Inégalités... et discrimination

Plus d'informations
07 Jan 2016 23:24 #15641 par Hervé
Réponse de Hervé sur le sujet Inégalités... et discrimination
Article parfaitement scandaleux et reposant sur un syllogisme inconséquent
1. "On" "les" rejette alors qu'ils sont "comme nous"

Derrière le rejet et la peur de l’islam, se cache la peur de l’autre, de l’autre qui nous ressemble, de l’autre proche, mais pensé comme différent.

2. "On" veut "qu'ils" soient "comme nous", alors qu'ils sont "différents"

Dans cette tradition politique, la pluralité culturelle est suspecte, en ce qu’elle introduit de la résistance à cette civilisation rationnelle pensée comme uniforme.

Il va de soi que je ne reprends pas à mon compte ces termes de "nous" et "ils". Si l'école, comme tout autre élément de la société française, n'est pas à l'abri de phénomène discriminatoire (à mon sens plus sur des bases sociales que religieuses ou ethniques), elle reste un des principaux lieux où l'idée de l'indétermination des individus reste la base des pratiques et des principes. La copie de bac anonyme (menacée par le contrôle continu) en est le symbole.

Fatima moins bien notée que Marianne pour un devoir équivalent, Issam et Kader plus punis que Mathieu pour un même comportement...

Exemple à l'échelle locale, qui vaut ce qu'elle vaut : en 14 ans de présence dans mon lycée, j'ai vu 5 élèves exclus par un conseil de discipline. Aucun - aucun ! - n'était d'origine étrangère (pour autant que le nom de famille suffise à le déterminer).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jan 2016 15:14 - 07 Oct 2023 14:11 #15657 par Loys
Dernière édition: 07 Oct 2023 14:11 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jan 2016 17:21 - 11 Jan 2016 17:45 #15658 par Loys
Dans le "Café pédagogique" du 11/01/16 : "Fatima moins bien notée que Marianne ?"

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.

Et "bloc-note" du 11/01/16 des "Cahiers pédagogiques" par P. Watrelot. Extrait :

Quelque chose est masqué pour les invités. Veuillez vous connecter ou vous enregistrer pour le visualiser.
Dernière édition: 11 Jan 2016 17:45 par Loys.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
11 Jan 2016 17:32 - 11 Jan 2016 18:34 #15659 par Loys
On se souvient que la thèse de ce livre est celle que soutient déjà le "Café pédagogique" . Quelques observations :

Fatima moins bien notée que Marianne ?
L'école française est-elle islamophobe ? Le livre de François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils invite à poser la question.

Pas vraiment : il est catégorique. L'école française est islamophobe.

En s'appuyant sur des études nouvelles et des sondages qu'ils ont réalisés, les auteurs montrent que les stéréotypes contre les musulmans n'épargnent pas l'Ecole.

On a vu à quel point les études étaient "nouvelles" ! :rirej

Si les professeurs ne sont pas racistes, l'institution scolaire fonctionne comme un machine à éliminer les musulmans.

:santa:

"Il ya une islamophobie dans l'école qui est aussi de et par l'école", écrivent les auteurs.

Ce n'est donc pas une "question"...

Pour ceux qui douteraient que l'Ecole joue au détriment des élèves musulmans, de nombreuses études viennent en apporter la démonstration.

De façon très convaincante !

Le jour même où parait " Fatima moins bien notée que Marianne", l'Insee et l'Ined publient les résultats d'une enquête qui montre que l'Ecole joue un rôle dans la discrimination sociale des jeunes issus de l'immigration.

A paraître. Cette enquête, dans le chapitre concerné, ne parle pas de "discrimination" s'agissant de l'école...
teo.site.ined.fr/fr/
www.lemonde.fr/societe/article/2016/01/0...on_4843872_3224.html

Bien avant, PISA avait montré que traite moins bien les jeunes issus de l'immigration. L'écart entre immigré de 1ère génération et autochtone est particulièrement fort en France : près de 100 points en lecture, soit près de deux années d'étude.

PISA constate des inégalités, sans inférer un traitement inégalitaire : le mot "discrimination" n'est jamais utilisé dans le dernier rapport PISA.

La France est dans les pays aux plus basses performances, la moyenne de l'OCDE se situant à environ 50 points. Autre caractéristique : l'écart entre immigré de 2de génération et autochtone est lui aussi important, comme si le stigmate collait littéralement à la peau.

Ce record tient beaucoup au fait que l'école française est bien plus "inclusive" que