Nos patientes dissections


Les trois biais de l’enquête PISA en Chine

20151230

Le système éducatif français serait le plus inégalitaire du monde : c’est ce qu’ont pu titrer, avec un certain sensationnalisme, de nombreux journaux français le jour de la publication des résultats et des classements de PISA 2012. Certes, on peut faire bien des reproches au système éducatif français, mais difficile de croire à une affirmation aussi radicale. Pour s’en convaincre, intéressons-nous plus précisément au “pays” le plus performant de PISA : Shanghai !

L'impartialité de Claude Lelièvre, historien de l'éducation

20151130

Parmi les historiens qui ont publiquement apporté leur soutien à la réforme du collège, il en est un plus offensif que tous les autres réunis et dont on ne compte plus les articles, tribunes ou interventions médiatiques : Claude Lelièvre. L’activisme de ce « vrai » intellectuel, de cet « historien de l’Éducation » cité par la ministre de l’Éducation nationale parmi les « éclairages » et « soutiens à la réforme du collège », n’est malheureusement pas sans poser question.

Bien sous tous rapports

L’OCDE vient de publier un rapport critique sur les pratiques numériques scolaires dans de nombreux systèmes éducatifs. Ce rapport PISA, malgré certaines ambiguïtés, est d’autant plus intéressant que la France s’apprête à faire son grand bond en avant numérique...

Une étude sociologique à l’aveugle

20150217b

C’est en pleine tourmente sur la réforme du collège 2016 qu’est parue, à propos de la « mixité sociale et scolaire » des établissements, une « évaluation scientifique indépendante » du CNESCO, cet organisme tout neuf, moins chargé d’évaluer le système scolaire français que de fournir une caution scientifique à l’action ministérielle.

Des intentions affichées aux motivations réelles

20150523

C'est le nouveau dogme du ministère pour assurer la réussite de tous les élèves : la miraculeuse interdisciplinarité.

Discours de la non-méthode (de lecture)

20150204a

Face aux difficultés croissantes des élèves en lecture à tous les niveaux de la scolarité, il est temps de remettre en cause les bienfaits des méthodes de lecture dites « mixtes ».