Enseigner l'informatique à l'école

Plus d'informations
21 Fév 2015 18:33 - 21 Fév 2015 18:34 #13264 par Hervé
Réponse de Hervé sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Avez-vous dans l'infographie (assez illisible) ?
infographie code
Il y a cela : à la question "Qu'est-ce qui se passe si on le fait pas ?" (sous-entendu : apprendre à coder")
Les réponses font froid dans le dos... : - nouvelles inégalité, intervention des entreprises, chute générale de l'enseignement français

Au fait, la la loi Macron n'a pas prévu que ce soit les facteurs qui fassent passer le Code ? Où je confonds ? :rirej

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Fév 2015 20:46 - 21 Fév 2015 20:48 #13265 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
;)
Oui, c'est l'infographie de la FING si je ne me trompe. Sa construction même la rend assez peu lisible...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Fév 2015 10:38 - 23 Fév 2015 11:09 #13275 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Mis en ligne par un collègue-archiviste : Informatique pour tous (1985)
manuelsanciens.blogspot.fr/2015/02/dgesc...tique-pour-tous.html
A relire notamment la liste des logiciels de référence de l'époque :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Fév 2015 13:45 - 23 Fév 2015 18:09 #13276 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Dans "Libération" du 23/02/15 : "Numérique : débuguer l'école", avec un joli Ascii art, un brin démodé. A priori, le sujet est "le numérique" mais le sujet traité est en fait l'enseignement du code... ce qui n'a pas grand chose à voir.

Pour les abonnés :
www.liberation.fr/societe/2015/02/22/peu...le-connectee_1207977
www.liberation.fr/societe/2015/02/22/au-...es-scolaires_1207997
www.liberation.fr/societe/2015/02/22/tra...informatique_1208003


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Fév 2015 17:27 - 23 Fév 2015 19:01 #13283 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école

« Do it yourself »
Editorial de Johan Hufnagel
« Faut-il enseigner les langages de programmation à nos enfants? » est l'un des derniers avatars de la guerre des religions scolaires. Cette question divise le camp de ceux qui estiment qu'on ne fait pas assez pour former les élèves et les profs aux défis de la révolution numérique.
Théoriquement, il y a d'un côté les utilitaristes - pour qui les professeurs doivent,,,, former dès la maternelle aux métiers de demain et de l'autre les humanistes - qui estiment qu'il vaut mieux apprendre à apprendre.

Curieuse façon de résumer le débat... à une absence de débat.

Pour les premiers, il faut enseigner le code comme une langue vivante dès le plus jeune âge ; pour les seconds, il faut utiliser et décrypter les enjeux du numérique et ses outils à l'intérieur même des cours. Les deux solutions ont des avantages...

Je serais curieux de savoir combien de journalistes à "Libération" parlent la "langue vivante" du code informatique...

...mais se heurtent à des contraintes : classes et emplois du temps surchargés, disparités sociales, manque de matériel et de personnels formés, règlements intérieurs hypercontrôlés antinomiques avec la liberté que permet Internet...

En revanche la question de la pertinence de l'enseignement du numérique/de l'informatique ne se pose même pas...

Le tsunami numérique nous impose pourtant d'aller plus vite.

Et une tarte à la crème du numérique, une. Au moins, on nous épargne aujourd'hui les "autoroutes de l'information", diparues des radars depuis le début des années 2000.

Pour y parvenir, il faut révolutionner les façons d'apprendre.

Recyclage du discours du CNNum spotted !

En intégrant quel que soit le cours les usages nés du Web (le travail collaboratif avec ses pairs, l'entraide, la recherche d'informations, le jeu vidéo, le hacking)...

C'est vrai que sans le web, tout ceci n'existerait pas. :santa:
Webcentrisme spotted !
Et quel rapport avec le code, on se le demande encore... :scratch:

...l'interaction avec le professeur change du tout au tout il est celui qui valide et guide plus qu'il ne fait la leçon, celui qui encourage la curiosité et la bidouille.

Constructivisme spotted !

C'est la révolution du «Do it yourself» des pionniers du Net adaptée à une école qui donnera envie d'apprendre, d'imaginer.

Solutionnisme spotted ! :cheers:

Ainsi naîtront peut-être des futurs programmeurs, carburants de notre future vie algorithmée, mais aussi et surtout se formeront des citoyens capables de comprendre un monde bourré de codes.

Mais quel programmateur actuel est capable de " comprendre un monde bourré de codes" ? :shock:

Voilà qui serait une véritable révolution démocratique.

Ben non. La révolution démocratique, ce serait plutôt des élèves qui sachent lire et comprendre ce qu'ils lisent.
Mais bon, ça fait en apparence un bon éditorial, moderne et décapant.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 00:55 - 26 Fév 2015 10:49 #13316 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 10:48 - 08 Mar 2015 01:24 #13322 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école

Syntec numérique est beaucoup plus qu’un organisme professionnel représentant les entreprises du numérique : c’est un aiguillon d’idées et de propositions tout particulièrement investi dans le développement des formations menant à ses métiers.

Un "aiguillon" entièrement dédié aux intérêts de la République ! :doc:

Son président, Guy Mamou-Mani, lui-même ancien professeur de mathématiques, le répète souvent : « La formation est la source de la solution de tous les problèmes. »

Ça tombe bien : l'école républicaine n'assure pas une formation professionnelle...

Guy Mamou-Mani : Mais nous sommes le pays qui crée le plus de start-up dans le monde, rapporté à son nombre d’habitants !

Et ça, c'est un sacré modèle !

Cela n’a rien d’étonnant, car la France possède aujourd’hui deux fantastiques atouts dans la compétition mondiale numérique : ses formations et le crédit d'impôt recherche (CIR). L’un sans l’autre, nous ne pourrions pas avancer et posséder des industries du numérique performantes.

Bref, l'intérêt de la République, c'est d'exonérer en partie de l'imposition les entreprises numériques.

Il faut former nos jeunes au numérique de l’école primaire au doctorat !

Et ça veut dire quoi, exactement, "former au numérique" ?

Il faut former les décrocheurs comme les chômeurs.

On peut être développeur et chômeur, comme le rappelle le Munci...

Nous avons déjà obtenu une belle victoire avec la création de l’option ISN [informatique et science du numérique] en terminale S.

Donc la programmation et "le numérique", c'est la même chose. Tout ceci est bien confus.
Et la victoire est seulement dans la création de cette option ? Pas dans ses conséquences, éventuellement évaluées.

Maintenant, il faut aller plus loin.

Généralisons au plus vite !
A relire, notre article : "In coda venenum" (sept. 2014)

O. R. : Cela vous paraît possible d’enseigner à coder dès le primaire ? On a l’impression que déjà beaucoup ont du mal à apprendre à lire, à écrire et à compter.
G. M.-M. : Il y a cinquante ans que c’est difficile d’enseigner les fondamentaux dans le primaire.

Et pourquoi "cinquante ans" ? :devil:
On remarque que M. Mamou-Mani ne répond pas à la question posée.

Aujourd’hui, il faut refonder l’école grâce au numérique.

Formule creuse. On parle "d'apprendre à lire, à écrire et à compter"...

Il faut se rendre compte que les méthodes que nous employons ne marchent pas plus à l’école que baisser les charges sur les bas salaires dans les entreprises pour juguler la montée du chômage.

La comparaison ne manque pas d'étonner. :shock:

Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est reconcevoir l’entreprise avec les nouveaux métiers du numérique, et cela passe d’abord par l’éducation.

Donc changer l'école pour changer l'entreprise : noble mission ! :santa:

Le cours ne peut plus être seulement le tableau noir et la craie : il faut profiter des nouveaux outils pour changer les pédagogies.

Car la pédagogie est nécessairement conditionnée à des moyens matériels. Avec du matériel nouveau, on fait nécessairement une pédagogie nouvelle. Ajoutons que tout ce qui est nouveau est nécessairement meilleur. :doc:
La pédagogie inversée, par exemple, est la plus magistrale que l'on puisse imaginer.

N’importe quel jeune sait aujourd’hui utiliser les outils numériques, peut résoudre des problèmes insolubles pour réussir des jeux vidéo...

Et donc en toute logique : "Il faut former nos jeunes au numérique de l’école primaire au doctorat !" :santa:

... mais on continue à lui enseigner comme il y a cent ans.

C'est-à-dire que l'école a un peu changé depuis 1915, et d'ailleurs ses résultats aussi...

O. R. : Tout cela alors qu’on ne forme pas assez de jeunes aux métiers du numérique. Vous avez beaucoup de mal à recruter.
G. M.-M. : Nous avons la chance d’être une industrie en pleine croissance qui compte environ 365 000 salariés et un chiffre d’affaires de 49,5 milliards d’euros.

Soit entre 1% et 2% des salariés...

Nous pourrions créer 38 000 emplois en trois ans si nous avions plus de jeunes formés en adéquation avec les besoins des entreprises.

Promesse alléchante. Mais que signifie exactement "formés en adéquation avec les besoins des entreprises" ? C'est la mission de l'école de la République ? :fur

C’est considérable si l’on estime que chacun en génère dix dans les autres secteurs d’activité.

Euh... le numérique aurait plutôt tendance à décimer l'emploi...
www.marianne.net/Economie-numerique-le-m...emplois_a242370.html

La création d’emplois dans le numérique est vitale, car elle propage la créativité à toute la société.

L'industrie numérique peut parfaitement être dépourvue de toute créativité.

Prenez l’exemple des brodeuses de Lejaby, qui sont de nouveau en difficulté. Quand on a pris conscience qu’un savoir-faire français allait disparaitre, cela a été le branle-bas de combat pour le « made in France ». On a accusé les banques, la mondialisation, mais qui s’est demandé si elles faisaient de l'e-commerce, si elles avaient numérisé leur supply chain ? On s’est contentés de leur trouver 1 million d’euros, et, trois ans plus tard, c’est bien fini.

Donc la créativité, c'est le e-commerce. Effectivement, personne n'y aurait pensé !

O. R. : Avec le numérique, la France peut être performante dans tous les secteurs ?
G. M.-M. : Même dans le textile, nous pouvons être compétitifs si nous créons des tissus intelligents.

Le numérique rend tout intelligent et lave plus blanc !

Aujourd’hui, on ne traite pas les bons sujets. Ce qu’il faut, c’est chercher là où il y a de la valeur ajoutée grâce au numérique. Nous avons les compétences, mais il ne faut pas se battre avec les pays à bas coût avec les mêmes armes qu’eux.

Ah... car il peut y avoir du numérique sans "valeur ajoutée". Tiens, tiens. :rirej

Il faut passer au « made in numérique » !

:santa:
Comme tous ces groupes technologiques qui défiscalisent leurs marges à l'international pour ne pas payer d'impôts ?

Nous pourrions faire encore bien plus si nous misions davantage sur la recherche au lieu d’accorder toujours des aides aux bas salaires.

C'est vrai ça, c'est intolérable, cet assistanat permanent !

O. R. : A quel niveau faut-il se former pour trouver un emploi dans le numérique ?
G. M.-M. : Le plus haut possible. Si vous avez le bac, faites bac + 2. Si vous avez bac + 2, allez à bac + 5. Si vous avez un master, visez le doctorat.

Mais de quoi ? :shock:

Nous soutenons également d’autres expériences, comme l’école 42, Simplon.co ou la Web@cadémie.

Pour lesquels on n'a aucun résultat !

Aujourd’hui, tous ceux qui forment des développeurs savent qu’ils seront facilement embauchés une fois diplômés.

Encore une fois "le numérique" = la programmation...

O. R. : Vous voudriez également former plus de jeunes en alternance ?
G. M.-M. : Bien sûr. Nous sommes aujourd’hui autour de 9 000 en France, et nous souhaiterions doubler ce nombre d’ici à cinq ans. Mais c’est difficile, car l’apprentissage est géré par les régions, qui sont politiquement contre son développement dans l’enseignement supérieur. Il nous reste les contrats de professionnalisation — ils sont aujourd’hui 9 400 par an, dont 65 % dans le numérique —, mais tout ne peut passer par eux. D’autant que certains budgets de notre organisme de formation, le Fonds d'assurance formation ingénierie, études et conseil (Fafiec), sont versés dans un fonds de péréquation au fond duquel l’argent risque tout simplement de disparaître.

Donc il faut faire des efforts, mais sans en demander aux entreprises du secteur.

O. R. : Vous participez également à la formation de chômeurs qui veulent travailler dans les entreprises du numérique.
G. M.-M. : Nous avons mis au point un plan avec le Pôle emploi pour former des chômeurs de tous les âges : ils étaient 900 en formation en 2014, et nous espérons qu’ils seront 3 000 en 2015. Le Fafiec détermine les besoins spécifiques des entreprises du numérique dans chaque région, nous les formons, et les entreprises s’engagent à les embaucher.

Voilà qui devrait résoudre le problème du chômage et du manque de main d'oeuvre d'un seul coup !

O. R. : Il y a du travail dans le numérique, mais alors pourquoi n’y a-t-il pas plus de jeunes à choisir ce domaine ? Et pourquoi si peu de filles font ce choix ?
G. M.-M. : Le système d’orientation marche sur la tête. Pourquoi s’obstine-t-on à laisser autant de bacheliers S — et énormément de filles ! — aller en médecine alors qu’on sait que plus de 80 % vont y échouer ?

Parce que c'est leur choix ?
Soyons clairs : M. Mamou-Mani milite donc pour une sélection à l'université.

Il faut former les jeunes pour aller là où il y a du travail.

C'est tellement facile de savoir ce que sera l'emploi quinze ou vingt ans plus tard pour un écolier d'aujourd'hui. :santa:

Et le travail est dans le numérique.

Ben, pas tellement finalement. Le chômage des développeurs, on en parle ?

Aujourd’hui, 40 % d’un avion est dans ses logiciels. Grâce à notre système de formation et au CIR c’est un point fort de notre pays !

Curieuse réussite, puisque l'école "continue d'enseigner comme il y a 100 ans" ! :santa:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 22:38 - 26 Fév 2015 22:42 #13336 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Intéressant contrepoint : "Cartographie des professions du digital" (15/02/15)


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 22:44 #13337 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Donc on nous bassine avec le code, cette compétence essentielle... :shock: :shock: :shock:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 23:31 - 26 Fév 2015 23:33 #13343 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Sondage Odoxa pour le Syntec : "Le numérique à l’école" (26/02/15).
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 19 et 20 février 2015.
Compte-rendu : www.vousnousils.fr/2015/02/26/enseigneme...re-specifique-563720


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Fév 2015 23:37 - 27 Fév 2015 00:08 #13344 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Curieux communiqué, où l'organisme qui passe commande du sondage se félicite de son action sur l'opinion publique. :shock:
S'agissant du retard ou de l'avance des autres pays concernant le numérique à l'école, dommage que le sondage ne demande pas quels pays sont en avance sur nous pour avoir une idée plus précise de la pertinence de la réponse. :devil:

Ce ne serait pas si grave, si par ailleurs, les Français en général et les jeunes en particulier n’accordaient pas au développement du numérique quasiment toutes les vertus. Or, c’est justement le cas.

:santa:

C’est d’autant plus fâcheux qu’ils sont convaincus que cet enseignement du numérique aurait des conséquences positives dans tous les domaines, et principalement en matière d’emploi
Interrogés sur 5 axes majeurs que permettrait le développement du numérique à l’école, une très nette majorité de Français (de 57% à 87% selon les items testés) estime à chaque fois que celui-ci aura/aurait des conséquences extrêmement positives. C’est notamment le cas sur l’emploi – priorité numéro 1 des Français – : 87% de nos concitoyens jugent que cet enseignement permettra de « former les élèves aux compétences numériques indispensables pour trouver un emploi »

Confusion (volontaire ?) entre "conséquences positives [...] sur l'emploi" et l'employabilité.
Demander si un "enseignement permettra de « former les élèves aux compétences numériques indispensables pour trouver un emploi »", c'est déjà donner la réponse. Les autres questions sont de la même eau.

et surtout, les Français pensent aussi que ce développement du numérique permettra aussi de « réduire les inégalités sociales entre les élèves » (57%).
Or, c’est évidemment un important et particulièrement d’actualité ces dernières semaines.

Dans "Charlie", tout est bon ! :santa:

...la création d’une matière spécifique ce qui implique que soient formés « des professeurs du numérique au même titre que le Français, les Mathématiques ou l’Histoire qui aborderont à la fois la programmation, l’utilisation des données personnelles, le fonctionnement de l’économique numérique ou encore le droit lié au numérique

Que voilà une matière très précisément définie ! :santa:
Ce qui est amusant, c'est que "le droit lié au numérique" est encore très flottant... :rirej

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Fév 2015 14:43 #13362 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Mar 2015 09:28 #13518 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2015 01:25 #13531 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mar 2015 01:26 #13532 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2015 16:18 - 10 Mar 2015 16:18 #13551 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Mar 2015 23:54 - 10 Mar 2015 23:58 #13558 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mar 2015 00:10 #13655 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2015 21:53 - 23 Mar 2015 21:53 #13666 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
04 Avr 2015 21:02 #13773 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Avr 2015 15:20 #13783 par Kustolovic
Réponse de Kustolovic sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école

«A titre personnel, je suis favorable à l’apprentissage du code si cela contribue à l’enrichissement et à l’ouverture d’esprit des élèves ; l’apprentissage du code ne doit en aucun cas appauvrir leur formation». Substituer des cours de code aux cours de langues étrangères, comme dans quelques Etats aux Etats-Unis, est donc «un non-sens total!» conclut Emmanuel Carli.

Sans allonger les heures de cours, une nouvelle discipline va bien se substituer à un autre cours…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Avr 2015 15:27 #13791 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Avr 2015 00:15 - 16 Avr 2015 22:01 #13817 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Nouvel article de Guy Mamou-Mani, président du Syntec Numérique : "Former nos jeunes au numérique, une grande cause nationale"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Avr 2015 00:16 - 16 Avr 2015 22:01 #13818 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Avr 2015 22:00 #13841 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Avr 2015 16:01 #13847 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Dans "M le magazine du Monde" du 17/04/15 : "Langues de machine".


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Avr 2015 16:26 - 23 Avr 2015 16:27 #13872 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Dans le nouveau socle, premier domaine (sur cinq :

1° les langages pour penser et communiquer : ce domaine vise l'apprentissage de la langue française, des langues étrangères et, le cas échéant, régionales, des langages scientifiques, des langages informatiques et des médias ainsi que des langages des arts et du corps ;

Annexes :

Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
L'élève utilise les principes du système de numération décimal et les langages formels (lettres, symboles...) propres aux mathématiques et aux disciplines scientifiques, notamment pour effectuer des calculs et modéliser des situations. Il lit des plans, se repère sur des cartes. Il produit et utilise des représentations d'objets, d'expériences, de phénomènes naturels tels que schémas, croquis, maquettes, patrons ou figures géométriques. Il lit, interprète, commente, produit des tableaux, des graphiques et des diagrammes organisant des données de natures diverses.
Il sait que des langages informatiques sont utilisés pour programmer des outils numériques et réaliser des traitements automatiques de données. Il connaît les principes de base de l'algorithmique et de la conception des programmes informatiques. Il les met en œuvre pour créer des applications simples.

www.education.gouv.fr/cid88125/qu-appren...s-et-de-culture.html

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2015 14:37 - 08 Mai 2015 21:40 #13905 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Enseigner l'informatique à l'école
Nouvelle annonce présidentielle.
Analyse dans "Rue89" du 7/05/15 par Rémi Noyon : "Ce coup-ci, vos gosses vont devoir mettre les mains dans le code"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Mai 2015 21:39 - 04 Avr 2016 17:11 #13909 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mai 2015 18:08 - 04 Avr 2016 17:11 #13921 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.371 secondes
Propulsé par Kunena