"La morale de l'instruction" (Mezetulle)

Plus d'informations
12 Oct 2012 17:42 #1580 par Loys
Après l'excellent article de Catherine Kintzler et celui - décapant - de Dania Tchalik, cet article approfondi de Jean-Michel Muglioni, toujours sur "Mezetulle" : "La morale de l'instruction" (12/10/12).

Extrait :

[...] l’idée de refonder l’école est sensée parce qu’en effet il n’y a plus d’école. On le voit, je prends très au sérieux le projet du ministre : la volonté de refondation suppose la prise de conscience de la disparition de l’école. Et l’accent qu’il met sur l’école primaire va dans le même sens : il est nécessaire de commencer par les bases, par l’élémentaire.

[...] Seulement rien ne nous garantit encore qu’on ne reproduira pas les erreurs du passé : qu’on n’appliquera pas une nouvelle fois les médecines moliéresques qui ont détruit l’institution, l’ouverture de l’école au monde extérieur et le pédagogisme, c’est-à-dire la primauté de l’approche sociologique et psychologique sur les principes proprement scolaires de l’instruction. Evitera-t-on aussi les erreurs commises à la fin du XIX° siècle et au début du XX° par les fondateurs de l’école républicaine ? Ainsi convient-il d’enseigner la morale comme une discipline à part, ou bien doit-on s’en tenir à la fonction propre de l’école qui est d’instruire? Refonder l’école, n’est-ce pas faire qu’elle soit l’école, c’est-à-dire simplement instruise ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.102 secondes
Propulsé par Kunena