Le "modèle" Clisthène

Plus d'informations
16 Sep 2012 20:37 - 19 Nov 2015 09:13 #1310 par Loys
Le "modèle" Clisthène a été créé par Loys
A lire depuis son blog ("Interro écrite"), cet article de Luc Cédelle : "Retour sur, retour à… Clisthène, Bordeaux" (16/09/12), qui fait suite à son livre Un plaisir de collège (2008). Clisthène est un collège expérimental qui sert de référence à de nombreux "progressistes".
A lire, par exemple, le "storify" de ce retour , petit-compte rendu rapide sous forme de tweets et de photos
Ce storify sans grande substance à vrai dire, s'il se montre extrêmement élogieux au sujet des enseignants du collège expérimental de Clisthène, "enseignants pionniers et volontaires [...] référence en matière d'innovation scolaire", "la nouvelle génération de pédagogues entreprenants", est surtout l'occasion de stigmatiser les autres enseignants, qui par définition ne le sont pas : "les anti-pédagos", "les réacs de l'éduc".
Au sujet de l'expérience de Clisthène, il ne faut attendre que des expressions vagues ("Sa qualité et le succès rencontré", "le succès manifeste de Clisthène", "aux propositions positives"). Rien de concret, aucune étude chiffrée et circonstanciée. Le moins qu'on puisse attendre d'une expérience, c'est pourtant bien son résultat.
Il nous faut donc croire Luc Cédelle sur parole.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Oct 2012 22:00 #1583 par Dr. Schmidt
Réponse de Dr. Schmidt sur le sujet Le "modèle" Clisthène
C'est amusant : ayant vécu quinze ans dans cette ville que parfois, on nomme "la belle endormie", je n'avais nullement entendu parler de cette expérience innovante, iconoclaste, qui brise les vieux tabous.

Dans ma malheureuse cervelle, Clisthène n'avait été, jusqu'ici, qu'un grand réformateur d'Athènes, où il poursuivit l'oeuvre de Solon, donnant naissance, d'une certaine manière, à la seule démocratie qui eut cours dans l'histoire (à l'exception de nos régimes si géniaux, bien sûr, que seuls les admirateurs de Pétain et d'Hitler critiquent) ; mais j'aperçois que mes contemporains, révolutionnaires qu'ils sont (tout en restant attachés aux valeurs de la République), se montrent terriblement plus entreprenants que leurs aînés : enfin, l'élève cesse d'être en retrait, il n'est plus oppressé, il devient acteur de sa propre vie.

Contrairement à ce qu'en laisse imaginer le nom, à Clisthène, on ne s'intéresse pas aux humanités (car les humanités, c'est réac), mais on a conscience de l'humanité qui sommeille en chaque élève ; Luc Cédelle, je trouve, décrit délicieusement l'esprit de renouveau qui anime l'établissement, grâce à ce reportage moderne, qui choquera les conservateurs : car le défi du XXIe siècle, à n'en pas douter, est celui de l'éducation, mais d'une éducation nouvelle, et conviviale, c'est-à-dire ouverte aux nouvelles technologies ; grâce à Twitter et Facebook, enfin, l'école ne sera plus un enfer, mais un authentique lieu de vie - un lieu de vie où l'élève, au quotidien, se formera à l'exercice de la démocratie, et absolument pas à la consommation, à l'obéissance servile, et à la haine de sa civilisation.

La vie moderne triomphe !

- Et dire qu'il y a des fascistes, aujourd'hui, pour critiquer ces progrès...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Déc 2013 21:42 #8823 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Sep 2015 18:38 - 11 Sep 2015 18:45 #14656 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Le reportage qui a inspiré à JC, entre autres reportage promouvant la réforme du collège 2016, le concept de "pédagogie Nutella"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Sep 2015 18:40 #14657 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Dans "Télérama" du 31/08/15 : "Clisthène, un collège bien inspiré"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Sep 2015 10:45 - 10 Sep 2017 18:31 #14687 par archeboc
Réponse de archeboc sur le sujet Le "modèle" Clisthène
J'ai cherché Clisthène dans une base de données de résultat du DNB. J'ai découvert (ou plutôt redécouvert) que Clisthène n'est pas une entité statistique du MEN : pas de numéro UAI. C'est une annexe du collège du Grand Parc à Bordeaux.
Je suppose que cela simplifie la vie des responsables de l'annexe : toutes les tâches de paperasseries doivent être renvoyées vers le collège en titre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2015 08:15 - 20 Oct 2016 19:50 #15258 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Après les attentats de Paris (vendredi 13/11/15), quand la France entière, en deuil national de trois jours, s'interroge sur comment accueillir les élèves en classe le lundi suivant, à Clisthène, c'est la semaine interdisciplinaire... de l'humour. Avec ce "sway" produit par l'équipe et les élèves :
Fichier attaché :

Heureusement les élèves apprendront à "analyser des situations où la limite de l'humour est franchie (méchanceté, moquerie, contexte inapproprié)". "On fera réfléchir les élèves aux LIMITES de l'humour, à l'importance du contexte (quand, avec qui, dans quelles situations, pour quoi faire)." Bonne nouvelle : l'humour permet de "dédramatiser certaines situations".
Oublions l'inopportunité d'une telle semaine et attardons-nous sur la qualité pédagogique de ce "sway" (Microsoft) moderne et innovant. A la lecture de ce "sway", la dimension "interdisciplinaire" de cette semaine reste assez énigmatique.
1) Le sway indique que "L’humour peut être employé dans différents buts et peut, par exemple, se révéler pédagogique ou militant..."
Définition de Wikipédia copiée-collée par morceaux épars : fr.wikipedia.org/wiki/Humour
2) Le "sway" mêle les définitions copiées collées de Wikipédia avec d'autres piochées au hasard du web, sans source et même incluant des citations... sans auteur. : "Le comique englobe ce qui fait rire mais de manière involontaire et c’est cet aspect involontaire qui le différencie de l’humour. Par rapport au comique, l’humour a « moins pour objet de provoquer le rire que de suggérer une réflexion originale ou enjouée. L’humour fait sourire plus souvent qu’il ne fait rire »."
Source retrouvée, au mot près : www.cairn.info/revue-vie-sociale-2010-2-page-13.htm
A noter qu'une des premières illustrations du "sway" est une compilation de rires...
[ Cliquer pour agrandir ]

3) Très logiquement encore, après avoir expliqué que l'humour n'est pas le comique, on recense... les différentes formes de comique, dans une liste qui met sur un même plan les formes d'humour.
4) "Les styles d'humour adaptatifs" : copié collé d'un site psycho trouvé par la recherche "styles"+"humour" sur Google : www.psychomedia.qc.ca/psychologie-de-la-...lite/styles-d-humour
5) Dans les objectifs de la "production finale" : "Développer son sens de l'humour" et, à titre curatif, une "mallette de secours qui contiendra sous des formes variées (textes, objets, dessins...) des remèdes humoristiques avec des modes d'emploi : quel type d'humour, dans quelle situation l'employer, dans quel contexte, par qui, quels sont les effets indésirables, les « doses » à ne pas dépasser."
L'humour est réduit à une liste de recettes techniques, immédiatement utilisables à des fins thérapeutiques...
6) Pour la prestation orale, les élèves doivent se répartir selon des profils. Par exemple "leader, manager, coach, chef de troupe", "manuel, la petite main, « les doigts de fée »" ou encore "conseil, critique, observateur, silencieux". On peut se demander comment les élèves perçoivent pour eux-mêmes ces "profils".
Bref : un gloubi boulga confus et prétentieux de textes copiés-collés de trois ou quatre sites, dont l'intérêt pédagogique est tout à fait discutable, et sans jamais aucune source... même quand il s'agit de citations présentées comme telles. Une belle éducation aux médias et à Internet (EMI) ! Heureusement le sway précise à la fin être mis à disposition "selon les termes de la licence Creative Commons" : cette licence précise qu'il faut, pour citer... indiquer la source, avec un lien et indiquer les changements effectués....
Pour le reste, la démarche pédagogique de ce "sway" bâclé, est essentiellement constructiviste : il faut partir de l'humour auquel songent les élèves, plutôt que d'étudier les ressorts de l'humour dans un texte littéraire comique par exemple. C'est d'autant plus regrettable que l'humour est davantage fondé sur la culture et le langage que le comique...
Sentiment personnel : à la lecture des consignes, qui veulent cherchent à faire recenser aux élèves toutes les formes d'humour d'une façon artificielle, moralisante et platement utilitaire, la semaine interdisciplinaire peut parfaitement donner lieu à un temps d'enseignement au moins autant rébarbatif qu'un cours. Un cours de français autour d'une scène de théâtre serait beaucoup plus drôle.
Bref, rendre l'humour ennuyeux ?
S'agissant des vertus de certaines pédagogies innovantes, certains semblent prendre leurs "sways" pour la réalité.
En prolongement :
education.blog.lemonde.fr/2015/12/21/une...vous-ne-trouvez-pas/
education.blog.lemonde.fr/2015/12/18/une...-seance-est-ouverte/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Oct 2016 20:08 #17354 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Dans "La Lettre de l'éducation" : "L’innovation, toujours entre la gloire et l’étouffement" par Luc Cédelle.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Oct 2016 19:05 - 20 Oct 2016 19:48 #17406 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Fév 2017 22:32 #18472 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène

Qu'on ne nous dise pas que c'est une initiative de l'équipe éducative…

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Sep 2017 18:36 - 10 Sep 2017 19:53 #19592 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Les écoles du secteur ne sont pas rattachées au collège Clisthène comme le montre ce répertoire académique ou cette carte des secteurs de collèges .

Sur le site de l'académie : cache.media.education.gouv.fr/file/2017/...ege_R2017_798613.pdf
"Le Parc" (77% de réussite en 2015) est en REP : www.linternaute.com/actualite/education/...rioritaire/#bordeaux
"Clisthène" revendique 90% de réussite dans le documentaire "Une idée folle" mais impossible de vérifier ce chiffre (qui correspond à une seule classe de 25 élèves).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Sep 2017 22:12 #19680 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Sep 2017 15:55 #19689 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
L'ID du tweet fournit n'est pas valide

Pas de sélection : une commission externe qui tranche car chez nous 2 demandes pour 1 place

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Sep 2017 18:07 - 28 Sep 2017 08:14 #19690 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
26 Oct 2017 17:25 - 26 Oct 2017 17:31 #19898 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Le "modèle" Clisthène
Numérisme (neurosciences et intelligence artificielle) et nouvelles technologies :

Jean-François Boulagnon est pédagogue et journaliste. Fondateur du collège expérimental Clisthene de Bordeaux, figure majeure du courant dit “innovateur” de l’Éducation nationale, il a présidé la Fédération des établissements scolaires publics innovants français. Il a prouvé, sur le terrain, que la mixité est facteur de réussite, qu’on peut jeter aux oubliettes bon nombre de principes éducatifs erronés… et aussi que l’éducation nationale sait innover, qu’est-ce que tu crois ? Jean-François Boulagnon est pédagogue et journaliste. Fondateur du collège expérimental Clisthene de Bordeaux, figure majeure du courant dit “innovateur” de l’Éducation nationale, il a présidé la Fédération des établissements scolaires publics innovants français. Il a prouvé, sur le terrain, que la mixité est facteur de réussite, qu’on peut jeter aux oubliettes bon nombre de principes éducatifs erronés…

Avec du mauvais Michel Serres copié-collé ("combien de générations faudra-t-il pour qu'on parle un français qui paraîtra incompréhensible ?")...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 2.785 secondes
Propulsé par Kunena