"« La coolitude des start-up masque une grande précarité »" (Le Monde)

Plus d'informations
09 Mai 2017 17:22 #18886 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Jui 2017 17:12 #19251 par Loys
www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/0...-de-l-epuisement.php

Vous critiquez aussi les conditions de travail des entreprises de la Silicon Valley et leur manque de diversité. Les sujets sont-ils liés?
Il y a deux problèmes principaux avec la manière dont les entreprises de la Silicon Valley traitent leurs employés. En façade, elles leur apportent beaucoup d'avantages. Ils ont le droit à de la nourriture gratuite, des salles de sport… Il s'agit en fait de lots de consolation. En parallèle, on ne les laisse pas vivre leur vie. Cette culture du travail jusqu'à l'épuisement est propre aux start-up, mais peut subsister même quand une entreprise a grossi. Elle empêche les développeurs de s'ouvrir, d'avoir une vie ailleurs, de penser aux autres. Cela exclut aussi toute une catégorie de personnes qui ne peuvent pas s'adapter à ce genre d'emplois du temps. Les patrons de start-up devraient tous dire à leurs employés: ce que vous faites chez nous est un travail, pas un mode de vie. Il faut savoir rentrer à la maison.
Les entrepreneurs disent vouloir embaucher des gens qui correspondent à «la culture de leur entreprise». Pour moi, ce discours est toujours un très mauvais signe. Cela signifie qu'ils veulent embaucher seulement des gens comme eux. Un produit construit par et pour des jeunes hommes blancs de Californie ne peut pas avoir un impact positif sur le monde.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.167 secondes
Propulsé par Kunena