la haine liquide dont sont capables les Français, à côté la haine que vous déployez contre les bannis de Wikipédia c'est des enfantillages.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 21:49 #2649 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Mais qui a dit que la Justice n'allait rien faire ? Est-ce que vous lisez seulement ce qu'écrivent les gens avec lesquels vous discutez ? Quel est le rapport avec la presse du début du siècle précédent ?

Si vous voulez "décrire la loi française", merci de donner des liens vers les textes de loi qui valident vos propos. Parce que j'ai de mal à me fier à l'avis juridique de quelqu'un qui prétend sans sourciller que les licences Commons seraient illégales...

Wikibuster dit: ...la haine que vous déployez contre les bannis de Wikipédia...


Les bannis de Wikipédia dans votre genre, qui ont comme objectif de "faire couler Wikipédia", on les empêche d'agir sur Wikipédia. Il n'y a que vous pour trouver ça anormal.

Quant à la haine, vous devriez vous relire car c'est vous qui en avez à revendre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2012 23:55 #2650 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Bon, un peu d'amour, c'est Noël quand même...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 00:10 - 11 Sep 2013 21:13 #2651 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Brains désolé je pensais de bonne foi que c'est vous qui aviez écrit : "Donc il faut un juge pour obliger quelqu'un à faire quelque chose, a fortiori lorsqu'il s'agit de censure." (Dr Brains) :pendu:

"Quel est le rapport avec la presse du début du siècle précédent ?"

Allez au Musée en question, on en reparle après sinon restez à lire Wikipédia le monde qui vous va comme un gant.

"quelqu'un qui prétend sans sourciller que les licences Commons seraient illégales..."

C'est mon point de vue vous avez le votre, amenez vos sources je les lirai avec intérêt sinon je reste avec l'idée que ce charabia pseudo juridique n'a aucune valeur en France.
Je combats votre organisation comme d'autres combattent la Scientologie, sans haine spéciale d'ailleurs contrairement à vos coreligionnaires de la secte Wikipédia et à vous-même je ne suis jamais grossier ni n'exprime de mépris pour les contributeurs de Wikipédia.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 03:49 - 25 Déc 2012 13:53 #2652 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Wikibuster dit: "quelqu'un qui prétend sans sourciller que les licences Commons seraient illégales..."

C'est mon point de vue vous avez le votre, ammenez vos sources je les lirai avec intérêt sinon je reste avec l'idée que ce charabia pseudo juridique n'a aucune valeur en France.



Il n'est pas question ici de point de vue. Il y a le droit et la loi. Que ce soit dans le sujet qui nous occupe (les tweets racistes), ou les licences Commons, votre point de vue n'a pas de raison d'être.
Il n'est pas question ici d'opinion divergentes, de goûts et de couleurs.

Sur les questions de droit, il n'est pas plus question d'opinion que pour la théorie de la gravitation. Il faut être factuel.
Une "opinion" divergente des faits, ce n'est pas une opinion, c'est une erreur.

Comme je l'ai dit précédemment, pour étayer des affirmations juridiques, vous devez citer les articles de loi, la jurisprudence si elle existe, bref, bâtir un raisonnement, une démonstration documentée.

Comme vous en êtes manifestement incapable, ce que vous dites n'est que de la roupie de sansonnet.
Souffrez, cuistre, qu'on vous ignore, et laissez discuter les gens qui ont autre chose que des imbécillités péremptoires à proposer.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 09:24 - 11 Sep 2013 21:13 #2653 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
A lire sur "Rue89" : http://www.rue89.com/2012/12/23/deferle ... ter-238068
Extrait :

Un sentiment d’impunité, jusqu’à quand ?
Sur Twitter, il existe certes un sentiment d’impunité grâce à l’anonymat. Mais en juillet 2011, l’éditeur de sites Zlio a été condamné à 10 000 euros d’amende pour un tweet de son PDG, Jérémie Berrebi. Il l’a supprimé depuis. Il dénigrait un site de référencement. Sur son blog, le PDG a annoncé sa décision de faire appel. A la différence des tweets homophobes et racistes de ce week-end, il « tweetait » en son nom.
Mise en demeure de supprimer des tweets – comme dans l’affaire Anne Hidalgo –, citation à comparaître, les utilisateurs français de Twitter ont souvent été menacés d’être traînés devant la justice pour leur virulence en 140 signes. Mais que l’on sache, aucun des utilisateurs ayant rédigé des messages antisémites #UnBonJuif n’a été poursuivi.
Blandine Poidevin, avocate spécialisée dans le droit d’Internet assure qu’une condamnation Twitter serait « tout à fait possible ».
Au Royaume-Uni, la jurisprudence a tranché. Un homme politique britannique, Colin Elsbury, a été condamné à payer 3 000 livres (environ 3 600 euros) pour diffamation, après avoir tweeté, a tort, l’évacuation d’un bureau de vote de son opposant par la police.
Les lois sur la presse et la liberté d’expression inadaptées
Poursuivre en justice 10 000 personnes ? C’est ce que menace de faire Alistair McAlpine, un lord anglais. Un reportage de la BBC diffusé le 2 novembre accusait, sans le nommer, ce politicien britannique de premier plan de l’ère Thatcher d’avoir abusé d’enfants d’un orphelinat, sur la base d’un témoignage.
Les avocats de McAlpine ont identifié « une vingtaine » de comptes Twitter disposant d’un nombre particulièrement important d’abonnés. Il va les attaquer en diffamation.
Notre journaliste Martin Urtensinger expliquait que cette affaire mettait en lumière, une fois de plus, à quel point les lois sur la presse et la liberté d’expression sont inadaptées à Internet ]Est-on responsable du contenu que l’on partage à l’identique sur les réseaux ? Peut-on mettre sur le même plan un article de presse et un « tweet » ? Les réseaux sociaux sont-ils strictement publics ou privés ? Lors de l’affaire #unbonjuif, c’est ce que rappelait un article des Inrocks, qui déplorait « la judiciarisation du champ de la conversation » : « Internet n’est qu’une grande conversation, qui a la particularité de se dérouler le plus souvent en public et sans aucune barrière à l’entrée (tout le monde peut y participer, même les plus jeunes). Conséquence : des propos de cour de récré sont maintenant soumis au droit de la presse qui punit la diffamation, l’injure, la provocation à un délit, le racisme, l’antisémitisme ou l’homophobie. »

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 11:29 #2654 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Typhon dit: Comme je l'ai dit précédemment, pour étayer des affirmations juridique, vous devez citer les articles de loi...

Je ne dois rien du tout... Tout votre baratin ne vaut que dans votre monde étriqué. Votre étroitesse d'esprit, votre absence totale de distance, votre pensée à une seule dimension sont bien la preuve que votre univers wikipédien est dangereux pour la liberté de penser et pour la liberté tout court. Vous n'êtes pas là pour discuter mais pour défendre contre vents et marées votre idéologie numérique annonçant un monde nouveau, de la même façon que ces sympathiques dames des Témoins de Jéhovah qui sont venues essayer de me vendre leur religion hier soir. :spider:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 17:11 #2655 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Wikibuster dit: ... contrairement à vos coreligionnaires de la secte Wikipédia et à vous-même je ne suis jamais grossier ni n'exprime de mépris pour les contributeurs de Wikipédia.


Ça doit être ça qu'on appelle "avoir l'esprit de contradiction", quand on se contredit soi-même dans la même phrase. :xx:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 20:40 #2657 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Contradiction ? Sauf si je fais la distinction entre les 99,5% de contributeurs de Wikipédia, ceux "qui ne se sortent pas les doigts du cul" pour reprendre votre charmante description, et les 0,5% que je qualifie de membres de la secte... :xx:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 21:50 - 11 Sep 2013 21:14 #2659 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Wikibuster : une secte, une vraie, on est soit en dedans, soit en dehors. Où vous situez ces 99,5% ?
Si il sont en dehors, vous reconnaissez que le problème (du moins celui que vous semblez percevoir) n'est pas Wikipédia
Si il sont en dedans, alors votre "distinction" n'est qu'un malhabile façon d'essayez de justifier la contradiction sus-citée.
Dans tous les cas, vous dites n'importe quoi.
Mais ce n'est pas nouveau...

Loys dit: A lire sur "Rue89" : http://www.rue89.com/2012/12/23/deferle ... ter-238068
Extrait :

Un sentiment d’impunité, jusqu’à quand ?
[...]
Notre journaliste Martin Urtensinger expliquait que cette affaire mettait en lumière, une fois de plus, à quel point les lois sur la presse et la liberté d’expression sont inadaptées à Internet ]Est-on responsable du contenu que l’on partage à l’identique sur les réseaux ? Peut-on mettre sur le même plan un article de presse et un « tweet » ? Les réseaux sociaux sont-ils strictement publics ou privés ? Lors de l’affaire #unbonjuif, c’est ce que rappelait un article des Inrocks, qui déplorait « la judiciarisation du champ de la conversation » : « Internet n’est qu’une grande conversation, qui a la particularité de se dérouler le plus souvent en public et sans aucune barrière à l’entrée (tout le monde peut y participer, même les plus jeunes). Conséquence : des propos de cour de récré sont maintenant soumis au droit de la presse qui punit la diffamation, l’injure, la provocation à un délit, le racisme, l’antisémitisme ou l’homophobie. »

Je suis assez effaré par les propos de cette journaliste (ou de celui des Inroks, j'ai pas bien compris qui dit quoi).
Ce seront ces mêmes journalistes qui ici « déplorent la judiciarisation du champ de la conversation » et par la suite fustigeront le méchant Internet, cette « zone de non-droit ».
Pour la cohérence on repassera...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:05 #2661 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Je comprends pour ma part que le journaliste de "Rue89" et celui des Inrocks sont sur la même ligne anti-judiciarisation. La presse est divisée à ce sujet.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:08 - 11 Aoû 2014 15:15 #2662 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Vous noterez que, dans mon billet "Twiter à l'école" je ne demande pas des poursuites contre Twitter ou sa fermeture. Je m'oppose simplement, en tant qu'enseignant, à son utilisation en milieu scolaire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:20 #2663 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit: Vous noterez que, dans mon billet je ne demande pas des poursuites contre Twitter ou sa fermeture. Je m'oppose simplement, en tant qu'enseignant, à son utilisation en milieu scolaire.


Ça parait tellement saugrenu, qui propose d'utiliser Twitter en milieu scolaire, pour quoi faire ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:26 - 25 Déc 2012 22:39 #2664 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: Si il sont en dehors, vous reconnaissez que le problème (du moins celui que vous semblez percevoir) n'est pas Wikipédia
Si il sont en dedans, alors votre "distinction" n'est qu'un malhabile façon d'essayez de justifier la contradiction sus-citée.


Les gens, même contributeurs anciens ou/et réguliers, qui ne savent rien du fonctionnement interne de Wikipédia ne peuvent évidement pas être qualifiés de sectaires, de plus ce sont les principales victimes de la supercherie Wikipédia. Il suffit de lire cet article pour constater que ma réponse n'est pas une pirouette, Brains vous gagneriez à lire Wikibuster (le blog) plus assidûment ! :D Par ailleurs vous ne semblez pas réaliser que Wikipédia est pourri non seulement dans sa gestion mais aussi dans ses prétentions encyclopédiques comme l'avait compris Alithia avant tout le monde pour cette dernière dimension.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:30 - 11 Sep 2013 21:17 #2665 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Wikibuster dit: [Ça parait tellement saugrenu, qui propose d'utiliser Twitter en milieu scolaire, pour quoi faire ?

Un exemple récent parmi des dizaines d'autres : www.laviemoderne.net/forum/le-reseautage...le-plus-du-nouvelobs
Dans l’Éducation Nationale, utiliser Twitter en classe, c'est innover. Vous voyez, il ne faut pas grand chose pour réussir. :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 22:36 #2666 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Ouais à ce compte là on peut aussi soutenir que les SMS sont une bonne chose pour l'apprentissage de l'orthographe ! :)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 23:32 #2667 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit: Vous noterez que, dans mon billet je ne demande pas des poursuites contre Twitter ou sa fermeture. Je m'oppose simplement, en tant qu'enseignant, à son utilisation en milieu scolaire.


Autant dans le cadre d'un cours sur les "Nouvelles Technologies de l'Informations", ça ne me paraît pas aberrant qu'un prof prenne une heure pour montrer ce que c'est Twitter, comment ça marche et à quoi ça sert (sur cette dernière question, je n'ai moi-même toujours pas compris...), autant je vois mal comment Twitter pourrait servir de support pour enseigner et/ou apprendre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 23:41 #2668 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: autant je vois mal comment Twitter pourrait servir de support pour enseigner et/ou apprendre.


La vache avec la cervelle à l'air il a encore réussi à reconnecter 2 neurones ! :topla:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.374 secondes
Propulsé par Kunena