"C'est compliqué" (Danah Boyd)

Plus d'informations
22 Jui 2016 08:52 - 22 Jui 2016 09:13 #16721 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Jui 2016 09:02 - 22 Jui 2016 09:18 #16722 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet "C'est compliqué" (Danah Boyd)

Pour des raisons qu'elle explique ici, danah boyd a changé de nom et demande à ce qu'il soit écrit sans majuscule, ce que nous respectons évidemment.

Ce "évidemment" est étonnant dans une perspective journalistique : les règles typographiques de "Rue89" peuvent donc se soumettre aux desiderata des personnes qui font l'objet d'un portrait ? :shock:
Dans Wikipédia, on s'affranchit également des règles de typographie dans l'article (très complaisant) consacré à Danah Boyd , avec cette explication. :shock:

C’est une réelle volonté de l’auteure de laisser son nom sans lettres capitales. Il y a plusieurs raisons à cela, certaines sont politiques, d’autres plus personnelles. Tout d’abord, « danah » lui semble visuellement plus équilibré que « Danah ». Ensuite, le fait de mettre une majuscule à la première lettre du nom et du prénom ainsi que celle du premier pronom personnel singulier en anglais (« I ») lui parait également très égocentrique. Elle dira alors à ce sujet : " J’ai pensé que l’effort pour minimaliser l’individualisation pouvait commencer chez soi ". Écrire son nom d’une manière différente des normes est pour elle un moyen de le posséder pleinement.

C'est vrai qu'imposer une typographie exceptionnelle à la presse et refuser "les normes" n'est pas du tout "égocentrique" : curieuse coquetterie personnelle censée "minimaliser l'individualisation"... :roll:

Elle s'appelle désormais danah michele boyd. " boyd " vient de ses grands-parents maternels et plus particulièrement de son grand-père. Ce nom représente sa famille, sa culture et son héritage. Elle dit l'avoir choisi par respect. [...] Considérant le nom comme une description de soi, elle décide de le choisir elle-même afin qu’il lui corresponde et qu’elle puisse s'identifier à lui.

Drôle de façon de s'inscrire dans "sa famille, sa culture et son héritage" en rejetant le nom de ses parents. :santa:
Quant à "choisir" son nom, c'est sans doute une autre façon de "minimaliser l'individualisation".
Ces observations peuvent sembler superficielles mais elles en disent déjà beaucoup sur la personnalité de l'auteur et sur la complaisance de ceux qui l'écoutent.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.176 secondes
Propulsé par Kunena