La Khan Academy

Plus d'informations
28 Aoû 2013 15:16 - 22 Aoû 2020 10:54 #7233 par Loys
La Khan Academy a été créé par Loys
La Khan Academy



Et commençons en lisant sur "EducPros" du 28/08/13 : "L’Education réinventée de Salman Khan"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 11:13 - 01 Sep 2013 13:39 #7284 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Cet article est une bonne compilation des poncifs des nouvelles pédagogies sauvées par les nouvelles technologies. Un vrai festival de Khan !

L’Education réinventée de Salman Khan

En toute humilité, bien sûr. Du passé faisons table rase, c'était aussi la doctrine des néo-pédagogues. Le passé n'a rien à nous apprendre.
Au passage, une remarque : les étudiants n'ont plus à être "éduqués", enfin en principe... L'éducation, c'est bon pour le primaire et le secondaire.

Dans son livre L’Education réinventée, le fondateur de la Khan Academy retrace l’histoire de cette plate-forme gratuite d’enseignement lancée en 2008 et qui arrive en version française.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

C’est une success story comme l’Amérique les aime.

C'est le point le plus important. :doc:

L’histoire de la Khan Academy racontée par son fondateur Salman Khan dans L'Education réinventée (Ed. JC Lattès, en librairie le 4 septembre 2013), est celle d’un jeune Américain d’origine indienne, salarié d’un fonds d’investissement, qui se retrouve engagé par hasard dans l’aventure de l’enseignement à distance.

Une vraie vocation d'enseignant, effectivement.

En 2004, pour aider sa jeune cousine Nadia, en froid avec les mathématiques, Salman lui propose de l’aider à travers des séances de soutien en ligne (tablettes graphiques et ordinateurs connectés), lui à Boston, elle résidant à La Nouvelle Orléans. Progressivement, le système se développe et se perfectionne. Salman accompagne de nouveaux élèves et un ami lui suggère de filmer ses cours et de les poster sur YouTube.

Car bien sûr des vidéos en ligne, c'est la même chose que du soutien en ligne.

En quelques années seulement, la Khan Academy compte plus de six millions d’élèves et des soutiens de poids comme Bill Gates.

De poids financier, surtout. Et pas du tout intéressés, bien sûr. La Khan Academy est la réponse de Microsoft à iTunesU d'Apple.

Dans cet ouvrage, l’auteur raconte, pas à pas, son aventure et délivre son cheminement et sa réflexion pragmatique sur l’art d’enseigner à l’heure des MOOC (cours ouverts en ligne). On y retrouve aussi quelques notions bien connues comme la responsabilisation de l’élève...

C'est comme si c'était fait... Voilà qui est effectivement de nature à sauver l'école.

...ou la classe inversée (l’élève apprend les notions théoriques du cours en ligne chez lui et réalise les devoirs en classe, accompagné par l’enseignant).

Car il est bien connu que les élèves travaillent toujours chez eux. Il suffit de leur demander d'être responsables, finalement.

"Sa méthode d’enseignement, qui ne vise pas la performance mais le plaisir de la découverte et du jeu, est un peu utopiste, souligne son éditeur français Laurent Laffont, directeur des éditions JC Lattès.

"Qui ne vise pas à la performance" : c'est vrai que les résultats comptent si peu en regard du "plaisir"...

Par exemple, il soutient l’idée de classe unique et sans limite d’âge mais qui repose sur l’entraide entre les publics de génération différente."

Des élèves qui "s'entraident", c'est plus beau, plus efficace bien sûr et surtout plus économique qu'un professeur qui explique.

Pédagogie de la maîtrise, transdisciplinarité, créativité...

On enfile les perles sans en oublier une seule...

Voici une sélection des dix idées principales du livre, avec des compléments de lecture qui montrent que ces idées ne sont pas tout à fait nouvelles et connaissent même un début d’application dans les établissements de l’Hexagone.

Réjouissons-nous !

1/ Adopter une "pédagogie de la maîtrise"
Les cours doivent être calqués sur le rythme personnel de l’apprenant et non suivre un quelconque planning ;

Quelle belle idée généreuse. Chacun à son rythme personnel, même si c'est un bel idéal difficile à concilier avec l'autre idéal, celui du travail collaboratif. :santa:
Mais au fait les contraintes temporelles ne sont-elles pas utiles ? :scratch:

les concepts fondamentaux doivent être parfaitement compris pour permettre la progression de l’élève. Il faut laisser l’apprenant maîtriser une notion avant de lui en soumettre une autre, plus élaborée.

Effectivement, c'est de "l'éducation réinventée", ça.

2/ Rendre les élèves acteurs
L’apprentissage est un processus actif. Celui-ci demande que les élèves se prennent en main et participent et ce, à chaque étape de leur scolarité.

Vivent les pédagogies dites "actives" ! :cheers:
Et demander l'aide d'un de ses camarades, c'est une démarche active, bien sûr ! :doc:

3/ Promouvoir la transdisciplinarité
L’enseignement doit inverser la logique de fragmentation entre disciplines et viser au contraire l’association entre sujets dans une logique transdisciplinaire.

Et tant pis pour la confusion des élèves. La logique transciplinaire ne vaut que pour ceux qui maîtrisent différentes disciplines séparément. En tout cas on en a vu les effets dévastateurs dans le primaire et le secondaire depuis les années 1990 avec l'enseignement du français par exemple.

4/ Développer l'esprit critique
Etre plus critique envers les habitudes scolaires et les présupposés hérités est pour Salman Khan une nécessité.

On ne se méfie jamais assez de l'école. Et Internet développe l'esprit critique, c'est bien connu. Un exemple : www.laviemoderne.net/malices/9-comment-j-ai-pourri-le-web

Ainsi, les évaluations et contrôles ne sont finalement que des "créations humaines imparfaites" demandant de conserver une bonne dose d’esprit critique lorsqu’on analyse leurs résultats.

Les évaluation et contrôles des moocs sont plus imparfaits encore, quand ils ne sont pas totalement déshumanisés avec des questionnaires automatiques... :transpi:
Cf www.laviemoderne.net/grandes-autopsies/41-gober-les-moocs

5/ Réhabiliter la créativité
Pour Salman Khan, la créativité est "terriblement sous-évaluée et constitue souvent un critère d’exclusion" dans les écoles. En particulier, beaucoup d’éducateurs ne considèrent pas les maths, les sciences et l’ingénierie comme des domaines créatifs.

Perdons du temps à réinventer la poudre et vive le contructivisme ! :cheers:
En plus, ce qui est bien avec la créativité, c'est qu'elle est totalement impossible à évaluer.
Bon, c'est vrai que la célébration de la créativité quand on promeut des cours sous forme de vidéos et des QCM...

6/ Former tout au long de la vie
La capacité d’apprendre dure toute la vie et il est nécessaire de la développer au maximum et de l’orienter. L’andragogie met l’accent et la responsabilité sur l’apprenant lui-même : les adultes ne sont pas obligés d’apprendre mais le choisissent.

Voilà ce qui semble le cadre d'apprentissage le plus approprié aux moocs, et encore, s'agissant d'apprentissages qui peuvent être théoriques.

7/ Favoriser l'entraide des élèves dans une classe unique
Avec la classe unique qui mélange des élèves d’âges différents, les plus âgés ou les plus avancés assistent l’enseignant et sont responsabilisés. Quant aux plus jeunes, ils bénéficient d’un éventail de modèles.

Les plus jeunes sont perdus, plutôt... :rirej

8/ Considérer l'enseignant comme un entraîneur sportif
Salman Khan s'intéresse au modèle de l’entraîneur sportif dans la mesure où celui-ci aide à donner le meilleur de soi-même et est considéré par le jeune comme un allié.

Sauf à considérer les sports en équipe, pour ce qui est de la collaborativité, de la créativité, de l'absence d'évaluation, de la formation à tout âge ou de la classe unique avec des âges différents, l'analogie de l'entraîneur sportif me semble bien peu appropriée. :rirej
Encore une fois, la "réussite" est présentée sur un modèle de l'exploit (ici sportif). Difficile de faire plus concurrentiel et plus utopique dans le même temps.

9/ Repenser le concept des grandes vacances
Pour Salman Khan, les grandes vacances représentent une perte d’argent et de temps monumentales.

C'est vrai : se reposer a quelque chose d'absurde et d'inhumain.

10/ Supprimer les notes
Il s'agit de prendre en compte la capacité et la volonté d’entraide dans les évaluations scolaires. Cependant, loin d'un quelconque laxisme, la suppression des notes est à mettre en lien avec la pédagogie de la maîtrise et la nécessité de parfaitement comprendre un concept avant de passer au suivant.

Et pour mesurer cette "maîtrise", on fait comment : au doigt mouillé ? :roll:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 11:43 #7285 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet La Khan Academy

Loys dit:

9/ Repenser le concept des grandes vacances
Pour Salman Khan, les grandes vacances représentent une perte d’argent et de temps monumentales.

C'est vrai : se reposer a quelque chose d'absurde et d'inhumain.

Personne n'a dit que c'était absurde ou inhumain. C'est facile de critiquer les positions de vos adversaires quand vous leurs faites dire des choses qu'ils ne disent pas. Il y a des tas de critiques qu'on peut faire au sujet des grandes vacances (je vous accorde que la critique faite dans l'article original gagnerait à être développée). On pourrait arguer que ce serait mieux d'avoir des vacances moins longues mais plus fréquentes, par exemple (ce n'est pas mon opinion mais ça ne paraît pas absurde a priori).
Ce n'est pas Salman Khan qui a dit le premier que l'oisiveté était mère de tout les vices.
En tant que prof, vous devez régulièrement être amené à constater que deux mois de vacances peuvent effacer six mois de cours de l'esprit des élèves. Ça devrait vous faire réfléchir, mais vous préférez recourir à un sophisme assez lamentable en l'occurrence. Je pense que c'est parce que c'est un point assez annexe par rapport à la critique de fond que vous voulez formuler, mais vous auriez pu ne pas vous arrêter sur ce point.
La méthode de répondre paragraphe par paragraphe finit par faire perdre de vue le point central de la discussion derrière des onces de détails, en voilà une belle illustration.
Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 13:18 - 01 Sep 2013 13:47 #7286 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Au contraire je trouve cette méthode très stimulante intellectuellement (et en l'occurrence ici c'est l'article d'origine qui découpe la pensée en paragraphes numérotés). Ne croyez pas que je perds le point de vue central : d'ailleurs, régulièrement, je présente un compte rendu sur le blog. Le forum - de ce point de vue - représente une base de données très appréciable et donne l'occasion d'étudier des articles de presse ou de blogs dans leurs moindres détails pour dégager les traits communs de certaines idéologies, ici des vertus des nouvelles pédagogies, comme je l'annonçais avant de commenter.
Pour les vacances, ce n'était pas un sophisme mais de l'ironie vis à vis d'une conception productiviste du temps ("perte d'argent et de temps")... :mrgreen:
Pour l'idée de répartir les vacances plus uniformément, je ne suis pas opposé au concept en soi mais l'efficacité d'un telle répartition n'a pas été prouvée dans les écoles où elle a été appliquée aux États-Unis.
La pensée de M. Khan rejoint opportunément celle de notre ministre, qui pense que les rythmes scolaires expliquent l'échec de l'école et veut aussi réduire les vacances d'été ( voir cet autre fil de discussion où vous étiez d'ailleurs d'accord avec moi ). On ne s'étonnera pas de l'enthousiasme d'"EducPros" qui a une ligne éditoriale bien tranchée concernant l'enseignement.
C'est une façon de faire oublier les vraies raisons du joyeux naufrage de l'école.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 15:42 #7291 par Typhon
Réponse de Typhon sur le sujet La Khan Academy

C'est une façon de faire oublier les vraies raisons du joyeux naufrage de l'école.

Oui, pour Peillon. Pour le journaliste aussi peut-être.
N'oublions pas que Khan est un américain, le contexte est très différent là-bas, pour des tas de raisons.
De fait, je pense qu'une des choses qui fait mal à notre pays, c'est, entre autre, l'importation de méthodes américaines (et plus généralement étrangères) sans discernement, sans chercher à comprendre pourquoi elles fonctionnent, comment elles fonctionnent, alors qu'elles sont souvent inadaptées au contexte français.
Typhon

« There are two kinds of fools: one says, "This is old, therefore it is good"; the other says, "This is new, therefore it is better." »
(William R. Inge)
Mon site

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 15:48 - 01 Sep 2013 15:48 #7292 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Vous avez plutôt raison : en fait, je devrais réécrire mon commentaire dans une perspective d'analyse de l'interprétation journalistique par "EducPros" de la démarche de Salman Khan et non de celle-ci proprement dite. Un point pour vous.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Sep 2013 22:20 #7297 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Pour donner bonne mesure n'oublions pas non plus que les États-Unis ont fait naufrage (pire que nous) dans les évaluations internationales.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
03 Sep 2013 17:35 - 05 Sep 2013 14:43 #7334 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Sep 2013 19:22 #7643 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Un retardataire, le "Huffington Post" du 24/09/13 : "La Khan Academy: enfin une application concrète des MOOC en France".


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
01 Oct 2013 15:34 - 20 Oct 2013 19:08 #7755 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Signalé par le "Café Pédagogique" : à lire sur le site de l'APMEP ("Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public") cette réflexion sur la Khan Academy : "Un symptôme à ne pas sous-estimer" par Bernard Egger.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Oct 2013 19:12 #8033 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
A lire dans "Paris match" du 20/10/13 : "Salman Khan, le prof aux 6 millions d’élèves" .



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Oct 2013 19:12 #8034 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Nov 2013 15:42 #8591 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Nouveau compte-rendu de lecture, cette fois dans les "Cahiers pédagogiques" du 28/11/13 : "L’éducation réinventée" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Nov 2013 15:42 #8592 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Commentaires à venir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Aoû 2014 10:28 #11422 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Et maintenant en français : www.khan-academy.fr/a-propos

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Aoû 2014 13:56 - 29 Aoû 2014 13:56 #11493 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Il fallait que ça arrive : "La Khan Academy, un modèle pour révolutionner les cours de mathématiques en classe" par Maryline Baumard dans "Le Monde" du 29/08/14 (article protégé)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2014 16:18 #11609 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Dans "Le Monde" du 5/09/14 : "La Khan Academy va vous faire aimer les maths" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2014 16:26 #11610 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy

La Khan Academy va vous faire aimer les maths

En tout cas plus que votre professeur de mathématiques. :doc:

Un cours de maths qui tient dans un petit film de 10 minutes, c’est plus sympa qu’une leçon à lire dans son manuel ou dans son cahier.

Oui, tout ce qui ne dure pas longtemps est toujours "plus sympa"...

Pour accéder gratuitement à ces cours, qui peuvent te faire aimer les maths, tu peux t’inscrire en individuel pour réviser et travailler de ton côté, mais aussi pour reprendre les leçons que tu as eu du mal à comprendre en cours. Certains enseignants travaillent même avec en cours.
Félicitations et badges au programme
C’est la cas de Mounira Rovini, prof au collège Anselme-Mathieu d’Avignon, dont de nombreux élèves ont des difficultés. « Comme tous n’ont pas le même niveau ou la même rapidité, les films de la Khan Academy me permettent d’individualiser au maximum l’enseignement… ».

"Individualiser" en les laissant tout seuls, en somme. :mrgreen:

Chacun va à son rythme et regarde la leçon autant de fois qu’il faut pour comprendre.

S'agissant du redoublement, il est montré comme une répétition à l'identique qui ne peut bénéficier aux apprentissages. Mais pour une vidéo... :mrgreen:

En plus, les élèves font un test de niveau avant de commencer les exercices. Cela leur permet de n’attaquer que des problèmes qu’ils peuvent réussir.

Pas bête.

Et grâce à leur profil perso et au logiciel de suivi, la difficulté augmente au fil du temps. « Mes élèves retrouvent l’envie de progresser en travaillant avec la Khan. Outre l’aspect ludique du support, la Khan les aide à se positionner à leur niveau exact, et leur permet de réussir. Il y a celui qui est félicité pour sa persévérance, celui qui gagne des badges parce qu’il a beaucoup progressé. De ce point de vue, c’est admirablement fait », rappelle l’enseignante.

Une bonne méthode à l'ancienne, en somme, avec des récompenses.

Et c’est aussi très motivant : « J’ai été étonnée de voir que certains élèves s’inscrivaient en plus à la maison pour faire des mathématiques », se réjouit Mounira Rovini.

On se demande même à quoi elle sert, du coup. :mrgreen:

La version française de ce site, que ses élèves ont testé l’an dernier, est accessible à tous depuis la rentrée des classes, le 2 septembre. Sur les 4 500 vidéos gratuites de la version d’origine (en anglais), 2 700 seront disponibles en français à la fin de cette année, en mathématiques et en physique. Tous les programmes de maths du CP à la terminale seront couverts et s’inséreront dans un ensemble beaucoup plus large. « La base de 100 000 exercices sera ainsi accessible à un public francophone, comme le système de tutorat et d’évaluation », explique Patrick Weil, le président de Bibliothèques sans frontières.
« créer l’enseignement que j’aurais aimé recevoir »
Son association rêve d’un savoir gratuit accessible au plus grand nombre.

Chacun son rêve. Pour ma part je rêve plutôt d'offrir des professeurs à tous les élèves.

C’est elle qui a décidé d’offrir aux francophones du monde entier, notamment d’Afrique, la traduction de la Khan Academy, qui compte déjà 10 millions d’inscrits pour sa version anglophone.
Qui est l’inventeur de cette sorte de MOOC (formation en ligne) très appréciée, tant par les jeunes que par les profs et les parents, qui peuvent suivre les progrès réalisés ? Salman Khan, un Américain.

Et ça, ça change tout. :doc:

En 2006, il conçoit ses premiers petits cours pour aider sa cousine collégienne. Il filme un tableau noir, où prennent vie chiffres et équations, y a adjoint une explication en « voix off ». Très vite, les vidéos commencent à circuler et quelques écoles américaines les adoptent. Salman Khan voulait inventer quelque chose de moins pénible que les cours classiques, durant lesquels il s’est ennuyé.

Il fallait inventer les cours qui durent dix minutes et le tour était joué. :mrgreen:

« J’ai toujours voulu créer l’enseignement que j’aurais aimé recevoir », répète, dans son livre, celui qui a même séché les cours magistraux de la très prestigieuse et très chère université de Harvard !

Car une vidéo n'est pas du tout "magistrale", bien sûr. :xx:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
06 Sep 2014 16:30 - 06 Sep 2014 16:45 #11612 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Au même moment sur "Eduscol" : eduscol.education.fr/maths/actualites/mathenvideo

Des maths en vidéos
Une enseignante de l'académie de Lyon, Sophie Guichard, propose sur son site des vidéos de cours de mathématiques dans le style de celles proposées par la Khan Academy.
Ces vidéos, bien que réalisées sur un schéma très proche de celles de la Khan Academy sont cependant beaucoup plus adaptées aux compétences développées en France et surtout aux méthodes avec lesquelles on aborde certains sujets mathématiques.
www.mathenvideo.fr/

Voir aussi : www.educavox.fr/actualite/interview/arti...ideo-les-granules-de

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
28 Mar 2015 09:27 #13699 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Curieux...
Dans "La Nouvelle République" du 28/03/15 : "Khan Academy, " un grand frère " numérique".



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
30 Mar 2020 22:40 - 22 Aoû 2020 10:53 #22779 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet La Khan Academy
Elle avait été oubliée pendant cinq ans dans les médias mais la pandémie de 2020 lui redonne une nouvelle vie !

A lire sur ce fil : www.laviemoderne.net/forum/ecole-en-lign...epidemie/22778#22778

20/08/20 : www.notretemps.com/high-tech/actualites/...e-afp-202008,i226051



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.351 secondes
Propulsé par Kunena