Nos patientes dissections


L'alternative à la « constante macabre », compatible avec l'ambition de l'école ?

20170115a

Quand, dans la course effrénée à l'innovation pédagogique, l'évaluation positive par « contrat de confiance » s'oppose quelque peu au paradigme de l'enseignement et de l'évaluation par compétences.

Une association populaire victime du numérisme

20161002

Quand l'AFEV, au lieu de tirer des conclusions alarmantes de son enquête 2016 sur les usages numériques des collégiens les plus jeunes de l'éducation prioritaire, s'enthousiasme pour l'école numérique…

La modernisation au pas de charge des épreuves de médecine

20160618b

Pour les épreuves classantes nationales (ECN) de médecine, l’année 2016 aura été plus éprouvante que jamais pour les étudiants. Pourquoi ? Parce que les épreuves sont devenues… modernes !

Et si le complotisme prospérait aussi sur la déconstruction de l'École ?

20160224

L'« éducation aux médias et à l’information » est-elle vraiment la solution pour venir à bout du complotisme qui sévit chez certains élèves. Et si le mal était plus profond ?

Les trois biais de l’enquête PISA en Chine

20151230

Le système éducatif français serait le plus inégalitaire du monde : c’est ce qu’ont pu titrer, avec un certain sensationnalisme, de nombreux journaux français le jour de la publication des résultats et des classements de PISA 2012. Certes, on peut faire bien des reproches au système éducatif français, mais difficile de croire à une affirmation aussi radicale. Pour s’en convaincre, intéressons-nous plus précisément au “pays” le plus performant de PISA : Shanghai !

L'impartialité de Claude Lelièvre, historien de l'éducation

20151130

Parmi les historiens qui ont publiquement apporté leur soutien à la réforme du collège, il en est un plus offensif que tous les autres réunis et dont on ne compte plus les articles, tribunes ou interventions médiatiques : Claude Lelièvre. L’activisme de ce « vrai » intellectuel, de cet « historien de l’Éducation » cité par la ministre de l’Éducation nationale parmi les « éclairages » et « soutiens à la réforme du collège », n’est malheureusement pas sans poser question.