Les pratiques de lecture de la jeunesse

Plus d'informations
08 Oct 2013 11:35 - 09 Oct 2013 09:59 #7862 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Dans l'enseignement privé les parents se mobilisent : "L'Apel se mobilise pour sensibiliser les parents sur l'importance de la lecture" .



Digression sur ce fil : "Ebooks : Les habitudes de lecture changent, les lecteurs aussi" ("ActuaLitté" du 8/10/13)

Dans le sondage, on apprenait également que 35 % des personnes avec un appareil de lecture numérique lisent plus de livres depuis qu'ils se sont équipés. Malheureusement, l'étude ne permet pas de savoir ce qui provoque cette augmentation de la lecture : facilité d'achat, tarif de vente, plus de temps pour lire ?

65% ne lisent donc pas plus. Et combien lisent moins ? L'étude ne le dit pas.
Source: 2011 Pew Research Center poll; 2013 USA TODAY/Bookish poll of 819 e-reader or tablet owners by Princeton Survey Research Aug. 15-18, 22-25

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Oct 2013 13:50 #7955 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Oct 2013 13:53 - 22 Avr 2014 17:29 #7956 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
A lire sur le même sondage dans "VousNousIls" du 15/10/13 : "Plus d'un élève sur sept ne lit jamais hors de l'école (étude)"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Oct 2013 18:58 #7968 par Frist
Réponse de Frist sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

"Plus d'un élève sur sept ne lit jamais hors de l'école (étude)"

www.pratiquesculturelles.culture.gouv.fr...chap6/VI-3-1-Q63.pdf
24 personnes sur 100 déclarent ne pas lire, soit plus 1.68 personnes sur 7.
Donc les élèves font mieux que leur parents.

Pourquoi chercher plus loin ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
12 Déc 2013 12:47 #8798 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Déc 2013 00:54 - 30 Sep 2022 08:47 #8937 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Une nouvelle méthode pour redonner le goût de la lecture : les e-books sur la Nintendo DS. Les parents n'auront plus aucune raison de la refuser à leurs enfants. :devil:


A lire sur "ActuaLitté" du 23/12/13 : "Une librairie jeunesse ouverte sur la Nintendo 3DS" .



Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jan 2014 11:09 #9201 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
A lire sur "ActuaLitté" du 15/01/14 : "Deux enfants américains sur trois lisent en numérique"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Jan 2014 11:17 - 09 Aoû 2014 17:47 #9202 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

Réalisée en collaboration avec PlayCollective, l'étude montre donc que 67 % des enfants américains sont des lecteurs passés au monde digital, contre 54 % l'année passée. [...] Cette étude, qui repose avant tout sur les réponses apportées par des parents...

Petit problème : comment les parents peuvent-ils déterminer les activités de lecture sur tablette proprement dites ?
Quand un enfant prend un livre, c'est pour lire. Quand un enfant prend une tablette...
Autre question : est-ce qu'un "lecteur" digital lit la même chose en et même quantité qu'un lecteur traditionnel ?

...serait grandement influencée par la présence des appareils de lecture dans les écoles.

L'étude québécoise sur les iPads dans le secondaire montre l'inverse.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Jan 2014 11:43 #9272 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
A écouter sur "France Culture" du 21/01/14 : "Pourquoi brûle-t-on des bibliothèques ?"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
29 Jan 2014 18:09 #9391 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Allez, une nouvelle expérience de littérature augmentée. A lire sur "RSLN" du 29/01/14 : "Une veste connectée pour vous faire ressentir les émotions de vos personnages littéraires" .


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
17 Mar 2014 21:02 #9921 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Les jeunes ne sont pas les seuls concernés : "Étude SNE-CNL : un Français sur deux n'a pas le temps de lire plus" dans "ActuaLitté" du 17/03/14.


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
20 Mar 2014 19:28 #9951 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

Loys dit: Une nouvelle méthode pour redonner le goût de la lecture : les e-books sur la Nintendo DS. Les parents n'auront plus aucune raison de la refuser à leurs enfants. :devil:

Quand une console n'a pas de jeux potables (ou presque), ses constructeurs essaient toutes les combines possibles pour la vendre, à commencer par ses fonctionnalités annexes : la lecture de DVD pour l'une, les ebooks pour l'autre...
Je me souviens que pour la PSP, Sony avait passé un accord avec des producteurs de fims X pour qu'ils mettent des films au format UMD (le format de cartouche de cette console). Du coup, la PSP se traînait une réputation de console toute juste bonne à mater du porno. :mrgreen:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mar 2014 18:27 - 22 Mar 2014 18:28 #9961 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
C'est encore pire en ce cas... :mrgreen:
A lire dans "ActuaLitté" du 22/03/14 : "Les technologies, "nouvelle voie pour découvrir les classiques""


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Mar 2014 21:23 #9973 par Shane_Fenton
Réponse de Shane_Fenton sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Petite question aux habitués du forum : qui parmi vous a réussi à lire un livre de bout en bout en version numérique, soit en PDF sur écran d'ordinateur, soit sur tablette ou "liseuse", soit sur smarphone ?
Pour ma part, j'ai eu beau récupérer un certain nombre de classiques grâce à la Bibliothèque Electronique du Québec, je n'y suis jamais arrivé. Dès que je peux, je préfère imprimer le texte, parce j'ai énormément de mal à lire "linéairement" sur l'écran.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
15 Avr 2014 21:28 - 15 Avr 2014 21:48 #10204 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Je n'ai pas de liseuse.
J'ai plusieurs tablettes mais je n'ai jamais vraiment lu sur la tablette. Ce n'est pas par refus : je n'ai jamais pu dépasser quelques pages.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2014 12:35 - 22 Avr 2014 18:02 #10255 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Dans le journal télévisé de 20h de "France 2" du 21/04/14 : "Adolescents : livres et tablettes, le match".



Le reportage commence avec des adolescentes qui ne lisent plus ("Une tablette, y a plus de fonctions dessus qu'un livre") : "la lecture est jugée trop fastidieuse et trop lente pour ces adolescentes pressées", pour les 13-19 ans (Ipsos) "11h45 devant Internet, 10h25 devant la télévision, 7h15 devant les jeux, en tout 29h25 par semaine sont passées devant les écrans contre seulement 3h05 passées à lire".
Mais le reportage devient ensuite très rassurant : cela n'empêche pas d'obtenir de très bons résultats scolaires. Elle améliore - c'est démontré dans le cerveau - les capacités d'attention visuelle et de prise de décision très rapide".

Olivier Houdé dit: Cette forme de pensée numérique est positive dans la mesure où elle est fluide, rapide, multitâche

"Et contrairement aux idées reçues le temps passé devant les écrans ne menace pas non plus l'économie du livre jeunesse dont les ventes sont stables".
Un exemple ensuite avec une adolescente qui dévore les livres (et lit les classiques sur tablette).
Conclusion du reportage : "Les adolescents les plus équipés en outils numériques sont aussi ceux qui lisent le plus de livres". Voilà qui contredit quelque peu le premier témoignage...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
22 Avr 2014 15:04 - 22 Avr 2014 15:30 #10256 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
On ne peut que rester perplexe face à un tel reportage, présentant de façon simpliste deux exemples contradictoires, qui n'illustrent que très mal la réalité des chiffres pourtant donnés.
L'étonnement atteint son comble quand une adolescente fait le constat de l'insuffisance du livre qui ne permet que... de lire.
Par ailleurs si la "forme de pensée numérique" est "fluide, rapide, multitâches", les élèves devraient pouvoir lire plus ou en même temps que d'autres activités. :scratch:
Quant aux "idées reçues", elle ne concernent pas la "littérature jeunesse" dont "l'économie" nous est bien égale, mais bien la lecture des œuvres classiques. Mais faut-il s'en étonner quand l’Éducation nationale est devenue prescriptrice de "littérature jeunesse" depuis 1995 (les programmes de français, insistant sur le plaisir de lire, proposent en accompagnement 750 titre de "littérature jeunesse"). Dans les programmes de primaire de 2002 mes livres de jeunesse sont présentés comme "le socle des littératures d’aujourd’hui, qui ne cessent de dialoguer avec eux. Ils doivent être partagés par tous".
A la question des pratiques de lecture, le reportage répond par les ventes de littérature jeunesse et la célébration des choix autonomes et pleins de maturité des adolescents. Le syndicat de la librairie souligne pourtant depuis 1973 "un recul net et régulier de l'intensité des pratiques de lecture dans les jeunes générations" : "Depuis plusieurs décennies, chaque nouvelle génération arrive à l'âge adulte avec un niveau d'engagement dans la lecture inférieur à la précédente, si bien que l'érosion des forts lecteurs de livres - comme des lecteurs quotidiens de presse - s'accompagne d'un vieillissement du lectorat."
Par ailleurs ce syndicat souligne "une augmentation constante de la proportion de «faibles lecteurs» (de 1 à 9 livres par an) et une diminution presque symétrique de la proportion de «forts lecteurs» (20 livres et plus)".
Enfin les chiffres triomphants des ventes de littérature jeunesse doivent être relativisés : seuls 36% des ouvrages vendus sont des ouvrages de lecture à proprement parler comme ceux donnés en exemple. Le reste : albums, documentaires, éveil, coloriage, activités pratiques et agendas...
Le relativisme du reportage atteint son comble avec l'évocation de "Fantômette", un ouvrage qui n'était pas une lecture d'adolescent(e).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
25 Avr 2014 12:31 - 21 Mai 2014 11:55 #10298 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Citons l'étude Ipsos à laquelle ce reportage se réfère : "Print, tablettes, autres écrans : Les nouveaux usages des moins de 20 ans" (14/03/14)

Au moins 1 livre lu au cours des 3 derniers mois
7 à 12 ans : 98%
13 à 19 ans : 88%
Nombre moyen de livres lus au cours des 3 derniers mois
7 à 12 ans : 10,1
13 à 19 ans : 7,9

Mais qu'appelle-t-on un "livre" ? :scratch:

En moyenne par semaine
1-6 ans : 3h30
7 à 12 ans : 4h
13 à 19 ans : 3h05

Compte-rendu de cette étude sur "Eduscol" le 221/05/14 .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
13 Mai 2014 21:32 - 13 Juil 2016 11:24 #10474 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Dans "ActuaLitté" du 13/05/14 : "Déclin de la lecture volontaire chez les jeunes Américains" .



A lire aussi sur un autre fil les statistiques PISA 2009 de la lecture par plaisir :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Mai 2014 10:32 #10485 par archeboc
Réponse de archeboc sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

En 1999, la moyenne parentale aurait été de 45 minutes quotidiennes de lecture faite aux petits, quand cet temps alloué serait retombé à 30 minutes en 2013.

Ces deux chiffres sont étonnants.

Par ailleurs, des disparités seraient constatées entre ethnies aux Etats-Unis. S'ils seraient 75 % de Blancs à s'adonner à une lecture quotidienne, il ne seraient que 66 % d'Afro-Américains et à peine 50 % d'Hispaniques. Une différence nette existe par ailleurs entre filles et garçons, les premières lisant quotidiennement à hauteur de 30 % des sondées, quand les seconds ne seraient que 18 %.

Encore des chiffres étonnants. 30% pour les filles et 18% pour les garçons, cela fait 24% pour les deux sexes. Comment dans ce cas les trois ethnies majoritaires peuvent-elles avoir un score supérieur à 50% ?
Source peu fiable.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
14 Mai 2014 10:46 - 14 Mai 2014 10:51 #10487 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Effectivement il y a un problème.
Je ne peux pas me prononcer sur la scientificité de l'étude mais dans le cas présent, après vérification, c'est le compte-rendu par "ActuaLitté" qui est erroné.

S'ils seraient 75 % de Blancs à s'adonner à une lecture quotidienne, il ne seraient que 66 % d'Afro-Américains et à peine 50 % d'Hispaniques.

Ces chiffres de 2006 concernent les enfants de 6 ans et moins (p. 18). L'écart entre les sexes concerne les 15-17 ans (p. 20)
L'étude est consultable ici : www.commonsensemedia.org/research/children-teens-and-reading

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
27 Mai 2014 15:02 - 23 Jui 2017 18:42 #10666 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Aoû 2014 16:32 #11437 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Dans "Le Soleil" (Canada) du 16/08/14 cette bonne nouvelle : "La tablette, planche de salut de la lecture chez les jeunes?"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Aoû 2014 17:07 - 05 Mar 2017 21:59 #11438 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse

Les ados qui lisent par plaisir, et non par obligation, sont rares. Très rares. Selon une enquête réalisée dans une trentaine d'écoles du Québec, l'utilisation de la tablette viendrait toutefois changer la donne. Grâce à l'écran, la proportion d'élèves dans les écoles publiques qui lisent par plaisir passe alors de 5 % à... 30 %.

:shock: Voilà qui est intriguant. Regardons dans le détail.

Thierry Karsenti est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies en éducation à l'Université de Montréal.

En même temps démontrer le contraire aurait été préjudiciable à sa chaire elle-même et à son éthique de chercheur ! :mrgreen:
[ Cliquer pour agrandir ]

Pour mémoire dans son "étude" sur l'iPad à l'école

Avec son équipe, il mène depuis quelques années une étude sur l'utilisation de la tablette sur les bancs d'école.
Ses derniers résultats de recherche qui concernent la lecture sont «assez exceptionnels», affirme-t-il en entrevue au Soleil. «Les jeunes sont unanimes: la lecture électronique, c'est beaucoup, beaucoup plus intéressant que la lecture papier.

En voilà un concept intéressant : le support rend la lecture plus "intéressante" ! :cheers:

Je pense que le livre numérique est vraiment une planche de salut pour les aider à lire plus», affirme-t-il.

Il suffit d'y croire !

L'équipe de M. Karsenti a interrogé environ 3000 jeunes Québécois fréquentant des écoles secondaires publiques à propos de leurs habitudes de lecture. Moins de 5 % d'entre eux ont affirmé qu'ils s'étaient déjà procuré un livre papier qui n'était pas obligatoire à l'école, à lire par plaisir.
Or lorsqu'on demande à ces élèves qui utilisent la tablette au quotidien combien se sont déjà procuré un livre numérique par eux-mêmes, sans y être obligés, cette proportion grimpe à près de 30 %.

Ah oui, c'est bien ce qui était à craindre. "Se procurer" est assimilé à "lire" un livre. :mrgreen:
Évidemment télécharger un livre, notamment gratuit, sur une tablette, demande moins d'effort que de se déplacer dans une bibliothèque, ou pire dans une librairie pour se procurer un livre en l'achetant.

«C'est énorme comme progrès», affirme M. Karsenti. Et il s'agit d'un chiffre «presque conservateur, parce que, dans certains endroits, c'est beaucoup plus haut», ajoute-t-il.
«C'est beaucoup lié à ce que l'enseignant arrive à mettre en place à l'école. Si l'enseignant dès le début de l'année a mis des activités en place où les élèves vont tout de suite découvrir que c'est intéressant, la lecture numérique, alors oui, le chiffre va monter», poursuit le chercheur.

Et le chiffre de la lecture à proprement parler ?

Rien à voir avec Facebook
Et on ne parle pas ici de lire des pages Facebook, précise M. Karsenti...

C'est heureux... :rirej

...mais plutôt de textes soutenus comme la trilogie The Hunger Games, bien populaire auprès des ados, ou encore les romans de la série Twilight, par exemple.
Le livre numérique est beaucoup plus attrayant pour les jeunes, explique le chercheur. Des applications conçues comme de véritables livres interactifs rendent l'expérience beaucoup plus intéressante, selon M. Karsenti (lire l'autre texte).

C'est vrai que le texte en lui-même ne peut pas être intéressant... Quelle belle promotion de la lecture, en effet !

Certains livres électroniques intègrent des liens Internet, permettent de partager des notes de lecture ou accompagnent le texte de questions ou de jeux qui rendent l'expérience très différente du livre traditionnel.

La lecture est sauvée ! :cheers:

«De façon unanime, les jeunes nous disent que la tablette leur a donné le goût de lire. Ils vont lire plus, de façon plus assidue et ils vont plus comprendre ce qu'ils vont lire aussi», affirme M. Karsenti.

Quelle chance !

Travailler le vocabulaire
Les livres électroniques permettent aussi aux jeunes d'enrichir leur vocabulaire, puisque, souvent, ils n'ont qu'à toucher l'écran pour faire apparaître la définition d'un mot, alors que plusieurs ne se seraient pas donné la peine d'ouvrir le dictionnaire, fait remarquer le chercheur.

La culture de l'effort se trouve ainsi valorisée !

Il ne s'agit toutefois pas de promouvoir l'utilisation du livre électronique au détriment du papier, ajoute-t-il, puisque la majorité des jeunes n'ont même pas l'habitude de feuilleter les pages d'un livre imprimé.

Oui, finalement on part de très loin... :P

La lecture chez les jeunes est très importante, puisqu'elle a un «impact direct» sur la qualité du français, rappelle M. Karsenti.

En leur mettant des écrans dans les mains, on les aide à améliorer leur français !

L'enseignant joue par ailleurs un rôle «central» quand vient le temps de transmettre le goût de la lecture aux élèves. «Ça ne se fera pas de façon miraculeuse. Il faut vraiment que l'enseignant travaille autour de ça», dit-il.

Mais pourquoi puisque les livres numériques sont si attrayants ?

Ces résultats n'étonnent pas Nathalie Lacelle, professeure à l'UQAM et spécialiste de la lecture chez les jeunes. «L'attrait pour l'objet, pour le support, devient aussi important pour les jeunes», affirme cette experte qui croit beaucoup à la cohabitation entre les différents supports de lecture, que l'on parle du papier ou de l'écran.

En l'occurrence ici, il n'y a aucune "cohabitation"...

Peu répandue
L'utilisation de la tablette sur les bancs d'école reste toutefois peu répandue dans les écoles publiques du Québec. Selon les données de Thierry Karsenti, on compte 130 000 tablettes dans les écoles primaires et secondaires québécoises, qui regroupent environ 870 000 élèves.

Si c'est pas malheureux !
Et combien de livres aurait-on pu offrir aux élèves avec le même budget ? :fur

La lecture sur tablette: ce qu'en pensent les ados
Voici des citations provenant d'entrevues et d'un groupe de discussion dirigés par l'équipe de recherche de Thierry Karsenti à la fin mai auprès d'élèves de cinquième secondaire:
«[...] je peux aussi adapter mon écran à mon goût [taille de police, luminosité, etc.].»

Alors qu'on ne peut pas modifier la luminosité d'un livre. :doc:

«Lire à l'iPad, ça me donne réellement envie de lire [...] de lire plus longtemps [...], de lire plus souvent [...],de lire des choses différentes.»

Pourquoi : on ne le saura pas. Mais comme l'iPad peut servir à bien d'autres choses (ainsi que l'a montré la propre étude de Thierry Karsenti), on ne va pas en dire du mal, n'est-ce pas ? :devil:

«Avant, je ne lisais jamais ou presque [...]. Là, avec mon iPad, j'ai plus le goût de lire [...]. J'ai aussi lu plus de livres.»

Ce qui n'est pas très difficile en partant de "rien"...

«La lecture, ça va bien. [...] C'est différent que sur papier. Moi, sur papier, ça me donne le goût de checker ailleurs, je ne suis pas trop concentrée, mais sur l'iPad, je me concentre plus.»

:shock:

«À la maison, [...] j'aime lire des livres électroniques. Alors, [...] lire sur l'iPad, pour l'école, j'aime bien. On peut aller chercher dans le dictionnaire aussi quand on ne comprend pas un mot, c'est facile.»

Précision : on peut aller chercher sans effort. :doc:

«L'avantage, c'est que tout est là. Le dictionnaire,le dictionnairedes synonymes,les recherches [...]. Tu n'as pas besoin de regarder partout. Tout est là dans l'iPad.»

Les réseaux sociaux, les jeux, le surf...

«Je n'ai jamais lu un livre de ma vie, je pense. Sur papier. Mais sur mon iPhone, j'ai une application et je lis plus souvent.»

:shock:
Lire : il y a une application pour ça. :doc:

Voltaire remis au goût du jour
Comment intéresser des élèves du secondaire à des classiques comme Candide de Voltaire? Donnez-leur une tablette, téléchargez-y une application qui permet de consulter une version interactive haute en couleur, ajoutez-y des images et des vidéos, et le tour est joué!
C'est ce qu'a fait Marie-Claude Gauthier, enseignante de français en cinquième secondaire au Collège Jean-Eudes, une école secondaire privée de Montréal. Le verdict a été unanime, dit-elle. «Ce qui est unanime, c'est l'intérêt de plus pour la lecture que ça a apporté. Les élèves m'ont dit qu'ils ont aimé parce que c'était une version accessible», affirme Mme Gauthier.

Mais qu'est-ce qu'une version "accessible" ? Une version pour élèves handicapés ?

Cette application de Candide, accessible gratuitement sur Internet, a été conçue par la Bibliothèque nationale de France. Le texte est accompagné de fiches de personnages et de lieux, et la définition des mots plus difficiles y est intégrée.
Il est même possible de parcourir les étapes du voyage de Candide grâce à une carte interactive.

Ce qui est crucial pour le conte...

Chaque point sur la carte du monde correspond à un thème abordé dans l'oeuvre, expliqué grâce à une mise en contexte, des illustrations et des entrevues vidéo avec différents experts. Des questions accompagnent chaque thème. Une troisième section permet aussi au lecteur d'inscrire ses commentaires, qui s'ajoutent à ceux des autres lecteurs.
On est donc bien loin de la traditionnelle version papier, qui était depuis des années enseignée tant bien que mal dans les classes de cinquième secondaire de cette école.

:shock:
Heureusement que les nouvelles technologies sont là pour nous sauver !

Avant, «c'était difficile d'intéresser les élèves, qui arrivaient à reculons. Souvent, ils se contentaient de recracher ce qu'ils avaient lu», raconte Mme Gauthier.

:scratch:

L'enseignante a aussi dû s'adapter à cette nouvelle formule, en changeant la façon d'évaluer ses élèves.

Quel rapport ? :shock:

Ces derniers doivent maintenant participer à des discussions en classe sur les différents thèmes abordés dans le livre.

On n'évalue donc plus la lecture, mais les échanges sur les thèmes. On pourrait presque se dispenser de la lecture, à ce compte.

«S'il y en a qui n'ont pas lu, on les repère vite», laisse-t-elle tomber.

Mais pourquoi y en a-t-il encore ? :shock:
Et s'ils regardent le film, ça compte ? :P

Aussi au primaire
Marie-Claude Gauthier n'est pas la seule à être convaincue des mérites de la tablette pour intéresser les jeunes à la lecture. Annie Côté, enseignante de cinquième année à l'école du Parc-Orléans, dans Charlesbourg, utilise l'iPad en classe depuis quelques années.
«Pour la lecture, c'est magique, lance-t-elle. C'est intéressant, on va chercher beaucoup les garçons. Ceux pour qui l'école, c'est difficile, ça fait vraiment une différence.»
Dans le cadre d'un projet-pilote de la commission scolaire des Premières-Seigneuries, l'école a acheté des albums jeunesse numériques, auxquels les élèves ont accès. Cette année, l'enseignante prévoit aussi faire quelques sorties à la bibliothèque de Charlesbourg pour leur permettre d'emprunter des livres numériques, qui, souvent, leur font moins peur que des livres papier, dit-elle.

Et avec ce genre d'éducation ils ne risquent pas d'en avoir moins peur. :roll:

Et quand ses élèves ont terminé leurs travaux en classe, Mme Côté leur donne un iPad pour qu'ils consultent les journaux. «Les jeunes aiment ça, ils lisent par intérêt, souvent les sections des arts ou des sports, où ils veulent en savoir plus sur quelque chose qu'ils ont entendu le matin à la télévision. C'est étonnant comment ça les intéresse.»

Oui, en fait c'est fou comme les élèves s'intéressent à ce qui les intéresse !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Sep 2014 10:56 - 30 Sep 2022 08:51 #11803 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
"Les jeunes lisent toujours, mais pas des livres" dans "Le Monde" du 24/09/14



Quand ils arrivent au collège, la lecture devient une contrainte, c'est l'effet pervers de la scolarisation de la lecture.

Accuser l'école, le seul endroit... qui cherche encore à ouvrir tous les enfants à la lecture. L'argument est de toute façon absurde pour démontrer une évolution négative : la lecture scolaire n'a rien de nouveau...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mar 2015 17:38 - 02 Mar 2015 17:38 #13421 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
02 Mar 2015 19:58 #13428 par Desbois
Réponse de Desbois sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Je suis ahuri : c'est vraiment démissionner devant les difficultés, entériner l'absurde. Les élèves ne veulent plus lire, donc nous les encourageons à ne plus lire. Pas de quoi être fier.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
18 Mar 2015 17:15 - 18 Mar 2015 17:16 #13619 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Etude du Centre national du livre/Ipsos : "Les français et la lecture" (mars 2015)
Quelques enseignements :


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
21 Aoû 2015 14:46 - 21 Aoû 2015 14:52 #14448 par Loys

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
24 Aoû 2015 10:50 - 24 Aoû 2015 10:56 #14465 par Loys
Réponse de Loys sur le sujet Les pratiques de lecture de la jeunesse
Plus généralement, dans "Telerama" du 24/08/15 : "Le lecteur, une espèce menacée ?"


Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.234 secondes
Propulsé par Kunena