"Conte de Noël finlandais"

Plus d'informations
04 Nov 2017 14:28 - 04 Nov 2017 14:47 #19943 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Sur le site finland.fi, cette mise au point (non datée) non dépourvue d'une certaine langue de pin sylvestre : "La vérité sur l’école finlandaise"
Après recherche Google, l'article peut être daté du 8 juillet 2016.



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Nov 2017 09:20 - 16 Nov 2017 10:20 #20028 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Encore une célébration des "pays nordiques" (en partenariat avec le WISE) : www.lemonde.fr/education/article/2017/11...5215250_1473685.html

De fait, les résultats de la recherche sont constants : à l’école primaire, les ­pédagogies coopératives se révèlent non seulement favorables aux apprentissages mais elles rejaillissent également sur la qualité de vie à l’école, le climat scolaire et l’estime de soi. En outre, atténuer la compétition entre élèves renforce la motivation et leur satisfaction scolaire.
[...]
Cette possibilité donnée à chaque enfant de « prendre la tête du peloton » – pour reprendre l’expression de Célestin Freinet dans Les Dits de Mathieu (Delachaux et Niestlé, 1978) –, Dominique Garoche a pu l’observer en séjournant à la Lauttasaari Primary School d’Helsinki, en Finlande, dans le cadre d’un projet Erasmus +. « La palette d’activités manuelles et intellectuelles proposées permet à chacun d’être valorisé dans un domaine. Les enfants bricolent et fabriquent énormément, ensemble, par deux ou trois, en s’entraidant », décrit cette professeure des écoles. Elle insiste sur les conditions propices au développement de l’individualisation des apprentissages et de la coopération entre pairs au sein de l’école finlandaise : espaces dévolus et outils à foison pour les activités ­manuelles, leadership de la directrice et de son adjointe favorisant le travail en équipe, enseignants formés et suivis, et présence d’enseignants supplémentaires dans l’école. Dominique Garoche compare : « En Finlande, la coopération existe entre adultes et entre pairs. On ne peut pas apprendre aux élèves à coopérer si on ne le fait pas nous-mêmes. »
« Message clair »
L’ancien directeur général du Centre de mobilité et de coopération internationales du ministère finlandais de l’éducation, Pasi Sahlberg, dresse également le tableau flatteur d’une école connue pour caracoler en tête des classements internationaux. « La culture des écoles finlandaises est coopérative. De nombreux apports de Célestin Freinet, Maria Montessori, et d’autres pédagogues, sont intégrés dans les salles de classes ordinaires. La responsabilité collective de l’enseignement et de l’apprentissage y est essentielle. »
Toutefois, en se référant aux récents travaux de Sherry Turkle, anthropologue au MIT (Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, Etats-Unis), l’expert en éducation s’inquiète du « déclin notable de l’empathie chez les adolescents finlandais, grands utilisateurs de technologies numériques et en particulier des médias sociaux, qui ne sont pas toujours bons pour leur ­développement ». Selon Pasi Sahlberg, « la réduction des programmes scolaires pour se concentrer sur des choses mesurables a réduit les opportunités et la motivation à enseigner l’empathie à l’école ». Un apprentissage qu’il juge pourtant important pour l’humanité, la cohésion sociale et l’harmonie dans nos sociétés. Ce fin ­connaisseur des systèmes éducatifs invite à se tourner vers le Canada, pays le plus avancé en la matière.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
19 Nov 2017 09:33 - 02 Déc 2017 11:52 #20043 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Fichier attaché :
Fichier attaché :

[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Déc 2017 12:00 - 05 Déc 2017 18:58 #20133 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Déc 2017 15:28 - 07 Jan 2018 19:04 #20211 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Le conte continue avec ce bizarre article, à mi-chemin entre la publicité pour une école privée française et l'apologie du système éducatif finlandais : "Le système éducatif finlandais est souvent considéré comme le meilleur du monde. Qu’est-ce qui le rend si efficace ?" par Camille Hamet.




Et de nouveau un article sur Actu.fr du 1/01/18 : "À Toulouse, un collège alternatif basé sur le modèle finlandais va bientôt ouvrir"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Jan 2018 00:39 #20309 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mar 2018 21:16 #20718 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
23 Mar 2018 07:12 - 23 Mar 2018 07:27 #20720 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

il y a-t-il un meilleur espace de travail que le sol...


blogpeda.ac-poitiers.fr/fclf/2018/03/04/...lasse-cest-helsinki/

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Mar 2018 22:59 - 25 Mar 2018 22:59 #20733 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
www.lejdd.fr/societe/education/boris-cyr...ins-de-6-ans-3608390

Dans l'interview qu'il a accordée au JDD, [Boris Cyrulnik] explique comment redonner "le plaisir d'apprendre" en introduisant parfois "de l'affect" et se base sur des exemples pédagogiques venus de l'étranger. Notamment d'Europe du Nord où les politiques éducatives "sécurisent les élèves, notent très tard – vers 10-11 ans –, et caracolent en tête des classements internationaux Pisa." Il préconise également de "dédoubler les classes de maternelle" : "Réformer l’accueil de la petite enfance implique forcément des dépenses, mais les pays qui l’ont fait ont constaté un excellent 'retour sur investissement'. Voyez les résultats de la Norvège : 1% d’illettrés contre 10% en France, une forte diminution des psychopathies et 40% de suicides en moins chez les adolescents.


:scratch:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
31 Mar 2018 17:28 - 31 Mar 2018 18:20 #20755 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
10 Avr 2018 21:23 #20821 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Et en 2018, voilà ce qu'on apprend :

Fichier attaché :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Mai 2018 18:20 #20907 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Et ça continue, façon piège à clics :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
16 Mai 2018 18:13 - 16 Mai 2018 18:14 #20968 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Sep 2018 23:48 #21351 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
08 Oct 2018 22:09 #21426 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Nov 2018 21:09 #21530 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Nov 2018 20:38 #21594 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Déc 2018 19:17 #21663 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Déc 2018 22:23 #21705 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Fév 2019 15:04 - 18 Aoû 2019 23:32 #21856 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Mai 2019 07:02 - 16 Fév 2022 16:55 #21979 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"


Le 17/05/19 : www.sgen-cfdt.fr/actu/europe-formation-d...ts-exemple-finlande/

Europe : formation des enseignants, l’exemple de la Finlande
Publié le vendredi 17 mai 2019 par Annie Catelas

A la veille des élections européennes, le Sgen-CFDT se penche sur la formation initiale et continue des enseignants en Finlande. Un système singulier, qui laisse une part importante à la recherche et au terrain sans concurrence entre les deux.

formation des enseignants : l'exemple de la FinlandePrésentée souvent comme un modèle, notamment pour ses résultats aux évaluations PISA, la Finlande a depuis longtemps fait le choix de garantir une formation initiale et continue des enseignant·es qui alterne terrain et formation universitaire.

Quelques données générales :

Avec un système éducatif très décentralisé où les municipalités exercent la compétence éducative (dans un cadre national défini cependant), les établissements disposent d’une grande autonomie pour organiser l’enseignement aux élèves. Si le Parlement fixe les grandes orientations en matière d’éducation, le Ministre, quant à lui met en œuvre la politique définie par les parlementaires notamment en terme d’exigences de formation des enseignant·es.

Durant le temps de l’école obligatoire (entre 7 et 16 ans) l’enseignement est dispensé :

par un·e enseignant·e généraliste durant les six premières années (primaire)
par plusieurs enseignant·es spécialisé·es dans une ou deux matières durant les trois dernières années de scolarité (secondaire)

Une grande liberté pédagogique accordée aux enseignants

Le plus frappant dans le système finlandais est la grande liberté pédagogique accordée aux enseignant·es. Ils, elles, sont en effet considéré·es comme les mieux placé·es pour guider leurs élèves et trouver les solutions pour les faire progresser. Il ne viendrait ainsi à l’idée d’aucun ministre de donner des normes concernant les méthodes de lecture et encore moins de promouvoir un contrôle de ce que les enseignant·es font. A ce titre, les corps d’inspection ont été supprimés il y a une vingtaine d’années. Sou statut de fonctionnaires territoriaux, les enseignant·es doivent aller à la recherche d’une école, d’un établissement qui les rémunérera. C’est le chef d’établissement qui procède au recrutement, par délégation de la municipalité, et c’est l’établissement qui verse leur salaire aux enseignants. Ils, elles seront ainsi dans un premier temps employé·es en CDD, avant d’être titularisé·es par la suite et employé·es sous statut de fonctionnaire en CDI. Leur employeur reste l’établissement dans lequel ils dispensent leur enseignement.

Une formation initiale qui allie terrain et université

La formation de tou·tes les enseignant·es est destinée à satisfaire un double objectif :

créer une culture professionnelle commune entre les enseignant·es du primaire et du secondaire
élever le niveau de formation des enseignant·es tant du primaire que du secondaire.

Le concours placé à la fin des études secondaires est très sélectif puisque seulement 15 % des candidat·es sont admis·es. Le cursus de formation des enseignant·es est dès lors partagé entre la Faculté de formation des enseignants et la Faculté académique. L’objectif commun est de permettre à l’étudiant·e d’obtenir un Master « sciences de l’éducation », Graal sans lequel il, elle, ne pourra pas enseigner et être titularisé·e. D’autres chemins sont possibles, le système tendant à favoriser les changement d’orientation professionnelle des jeunes.

Formation des enseignants : Entre trois et cinq années

Durant ces années de formation initiale, les enseignant·es seront à même de bénéficier de cours de pédagogie, de connaissance de la psychologie de l’enfant, de méthodologie notamment sur l’interaction entre le maître et l’élève. Les étudiant·es sont à même de faire le choix d’approfondir leurs connaissances dans une matière donnée et ainsi de l’enseigner dans les deux dernières années de l’école fondamentale au même titre que les enseignant·es spécialisé·es. Il s’agit pour les étudiant·es de bénéficier de modélisation de pratiques d’apprentissages possibles. Ils, elles doivent avant tout concentrer leur recherche sur le « comment apprendre à apprendre ». Ils, elles sont également formé·es dès la première année à diagnostiquer des élèves en difficultés d’apprentissage et à adapter leur enseignement. Le Master sera validé par un mémoire de fin d’études basé sur la recherche et les apports didactiques. La pédagogie doit y tenir une place centrale.

Des stages en semi responsabilité

Dès la première année de formation, les étudiant·es désirant devenir enseignant·es sont amené·es à effectuer des stages en établissement scolaire. Durant ces stages placés sous l’autorité d’un·e enseignant·e confirmé·e, ils, elles vont passer de l’observation à la prise en charge de séquences d’enseignement. Les étudiant·es peuvent surtout partager leurs expériences avec l’ensemble des enseignant·es de leur lieu de stage et résoudre en groupe, au sein de l’école, les difficultés rencontrées… Parallèlement, ces temps de « terrain » sont accompagnés d’une réflexion et d’apports théoriques. Ces stages font toujours l’objet d’une évaluation formative et d’une validation.

Ainsi, à l’issue de ces cinq années, 95 % des étudiant·es valident leur diplôme.

Objectif de la formation continue : questionner ses certitudes pédagogiques

La législation finlandaise régissant la formation continue des enseignant·es est inexistante. Ils, elels sont cependant tenu·es de participer à des formations entre un et cinq jours par an. Ces formations, en dehors du temps d’enseignement, sont rémunérées au même titre que les heures devant élèves. De leur côté, les établissements employeurs ont la possibilité d’obliger les enseignant·es à suivre une formation. Les modalités de départ en formation sont définies par une convention collective.

La formation continue des enseignant·es est dispensée par différents centres de formation bénéficiant tous de fonds publics fléchés pour cette mission :

université
collège de formation des enseignants
école de formation des enseignants
universités d’été
organismes privés
entreprises.

Une formation basée sur la volonté de se former des enseignants

L’enseignant·e peut de son propre chef décider de participer à des formations afin de développer ses compétences professionnelles et son expertise. Il peut à ce titre bénéficier d’un soutien des autorités locales et de l’État sous forme de bourses spécifiques. De plus en plus d’employeurs prêtent une attention particulière à ces enseignant·es et peuvent être à même de favoriser la participation à ces formations durant les heures de travail. Le nombre de demandes est cependant très élevé par rapport à la capacité de financement de ces départs en formation. Un·e enseignant·e doit donc souvent attendre plusieurs années avant de pouvoir bénéficier d’un tel programme.
Une formation continue qui doit tenir compte de l’évolution de la société

Ces formations continues visent à adapter les pratiques pédagogiques des enseignant·es à l’égard des problématiques sociétales et des changements : arrivée d’enfants de migrants, développement des outils numériques, par exemple. Mais il s’agit aussi de pouvoir favoriser de façon continue une mise à niveau en matière de recherche pédagogique afin de permettre aux enseignant·es de modifier leurs pratiques. Basée sur des allers-retours entre pratiques et analyses didactiques, la formation continue rencontre un vif succès.
Une formation au centre de la réussite du système finlandais

La formation initiale et continue est en Finlande un élément central de la réussite éducative des élèves. Centrées sur l’élève, sur le partage collectif de pratiques, elles montrent la volonté de ce pays de garantir la possibilité pour les élèves d’atteindre les objectifs nationaux.

Mais c’est avant tout l’autonomie laissée aux équipes qui permet au sein d’un collectif de partager ses réussites et ses échecs professionnels.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Aoû 2019 23:33 #22196 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Nov 2019 23:53 #22509 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Quatre ans après, toujours la même fausse information de la disparition des disciplines...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Nov 2019 13:06 #22513 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Autres articles qui notent le décrochage depuis 2015-2016 (classement PISA à la baisse, etc) :

Le modèle d'éducation finlandais, toujours la recette miracle ? www.franceinter.fr/emissions/le-vrai-fau...l-europe-16-mai-2019

Toujours dans le top 5 des pays de l'OCDE, la recette miracle finlandaise ne semble plus aussi performante que dans les années 2000.

Dans la dernière étude PISA (programme international pour le suivi des acquis des élèves), les jeunes finlandais de 15 ans ne sont plus que 5ème et leurs résultats décrochent : moins onze points en sciences, moins 5 points en compréhension de l'écrit, moins 10 en mathématiques. Les experts du monde entier venaient à helsinki chercher la recette miracle de ce système éducatif le plus performant au monde. Désormais les éducateurs finlandais sont inquiets. Cela dit la Finlande a toujours de bons résultats, même s'ils sont moins bons qu'avant. Très critiqué actuellement selon Eric Charbonnier, expert à l'OCDE, le "lyçée modulaire" où les élèves choisissent leurs options. La Finlande est l'un des pays sur lequel la France a pris modèle pour la réforme qui entre en vigueur cette année. "Certains parents d'élèves dénoncent des inégalités entre les lyçées qui proposent des options intéressantes et d'autres moins."


Suède, Finlande : quand les modèles éducatifs s’embourbent dans le marché scolaire :
www.skolo.org/2019/03/29/suede-finlande-...-le-marche-scolaire/

Alors que la Finlande occupait la toute première place des classements PISA 2001 et 2003 en matière d’équité scolaire, elle est désormais devancée par la Norvège et l’Islande et sa position se dégrade régulièrement (voir graphiques).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Déc 2019 17:44 #22526 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
05 Déc 2020 14:05 - 18 Aoû 2022 14:16 #23051 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Sur son blog du 4/12/230, Greg Ashman : "Explaining Finland’s educational decline" .

Avec la citation de la thèse de doctorat de Aino Saarinen :

Frequent use of self-directed teaching practices or digital learning materials at school were associated with students’ weaker learning outcomes in several knowledge domains. Instead, frequent teacher-directed practices were related to students’ higher learning outcomes. Moreover, frequent use of self-directed teaching practices or digital learning materials had more negative impact on students’ learning outcomes in students with (vs. without) risky background.


Cette vidéo curieuse du Word Economic Forum :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
09 Mai 2021 09:17 #23348 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
07 Juil 2021 14:18 - 07 Juil 2021 14:21 #23457 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"
Dans le rapport Jean Tirole & Olivier Blanchard "Les grands défis économiques" (juin 2021), de nombreuses considérations sur la Finlande et son système éducatif.

[ Cliquer pour agrandir ]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Nov 2021 10:16 #23650 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Jui 2022 18:56 - 03 Jui 2022 14:02 #23931 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "Conte de Noël finlandais"

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.415 secondes
Propulsé par Kunena