Les réseaux sociaux et la loi française

Plus d'informations
25 Déc 2012 23:43 - 11 Sep 2013 21:17 #2669 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Wikibuster dit:

Dr Brains dit: autant je vois mal comment Twitter pourrait servir de support pour enseigner et/ou apprendre.

La vache avec la cervelle à l'air il a encore réussi à reconnecter 2 neurones ! :topla:

Merci de reconnaître que j'ai pris de l'avance sur vous. :topla:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Déc 2012 23:55 - 11 Sep 2013 21:18 #2670 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: Merci de reconnaître que j'ai pris de l'avance sur vous. :topla:

Ben moi ces attaques de l'E.N. sur le thème du numérique rédempteur je ne connaissais pas avant de lire le site de Loys mais ça me fait bien rigoler, avec Wikipédia plébiscité par les élèves qui essaient d'en faire le moins possible, bref on est en plein concours national de médiocrité, mais attention Wikimedia est là qui va nous montrer le chemin de la libération du savoir ! :xx:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 02:38 #2671 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Pourtant ce n'est pas nouveau, ces "recommandations" venues d'en haut rédigées par des gens qui n'ont jamais enseigné quoi que ce soit mais qui prétendent savoir le faire mieux que ceux qui le font effectivement. :doc:

Ça n'est pas seulement le numérique. C'est aussi la méthode de lecture dite "globale", dont on perçoit aujourd'hui les ravages, c'est le tripatouillage des programmes scolaires, qui ne font du bien qu'aux éditeurs de manuels scolaires, c'est les idées aussi débiles que l'interdiction des notes , c'est la dévalorisation constante du baccalauréat , etc...

Qu'aujourd'hui ces mêmes hurluberlus en viennent à invoquer Twitter comme remède aux maux de l'Education Nationale, ce n'est finalement guère étonnant, hélas.

Pour ma part, il me semble que si il n'est pas idiot que les élèves (au collège,au lycée ou plus tard, je ne saurais dire), dans le cadre d'un cours "informatique", soient initiés par leur prof aux principaux sites internet qu'ils connaissent déjà en autodidacte (donc mal), y compris Wikipédia (en tant que lecteur, j'entends ( exemple (qui s'adresse à des étudiants) )), de même qu'à des logiciels qu'ils retrouveront probablement dans le monde du travail (traitement de texte, tableur, retouche photo, etc...).
Mais vouloir mettre un quelconque site internet au coeur même du processus d'apprentissage, je trouve ça... complètement con. Surtout si le site en question est Twitter. Ce genre d'idées ne peut émaner à mon avis que de gens qui ne connaissent rien ni à l'école ni au numérique.


Pour se détendre : Le professeur, cette créature mystérieuse , par l'Odieux Connard

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 03:40 #2672 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Le problème, c'est qu'il faudrait former des professeurs compétents.
Vu la nullité actuelle du système éducatif, sa déliquescence totale et son incapacité à inculquer les bases de la grammaire française aux élèves, c'est pas gagné.

Les deux sont liés, du reste. On ne peut pas avoir une vision critique et tirer bénéfice d'un site internet, quel qu'il soit, quand on sait à peine lire et qu'on n'a aucun recul sur les textes.

Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 09:38 - 17 Jan 2015 19:51 #2673 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
En fait, sous vos dehors numériques, vous êtes tous aussi réactionnaires que moi : voilà qui me fait plaisir. :topla:
Et j'aime beaucoup l'Odieux Connard.
PS : pour le bac, vous m'avez vexé, Dr Brains, en ne me citant pas .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 11:22 #2674 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Loys vous m'enlevez le mot du clavier c'est pas cool, Réac ! Réac ! :mrgreen: D'ailleurs comment pouvait-il en être autrement avec une brochette de wikipédiens qui méprise l'un 80% des incapables d'Internet et l'autre les 99,5% qui ne se sortent pas les doigts du cul ! :topla:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 13:43 #2677 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit: En fait, sous vos dehors numériques, vous êtes tous aussi réactionnaires que moi : voilà qui me fait plaisir. :topla:


Disons qu'il y a un gouffre entre trouver que le numérique a de très bon côté et s'en servir allègrement, et considérer qu'il est la solution ultime à tous les problèmes, notamment ceux de l'Education Nationale.

Le numérique peut rendre de nombreux services, par exemple en remplaçant les douzaines de manuels que doivent trimbaler les élèves (et qui leur niquent le dos) par des version numériques, accessibles sur Internet et/ou le réseau local de l'établissement via une tablette (une simple liseuse de pdf, nulle question ici du dernier iMachin qui coûte un rein).

Mais rien ne remplacera jamais le prof.

Loys dit: PS : pour le bac, vous m'avez vexé, Dr Brains, en ne me citant pas .

Ah, désolé. Je ne connais pas tous vos articles. :roll:

Wikibuster dit: Loys vous m'enlevez le mot du clavier c'est pas cool, Réac ! Réac ! :mrgreen:

Visiblement vous n'avez pas compris ce qu'a écrit Loys. Etre réactionnaire, pour lui et dans ce contexte, n'est pas péjoratif, au contraire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 13:44 #2678 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: Disons qu'il y a un gouffre entre trouver que le numérique a de très bon côté et s'en servir allègrement, et considérer qu'il est la solution ultime à tous les problèmes, notamment ceux de l'Education Nationale.

C'est un bon résumé. J'ajouterais quand même que le numérique, sous sa forme sauvage notamment, pose plus de problèmes à l'enseignement qu'il n'en résout.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 14:21 #2680 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit:

Dr Brains dit: Disons qu'il y a un gouffre entre trouver que le numérique a de très bon côté et s'en servir allègrement, et considérer qu'il est la solution ultime à tous les problèmes, notamment ceux de l'Education Nationale.

C'est un bon résumé. J'ajouterais quand même que le numérique, sous sa forme sauvage notamment, pose plus de problèmes à l'enseignement qu'il n'en résout.

C'est bien pour ça, je pense, que dans le cadre d'un cours spécifique, les élèves devraient être mis en garde et initiés à ces problèmes.

Wikipédia, et moins encore Twitter ou Facebook, n'ont pas vocation à devenir un pilier de l'EN et remplacer le prof. Ce n'est pas leur but et les utiliser ainsi amène les problèmes que vous évoquez.

Que faire alors ?
Vouloir changer ces sites de paradigme, c'est illusoire.
Vouloir en interdire l'usage aux élèves, c'est bigrement naïf.
Il ne reste plus qu'à essayer de déminer le terrain pour éviter que les élèves se fassent bêtement couillonner.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 14:31 #2681 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
"Vouloir en interdire l'usage aux élèves, c'est bigrement naïf."

Ah bon je ne vois pas pourquoi : Pompage de Wikipédia -> Bannissement de l'Ecole, suppression des alloc. jusqu'à la 7ème génération, persécution des vandales qui reviennent grâce à leur adresse IP + carte génétique modialisée CC 9.0... Fastoche dans l'Ordre nouveau que je vous prépare ! :doc:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 14:41 #2682 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Ah, les ravages de la drogue... C'est moche.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 15:19 #2685 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Dr Brains dit: Que faire alors ?
Vouloir changer ces sites de paradigme, c'est illusoire.
Vouloir en interdire l'usage aux élèves, c'est bigrement naïf.
Il ne reste plus qu'à essayer de déminer le terrain pour éviter que les élèves se fassent bêtement couillonner.


Déminer le terrain, je le fais régulièrement avec mes élèves. En faisant des allusions à leur mur Facebook s'il n'est pas protégé par exemple, ou avec ma petite expérience "Anne de Beaunais". Même en latin ou en grec ancien je pratique le numérique intelligent, mais de manière informelle et occasionnelle.

Interdire l'usage, ce serait effectivement naïf. Enfin, il reste quand même une marge importante : ce qui est permis ou non à l'école. Ou alors c'est penser que l'école ne peut plus rien imposer aux élèves. Pour Twitter, la question s'est posée récemment : "La Twittclasse vire au clash" .

Vouloir faire changer ces sites de paradigme n'est pas si illusoire : le web n'est-il pas en évolution permanente ? Je pense notamment à Wikipédia, projet qui m'effraierait moins que Wikibuster si le modèle de Wikipédia évoluait.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 15:36 - 26 Déc 2012 15:44 #2686 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Loys nous ne devons pas tant craindre les monstres en haut de l'affiche que les prochains probablement déjà en gestation dans les cerveaux entre génie et autisme d'encore étudiants américains. En effet étant moi-même un exclu volontaire de Facebook je me le faisais expliquer hier en famille et quelle surprise de constater que l'usage qui en est fait est trivialement celui d'une messagerie avec déballage d'info et photos perso, bof... Twitter est franchement ringard, quand je vois la mère de famille Adrienne gazouiller son immense solitude j'en ai presque de la peine pour elle. Et Wikipédia était il y a un an ou deux dans la ligne de mire d'un candidat Highlander survitaminé qui promettait d'aggréger des données du web avec vidéo et tout et tout, ils ont fait un flop on dirait, j'ai même oublié leur nom mais nul doute que la place est convoitée. Quant aux élèves ce sont surtout des consommateurs affamés qui iront comme les essaims de sauterelles toujours se poser sur les champs les plus accessibles et les plus riches. Wikipédia ne peut fonctionner que comme une dictature, ce site survivra aussi longtemps qu'ils peuvent cacher leur vraie nature, et franchement je ne vois pas comment ça pourrait durer. J'espère modestement contribuer à les démasquer en sachant qu'il faudra du temps pour destabiliser la pyramide (déjà 3 ans mais les fissures sont plus visibles aujourd'hui), c'est tellement pratique Wikipédia n'est-ce pas ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 15:41 - 11 Aoû 2014 15:17 #2687 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Le totalitarisme soft de Google est déjà plus qu'inquiétant.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 16:12 #2688 par Dr Brains
Réponse de Dr Brains sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Loys dit:

Dr Brains dit: Que faire alors ?
Vouloir changer ces sites de paradigme, c'est illusoire.
Vouloir en interdire l'usage aux élèves, c'est bigrement naïf.
Il ne reste plus qu'à essayer de déminer le terrain pour éviter que les élèves se fassent bêtement couillonner.

Interdire l'usage, ce serait effectivement naïf. Enfin, il reste quand même une marge importante : ce qui est permis ou non à l'école. Ou alors c'est penser que l'école ne peut plus rien imposer aux élèves. Pour Twitter, la question s'est posée récemment : "La Twittclasse vire au clash" .

Je pensais surtout à l'usage fait pour les devoirs à faire à la maison.

Loys dit: Vouloir faire changer ces sites de paradigme n'est pas si illusoire : le web n'est-il pas en évolution permanente ? Je pense notamment à Wikipédia, projet qui m'effraierait moins que Wikibuster si le modèle de Wikipédia évoluait.

Sauf que ce que vous semblez vouloir, ce n'est pas Wikipédia, c'est Citizendum. Ce site a été créé par l'un des cofondateurs de Wikipédia, qui avait les mêmes reproches que vous vis-à-vis du modèle ouvert de Wikipédia. Mais ça n'a pas pris.

Un jour peut-être Wikipédia évoluera vers une forme "validée", ou plus probablement un autre site sera monté se servant de Wikipédia comme d'un brouillon, tel qu'était supposé le faire Nupédia, l'idée originelle qui a été balayée par le succès de Wikipédia. Mais cela ne pourra probablement se faire que lorsque Wikipédia sera véritablement arrivée à maturité au niveau de la plupart des articles, ce qui est loin d'être encore le cas.


Ne vous laissez pas leurrer par la prose de Wikibuster. Il n'est pas effrayé par Wikipédia. Il ne supporte juste pas l'idée d'en avoir été exclu. C'est de là que vient sa haine de Wikipédia en général, et de ses administrateurs en particulier, ainsi que de tout ce qui y est lié de près ou de loin comme les licences libres. Il n'y a que lui pour trouver "totalitaire" le fait qu'une communauté ne laisse pas un de ses membres mettre en péril le projet qu'elle mène. L'outrance de ses propos ("totalitarisme", "censure", "mafieux", "secte", etc...) ainsi que son absence d'argumentation construite devraient inviter quiconque a un peu de bon sens à la prudence quant à prendre ce qu'il dit comme parole d'évangile.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 16:17 #2689 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
"Ne vous laissez pas leurrer par la prose de Wikibuster. Il n'est pas effrayé par Wikipédia. Il ne supporte juste pas l'idée d'en avoir été exclu. C'est de là que vient sa haine de Wikipédia en général, et de ses administrateurs en particulier, ainsi que de tout ce qui y est lié de près ou de loin comme les licences libres. Il n'y a que lui pour trouver "totalitaire" le fait qu'une communauté ne laisse pas un de ses membres mettre en péril le projet qu'elle mène. L'outrance de ses propos ("totalitarisme", "censure", "mafieux", "secte", etc...) ainsi que son absence d'argumentation construite devraient inviter quiconque a un peu de bon sens à la prudence quant à prendre ce qu'il dit comme parole d'évangile."

Ne perdez plus votre temps Brains j'ai déjà endoctriné Loys, le doute s'est instillé sur un terrain il faut le reconnaitre favorable, il est en réalité depuis longtemps perdu pour la pseudo-encyclopédie Wikipédia ! :twisted: (smiley Drac)

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Déc 2012 16:30 - 11 Aoû 2014 15:20 #2691 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 10:35 - 11 Sep 2013 21:20 #2768 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Évidemment, certains n'ont pas aimé ce qui s'est passé avec Twitter. Toute critique de Twitter devient une critique du web et une preuve de technophobie.
Un exemple avec Paul da Silva : "Des propos dérangeants sur Twitter ? La faute à l’Internet !" (29/12/12)
Un extrait assez révélateur :

Mes chers politiciens (de gauche maintenant, il parait), sachez qu’Internet n’a pas d’identité, pas plus qu’il n’a de conscience, pas plus qu’il n’est mauvais, con ou personifiable. Internet finalement est un outil qui ne prend de sens que lorsque ses utilisateurs s’en saisissent. Il est le reflet de ce que chacun de nous en fait, pas le contraire.
Lorsqu’un con écrit une connerie sur une feuille ce n’est ni la faute du papier ni celle de la plume si le con est con. Si par malheur le con a la bonne idée de photocopier ce papier et l’envoyer par la poste aux 25000 premières adresses des pages jaunes… C’est la faute de qui du coup ? Toujours du con non ?
Alors à quoi bon envisager de contrôler l’incontrôlable ? Pourquoi essayer, avec probablement de bonnes intentions quoi qu’elles fussent tout de même un peu ridicules, de nuir à un des vecteurs principaux de l’économie en cette période de crise, un des seuls moyens d’expression qui donne à tout un chacun la même chance face à l’autre de faire valoir ses idées, un outil de découverte et d’enrichissement culturel personnel et sociétal majeur ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 11:32 #2769 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
"Alors à quoi bon envisager de contrôler l’incontrôlable ?"

J'imagine qu'aux EU il dirait, à quoi bon limiter les armes pour éviter les massacres dans les écoles et ailleurs ? Après tout une arme n'est que le reflet de ce que chacun de nous en fait, pas le contraire. On a envie de lui répondre : Justement ! :pendu:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 11:50 - 17 Jan 2015 19:52 #2770 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Lire "Twitter doit respecter les valeurs de la République" dans "Le Monde" du 28/12/2012.

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 11:58 #2771 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Cet article a été rédigé en réaction à la tribune de Najat Vallaud-Belkacem, précisément. L'argument sur les armes est effectivement très américain.

...un des seuls moyens d’expression qui donne à tout un chacun la même chance face à l’autre de faire valoir ses idées, un outil de découverte et d’enrichissement culturel personnel et sociétal majeur ?

#UnBonJuif, #AntiNoir, #SiMaFilleRamèneUnNoir, #SiMonFilsEstGay.... ça, c'est de l'"enrichissement culturel personnel et sociétal majeur".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 12:22 #2772 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Je me suis fait la réflexion suivante : où sont passées les SOS Racisme et autres associations si promptes à dégommer un Dieudonné en crise raciste et antisémite ? Auraient-ils les chocottes d'avoir l'air d'être du côté des réac-anti-progrès-technologique ?

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 14:04 #2773 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française

Auraient-ils les chocottes d'avoir l'air d'être du côté des réac-anti-progrès-technologique ?


C'est sûr que ça fait réfléchir. :mrgreen:

Les tenants du numérique à l'école ne veulent pas en démordre : Twitter, c'est un formidable outil pédagogique. Ils ne veulent même pas reconnaître les dérapages de plus en plus appuyés de ce réseau commersocial, arguant qu'il suffit de n'être pas abonné à ceux qui tweetent des hashtages racistes (oubliant les trending topics au passage)...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2012 14:33 #2774 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
En même temps si le Pape :papy: s'y met aussi !

http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/12 ... 83187.html

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Jan 2013 09:27 #2881 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Dans "Rue89", ce résumé d'un article du "Guardian" : "Censurer Twitter ? Les propos de Najat Vallaud-Belkacem critiquées à Londres" (2/01/13)



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Jan 2013 21:11 #3014 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Et un billet de blog aujourd'hui, sur le site de Michel Guillou, pour défendre Twitter (qui s'en étonnera ?) : "Éduquer à la maîtrise de l’expression publique" (06/01/13). Le billet à lui seul mérite des commentaires. Je retiens toutefois ceci :

À propos de la publi­cation récente, sur Twitter, de mes­sages uti­lisant des mots-​​clés ou des contenus sup­po­sément racistes ou homo­phobes, notre ministre des droits des femmes, porte-​​parole du gou­ver­nement, Najat Vallaud-Belkacem, se laisse aller, dans cet article en ligne, à de curieuses consi­dé­ra­tions… Elle rap­pelle que la liberté d’expression est « une de nos valeurs les plus pré­cieuses », qu’elle « ne peut être impu­nément uti­lisée pour déverser, aux yeux de tous et sur quelques-​​uns, une charge hai­neuse aussi vio­lente qu’inacceptable ». Fort bien ! Le diag­nostic est juste. Ce sont les solu­tions qu’elle propose qui sont alors une atteinte de fait à ce droit.

En effet, à plu­sieurs reprises, à com­mencer par ce titre inad­mis­sible « Twitter doit res­pecter les valeurs de la Répu­blique », elle exhorte ce média à « pré­venir la com­mission de tels délits » et à « agir pour sup­primer les tweets mani­fes­tement illi­cites et, à tout le moins, en rendre l’accès impos­sible ». C’est juste dommage. C’est de plus atten­ta­toire à la liberté d’expression, en incitant un média étranger à cen­surer, de sa propre volonté, les contenus sup­posés illi­cites qu’il trans­porte et affiche. Il n’y a qu’une seule et unique solution aux trans­gres­sions sup­posées de ces libertés : la justice. Il existe en France des moyens simples et rapides pour qu’un juge puisse dire le droit et demander si besoin, avant autres éven­tuelles pour­suites, le retrait de ces publications.

On est bien mal défendu.


Michel Guillou, autoproclamé "expert du numérique", ignorerait-il qu'il existe sur Internet, sur les sites d'information, sur les blogs, sur les forums, des formes de modération ? :mrgreen:

Un autre billet, en réponse, sur le blog de Luc Bentz : "Éduquer à la maîtrise de l’expression publique (Michel Guillou)" .

Ou comment justifier l'absence de modération sur Twitter par... la lutte contre la dictature dans le monde. On ne s'étonnera pas de cette prise de position sur un blog intitulé "Le Gazouilleur". :roll:



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Jan 2013 20:03 - 11 Sep 2013 21:22 #3033 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Autre article sur "RSLN" : "Faut-il censurer les propos haineux sur les réseaux sociaux ?" (7/01/13)
Extrait :

Ce qui est en cause n'est sans doute pas qu'une question de « liberté » d'expression, puisque la « mise en Une » que constitue le Trending topic contribue à lancer, à stimuler et à entretenir le sujet de conversation haineux, en « incitant » les gens à en parler. Pouvoir intervenir au besoin dans la définition des trending topics, c'est donc peut-être, aussi, un moyen de ne pas nous laisser diriger uniquement par les algorithmes, ce danger dont nous parlait Kevin Slavin.
Mais cela soulève alors la question de la légitimité : même si c'est ce point que contestent les tenants d'une liberté d'expression radicale, « à l'américaine », les gouvernements démocratiques ont vocation à agir au nom du « bien commun ». Mais hors de toute intervention gouvernementale, peut-on laisser l'entreprise définir ce qui est bon pour les internautes, et ce qui ne l'est pas ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Jan 2013 20:52 #3073 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Jan 2013 01:35 #3074 par Wikibuster
Réponse de Wikibuster sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
Mince alors la Justice existe encore en France et ce n'est pas l'avènement de l'ordre mondial des aventuriers d'Internet ? Le rêve brisé des neuneus du libre... :lol:

Ecrasons l'infâme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Jan 2013 17:13 #3075 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet Les réseaux sociaux et la loi française
En dehors de votre imagination, personne n'a jamais dit le contraire.

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.196 secondes
Propulsé par Kunena